No doubt about it... [ft. Indira]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Lun 16 Déc - 23:40



No doubt about it...

...


Danel était plutôt fier de lui, son plan avait fonctionné à merveille malgré le fait que ce stupide conseiller s'était fait prendre. Le nom des partisans de l'ombre avait été évoqué mais le rouquin ne s'en inquiétait pas trop. Le peuple du Rohan et du Gondor était beaucoup trop occupé à renouer contact pour penser à autre chose. Le garçon avait réussit son coup et c'était le plus important. Au Rohan, la situation était plus ou moins stable, le roi restait tout de même méfiant vis-à-vis de ses voisins de l'Est. Sa sœur et Uwe était au Rohan pour s'occuper de la seconde partie du plan. Celui-ci était simple : faire en sorte qu'un de leurs hommes deviennent le nouveau conseiller du roi. La tâche n'étaient pas aisée car le souverain se méfiant de tout le monde mais le garçon du sud ne s'inquiétait trop, il pouvait faire confiance à ses deux camarades.

Danel quitta la cité d'Edoras pour aller à Minas Tirith, il y avait encore beaucoup de chose à faire et le Gondor était sa prochaine cible. Là-bas, il avait rendez-vous avec un de ses contacts qui devaient le mettre au courant des dernières nouvelles. Il devait également s'occuper d'un traître, un de ses hommes avaient pris la fuite avec plusieurs informations importantes. Il devait mettre la main sur lui avant qu'il ne dévoile des choses compromettantes.

Alors qu'il se trouvait à une taverne, il aperçut un visage qui lui était familier. Son prénom ne lui revenait pas de suite mais cette jeune fille était bien celle qu'il avait rencontré lors d'un voyage au Sud. La rencontre fut brève mais Danel était du genre à se souvenir des personnes qu'ils rencontraient durant sa vie. Le jeune homme se leva de son siège pour aller la rejoindre. Allait-elle le reconnaître ? C'était difficile de le savoir, il avait changé depuis toutes ses années. Il s'avança vers la jeune femme qui se trouvait à une table près de la fenêtre. Une fois à a hauteur, il lui adresse la parole. « Si on m'avait dit que je te trouverai ici, je ne l'aurai pas cru ! » Danel observa la demoiselle, celle-ci ne semblait pas le reconnaître. Il est vrai qu'il n'était plus le petit garçon d'autrefois, la jeune fille avait également changé mais il reconnaîtrait ce visage entre mille. « Avoue, tu ne vois pas qui je suis ? » A cet instant, son contact s'avança vers lui, discrètement, Danel lui fit signe de partir, il ne pouvait pas prendre le risque de se faire prendre. De plus, il était curieux de savoir ce qu'elle faisait ici. Les informations pouvaient bien attendre...


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 24 Déc - 12:08

“No doubt about it...” - ft. Danel Cenak




Indira ne savait pas bien ce qui l'avait amenée ici. Comme une envie bizarre de revenir sur ses traces peut être? Toujours est-il que remettre les pieds à la taverne lui donna brusquement l'impression de revenir dix années en arrière. La même atmosphère tapageuse, les même bruits de conversations et les mêmes rires ébrieux. Les lieux n'avaient pas changé et restaient tels qu'ils étaient dans sa mémoire. Jusqu'à la vision familière du patron derrière son comptoir qui l'accueillie d'un œil suspicieux, trouvant son visage familier mais incapable de la reconnaître.

Son regard se perdit sur la fille de salle qui évoluait entre les tables, son plateau débordant de choppes, naviguant sans faire attention aux regards intéressés et aux mains baladeuses. Ca aussi ça n'avait pas changé. Avait-elle aussi eut cet air là à l'époque? C'était tellement loin qu'elle ne se rappelait plus de grand chose si ce n'était son profond déplaisir pour ce travail. Et puis il y avait eut tout le reste. Ca n'avait duré qu'un temps mais ça avait laissé un souvenir impérissable à sa mémoire. C'était probablement une des raisons qui avait contribué à faire d'elle ce qu'elle était aujourd'hui. Indomptable, orgueilleuse et réfractaire aux règles.

Lui revenaient en mémoire tous les visages familiers qui avait peuplé son quotidien. Eugenia, la cuisinière aux airs de matrone qui c'était occupé d'elle dans ses moments les plus bas. Dana, la fille de salle, Aiden, compagnon de bêtises en tout genre, même ce petit voyou arrogant qui avait débarqué sans crier gare. Elle était rendue très loin dans ses souvenirs, la taverne et ses rires s'effaçant de son esprit alors que ses yeux dérivaient loin, très loin de là, brouillés par le voile de sa mémoire. C'était décidément une bien mauvaise idée de s'être attardée entre les murs de la cité blanche. Elle aurait du fuir tant qu'elle le pouvait encore, s'épargner toutes ces réminiscences et ces souvenirs. Au lieu de quoi elle s'était imposé ce drôle de retour en arrière sur les lieux familiers de son adolescence. C'était tellement loin tout ça. Indira avait du fuir Minas Tirith, n'emportant que le strict minimum, le rire aux lèvres et les gardes sur les talons. Des bêtises de jeunesse, rien de bien méchant, qui l'avaient plus ou moins forcée à prendre la route. Ca avait été une sacrée expérience, mais elle n'en regrettait pas un seul instant. Sans cela sa vie aurait été probablement bien différente.

A travers le brouhaha de la salle, une voix attira son attention, l'arrachant à ses vieux souvenirs. Levant les yeux vers le jeune homme qui l'avait interpellée, elle le dévisagea, intriguée. Il s'était montré plutôt familier mais elle n'arrivait vraiment pas à se rappeler d'où il avait bien pu la rencontrer. Plutôt bien de sa personne, des cheveux tirant sur le roux, le visage constellé de tâches de rousseurs. Non vraiment, ça ne lui disait rien. Des visages elle en avait croisé tellement qu'il lui arrivait de ne plus se rappeler de tout le monde. Et celui ci tout particulièrement. Mais vu son ton enjoué, Indira avait le sentiment qu'elle aurait du le reconnaître. Mais où s'étaient-ils rencontrés?

- Je dois bien reconnaître que non, admit-elle, j'ai beau y réfléchir mais ça ne me revient pas.

Apparemment, s'il s'attendait à ce qu'elle ne le reconnaisse pas, c'était que leur rencontre était fort lointaine ou alors très brève. C'était un peu gênant certes mais elle se tourna tout de même vers lui, le saluant sur un signe de tête poli. Son arrivée avait éveillé la curiosité en elle et même si la jeune femme se montrait prudente, un peu de discussion ne pouvait pas faire de mal. Elle n'était pas obligée d'aller plus loin.

- Mais peut être que tu peux m'éclairer? Répondit-elle



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Mer 1 Jan - 21:07



No doubt about it...

...


Comme il s'y attendait, la jeune femme ne l'avait pas reconnu, leur rencontre fut très brève, il n'est donc pas étonnant qu'elle ne se souvienne pas de lui enfin pas tout de suite. Danel se permit de s’asseoir à sa table, il avait bien l'intention de lui rappeler qui il était. Ils étaient des gamins à l'époque, aucune amitié n'avait été créée mais le garçon était content de voir un visage familier, un visage du sud. Il avait passé tellement de temps au Gondor et au Rohan que son pays natal lui manquait. Il ne pouvait pas encore y retourner, non il avait beaucoup trop à faire pour le moment ! « Ce n'est pas étonnant, c'était il y fort longtemps ! Moi foi, je me souviens de toi, c'était dans une grande ville du Harad, nos parents étaient marchand et nous avons passé la journée ensemble à jouer, nous étions des gamins à cette époque...» Comme d'habitude, Danel parlait avec aisance et sans hésitation, voir très familier sans paraître impoli. « Un enfant roux, ça doit te rappeler quelque chose, non ? » Cette couleur de cheveux n'était pas la plus répandu mais c'était très commun à la famille Cenak, nom de famille très connu dans le sud pour leur marchandise de qualité.


Même si Danel lui avait bien fait comprendre qu'il ne voulait pas être dérangé, son contact insistait lourdement pour lui parler. Le garçon s'excusa auprès de la demoiselle avant de disparaître dans la foule. Quelques minutes plus tard, il était de retour avec un air à la fois surpris et interrogateur. « Désolé, une vielle connaissance...» Il n'en dit pas plus, attendant de voir si elle se souvenait de lui. Ce que venait de lui révéler son contact l'avait un peu interloqué, alors cette fille serait sa prochaine partenaire ? Cela expliquerait sa présence ici, elle était là pour connaitre la suite du plan. Danel avait encore le temps de lui expliquer ce qui allait se passer, il devait encore être nommé conseiller du Rohan, chose qui n'allait pas tarder. C'est à ce moment là qu'elle entrerait en scène, pas avant ! Le jeune homme fouilla dans sa poche pour y sortir un papier, le nom de la demoiselle y figurait, une certaine Minna, surement un nom d'emprunt. De son côté, la jeune fille détenait seulement un bout de papier codé qu'elle devait montrer à Danel pour prouver son identité. « Tu as eu le temps de faire le tri dans tes souvenirs ?» lança le garçon d'un ton amusé.


love.disaster


hors-rp:
 

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 8 Jan - 17:58



“No doubt about it...” - ft. Danel Cenak



Indira n'en croyait pas ses yeux. Elle l'avait laissé s'asseoir à sa table et lui raconter ce qu'il savait, l'écoutant attentivement. Un tel hasard c'était presque trop fort et la jeune femme du chercher bien loin à sa mémoire le souvenir du petit garçon roux qui avait partagé ses jeux le temps d'une journée. Elle n'avait pas dix ans à l'époque et ses parents s'étaient rendus à la frontière ouest du Khand faire affaire avec des marchands du Harad. La petite fille qu'elle était s'était laissé amener d'assez bonne grâce, l'ai résigné et son regard s'était allumé à la vue du regard vert qui la dévisageait depuis son côté de la pièce. Allez comprendre pourquoi, elle avait aussitôt décidé de l'entraîner avec elle. Déjà à l'époque, Indira cultivait le don de se mêler à toutes sortes d'histoires. Mais c'étaient de bien vieux souvenirs à présent. L'enfant était devenu un homme et elle n'avait plus rien à voir avec la petite effrontée qui avait subitement décrété qu'il serait son meilleur copain pour la journée. Enfin plus rien ça dépendait des jours. Comment s'appelait-il déjà? Son prénom avait du mal à revenir, perdu depuis des années à sa mémoire. Et comment lui avait pu se souvenir d'elle? Ca faisait presque vingt ans. Elle avait du mal à s'en rappeler. Dan...Dam...Quelque chose? C'était trop confus pour qu'elle mette le doigt dessus. Et si elle avait bonne mémoire, elle ne pouvait se targuer de tout retenir.

- J'avoue, répondit-elle faussement coupable, que je n'aurais pas été capable de te remettre.

C'était complètement fou. C'était bien la première fois qu'elle croisait des connaissances aussi anciennes. La plupart de ceux qui avaient partagé sa vie même brièvement comme lui faisaient à présent partie d'un passé révolu. Et même enterré pour certains. Le jeune homme semblait occupé par d'autres affaires, tout du moins jetait-il des regards dans la salle. Attendait-il un quelconque rendez vous? Ça ne paraissait pas si improbable.

- Mais quel hasard nous a placé sur la même route? Ajouta-t-elle, je n'aurais jamais cru te recroiser si loin du sud. Quel âge avions nous? Huit ans?

Ils n'étaient que des enfants à l'époque, naïfs et insouciants. Elle ne savait pas pour lui mais la route qui l'avait menée au Gondor était loin d'avoir été conventionnelle. Et celle qui avait suivi encore moins. Et le revoir assit à cette table, face à elle, lui donnait l'impression d'avoir vécu plusieurs vies. Où était passé la gamine du Khand? Tout ceci semblait tellement lointain!
Il s'excuse quelques secondes pour aller retrouver une connaissance. L'homme s'adressa à lui discrètement mais Indira ne rata pas le regard qu'il coula dans sa direction, accompagné d'un signe de la tête. Il parlait d'elle, à n'en pas douter. Plutôt mal à l'aise, la jeune femme jeta un regard alentour. La situation se calmait vaguement mais elle ne pouvait pas s'empêcher de se sentir méfiante au moindre regard dans sa direction, surtout lorsqu'elle avait véritablement quelque chose à se reprocher. Quoique tout dépendait du point de vue. Après tout, cette bourse dont elle avait libéré sa propriétaire quelques instants plus tôt lui servirait à payer sa consommation, ce qui constituait une bonne action. Et la voyageuse n'avait même pas remarqué qu'une main indiscrète venait de la soulager de quelques pièces ou d'or et d'une ou deux petites choses. Lorsqu'elle le comprendrait, il serait déjà trop tard, les pièces en questions auraient déjà été dépensées pour lui payer à déjeuner. C'était ça ou s'affamer et le choix avait été vite fait. Curiosité oblige, elle avait jeté un oeil mais n'y avait trouvé que quelques babioles et un mystérieux parchemin qui avait fini sa course dans sa poche. Déjà il revenait vers elle et la jeune femme s'agita sur son siège. L'homme en question avait indiqué la bourse posée négligemment à ses côtés semblait-il. Lorsqu'il fut à sa hauteur, la brune tenta de se donner une contenance, l'air de rien. Mais il était déjà revenu à sa table, dans l'expectative.

- Allons, répondit-elle d'une voix qui se voulait assurée, gérons les choses sans heurt. Tout est là.

Et elle sorti le message sur la table, persuadée qu'il venait lui réclamer des comptes sur le sujet de son petit chapardage. Elle ne l'avait même pas lu, ne savait même pas ce qu'il contenait. Et pour l'argent c'était trop tard, il était déjà dépensé.





Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Ven 10 Jan - 17:18



No doubt about it...

...


Elle n'avait pas été capable de le reconnaître et il ne pouvait lui en vouloir. Il s'était connu enfant et la rencontre n'avait durée qu'un journée, trop court, beaucoup trop court pour graver un visage dans sa mémoire. Ce ne fut pas le cas de Danel, bien que la rencontre fut brève, il connaitre ce visage entre mille, pourquoi ? Et bien ce n'était pas tous les jours qu'on voyait une personne du Sud dans les environs et le roux avait très vite fait le lien. « Bien que je me souvienne de toi, je n'arrive pas à mettre la main sur ton prénom, je suppose que tu es dans la même situation ? » lança le jeune homme de façon amusé.« Je dirai que nous avions 8 ou 10 ans à l'époque, enfin c'est loin derrière nous tout ça....» Danel était du genre direct, il n'allait pas commencer à se remémorer ses souvenirs d'enfance. Il lui fit comprendre qu'il n'était pas là pour discuter de cette journée plutôt insignifiante, du moins depuis que son contact n'arrêtait pas de lui faire des signes. Apparemment, c'était urgent et Danel s'excusa un instant pour calmer son ami.

De retour à la table de la jeune femme, celle-ci semblait agitée. Danel ne comprenait pas réellement pourquoi, peut-être était-ce la première fois qu'elle faisait ce genre de chose ? Enfin, elle sortit le fameux message, confirmant son identité. Le sourire aux lèvres, le jeune homme prit le message pour l'examiner, c'était bien celui-ci. Il le mit dans sa poche puis se tourna vers cette fameuse Minna. « Bien sûr que tout va se passer sans heurts, que veux-tu qu'il arrive ? Le plan fonctionne à merveille depuis le début, ce n'est plus qu'une question de temps avant qu'il ne tombe sur notre coupe...» Danel parlait bien évidemment du Rohan, persuadé qu'il avait la véritable Minna devant lui.

A cet instant, Danel fit signe au serveur pour qu'on leur serve à boire puis continua son monologue. « Minna c'est bien ça ? Moi tu peux m'appeler Svenn... J'espère que tu sais ce que tu dois faire ? Ton rôle est important, tu en es bien consciente ?» D'un coup, l'homme du Sud était devenu sérieux, son plan ne pouvait échouer. Ils avaient eu peu de temps pour trouver la personne adéquate, Danel n'était plus sûr si on lui avait déjà donné les indications à suivre. Il n'avait pas envie de traîner un boulet avec lui, si elle ne faisait pas l’affaire, il irait en chercher une autre même si le temps lui était compté. Bientôt, ils devaient tous les deux se rendre à Edoras auprès du Roi.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 16 Jan - 16:32



“No doubt about it...” - ft. Danel Cenak



Danel, c'était comme ça qu'il s'appelait. L'éclaireuse l'avait vu revenir vers elle, persuadée qu'il venait lui réclamer des comptes avant de réaliser qu'il souriait légèrement. Indira ne compris pas au début. Et une expression perplexe du se dessiner sur son visage l'espace d'un bref instant, bien vite masqué par un air impassible. Un plan? Elle réalisait brusquement qu'elle se méprenait sur la situation du tout au tout. Il avait lu le message avant de le ranger dans sa poche et quoi que ça soit, il avait eut l'air d'en être satisfait. Et plus la discussion filait, moins la jeune femme comprenait de quoi il était question. Un plan? Tomber sous la coupe? C'était à n'y rien comprendre. A part le fait qu'elle vnait d'échouer au coeur d'une discussion qu'elle n'était pas censée entendre et que le jeune homme n'avait pas encore réalisé ça. Après tout, comment pouvait-il savoir que cette bourse n'était pas la sienne? Et comment dissiper le malentendu? Elle n'allait tout de même pas avouer ici que le message n'était pas à elle et qu'elle l'avait volé à son véritable propriétaire! Toujours impassible, Indira l'écouta terminer sa tirade, prise entre deux feux. Dire la vérité c'était aller au devant d'ennuis certains, que ça soit officiellement auprès des autorités, ou officieusement s'ils décidaient de se venger. Mais le laisser faire c'était prendre le risque de se laisser embarquer dans de nouvelles histoires. Et que ferait-elle lorsqu'il se rendrait compte de la supercherie? Elle aurait tout intérêt à être déjà loin à ce moment là. Indira se morigéna silencieusement contre son insouciance, elle avait vraiment manqué de prévoyance ce coup ci. Mais pour l'instant il fallait se sortir de ce mauvais pas, ne pas montrer qu'elle était prise de court. Mais que répondre à ça? Après tout elle n'y entendait rien et ne savais quasiment pas de quoi il parlait. Et voilà que son regard inquisiteur attendait une réponse de sa part!

Et voilà qu'il se faisait soudainement plus grave et lui parlais de l'importance de sa mission. Secrètement mal à l'aise, Indira plongea le regard dans son verre, comme si elle était censée pouvoir y trouver un peu de courage. Il n'en était évidemment rien mais que faire? Apparemment on avait fait appel à elle pour quelque chose d'assez important. Ou plutôt, on avait fait appel à cette fameuse Minna. Et d'ailleurs, Indira avait toutes les chances du monde que la demoiselle ne se soit pas encore présentée ici pour réclamer des comptes. Il vaudrait mieux pour elle qu'elle soit plus là lorsque ça serait le cas. Mais un seul problème à la fois. Il fallait déjà répondre en éloignant les soupçons.

- J'avoue que l'on a été plus que succinct lorsqu'on m'a contactée, répondit-elle, j'imagine que l'ont craignait que la missive ne se perde entre de mauvaises mains.

Elle en aurait rit si elle n'était pas tenue de jouer le jeu. Pour se perdre, le message s'était perdu! Entre de mauvaises mains, ça restait à déterminer. Des mains malchanceuse plutôt! La jeune femme avait l'impression d'improviser au fur et à mesure de la conversation. Et l'exercice était plus que périlleux. Un pas de travers, une petite hésitation de trop et c'était la chute. Bien que sa réponse lui semble plutôt logique et qu'il était plausible de jouer le fait qu'on l'avait appelée en urgence et qu'on était resté vague sur son rôle futur. Le tout était qu'elle comptait sur le fait qu'il n'avait pas l'air d'être celui qui était censé l'avoir contactée. En espérant que ça passe. Car Indira n'avait plus qu'une envie, boucler cette conversation au plus vite et s'éclipser en vitesse. De préférence le plus loin d'ici et le plus vite possible. Mais qu'avait-elle encore fait?




Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Mar 21 Jan - 18:12



No doubt about it...

...


Comme il s'y attendait, ses collègues n'avaient fait que le boulot à moitié. Ils avaient trouvé la fille mais ne lui avait rien dit de la mission, peut-être avaient-ils peur que la discussion s'ébruitent ? Ils avaient surement préféré que Danel s'occupe de cette partie du plan. Le jeune homme regarda autour de lui, il y avait beaucoup trop d'oreille dans ce lieu et on ne savait pas à qui elles appartenaient, de nature prudente, Danel se leva et fit signe à la jeune fille de la suivre. L'homme de tout à l'heure les fit monter à l'étage pour être plus tranquille. Danel attendait que sa complice le rejoigne, une fois fait, il s'installa à une chaise et invité Minna à en faire de même. La pièce n'était ni petit ni trop grande avec les volets fermé mais éclairée par plusieurs bougies. Peu meublée, on y trouvait seulement trois chaises et un bureau. On pouvait également apercevoir un sac de voyage, c'était celui de Danel, le Rohan l'attendait.


« Ecoute, je t'expliquerai en détail le plan une fois que nous serons à Edoras, je ne connais pas cet endroit et il est évident que notre conversation ne doit pas être entendue...» Prudent, trop prudent peut-être ? Danel ne voulait pas voir son plan échoué à cause de détail qu'ils auraient pu éviter. Exigent et perfectionniste, il était difficile de travailler avec lui pour une longue durée mais on ne pouvait nier qu'il était très efficace. N'avait-il pas réussi à mettre en guerre les deux plus grand royaumes des hommes ? Et dire que peu de personne ne le prenait au sérieux, désormais, il fait parti des incontournables dans le groupe. Il n'en était pas le chef mais il n'en était pas loin.

« Le Rohan est à nous maintenant, enfin c'est pour bientôt...» Un léger sourire se dessina sur ses lèvres, Danel était assez fière de son plan et de sa réussite. Bien qu'il ne vendait jamais la peau de l'ours avant de l'avoir tué, le roux pouvait se féliciter du bon fonctionnement de son projet. « Tu devras rester au Rohan quelques semaines, je te présenterai comme ma cousine. Il y aura une réception et c'est là que nous aurons besoin de toi...»

Danel prit son sac et sortit une bourse, à l'intérieur se trouvait beaucoup de pièces d'or. Il se leva et s’avançât vers la jeune fille pour lui donner. « Ce n'est qu'un maigre acompte pour te prouver notre bonne foi, j'espère que tu nous ne décevra pas !» L'homme du sud retourna à sa place puis reprit rapidement. « Est-ce que tu peux partir tout de suite pour le Rohan ou tu as des affaires à régler avant ? Il faut que tu y sois le plus rapidement possible, moi j'irai une fois notre conversation terminé... »


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Fév - 20:52



“No doubt about it...” - ft. Danel Cenak



Lorsqu'il eut l'air de croire sa petite comédie, Indira n'en cru pas sa chance. Mais le moment n'était pas au soupir de soulagement, elle venait de se mettre encore un peu plus dans les ennuis si c'était possible. Aussi ne prononça-t-elle pas un mot lorsque l'homme les mena à l'étage alors qu'elle aurait bien aimé s'enfuir loin d'ici. C'était une mauvaise idée, une très mauvaise idée qu'elle finirait pas payer tôt ou tard. La décoration spartiate et les stores tirés contribuèrent à lui donner l'impression de se sentir enfermée et l'éclaireuse espéra silencieusement que son inquiétude passerait facilement pour de l'appréhension face à la mission qui l'attendait. Elle avait beau se montrer parfois irréfléchie et refuser de l'admettre, en son fort intérieur il lui arrivait parfois de reconnaître ses erreurs. Et celle ci en constituait une belle. Une erreur qu'elle allait devoir assumer. Prenant place sur l'unique chaise disponible, Indira attendit, scrutant le moindre détail de la place avec l'impression d'être une prisonnière attendant son châtiment.

Le jeune homme avait l'air d'être un perfectionniste, peu disposé à lui révéler les moindres détails de l'affaire, même dans cette pièce isolée. Qui sait ce qui pourrait être entendu de leur conversation? Ses réticences à tout dévoiler maintenant témoignaient des enjeux de ce qu'il s'apprêtait à lui révéler. Et la jeune femme n'allait pas s'en plaindre, moins elle en saurait, mieux elle se porterait.

- C'est plutôt prudent j'imagine, répondit-elle, on m'a effectivement prévenue que ça inclurait de voyager au Rohan.


Elle essayait d'adopter une attitude neutre et sans surprise particulière mais la perspective de se retrouver embringuer dans un périple vers le Rohan ne l'enchantait guère. L'apparition de la bourse lui arracha un haussement de sourcil circonspect. De mieux en mieux. Si elle ne se sortait pas de là en vitesse, elle serait embarquée dans une affaire d'espionnage qui allait lui coûter cher. Sans parvenir à comprendre le fin mot de l'histoire, Indira en déduisait que ce qui se tramait dans cette pièce touchait de près ou de loin aux récents conflits entres le Gondor et le Rohan. Lui et ses acolytes n'en étaient tout de même pas les instigateurs? Quand bien même ça ne serait pas le cas, ils semblaient bien décidés à en tirer profit pour servir leurs sombres desseins. Qu'espéraient-ils? La guerre? Le désordre? Le pouvoir? A cette pensée, un frisson de mauvais augure saisi Indira. Que faisait-elle au milieu de tout cela. C'était très grave. Et elle risquait d'être accusée de haute trahison. Et en même temps, elle était au courant d'informations particulièrement dangereuses, pouvait-elle garder tout cela pour elle? La jeune femme ne voyait vraiment pas à qui elle pourrait parler de ça mais ressentait confusément qu'elle devait faire quelque chose. Mais quoi? Ils avaient l'air plutôt organisés et assez dangereux s'ils étaient presque parvenus à créer une guerre entre deux pays aussi proches que le Gondor et le Rohan. Si seulement il pouvait lui en révéler plus.
Indira porta machinalement la main à sa taille, là où une minuscule sacoche était ceinte, contenant la plupart des ses objets les plus importants. Elle pouvait presque sentir le contour de la fiole à travers le cuir. Et si? Elle aurait très bien pu lui extorquer la vérité à son insu? Quelques goûtes et le tour était joué? Elle s'en voulu de ne pas y avoir pensé plus tôt. En bas dans la taverne, l'affaire aurait été plus simple. A présent ça n'était plus le moment. Comme à regret, parce qu'elle savait qu'elle faisait une bêtise monumentale, la jeune femme hocha la tête discrètement.

- Je supposes que les détails viendront plus tard mais je suis prête, répondit-elle, j'étais préparée à l'éventualité d'un départ.


Empochant la bourse précautionneusement, elle eut l'impression que le cuir lui brûlait les main alors qu'elle s'en saisissait. Elle avait des scrupule, elle? Le ciel leur tombait décidément sur la tête quand Indira Ahmedani s'amusait à culpabiliser sur des choses qui n'étaient pas de son fait. Six mois plus tôt, elle aurait empoché l'argent sans demander son reste et voilà qu'elle venait de signer son arrêt de mort en faisant mine d'accepter cette mission suicide.

- Je peut être partie dès ce soir, Ajouta-t-elle




Invité
Revenir en haut Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Mer 5 Fév - 22:07



No doubt about it...

...


Le silence régnait dans cette pièce, vidé de tout objet encombrant, les échos des voix pouvaient se faire entendre. Ils étaient seuls mais cela ne suffisait pas au rouquin pour révéler tout son plan. A Edoras, il aurait l’occasion d'être réellement à l'aise, son bureau de nouveau conseiller l'attendait. Danel était pressé de rejoindre le Rohan et heureusement pour lui, la jeune femme savait qu'elle devait s'y rendre bientôt. Elle prit la bourse et lui répondu qu'elle pouvait partir ce soir. De son côté, le jeune homme préférait prendre la route de suite. Le roi l'attendait impatiemment et il ne pouvait le décevoir. Heureusement pour lui, Uwe était déjà sur place et commençait à mettre leur plan à exécution. Danel sourit intérieurement, il ne pensait pas qu'il aurait réussi aussi facilement, il avait travaillé des années mais il s'attendait à plus de méfiance de la part des Rohirrims ou plutôt celui de leur roi. « Lorsque tu seras au Rohan, va directement au château et demandes à voir l'un des conseillers du Roi en te présentant sous le nom de Minna, comprit ? »

« Ou sinon as-tu d'autres questions avant que je ne parte ? » Il se leva et donna le sac à l'homme qui était avec lui, celui-ci partit le premier. Il n'avait plus rien à faire à Minas Tirith, cette ville tomberai mais ce n'était pas encore son heure. Le Rohan était sa principale préoccupations, toutefois, il y avait encore pas mal d'espion dans cette cité. Danel se réinstalla sur sa chaise, bien qu'il était pressé de s'en aller, il avait encore un peu de temps pour cette Minna. C'était un pion très important dans son échiquier, il devait en prendre soin. « Si par hasard, on te demande comment tu me connais, tu diras ami d'enfance et rien de plus... En plus, ce ne sera pas un mensonge... » Danel sourit légèrement, il est vrai qu'ils s'étaient connu il y a très longtemps, le destin les avait réuni dans de drôle circonstance.


love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 19 Fév - 17:43



“No doubt about it...” - ft. Danel Cenak



La discussion était clause. Indira avait bien compris qu'elle n'en saurait plus qu'à la condition express de le rejoindre à Edoras. Et si elle était suffisamment intelligente, l'éclaireuse partirait dès maintenant dans la direction opposée, bien vite et bien loin, histoire d'être hors d'atteinte lorsqu'il se serait rendu compte de la supercherie. Avec un peu de chance, ça n'arriverait qu'une fois arrivé au Rohan. Ce qui lui laissait un peu de marge quant à la direction à suivre. Traverser le Gondor l'aurait mise en sécurité et éloignée d'Edoras. Mais il n'y avait rien en ces terres reculées, à part quelques hameaux disséminés. Rien qui aurait pu intéresser quelqu'un de sa profession. Peut être rejoindre l'Eriador? Ou alors le Rhovanion? Des bruits s'élevaient depuis Esgaroth. Il semblait que c'était l'endroit où il fallait se trouver si l'on voulait être au coeur de l'action. Mais après sa petite incursion dans les intrigues politiques du Gondor, Indira n'était pas certaine que ça soit encore dans son intérêt. Mais elle n'était pas encore sortie de cette situation, il lui fallait revenir au présent.

- C'est entendu, répondit-elle


Un air perplexe gagna ses traits alors qu'il lui demandait si elle avait d'autres questions. Devait-elle jouer le jeu jusqu'au bout ou s'en aller sans demander son reste? Mais la brune repensa à la jeune capitaine blonde qu'elle avait croisé un peu plus tôt. Elle ne se doutait pas de ce qui se tramait dans l'ombre. Mais avait-elle le droit d'intervenir? Ce n'étaient pas ses affaires après tout? Mais ça pourrait le devenir si ces deux royaumes entraient en guerre. Que deviendrait-elle à ce moment là? La jeune femme était peut être préoccupée par son petit confort mais ça ne l'empêchait pas de voir un peu plus loin que le bout de son nez. Si ce groupe étrange parvenait à ses fins, ils allaient au devant d'une terrible catastrophe. La guerre. Elle n'avait jamais connu ça mais ne se faisait pas d'illusion à ce sujet. Ça la toucherait quoiqu'il arrive. Mais d'un autre côté, à trop jouer avec le feu, elle aussi prenait des risques.

- Qu'en est-il des frontières? Demanda-t-elle, j'ai entendu dire qu'elles étaient sous bonne garde depuis leur réouverture? Avec tous ces officiels sur les routes, nous ne sommes pas surveillés?

Peut être était-il au courant de la présence d'Aedis à Minas Tirith? Si ça n'était pas le cas, elle espérait que sa réplique ne lui mettrait pas la puce à l'oreille. Ca n'arrangerait pas ses affaires qu'il se mette en tête qu'elle avait quoi que se soit à voir avec elle. Indira ne savait pas si elle la croirait, elle ne savait même pas si elle chercherait à la contacter. Mais c'était une option à prendre en compte. Mais Indira qui s'inquiétait commençait à se méfier de tout et de tout le monde. Et si elle faisait partie du complot? Qui croire? Si elle avait eut un tant soit peu de jugeote et d'instinct de survie, elle serait partie bien vite sans demander son reste. Tant pis pour leurs machinations. Qu'y pouvait-elle si ce n'était prendre un peu plus de risque. Mais une petite voix s'était faite en elle, ce qui restait de sa conscience. Elle avait bon dos de montrer le bout du nez maintenant. Elle se serait bien passé de ces accès de culpabilité.





Invité
Revenir en haut Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Ven 28 Fév - 21:14



No doubt about it...

...


La jeune fille avait l'air d'avoir compris son boulot, toutefois elle semblait préoccupée par l'état des frontières. Danel lui répondu qu'il n'y avait aucun soucis à se faire, il avait des amis bien placé au frontière, ses complices passaient sans soucis entre le Rohan et le Gondor. Et si jamais il y avait un soucis, Danel pouvait envoyer quelqu'un venir la chercher. Bien entendu, il y avait toujours des risques mais allait-il lui en parler ? surement pas ! Il avait besoin d'elle pour la suite de son plan mais il n'allait pas se risquer pour cette jeune femme. « Ne te fais pas de soucis pour ça, j'ai des amis bien placé à la frontière, tu passeras sans soucis ! »

Il était temps pour lui de partir, il n'avait plus rien à faire ici, le siège de conseiller l'attendait au Rohan. Avant de partir, il observait une dernière fois cette jeune Minna, pouvait-il lui faire confiance ? On ne pouvait jamais en être sûr et de toute façon, il avait plusieurs cordes à son arc. Si cette jeune fille cherchait à le trahir ou à fuir, il ne tarderai pas à lui faire regretter son geste. Les partisans de l'ombre n'étaient pas un vulgaire groupe de pacotille, actif depuis plusieurs année, ils avaient su se frayer un chemin partout en terre du milieu. Depuis quelque temps, ils avaient décidé de passeur au niveau supérieur et tout allait de plus en plus vite. « J'ai été ravi de te revoir, à la prochaine...» lui lança-t-il avant de partir rapidement vers la sortie.


hrp:
 
love.disaster
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 15 Mar - 14:27


“No doubt about it...” - ft. Danel Cenak




Sa réponse la laissa avec un curieux pressentiment. La discussion prenait fin et venait pour Indira le moment de prendre une décision sur ce qu'elle venait d'apprendre. Le choix était difficile c'était le cas de le dire. Déguerpir et faire profil bas? Rapporter ce qu'elle savait? Dans tous les cas, ce groupe étrange risquait de se mettre à sa recherche aussitôt qu'ils auraient découvert la supercherie. Elle en savait trop pour qu'ils la laissent tranquille et pour la énième fois, la brune regretta de s'être mêlée à des affaires qui ne la concernaient pas.

- Oui, à plus tard, murmura-t-elle

Elle ne tarda pas à prendre congé, remerciant son hôte pour ses précisions et récupérant ses quelques affaires. Sur un dernier signe de tête d'adieu, la brune quitta les lieux. Tendue, elle descendit à la salle principale, serrant sa besace contre elle, faisant tout pour paraître le plus normale possible alors que l'inquiétude faisait rage en elle. Pour un peu elle imaginait déjà entendre le bruit des pas dans l'escalier et apercevoir quelques silhouettes ennemies prêtes à la saisir au passage. Mais rien de tout cela n'arriva et le seul obstacle qu'elle rencontra sur son chemin fut celui des ivrognes qui déambulaient entre les tables à la recherche d'un dernier coup à boire. Mais ça, la jeune femme connaissait et elle joua des coudes avec vivacité pour se frayer un chemin vers la sortie.

Un soupire de soulagement la gagna lorsqu'elle mit le pied à l'extérieur. Enfin libre. Pour un peu, l'éclaireuse était ravie d'avoir laissé cette étrange scène derrière elle, elle avait cru que ce moment n'arriverait jamais. Au fond de sa sacoche, la bourse pesait lourdement et elle avait presque l'envie de se débarrasser de cet or si mal gagné, comme s'il lui brûlerait les mains à la moindre manipulation. Mais elle connaissait trop bien le goût des périodes de disette pour fermer les yeux sur cette rentrée d'argent providentielle. Il lui fallait maintenant prendre la clé des champs. Le plus loin et le plus rapidement possible. Si le jeune homme possédait des amis à la frontière, Indira estimait qu'il lui faudrait s'y montrer. On attendait probablement sa venue et conserver sa couverture jusque là était un moyen de rester relativement plus en sécurité. Mais après. Après il lui faudrait aviser. Le soir tombait déjà sur Minas Tirith et furtive comme une ombre, Indira disparu à travers les ruelles, profitant de l'obscurité pour disparaître de ce qui était probablement sa dernière soirée au sein de la cité blanche.


FIN





Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» No doubt about it... [ft. Indira]
» IL A Indira Gandhi ! POURQUI ET POURQUOI UN DIX COUPS EN OCTOBRE ???
» [Mai] Taeyang Hide Doubt Version
» Wilen Ichigo Doubt - The red Dream - Other ? [fini ?]
» Curiosity killed the cat [Indira & Arabella]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: