Behind the scene [pv Elrohir]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 29 Mar - 0:13

Behind the scene
Elves don't only ride horses, they take care of them too.

Je rentre tout juste d'une journée bien remplie aux alentours de la cité. A dire vrai, très bien remplie même, vu qu'après avoir de peu échappé a une nouvelle rencontre avec des trolls des cavernes - et sérieusement, après ceux affrontés avec Valaina, je n'ai guère besoin d'en affronter d'autres pour cette semaine - et avoir exploré leur grotte, il me reste a m'entretenir avec mon père de certaines choses que j'y ai apprises. Cependant, malgré que ces informations pourraient être importantes, elles pourraient aussi n'être que futiles subterfuges dans le but de nous entrainer dans une "chasse au nain" inutile, et donc, malgré que l'avis du Seigneur d'Imladris sur la question reste primordial, je prendrais largement le temps de m'occuper de mon cheval, que j'ai quelque peu délaissé ces derniers temps au profit de la rapidité de me mettre en selle pour chasser de l'orc.
Franchissant l'entrée en voute de la cité de Rivendell ma monture lancée en plein galop, et ce, malgré le dernier virage nécessaire a pénétrer dans la cité, je ralentis ensuite dans un trot endiablé avant de sauter de selle, provoquant l'arrêt quasi immédiat du cheval, écumant de sueur. Je flatte son encolure avant de me diriger vers les écuries, sous le regard de quelques curieux, devant certainement hésiter entre se demander si je revenais de la sorte pour une raison importante ou parce que j'aurai ouït dire qu'il y avait une mauvaise plaisanterie a faire dans les environs. Pourtant, pour une fois, non, je n'en ai aucune a l'esprit, même si je doute qu'on me prenne au sérieux si je commence a parler d'une douzaine de nains souhaitant combattre un dragon, ou encore croiser le chemin de Thranduil.
Je verrai cependant cela plus tard, pour l'heure, je conduis Aranwë a l'écurie, le cheval blanc cassé me suivant comme mon ombre sans que le tenir soit nécessaire, avant de le débarrasser de l'ensemble de son équipement, qui aurait autant que lui besoin que je lui accorde quelque soin. Cependant, ce n'est pas le plus important, rien que du cuir, malgré la belle facture de cet harnachement. Posant le tout sur un demi pan de mur, j'en profite pour attraper une brosse et un seau d'eau afin de débarrasser Aranwë de la sueur qui le recouvre. M'est avis qu'après moins de cinq minutes de ce labeur quelque peu harassant, il sera difficile de remarquer l'un des fils d'Elrond sous la poussière et la crasse du cheval, qui finit inexorablement par m'arriver dessus. Il en faut cependant plus pour me chagriner, on ne peut pas dire que je revienne scintillant de propreté après une chasse a l'orc, alors, un peu plus un peu moins... En revanche, cela ne fera aucun mal a Aranwë de ressembler a un cheval elfique digne de ce nom et non pas a un tas de terre.
Plusieurs minutes s'écoulent ainsi, durant lesquelles chaque centimètre carré de mon cheval souffre du passage de ma brosse détrempée. Qu'il sache d'avance qu'il ne ressortira pas dehors tant qu'il ne sera pas propre et sec, autrement dit, on a largement le temps. Entre temps, plusieurs elfes entrent et sortent, accompagnés ou non de leurs montures, tandis que je continue mon travail, peu aidé par Aranwë prenant un malin plaisir a parcourir l'écurie de droite a gauche, dans l'unique but de me faire abandonner. Il a pourtant trouvé le mauvais elfe en la matière, depuis le temps, il devrait le savoir.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 30 Mar - 2:13

Behind the scene
Who I am?

Cette journée ne resterait sûrement pas gravée dans ma mémoire comme étant la journée où je n'aurais pas arrêté une seule minute de me fendre la poire avec une jolie demoiselle à mon bras. Non, c'était même le contraire. Mon frère était une nouvelle fois parti je ne sais où sans prendre soin de me dire où il comptait s'aventurer et les gens que je daignais approcher me dévisageaient avec insistance, se demandant certainement quel sale tour j'allais encore leur jouer.

Las du calme qui régnait depuis quelques jours, je décidai de me diriger vers les écuries où se trouvait mon cheval, afin d'aller faire un petit tour en solitaire. Mais avant que je ne puisse arriver jusqu'à lui, je tombai sur mon frère, en train de courir après son cheval pour essayer de le nettoyer un peu. Il était vrai que Aranwë faisait peine à voir comme ça, et que dire d'Elladan qui ressemblait davantage à un espèce d'amas de poussière et de crasses qu'à un elfe... Le voir dans cet état me fit sourire, même si dans le fond j'étais passablement irrité qu'il ait passé une journée moins ennuyante que la mienne.

Visiblement, Aranwë avait décidé de faire vivre un véritable enfer à son maître, ça me faisait plaisir de le voir crapahuter derrière son cheval alors qu'il devait sûrement déjà être fatigué par l'escapade qu'il venait d'effectuer. M'adossant à un pilier qui se trouvait juste à côté de moi, les bras croisés, j'observais le spectacle non sans une pointe d'amusement dans le regard. Je restai ainsi plusieurs minutes, avant de finalement signaler ma présence.

- Et bien voilà que mon frère se décide enfin à rentrer à la maison ! Peut-on savoir où tu étais?

Je marquai une petite pause, fixant mon frère, un petit sourire en coin. Certes j'aimais me moquer de lui, surtout après avoir passé une journée aussi assomante que celle-ci, mais s'il me le demandait gentiment, peut-être que je lui apporterais mon aide. Elladan était mon frère après tout...

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 30 Mar - 3:50

Behind the scene
Elves don't only ride horses, they take care of them too.

Tandis que je continue a me battre avec Aranwë et ses allers et retours, j'arrive malgré tout a redonner un peu de clarté a sa robe pourtant trop claire pour rester propre bien longtemps. J'aurai du écouter Erestor et en choisir un brun, cela m'aurait évité de tels désagréments. Cependant, a en choisir un si clair, il faut savoir assumer, et justement, a en croire les tonnes de saleté que je retire de ses flancs, ces derniers temps, je ne l'ai pas fait, assumer. En gros, je n'ai qu'a m'en prendre a moi même d'être dans l'état de crasse ou je me trouve actuellement, et, comme je n'ai pas réellement eu la brillante idée de me défaire de mon armure avant de m'atteler a la tache, cela fera ça de plus a nettoyer. Cheval, harnachement, armure, en effet, j'en ai pour quelques heures.
Je suis cependant arrêté dans mes réflexions de projets de nettoyage intensif par Elrohir qui parle dans mon dos. Je devine aisément qu'il s'amuse a m'observer depuis un moment déjà, il n'est guère dans sa nature de me dévoiler sa présence dès son arrivée. Je lâche ma brosse dans mon seau plein d'eau crasseuse, m'éclaboussant par la même occasion dans un juron, avant de me retourner vers lui, un grand sourire aux lèvres.
Me rapprochant de lui, je résiste, difficilement et certainement temporairement, a la tentation de lui faire partager mon état de poussière crasse avancé, pour finalement m'arrêter devant lui, attrapant une pièce de tissu afin de m'essuyer le visage et les mains. Cela fait, je ne peux faire autrement que lui jeter le tissu sale dans les mains.
"T'as raté une demi douzaine d'orcs et un repaire de trolls. Et, pour ta gouverne, je n'étais qu'a peine deux lieues au delà du gué de Bruinen, si tu avais vraiment voulu me suivre, tu n'en aurai eu aucune difficulté"
Je sais ce qu'il va me dire, en attendant, je n'arrive pas a faire en sorte que Aranwë reste au calme. A dire vrai, plus que de l'insubordination de sa part, Aranwë cherche plutot a jouer avec mes nerfs, et, si je le voulais franchement, il se calmerai sans nul doute. Enfin, si Elrohir me propose de me donner un coup de main, et donc risquer, non en fait, se retrouvera dans l'état ou je suis, je ne lui refuserai pour rien au monde. D'ailleurs, tandis que nous discutons, ma fidèle monture se rapproche derrière moi, passant la tête a coté de moi pour pousser Elrohir du bout du nez. J'en profite pour rlever la main vers lui afin de lui caresser l'encolure, tournant légèrement le regard vers son oeil avant de lever les yeux aux ciels.
"Me faire tourner en bourrique, tu aimes ca, pas vrai?"


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 4 Avr - 0:58

Behind the scene
Who I am?

Je dévisageai mon frère avec insistance, venait-il réellement de me dire qu'il venait de combattre des orcs et qu'il avait visité un repaire de trolls de surcroît? Je n'en croyais pas mes oreilles. Ce sale petit... Ce sale petit traitre ! Il avait osé m'abandonner ici, dans cette cité dépourvue d'action pour courir à l'aventure, et je me gardai bien de lui demander avec qui. Je bouillonnais, après la journée que j'avais passé aujourd'hui, cette courte description du voyage que mon frère avait effectué suffisait à me mettre hors de moi. Jaloux, moi? Mais qu'est-ce que vous... D'accord, je l'étais.

- Ce n'est pas bien grave, j'ai moi même passé une excellente journée ! Dis-je en souriant faussement

Que vouliez-vous que je dise? Je n'allais pas non plus lui accorder le plaisir de lui faire croire qu'il était indispensable dans ma vie au point de passer une mauvaise journée lorsqu'il n'était pas avec moi.

Je lui volai des mains la brosse avec laquelle il voulait débarrasser Aranwë de l'amas de saleté qu'il trimballait et me dirigeai vers sa monture , en ne manquant pas de lui jeter au visage le bout de tissu sale qu'il m'avait "gentiment" mis dans les mains, bien décidé à lui montrer comment on faisait pour laver un cheval. Mais apparemment, ce dernier semblait bien décidé à me faire subir le même manège que celui qu'il avait fait à mon frère. Je me retrouvai donc en train de courir après un animal qui n'était pas le mien, en ayant même pas une raison valable de me démener ainsi pour qu'il soit enfin propre.

Mais alors que je pensais enfin réussir à l'atteindre, son sabot percuta violemment mon ventre, me faisant lourdement tomber au sol. Le choc me coupa le souffle pendant quelques secondes, même si cela me parut bien plus long que ça. Aranwë ne semblait pas avoir fait exprès de me faire aussi mal, il parut même désolé de me voir dans cet état.

- Finalement... Débrouille-toi Grommelai-je après avoir repris mon souffle.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 4 Avr - 1:56

Behind the scene
Elves don't only ride horses, they take care of them too.

Il ne m'est pas difficile, a son expression, de deviner que Elrohir m'en veut de l'avoir laissé passer la journée a s'ennuyer ferme dans la cité au lieu de lui proposer de m'accompagner a l'extérieur, même si il ne me l'avouera certainement jamais. Lui et moi avons cette même fierté a garder pour nous ce qui nous chiffonne, mais mon frère oublie qu'entre jumeaux, il est difficile pour l'un de nous de dissimuler quoi que ce soit a l'autre. Sa réponse ne me surprends guère d'ailleurs, même si je peux percevoir une pointe de déception dans sa voix. Qu'il ne s'en fasse pas, je ne compte pas l'abandonner a chacune de mes sorties, a dire vrai, je ne m'attendais guère a croiser des trolls ou même des orcs si près de la cité. L'objectif premier de cette sortie était de prendre un souffle d'air avec Aranwë après presque une semaine - temps normalement court pour un elfe, mais long lorsque l'on parle des fils d'Elrond coincés a Imladris - passée au sein de la cité.

Sans que j'ai le temps de quoique ce soit, je me fait voler la brosse que je tiens en main tout en recevant le morceau de tissu que je viens de lui envoyer dans les mains en pleine face, ce qui a le bon gout de me faire râler. Si il compte se montrer plus fort que moi pour panser Aranwë, il a oublié a quel cheval il a affaire. En effet, l'étalon le regarda d'abord approcher, ne reculant que d'un pas tandis que ses oreilles naviguaient en tous sens, puis, au moment ou mon frère s'y attend le moins, il charge soudain vers lui, passant sur son coté pour s'arrêter a l'autre bout de l'écurie. Ce manège continuant durant plusieurs minutes parvient a me faire rire, prévoyant une flopée de mauvaises plaisanteries contre Elrohir, et je jurerais que Aranwë lui même s'y amuse comme un petit fou. D'ailleurs, je sens que cela risque de durer un petit moment, et je ferai remarquer que, contrairement a moi, Elrohir n'est pas encore parvenu a poser la brosse sur la robe de l'étalon. Il n'est pas prêt de retrouver sa belle robe blanc cassé a ce rythme la.

Enfin, cela aurait pu durer longtemps si mon frère était un peu plus doué qu'il ne l'est. Effectivement, Aranwë dérape dans son virage, et, se redressant, envoie voler un postérieur. Vu que l'elfe se retrouve a terre tout en se tenant le ventre, je suppose qu'il est parvenu a se trouver sur la trajectoire du sabot, ce qui, effectivement, ne doit pas faire de bien. Aranwë ne voyant plus l'elfe le pourchasser s'arrête et tourne le regard vers lui avant de revenir d'un pas lent dans sa direction, ses oreilles et son encolure basse montrant qu'il est plus penaud que autre chose. Soufflant de ses naseaux, il se rapproche pour sentir la botte de Elrohir, tandis que je m'approche de lui, flattant son encolure avant de tendre une main vers mon frère si maladroit.
"Tu n'as guère fait mieux que moi... quoique, en fait, si. J'ai pas réussi a tomber dans le crottin a cause d'un sabot que j'ai pas réussi a éviter. Une médaille s'impose en vérité. Aller, laisse moi t'aider a te relever."
A peine debout que Elrohir doit subir l'assaut de Aranwë, le poussant de sa grosse tête comme pour réclamer des excuses. Il ne manque réellement plus que la parole a ce cheval, et encore, il s'en passe très bien. J'en profite pour récupérer ma brosse, tombée au sol dans la chute de Elrohir, et parvenir a brosser l'encolure du cheval tandis qu'il est occupé par Elrohir. Rien ne dit que cela va durer, mais pour l'heure, j'en profite.


FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Avr - 2:18

Behind the scene
Who I am?

La douleur à mon ventre était vive et plus que désagréable, mais elle commençait à passer au fur et à mesure que les minutes défilaient. Je regardais mes vêtements, perplexe, ma chute avait causé plus de dégâts que je ne l'avais imaginé... Contrarié, je me demandais combien d'heures j'allais devoir passer à laver mes habis afin qu'ils soient de nouveau propres. Non pas que je sois le genre d'elfe obsédé par son apparence qui ne pourrait se résoudre à sortir en public en étant impeccablement coiffé, mais tout de même...

Je décidai cependant de prendre la main que me tendait mon frère même si celui-ci n'avait pu s'empêcher de se moquer de moi au préalable. J'eus à peine le temps de me retrouver sur mes deux jambes qu'Aranwë se présenta devant moi pour me pousser légèrement avec sa tête. Un petit sourire se dessina sur mon visage, et je me mis à lui flatter l'encolure pour lui faire comprendre que ses excuses étaient acceptées.

- Ce n'est pas ta faute Aranwë, si Elladan s'était occupé de ton éducation comme il convenait de le faire, tu ne serais pas aussi incontrôlable ! Dis-je en regardant mon frère du coin de l'oeil, moqueur

Je soupirai. A nous voir ainsi, on aurait du mal à s'imaginer que les fils d'Elrond soient de farouches guerriers qui avaient déjà eu l'occasion d'affronter des dangers que certains n'oseraient même pas imaginer. Cette pensée m'arracha un sourire, après tout ce que nous avions traversé Elladan et moi, nous ressemblions encore davantage à deux pitres qu'à deux elfes censés être les fils du Seigneur d'Imladris, pourtant réputé pour sa sagesse.

Après avoir laissé plus de temps qu'il n'en fallait à mon frère pour rendre sa splendeur d'antan à Aranwë, je décidai qu'il était temps de quitter cet endroit pour rejoindre un lieu plus... Agréable.

- Bien. Et maintenant, si je te dis " champignon hallucinogène " et " alcool " que me répondrais-tu, frère?

J'affichais le regard coquin qui annonçait d'habitude que je préparais un nouveau coup, mais bon, il fallait bien fêter le retour d'Elladan, non?!

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Avr - 21:21

Behind the scene
Elves don't only ride horses, they take care of them too.

Finalement, Elrohir sait se montrer utile par moments. Sa cascade a au moins le mérite de faire rester Aranwë a sa place, ce qui me permet de le frotter des oreilles aux sabots sans le pourchasser a travers l'écurie, et récupérer les deux heures déjà perdues sur lui. Je dois avouer que cela fait plaisir de se rendre compte que non, mon cheval n'avait pas fonci naturellement, il avait juste pris trois tons de sombre a cause de la poussière et de la crasse qui le recouvrait.
"Si tu trouves l'éducation de mon cheval a revoir, je peux te rappeler que, poulain sauvage comme il l'était, t'en a pas eu assez pour monter sur son dos? Je lui laisse trop de liberté, c'est certain, mais au moins, on est copains, ça qui importe non?"
Je ne peux m’empêcher d'éclater de rire a l'air faussement soucieux que mon frère arbore juste après. Il va me sortir quoi? Une lesson de morale qui devrait sortir de la bouche de tout le monde sauf de lui? Voyant cependant que rien ne suit, je repars au pansage de Aranwë pour le rendre propre comme jamais, sachant pertinemment qu'il n'y resterait pas longtemps de toute manière. Le connaissant, il ira se rouler dans quelque champ a peine aurai-je le dos tourné.
Elrohir semble finalement en avoir marre, et sans doute puis-je le comprendre, quoique Aranwë, dans le genre bouffe-temps, est pas mal du tout. Je devine aisément que l'étalon ne se sera pas fait prié pour lui lécher les mains de fond en combles, a la recherche de friandises. Ce serai d'ailleurs un exploit qu'il ai épargné son visage. Cependant, les paroles de mon frère me font oublier le nettoyage, de toute manière terminé, de mon cheval, pour me tourner vers lui, m'essuyant le nez et la bouche du revers de la main. Posant ma brosse avec un sourire, je pose une main sur l'épaule de mon frère - de toute facon, sa tunique ne risque plus grand chose - avant de me diriger vers la sortie de l'écurie.
"Je te dirai "que fait-on encore ici?" Cependant, ne me fait pas perdre ma journée, je dois m'entretenir avec notre père ce jour, ce qui signifie, entre autres, un brin de toilette... Mais j'ai bien une heure devant moi, tu attends quoi déjà?"
Je sens que quelque habitant de la cité risque de souffrir de la réunion des deux terreurs que nous sommes, d'autant plus si Elrohir est déterminé a célébrer "l'évènement" de mon retour. A dire vrai, je crois que même l'éclosion d'une fleur, si cela pouvait lui permettre de boire un verre, il la célébrerait. D'accord, je ne dit plus rien, paraitrait que je ne suis pas mieux.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 7 Avr - 19:20

Behind the scene
Who I am?

J'écoutai ce que me répondit mon frère avec le désintérêt le plus total, las de me chamailler avec lui pour de telles broutilles. En plus, sa réplique n'avait aucun sens pour moi. Je n'avais certes pas eu la patience nécessaire pour monter ce cheval, mais le souvenir de toutes les chutes que dut subir mon frère avant d'arriver à rester plus de cinq minutes sur le dos d'Aranwë me rappela que malgré ses grands airs, il n'avait pas non plus été aisé pour lui d'en faire sa monture. Soit, je pris le parti de ne pas répondre à cette nouvelle provocation qu'il me balançait, je ne le connaissais que trop bien pour savoir que cet idiot ne saurait pas s'arrêter si j'y répondais, et je n'avais vraiment pas envie de me lancer dans un débat qui durerait des heures.

La réponse d'Elladan à ma précédente question me satisfit, je me serais retrouvé bien embêté avec toute la quantité d'alcool que j'avais préparée s'il m'avait répondu négativement. Je le conduisis donc à un endroit que nous avions l'habitude de visiter pour préparer nos mauvais coups. Pourquoi l'avoir choisi? Parce qu'il était souvent désert et que la vue qu'il nous offrait était très ... Inspirante.

- Ne t'en fais pas, frère, tu auras tout le temps dont tu auras besoin pour être présentable à cet entretien avec notre père.

Et vu l'état de mon jumeau, il lui en faudrait du temps ! Je songeai alors à zapper "l'introduction" et directement passer à l'élaboration du mauvais coup que nous allions faire pour fêter son retour, mais en voyant ces quelques champignons "spéciaux" que j'avais cueilli quelques jours auparavant et que je gardais pour une grande occasion comme celle-ci, et ces délicieuses bières... Je ne pus me résoudre à proposer à mon frère de reporter ce petit "réconfort" qui nous attendait là.

- Alors qu'en dis-tu? Lui demandai-je, assez fier de la façon dont étaient présentées toutes ces choses.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 9 Avr - 23:08

Behind the scene
Elves don't only ride horses, they take care of them too.

A voir la tête de Elrohir, il se retient de ne pas m'envoyer quelque chose dans les dents. D'accord, j'en ai bavé quelque chose de bien dans mes débuts avec Aranwë, et, si il n'avait pas failli y rester, sans doute notre relation en serait toujours au même point. Prendre soin d'un cheval malade a parfois du bon, même si l'inquiétude que cela provoque est insoutenable pour un elfe. Cependant, malgré qu'il sache pertinemment bien comment se moquer de moi, je n'échangerai Aranwë contre aucun de ces chevaux trop bien dressés, y compris le sien. Trop noir de toute façon, je préfère de loin la robe presque blanche de mon étalon.

Tandis qu'il m'entraine a l'extérieur, son expression change, et je regrette amèrement de ne pas lui avoir fait le déplaisir de rejeter son offre, juste pour l'énerver. Ses promesses de mauvais coups bien arrosés ont dépassé ma volonté de l'ennuyer. Je rajouterai même qu'il sait trouver les mots justes pour se mettre son jumeau dans la poche, mais, a dire vrai, ce n'est pas bien difficile pour lui qui me connait tant. La neige au sol n'est pas pour déranger des elfes, et encore moins l'un de nous, et d'ailleurs, je n'hésite aucunement a en prendre dans ma main pour la lui mettre dans la nuque avant de partir en courant, sachant de toute manière bien la ou il compte m'entrainer. L'un des meilleurs endroits de toute la cité pour deux phénomènes tels que nous, et d'ailleurs, en 2800ans de débilités en tout genre, et malgré que nous ayons souvent trouvé d'autres planques, celle-ci n'a jamais été découverte, et pourtant, il aurait mieux valu pour tout le monde.

Une fois a l'intérieur, Elrohir me paraissant fort ironique lorsque je lui parle d'un bon décrassage, j'évite toute réponse venimeuse en observant qu'il ne s'était pas moqué de moi. Faut que je parte plus souvent, mon petit frère en est d'autant plus efficace pour faire des réserves. J'avance dans la pièce avant de prendre une bouteille, lui en envoyant une autre dans les mains
"J'en dis que tu aurai du venir plus tot a l'écurie, on aurai eu plus de temps a nous. Tu me fais le topo rapide? Plan et victime?"

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 10 Avr - 23:21

Behind the scene
Who I am?

La remarque de mon frère me fit sourire car cela montrait une nouvelle fois que nous pensions pareil. Remarquable, déconcertant pour certains, cette connexion étrange qu'il y avait entre nous était parfois bien utile. Je contemplai notre butin avec fierté et envie, il me tardait de consommer toutes ces bonnes choses, mais en grand seigneur, je laissai laissai l'honneur à Elladan d'entamer les festivités. Il prit le parti de se rue sur la bière et de ne pas faire attention aux différents champignons proposés, pourtant ceux-ci proposaient des effets secondaires plus qu'intéressants pour les fêtards que nous étions. Certains accentuaient tellement l'effet de l'alcool qu'un elfe lambda se verrait complètement ivre au bout de deux ou trois pintes.

- Un coup... Pas vraiment.

J'attrapai au vol la bouteille qu'il m'avait lancée, entamant rapidement son contenu. Je paraissais pensif, comme si l'idée que je m'apprêtais à soumettre à mon frangin était la plus terrible à laquelle j'avais déjà osé penser. La bouteille que je tenais dans les mains ne tarda pas à être vide, je dus en prendre une autre.
Je m'assis, m'adossant contre un mur pour rendre la position plus confortable, et fixai mon frère droit dans les yeux. Un lourd silence plana pendant plusieurs minutes, c'était voulu, j'étais en train de maintenir le suspense pour l'agacer un peu.

- On va combattre un Balrog. Dis-je en prenant une nouvelle gorgée

Je me saisis ensuite d'une drole de plante qui se trouvait à côté de moi et me mis à l'effriter. Ce végétal donnait, à celui qui la fumait, une impression de bien être et de tranquilité absolue, oubliant par la même occasion tous les soucis qui pouvaient entraver sa joie de vivre.

- Alors, t'en dis quoi?

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 11 Avr - 1:22

Behind the scene
What a curious project!

Si mon frère pensait que je m’intéresserait a ses champignons aux vertus pas toujours nettes avant de connaitre ses plans, il pouvait bien courir. Puis, entre ma folle chevauchée et le boulot qui a suivi - décrassage de Aranwë, pour les mémoires courtes - je compte bien me rincer la gorge avec une bière avant de songer a autre chose.
Cependant, je dois avouer qu'il commence a m'inquiéter lorsqu'il m'annonce qu'il ne prévoit pas un mauvais coup. Il va pas se mettre dans le droit chemin quand même?! Et moi dans tout ça?! Tandis qu'il vide sa bouteille, le regard dans le vide, il continue a me mettre les frousses. Je sais bien qui est l'elfe dont nous devrions tenir, notre père, mais faut qu'il fasse gaffe la, je vois des signes de ressemblances gros comme le nez au milieu de la figure en l'instant présent. Si il a besoin d'un remontant, qu'il le dise, j'ai entendu dire que Haldir est actuellement en Lorien, voyage peu long si cela peut redonner le moral a mon frère - quoi de mieux que tyranniser l'elfe blond?
Bon, en tout cas il en arrive a sa seconde bouteille, alors que, scotché au silence qu'il fait volontairement durer - le saligaud! -, j'en suis a peine arrivé a la moitié de ma première bouteille. Prenant finalement une nouvelle gorgée, gagné par la lassitude, je manque m'en étouffer et d'ailleurs lâche le contenu de ma bouche au sol lorsqu'il me parle de balrog. Après une quinte de toux non contrôlée, j'éclate de rire en le regardant, trouvant l'idée totalement déjantée, et donc, parfaite! Je dirai même plus, magnifiquement géniale, et, après tout, si Glorfindel est parvenu a le faire seul, malgré le total respect que j'ai envers lui - qui ne lui épargne cependant pas mes idées farfelues - je pense que nous pouvons le faire a nous deux, je dirai même que j'en suis certain.
Reprenant mon sérieux, suffisamment pour ne pas me casser la figure du banc ou je suis assis, je le regarde fumer cette espèce de plante dont certains abusent quelque peu depuis que les créatures de Sauron refont des siennes, mais, pour ma part, réfléchissant que je dois toujours m'entretenir avec notre père après, je compte m'y rendre en étant le moins stone possible. Enfin, cela ne m’empêche pas, une fois ma bière terminée, d'en reprendre une avant de lui répondre.
"Sincèrement mon frère? Je trouve que c'est l'une des idées les plus brillantes que tu ai eu depuis bien longtemps, plusieurs siècles a dire vrai. Mais d'où cela t'est-il venu? Et n'omet aucun détail veux-tu?"
Précision obligatoire vu que je sens venir un état dans lequel il ne faudra pas même songer a lui demander le chemin pour retourner aux écuries. En temps normal, je l'aurai suivi volontiers, mais la, son idée m’intéresse suffisamment pour que mon intérêt me fasse rester lucide.
"Elro? Reste avec moi le temps de tout me raconter, ok? Après, va dire bonjour aux nymphes si l'envie t'en dit. Pour commencer, tu sais ou en trouver un, de balrog?"

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 12 Avr - 1:39

Behind the scene
Who I am?

Fumant allègrement la plante qui allait, dans quelques instants, me rendre complètement inapte à tenir une conversation basique, je me remémorai le jour où cette idée folle naquit en moi. C'était il n'y a pas si longtemps, alors que j'entendais une nouvelle fois d'élogieuses paroles sur le légendaire Glorfindel, l'élfe qui réussit l'exploit de venir à bout d'un Balrog à lui seul. Alors oui, l'idée n'était pas vraiment de moi, mais je ne recherchais pas à innover loin de là, je cherchais juste à prouver qu'il n'était pas le sel de notre race à être capable d'accomplir une telle prouesse.
J'avais annoncé cette idée très sèchement, c'était voulu. La gravité que je donnais à la situation avait pour but de chambouler Elladan, positivement bien sûr. Et visiblement, l'objectif avait été atteint. Mon jumeau semblait tout excité par l'idée de combattre un Balrog, ne se souciant même pas de la dangerosité de cette entreprise, mais c'était précisément ça que j'aimais chez lui. On ne faisait pas de chichis nous, on se lançait tête baissée dans le danger sans se préoccuper de ce qui nous arriverait après...

- Savoir d'où m'est venue cette idée? Est-ce vraiment important mon frère?

Evidemment que non. On se fichait pas mal de comment cela m'était venu, non? Puis, il faut dire que la réponse que j'avais à lui donner était beaucoup moins longue et passionnantes que ce à quoi il s'attendait sûrement. Je bus une nouvelle gorgée de bière, continuant de fumer sans chercher à doser ma consommation.

- Je ne sais pas,en fait... De toute manière, on aurait du mal à rater une créature de cette importance. Et puis, les gens parlent beaucoup.

Nous n'aurions en effet aucun mal à trouver, avec un minimum de finesse, les informations dont nous avions besoin au sein de la cité.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 13 Avr - 23:27

Behind the scene
What a curious project!

Je pense ne pas me tromper en présumant que cette idée lui vient du dernier récit fait de l'exploit de Glorfindel, a savoir abattre un balrog. Certains prennent quelques libertés avec cette histoire, et sans doute Elrohir a-t-il été tenté par un des aspects affabulés de cette histoire. Cependant, cela me va très bien, je compte juste éviter qu'on y reste au passage ; oui, je connais l'histoire de la résurrection, et je songe a douter que quelconque Valar veuille faire souffrir la Terre du Milieu en nous y rappelant.
"Ça devient important quand je cherche a savoir si l'idée vient de toi ou si on te l'a soufflée. Je te rappellerais que la dernière fois que cela est arrivé, qui de droit nous attendait avant même qu'on ne puisse mettre "ton" idée en place..."
Mon frère est il encore en état d'entendre, ou pire, écouter, ce que je lui dit, j'avoue ne pas en être certain. Avec un soupir, je change de position sur mon banc, y étendant les jambes tout en appuyant le dos dans l'angle du dossier, écoutant ce qu'il continue a dire, ses paroles commençant a fourcher sur certains mots.
"Je peux te préciser qu'on trouve pas les balrogs dans les plaines? A mon avis, ça doit quand même être bien caché ces sales bêtes la...Bon, si je comprends bien, ça veut dire fouiller dans les bouquins d'Erestor? On y envoie qui?"
Et non, je compte pas fouiller moi même la quantité innombrable des ouvrages contenu dans la bibliothèque de l'elfe, Elrohir peut toujours rêver...et comme je sais qu'il n'ira pas lui même...y envoyer Valaina ou Idril peut être, a voir. Ou bien je peux être mauvais et y envoyer mon cher jumeau pendant que j'ai a discuter avec notre père, ca lui évitera de rester inutilement a attendre que le temps passe.

Spoiler:
 

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Behind the scene [pv Elrohir]
» Elladan et Elrohir
» Elrohir
» LA SCENE GORE DU MOIS
» Elrohir - Le Grumeau maléfique est là !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: