[coup de chance] Galadriel & Tauriel en forêt noire - Terminé

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 9 Nov - 0:36
C'était un des derniers jours avant la fin de la tranquillité et de la solitude et le début de mes aventures vers le Nord. Je n'étais là que depuis quelques jours et j'avais déjà du mal à rester en place. Le bruit des préparatifs me dérangeait dans ma lecture et j'étais soudainement prise d'une envie d'aller me balader.
Je me levais donc et sortis, à pieds, me dirigeant vers les grands arbres centenaires de la forêt noire.
Un pas après l'autre, je m'éloignais du campement et m'enfonçait un peu plus dans les arbres. Je ne sentais pas le temps passer, je suivis une biche, puis un écureuil attira mon attention, et je finis par me retrouver dans un endroit magnifique : une sorte de petite clairière avec une source qui cascadait sur des roches. La nature était ici totalement livre et sauvage. Je m'installais sur un rocher et fermais les yeux.
Je m'endormis, évidemment. Et lorsque je rouvris les yeux, le soleil commençait déjà à disparaitre. La pénombre emplissait désormais la forêt, et je réalisais que je ne savais pas par où retourner au campement.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 11 Nov - 0:45

    L'elfe se vêtit de son manteau, attrapa arc, carquois remplit de flèches et dagues, puis sortit du palais. Quelques minutes plus tôt, un elfe qui accompagnait la dame Galadriel était accouru au palais, expliquant rapidement la situation: la dame avait disparu dans la forêt! Elle était partie se promener apparemment, et n'était toujours pas revenue au palais. Bien que le roi Thranduil et la dame Galadriel ne soient pas de très bon amis, celui-ci avait dépêché Tauriel de partir à la recherche de la dame à la longue chevelure blonde. Se perdre dans la forêt noire était extrêmement dangereux. Pas que le roi pouvait douter des capacités de Galadriel pour se défendre, mais c'était quand même risqué, même pour l'elfe qui savait le mieux se défendre. Un groupe trop nombreux d'araignées qui vous attaquait et vous risquiez d'y rester. Bien que les araignées géantes de Mirkwood restaient plutôt tranquilles en cet hiver prolongé, elles pouvaient toujours attaquer.

    Tauriel ne savait pas trop par où commencer. Le mieux serait de trouver des traces de pas. Elle commença par chercher des traces sur une partie du chemin principal qui menait vers le point de rencontre qui avait été donné pour le départ de la quête à laquelle Thranduil et Galadriel prenaient tous deux part. Après de longues minutes, ou peut-être même pendant une longue heure, à chercher des traces, les recherches de l'elfe furent finalement récompensées. C'était possible que ce ne soit pas les traces de la dame, mais mieux valait tenter le coup... L'elfe rousse suivit donc la piste dans la forêt. Cette piste la mena finalement jusqu'à une clairière. Les recherches avaient durées longtemps. Si bien que le soleil se couchait peu à peu, assombrissant davantage la forêt. Bientôt, on ne pourrait plus y voir grand chose...

    En entrant dans la clairière, Tauriel vit une silhouette fine, installée sur un rocher. La chevelure blonde lui permis de reconnaitre la dame Galadriel. Elle l'avait enfin retrouvée. Ce n'était pas trop tôt! Doucement, Tauriel s'approcha.  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 21 Nov - 1:47

    J'avais fini par me rallonger à ma place. Comment dire, c'était totalement idiot et inconsidéré de ma part d'avoir suivit ces animaux et mon instinct pour finalement me retrouver totalement perdue et incapable de retrouver mon chemin. Je n'avais aucune envie que ça recommence, soyez en certains ! Mais, pour le coup, il valait mieux rester sur place, et attendre que les secours ne se profilent à l'horizon.
    Je me rendormis, bien sûr. Comment expliquer cette soudaine léthargie qui m'avait envahie, et cette incapacité à me déplacer et à retrouver mon chemin. Ce n'était pas normal, ça non ! Je n'avais jamais perdu mon chemin dans aucun territoire que ce soit. Mon sens de l'orientation n'était pas infaillible, mais j'étais très douée pour repérer les petits détails innocents qui me permettaient de retrouver ma route.
    Soudainement, je relevais la tête, attirée par un bruit léger sur le coté de la clairière. Les boucles rousses de Tauriel apparurent dans mon champs de vision et je levais la main.
    - N'avancez pas. Il se passe quelque chose d'étrange ici, Peut être un sortilège ou...
    J'étais si bien. Ce n'était pas normal, quelque chose clochait. Mon regard glissa sur mon anneau, et je pris une grande inspiration, avançant droit vers Tauriel pour tenter de la rejoindre. Mais, mon champs de vision semblait me jouer des tours : plus j'avançais vers elle, plus elle me semblait loin. Etrange, vous avez dit étrange ? C'était pire que ça. Néanmoins, je m'acharnais, et finit par rejoindre la lisière de la clairière, et par sortir de là. Ouf ! ça, c'était fait.
    A ce moment là, un hurlement retentit dans mon dos, me glaçant les sangs. Que s'était-il passé ? Je me retournais pour tomber face à une créature visiblement purement maléfique...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 6 Déc - 21:19
La dame se réveilla soudainement, et, brusquement, leva une main vers Tauriel, ce qui la fit s'arrêter. Galadriel déclara: « N'avancez pas. Il se passe quelque chose d'étrange ici, Peut être un sortilège ou... » Cela fit reculer l'elfe rousse. Rapidement elle sortait de la clairière. S'il s'agissait d'un sortilège, Tauriel était restée trop peu de temps dans la clairière pour l'avoir ressenti.

Une fois hors de danger, Tauriel attendit patiemment la dame aux boucles blondes. Elle la vit qui se levait, qui fixait son anneau qu'elle portait à son doigt, puis qui avançait vers elle. La rousse eu un moment de doute. Devait-elle aller aider Galadriel? Elle semblait avoir du mal à revenir. C'est alors qu'un mouvement derrière la dame attira son attention. Une créature immonde. Maléfique. La dame était presque arrivée et la créature se rapprochait de plus en plus d'elle. Tauriel attrapa rapidement son arc et y encocha une flèche, prête à tirer sur la créature en cas de besoin. Elle encourageait la dame du regard. Vite. Elle devait sortir de la clairière. Vite...

Galadriel réussi enfin à s'en sortir. Elle s'arrêta près de Tauriel, l'air soulagée, lorsque la créature lança un terrible hurlement. La dame s'était retournée, surement surprise par le hurlement, et Tauriel bondissait vivement devant elle, la poussant dans son dos. C'était maintenant l'elfe rousse qui était nez à nez avec la créature. Elle lâcha rapidement la corde tendue entre ses doigts et la flèche vint se ficher dans le ventre de l’immonde chose qui tomba sur le sol. Elle semblait morte. Mais peut-être qu’une simple flèche n’allait pas suffire. Cependant, l’elfe rousse se tourna vers la Dame. Elle l’avait un peu brusquée en attaquant la créature…

- Veuillez m’excuser de vous avoir fait reculer si brusquement ma dame. J’espère que je ne vous ai pas blessé…
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 13 Déc - 21:20
    J'y étais presque. J'avais regardé derrière moi une seconde, une seconde de trop visiblement. Je fis à nouveau face à Tauriel qui avait encoché son arc. Cette chose ne m'aurait pas. Je me mis à me débattre un peu plus dans ce sortilège pour sortir de la clairière. Par quoi m'étais je donc arrêtée ici ? Pourquoi m'étais-je éloignée de l'assemblée ? Il y avait tellement plus à faire qu'une balade dans des bois qui n'étaient pas les miens.
    Je passais enfin le bout de la clairière et sentis une pression dans mon dos. Je m'étalais violemment au sol et sentis mes poumons se vider sous le choc. J'étais désorientée, ma tête tournait et ma vue se brouillait. C'était un retour brutal à la réalité, et je n'étais pas sûre que ce soit une bonne chose.
    Je me relevais lentement, époussetant ma robe, mais je n'étais pas certaine d'être réellement libre. Tauriel se tourna vers moi à ce moment là, pour me demander si ça allait.
    - Non, ne vous inquiétez pas... Vous ne m'avez pas fait mal.
    J'avais simplement trébuché sur une racine, ce n'était pas sa faute du tout. Vu que ma vue était brouillée il y a quelques secondes, j'aurais trébuché dans tous les cas.
    - Nous ne devrions pas rester là. Cette créature n'est peut être pas morte et... Disons que je préfèrerait être loin quand elle se réveillera.
    Je rassemblais mes robes et commençais à faire quelques pas, avant de me retourner vers la maîtresse d'armes.
    - Hum... Pas où devons nous aller ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 20 Déc - 17:00
La dame se releva et rassura Tauriel. Elle n'avait pas eu mal. L'elfe rousse en fut soulagée. Elle s'en serait voulue si elle avait fait mal à la grande dame de la forêt de Lothlorien. Galadriel lui fit remarquer qu'il valait mieux partir rapidement de cet endroit, et elle avait bien raison. Tauriel avait peut-être tuée la créature, mais d'autres devaient rôder aux alentours et risquaient de débarquer à tout moment. En rejoignant le sentier principal de la forêt, les deux elfes seraient un peu plus en sécurité. Galadriel fit quelques pas avant de se tourner vers la capitaine, lui demandant où elles devaient aller.

- Le mieux serait de rejoindre le sentier principal. Ensuite, nous rejoindrons le palais du Roi Thranduil. Les vôtres devraient déjà y être.

Tauriel passa devant la dame afin de lui montrer le chemin. Elle n'allait cependant jamais très loin de Galadriel, marchant le plus souvent à côté d'elle afin d'assurer sa protection si un autre danger survenait. Après plusieurs minutes, elles arrivèrent enfin au sentier. Tauriel s'arrêta.

- Nous sommes un peu plus en sécurité ici. Désormais, nous devrions arriver au palais dans une heure, environ.

L'elfe se remit en route. Alors qu'elle marchait aux côtés de la Dame, un détail l'étonnait. Pourquoi Galadriel se serait elle éloignée autant de ses gardes? Et pourquoi s'être aventurée aussi loin dans la forêt Noire? Et cela complètement seule? Bonne question. Le plus probable était qu'elle ait eu besoin d'un moment de solitude et qu'elle n'ait pas fait attention lorsqu'elle marchait. D'ailleurs, lorsque l,elfe rousse avait retrouvée les traces de pas dans la neige, elle avait aussi aperçu les traces d'une biche, puis, un peu plus loin, celles d'un écureuil. Les traces de pas les suivaient. Probablement que, trop concentrée à suivre ces deux animaux, Galadriel n'avait pas fait attention et c'est ainsi qu'elle s'était perdue. Il était extrêmement facile de se perdre dans Mirkwood lorsqu'on ne connaissait pas cette sombre forêt...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 28 Déc - 16:46
    J'écoutais les instructions de Tauriel et m'effaçais pour la laisser passer devant moi. Après tout, j'avais été suffisamment stupide pour me laisser aller sans réellement regarder où j'allais, alors autant accepter l'aide de ceux qui me la proposaient. Et puis, cette Tauriel, je l'aimais assez. Elle était forte et volontaire, c'était deux qualité dont Thranduil aurait du s'inspirer, lui qui était tellement coincé...
    Mais, passons. Ce n'était pas parce que mes relations avec le roi elfique étaient tendues que je devais me perdre dans de telles pensées négatives. Finalement, la route des elfes se profila devant nous, chassant la peur dans mon coeur. Cette forêt était terrifiante, il fallait l'avouer. Ses arbres tordus aux ombres s'étirant à l'infini pouvait vous perdre si vous ne faisiez pas attention, et retrouver la route était ensuite compliqué, même pour un elfe.
    - Je suis désolée de vous causer autant de soucis, capitaine.
    Je souris à la demoiselle en me portant à son niveau. C'était vrai, ça. Elle n'avait rien demandé, et elle se retrouvait à me chercher dans la nuit qui approchait, à peine couverte par ce froid glacial.
    - Je vous remercie. Je n'ai pas fait attention où j'allais, et j'ai perdu la route de vue... Ensuite, il y a eu cette créature que je ne connaissais pas, et ce ... sortilège... Je suis désolée.
    J'étais gênée d'avoir causé autant d'ennuis à cette demoiselle, et à mes hôtes. Mais, il s'agissait de quelque chose sur lequel nous ne pouvons pas revenir. Dans une heure, nous serions au palais de Thranduil et je pourrais me préparer pour notre quête. L'heure du départ approchait, et je n'avais pas envie de me mettre en retard, ni de retarder notre équipe.
    Au fond, j'étais assez heureuse de ne pas avoir rencontré d'araignées ou d'autres créatures encore pires. Ces bois renfermaient des bestioles absolument horribles, et il est impossible pour moi de les tuer seule, surtout que je n'avais pris qu'une dague pour ma ballade...


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Jan - 3:40
    Les deux elfes marchaient maintenant sur le sentier des elfes qui menait au royaume du Roi Thranduil. La dame s’excusa par deux fois d’avoir causé tant de soucis à la capitaine de la garde. Tauriel eu un léger sourire. Aider la dame ne l’avait en aucun cas dérangée! D’ailleurs, c’était son devoir d’aider les gens, et lorsqu’il s’agissait d’un être d’une grande importance, comme Galadriel, l’elfe rousse était toujours volontaire. « Vous n’avez pas à vous excuser, ma Dame. C’est un devoir pour moi que d’aider ceux qui sont dans le besoin. »

    L’elfe prit une pause, observant les alentours. Les bêtes maléfiques ne semblaient pas encore les suivre. Tant mieux. Cependant, il fallait quand même presser le pas. Même si elles se trouvaient sur le sentier, Tauriel préférait mettre la Dame en sécurité le plus rapidement que possible. « Vous savez, il arrive souvent aux voyageurs qui ne connaissent pas, ou peu la forêt, de se perdre. Il est très facile de perdre le chemin lorsqu’on ne fait pas attention. Ici, l’air y est vicié et peut vous faire rapidement perdre la tête si vous n’y êtes pas habitué. »

    En parlant de l’air vicié de la forêt, Tauriel se sentit soudainement… blagueuse. Chose étrange pour une elfe, surtout que leur humour n’était très… développé? Il faut avouer que les elfes et l’humour, cela faisait souvent deux. Ils blaguaient tout autant qu’ils cuisaient la viande, ce qu’il voulait dire que c’était totalement inutile de demander à un elfe de nous faire rire avec la dernière blague qu’il avait entendu. Blagues et devinettes n’existaient pas vraiment chez les elfes. Pourtant, l’elfe rousse lâcha soudainement une blague à la dame Galadriel. Peut-être était-ce pour détendre un peu l’atmosphère légèrement tendu après les événements. Et pour dérider la dame qui semblait assez soucieuse de ne pas connaitre la route jusqu’à son campement. «Qu'est-ce qu'un mage noir qui fait de la magie dans un yaourt ? »

    La capitaine attendit quelques secondes avant de terminer sa blague, afin de laisser le temps à la dame d’y réfléchir. D’un ton joyeux, Tauriel termina sa blague. « C’est un faux mage blanc ! »


    Un grand sourire étira la bouche de l’elfe alors qu’elle attendait la réaction de la dame. Tauriel se trouvait bien drôle. Pourtant, il fallait avouer que la blague laissait assez… à désirer… Ce n’était pas la meilleure des blagues. Cependant, on pouvait peut-être le pardonner à la rouquine, vu le sens de l’humour peu développé des elfes.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Jan - 23:53
    J'avais envie de m'excuser au moins un million de fois. Je m'étais simplement laissée aller, et j'avais causé du soucis à tout le monde. Ce n'était pas mon genre, pas du tout. Même si cette forêt semblait inhospitalière, il fallait avouer que je ne m'y étais jamais perdue auparavant, et pourtant j'avais effectué de nombreuses ballades entre ces arbres tordus. Je ne comprenais réellement pas ce qu'il s'était passé.
    Je marchais avec Tauriel depuis une bonne vingtaine de minutes lorsqu'elle me posa une question absolument étrange. Je fronçais les sourcils, avant qu'un sourire monte sur mes lèvres. Mais enfin, les elfes de Mirkwood étaient donc capable d'humour ? Nul, certes, mais un humour bien présent tout de même.
    - Et moi qui pensais que les elfes de la forêt noire avaient tous été frappés par la malédiction de Thranduil : à savoir ce manque tellement flagrant d'humour que mes petits fils doivent se rendre chez vous de manière très régulière pour vous rappeler ce que c'est que le rire !
    Je haussais les épaules, amusée.
    - Pour tout vous dire, capitaine, je ne connaissais pas cette blague. Je la sortirai à Gandalf, la prochaine fois que nos chemins se croiseront. Je suis certain qu'il va adorer ça.
    Oui, cette petite blague allait vite faire le tour des Terres du Milieu, à mon humble avis. Elle était assez drôle pour que les gens aient envie de rire, surtout par les temps sombres qui courraient.
    Mais, déjà, le but de notre quête se profilait devant nous. Enfin, pas réellement. Je savais parfaitement qu'il nous restait encore une bonne demi-heure de marche, mais je reconnaissais le chemin, et les détours qui se profilaient devant nous. En hâtant encore un peu le pas, nous pourrions arriver rapidement, et je pourrais débarrasser la dame elfe des soucis que je lui avais apportés.
    Elle m'avait répété que je ne l'embêtais pas, mais... Je ne pouvais m'empêcher de me dire que j'avais malheureusement reporté tellement de choses : le départ de Thranduil, Alassea et moi même pour les Terres du Nord, les occupations quotidiennes de Tauriel, et j'avais certainement causé de l'inquiétude à tout le monde. C'était n'importe quoi. Je n'avais donc pas à faire ça.
    - Si vous souhaitez prendre de l'avance, capitaine, je saurais me débrouiller seule à partir de maintenant.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 5 Jan - 20:13
    La réaction de Galadriel étonna Tauriel. Elle qui se sentait mal après avoir racontée une blague ainsi… Mais non, la dame sembla le prendre plutôt bien et même la trouver amusante. La rousse fut encore plus surprise lorsque Galadriel lui annonça qu’elle allait raconter cette blague à Gandalf. Il fallait encore espérer qu’il prenne bien la blague! Tauriel sourit à la dame, quand même heureuse qu’on ait trouvé sa blague drôle.
    Galadriel semblait toujours être désolée pour les soucis qu’elle avait causés. «Pourquoi je perds mon temps avec un branquignol dans ton genre alors que je pourrais faire des choses beaucoup plus risquées... Comme ranger mes chaussettes... » Décidément, l’air de Mirkwood devait être bien mauvais aujourd’hui pour que la capitaine perde toute sa politesse envers la Dame.

    Tauriel aperçut alors deux elfes qui se promenaient d’arbres en arbres, puis qui sautèrent sur le sol avant de poursuivre leur chemin. L’elfe rousse les désigna à Galadriel. « Tu sais, certains de ces gars se pétrifient lors de leur premier saut. On doit leur botter les fesses pour les faire sauter, toi tu tombes dans la catégorie de ceux dont je veux botter les fesses même au sol. »

    C’était bien méchant de la part de la capitaine et, après quelques minutes de marche silencieuse, elle se rendit compte de ses paroles. Elle rougit de honte et tenta de trouver toutes sortes d’excuses. Elle s’en voulait tellement! Pourquoi avait-elle dit tout cela? « Je… Veuillez m’excuser ces paroles ma Dame. Je ne sais pas ce qui m’a pris, vraiment. Je comprendrai si vous désiriez me voir partir dès maintenant. Je suis vraiment désolée. » Tauriel se sentait vraiment mal à présent. Que lui avait-il prit? Après quelques secondes à chercher de nouvelles excuses, elle finit par déclarer : «Preuve est faite que visages dévots et pieuses actions nous servent à enrober de sucre le Diable lui-même. »

    Tauriel posa une main sur son front. Peut-être était-elle malade? Il semblait pourtant que non. L’elfe s’excusa encore une fois. « Vous m’en voyez vraiment désolée. Pour m’excuser, je vais vous ramener à votre campement. Je m’excuse, vraiment. »


Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 10 Jan - 16:21
    L'humour de Tauriel était... Soyons sincère, lourd. Mais, ce n'est pas ce qui me choqua le plus, en fait. L'humour lourd, j'en avais l'habitude avec ses petits fils et leurs âneries. Bon, dans leur cas, il s'agissait plus de farces parfois un peu méchantes, mais nous étions dans le même domaine : l'humour gras et tordu. Non, ce n'étaient pas ces blagues à répétition qui m'intriguaient, c'était surtout le passage brutal de Tauriel du vouvoiement au tutoiement.
    Attention, ne me faites pas dire que je suis une accroc des manières et autres petits trucs qui rendaient Thranduil et les autres monarques totalement inaccessibles, distants et qui leur donnaient cette aura imbue d'eux même. Non, j'étais quelqu'un de bien plus simple que ça. Mais, tout le monde me vouvoyait, sauf les membres de ma famille. Il était donc totalement déroutant d'entendre la jeune femme me tutoyer comme ça.
    Néanmoins, je ne fis pas la moindre remarque. Je n'avais pas réellement l'intention de reprendre la capitaine des gardes, et puis je n'étais pas du genre à cracher mon rang à la tête des autres. Je me murais donc dans un silence vexé.
    Et, ce fut Tauriel qui sortit la première de son silence pour s'excuser platement de ce qu'elle venait de dire, reprenant son vouvoiement naturel. Je fronçais les sourcils, consciente qu'il devait y avoir réellement quelque chose d'étrange dans cette forêt.
    - Je pense que vous aussi avez été soumise au sortilège dont j'ai été victime tout à l'heure, sauf qu'il vous a touchée d'une manière différente. J'ai hâte d'arriver au palais de Thranduil pour lui parler de cette créature. Il ne faudrait pas qu'elle attaque d'autres elfes, qui n'auraient pas notre chance.
    Tauriel s'excusa une nouvelle fois, alors que, préoccupée, je n'écoutais pas réellement, me contentant de la suivre pour rejoindre mon campement, qui se profila rapidement devant nous. Je hochais la tête face au garde et saluais Tauriel :
    - Merci d'être venue me chercher, capitaine. J'espère que vous vous êtes débarrassée autant que moi du sortilège qui nous a retenues aussi longtemps.
    Je m'éloignais pour rejoindre ma tente, afin de me rafraichir, puis je me préparais au départ.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Le Roi de la Forêt Noire, Thranduil Verte-Feuille
» [CDA n°1] La forêt noire... [Terminé]
» Sortie dans l'Enedwaith et Livre épique le mardi 2 novembre
» arrivée en Forêt Noire
» Nimbrethil : De Lothlórien à la Forêt Noire.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: