Silyë Lorendil Ϙ Queen Of Mirkwood

 ::  :: Portrait :: FICHES VALIDEES Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1291
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23770
× Localisation : Forêt Noire
Dim 17 Sep - 0:09
Silyë Lorendil
 
ft. Charlize Theron

identité

   ※ Nom ; Lorendil
   ※ Prénom ;Silyë
   ※ Age ; 7022
   ※ Royaume ; Mirkwood
   ※ Race ; Elfe
   ※ Métier & Rang ; Reine
   ※ Spécialité ; Guérison elfique et Chant & Poésie, J'ai également le don pressentiment.
 
Caractère
× Attentionnée, Aimante, Loyale, Calme, Protectrice, Maligne, Fière, Têtue, Égoïste, Ne se préoccupe que de sa famille, Admet rarement ses erreurs, Solitaire
 
Histoire

 
Silyë Lorendil est la fille de Firior et de Eärwen, deux elfes qui s'était éveillé près du Lac Cuiviénen. Silyë est son prénom paternel, tandis que Lorendil est le prénom donné par sa mère. Elle n'a pas de préférence pour l'un ou l'autre, c'est pour cela qu'elle se fait généralement appelé Silyë Lorendil.

Silyë est née à la fin des années des arbres, sa naissance est marquée par la fabrication des Silmarils par Fëanor.  Elle marque aussi la fin des années glorieuse de Valinor car Melkor libéré, commence à semer la dissension dans les rangs des Noldor. Elle a également un frère jumeaux du nom de Maedred. Son père était un elfe Noldo et sa mère une Vanya, ce qui explique pourquoi Silyë aborde des cheveux dorés. Quelques années plus tard, ses parents mirent au monde un petit garçon, Cemul et une petite fille, Newende Míriel. La jeune elfe ainsi que son jeune frère et sa jeune sœur furent emmenés par leur père lors de l'exil de son peuple vers la terre du milieu, Eärwen préféra rester à Valinor avec Maedred. C'est ainsi qu'elle quitta sa terre natale pour aller vivre dans une terre qui lui était inconnue. Firior faisait parti des elfes qui participa au massacre d'Alqualondë au côté de Fëanor car il lui était loyal. Le père de la jeune elfe était un haut membre de l'école des Lambengolmor, c’était un linguiste de renom. A peine arrivée sur la Terre du Milieu, la troupe menée par Fëanor subit l'assaut des armées de Melkor. Elle parvint à les repousser, poussant l'avantage jusqu'aux portes d'Angband. Malheureusement, Firior ne survécut pas à l'attaque. Silyë vécut un temps sur les plaines d'Himlad avant de rejoindre Nargothrond.

On disait que Silyë ressemblait beaucoup à sa mère, c'était une très belle femme au regard impénétrable, elle avait du sang vanyarin dans ses veines, peuple connu pour leur grande beauté et la blondeur de leurs cheveux. Tout comme sa mère, elle était doué en chant et en poésie, d’ailleurs c'étaient ses activités favorites. Son caractère ressemblait plus à celui de son père, fière et ferme en son vouloir. Elle ne laissait personne décidé pour elle, l'elfe voulait avoir son destin entre ses mains. C'est pourquoi elle avait accepté de suivre son père en Terre du Milieu, elle voulait découvrir de nouvelles contrées malgré les réticences de sa mère. Tout comme son père, elle était loyale à Fëanor, bien que le massacre d'Alqualondë fut cruelle à ses yeux, elle ne dit pas un mot à ce sujet pour dissuader son père.

Elle rejoint Nargothrond vers l'an 105 du premier âge et y resta quelques siècles avant de partir pour Doriath puis pour Lórinand qui deviendra la Lothlórien. A Doriath, elle y apprit les bases de la guérison et perfectionnera cet art toute sa vie. Elle n'avait aucune attache, son père mort, elle pouvait faire ce qui lui plaisait et ce qu'elle désirait à tout prix était de parcourir cette terre si vaste. De plus, beaucoup savait que son père avait participé au massacre d'Alqualondë, bien qu'elle n'y avait pas participé directement, son nom était associé à ce désastre. Bien qu'on l'accepta dans les royaumes elfiques, elle était souvent exclue, ce qui explique également ses nombreux déplacements. Elle échappa donc à la destruction du Béleriand et demeura au Lindon avec une grande partie des Noldor, refusant de retourner à Valinor. Silyë, ayant vécu, beaucoup de choses depuis son arrivé en terre du milieu, elle ne désirait plus qu'une chose : une vie simple et paisible. Loin était l'époque où elle voulait explorer chaque coin de la terre du milieu. Silyë s'était quelque peu assagi, elle était devenu plus calme. Elle avait appris que les Ñoldor avaient fondé le royaume d'Eregion mais une voix intérieur la poussa à ne pas séjourner dans ce royaume. L'elfe savait que de nombreux Sindar avait fondé des royaumes à l'est, se mêlant au elfes sylvains. Elle savait ce peuple fermé et secret, elle espérait trouvé en ses lieux, un havre de paix.

Elle fut bien accueillit par les elfes de cette forêt même si certains ne l’appréciaient guère pour ses "méfaits passés", elle fut toute de suite apprécié pour ses pouvoirs de guérisons. Plus le temps passait, plus on avait besoin de son savoir car Sauron et ses orques rodaient en terre du milieu. Néanmoins, elle avait décidé de vivre en retrait des elfes de la forêt, elle voulait une vie calme et sans problème, bien sûr elle n'hésitait pas à venir en aide à ses camarades si on venait lui demander.

Silyë apprécia rapidement sa vie dans cette forêt, elle y trouva ce qu'elle souhaite et se trouvait utile à cette communauté. Sa demeure se trouvait au sud de la ville principale, elle n'avait pas choisit cet endroit par hasard, près de sa maison se trouvait une multitude d’espèce de plante qu'elle utilisait pour ses "potions". C'est d'ailleurs lors d'une de ses promenades qu'elle rencontra celui qui sera son futur mari : Thranduil. Il était prince à l'époque, la femme elfe ne l'avait aperçu qu'une fois depuis son arrivé. Celui-ci avait entendu parler d'une elfe mystérieuse qui s'était isolé de la communauté, il avait vite appris d'où elle venait et qui elle était. Très vite, le courant est passé entre eux, ils sont devenus de bons amis. Bien qu'elle n'aimait pas raconté sa longue histoire à n'importe qui, Thranduil la connaissait dans les moindres détails. Il était devenu évident que le prince était tombé amoureux de la belle Silyë, il était difficile de ne pas le voir. A cette époque, tout le monde se demandait quand il allait faire sa demande. Le peuple de la forêt était plutôt ravie de cette rumeur, ils étaient plutôt fière d'avoir pour princesse une elfe de Valinor. Malheureusement, Silyë n'était pas du même avis, si bien qu'elle demande à Thranduil de ne plus venir la voir. La jeune femme avait décidé de vivre seule dans le calme, elle ne se voyait pas devenir princesse d'un royaume et d'avoir toutes les responsabilisés que cela implique. Il était difficile de cerner les sentiments de l'elfe pour le prince à ce moment là, avec le temps elle s'était construite une sorte de carapace et Thranduil pouvait la briser à tout moment. C’était sans compter la détermination du jeune homme qui venait chaque jour devant la porte de sa bien-aimée. Silyë était une personne têtue mais elle avait trouvé plus fort qu'elle, le prince avait déclaré qu'il n'arrêterait pas tant qu'il n’étendrait pas un oui ! On ne sait pas exactement combien de temps cela a fallu mais Silyë décida finalement d'écouter son cœur et finit par épouser Thranduil. Elle lui donna même un fils qui naquit en fin du Second âge.

Avec la formation de la Dernière Alliance des Elfes et des Hommes, Oropher et Thranduil partit vers le Mordor, durant leur absence, Silyë était à la tête des elfes, idée qui ne l’enchantait pas beaucoup. Elle s'occupait très rarement des affaires du royaume, c'était son choix mais le destin en avait décidé autrement car au retour de son mari, Silyë était devenu Reine, son beau-père ayant perdu la vie au combat. Le Troisième Âge débutait et la forêt connut une période prospère mais pas pour très longtemps, Thranduil conscient du mal qui se propage, s’installe plus au nord et fit construire une place-forte souterraine. Silyë espérait pouvoir vivre en paix mais elle savait que tant que Sauron serait en vie, elle ne pourra avoir la vie qu'elle espérait. Elle décida de s’impliquer dans la vie de son royaume, amenant avec elle toute l'expérience qu'elle avait accumulé à travers les âges. Les siècles ont passé et la menace de Sauron n'a jamais été aussi proche...

Derrière l'écran

Votre fondatrice est derrière ce personnage.


aide staff:
 


Nobody can hurt me without my permission.
©crack in time

Présence réduite (maladie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Silyë Lorendil ϟ Queen of Mirkwood
» Visite de courtoisie ? ♦ PV Silyë Lorendil
» Arielle Queen, des années plus tard...
» Mirkwood
» lee ◊ don't be a drag, just be a queen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Portrait :: FICHES VALIDEES-
Sauter vers: