L'anneau ✖ Quête Mission [Bilbo Baggins]

 ::  :: Les Archives :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 2 Mai - 14:23
L'anneau - Quête Importante

Il avait le sien, mais il avait également cette pression, cette envie de changer quelque chose dans cette vie monotone de cambrioleur. Il ne savait pas d'où venait l'entrain dans sa poitrine de Hobbit et pourtant, la nuit venait de tombé dans cette cité délivrée du serpent cracheur de feu. Toujours en train de trainer dans les couloirs d'Erebor, Bilbo Baggins était quelqu'un d'autre depuis les trolls, depuis les gobelins, il ne savait plus comment réagir. Il n'avait pas cette passion de l'or comme ses compagnons les nains, mais il était différent, il se sentait. Il le savait, ce bijou était précieux et il avait cette petite voix dans sa tête lui disant que s’il en trouvait d'autres, d'autres personnes seraient heureuses de les avoir. Il devait avec cet instinct trouver d'autre anneau pour faire laisser aux gens autour de lui selon cette petite voix. C'est pourquoi il était là debout en train de descendre les marches de cette cité pleine de poussière, d'un pas discret et feutré. Il voulait être discret, faire une surprise sans qu'il ne sache pourquoi. C'est pour cela que finalement, le visage du Baggins s'éclore d'un éclat doré à l'approche de ce trésor maudit. Et s'il le devenait lui aussi ? Si jamais il devenait maudit à son tour ? Peu importe en cet instant, il avait ce poids, ce fardeau à accomplir sans que ça ne le dérange vraiment d'emprunter des bijoux dans le grand trésor d'Erebor.

Bilbo avait un petit sourire aux lèvres, un air satisfait. On ne pourrait pas croire qu'il était dans cette période de deuil. Deux de ses compagnons venaient de périr et pourtant, il était là en pleine nuit à faire autre chose que de pleurer les neveux du nouveau roi sous la montagne. Kili et Fili avaient été de merveilleux compagnons bien que taquins et un peu gamins sur les bords, ils avaient eu leur part de courage pour protéger celui qui semblait être important à leurs yeux. Alors que les nains avaient chanté leurs louanges, la mise en bière aux fondes la montagne avait eu lieu, dans les pleurs et la mort dans l'âme. Thorin ne s'en remettait pas et finalement, c'était normal. Mais Bilbo ne savait pas comment remontrer le moral de son ami, alors il faisait ce qui semblait être juste. Chercher l'Arkenstone ? Était-ce vraiment une bonne idée de lui donner cette pierre. L'achèvement de leur quête ? Cela signifierait son retour à Cul-de-sac, et le voulait-il vraiment ? Peut-être pas. Pourtant, les pensées du Hobbit furent coupées alors qu'il mettait les pieds sur les premières pièces d'or du trésor. Devant l'immensité naissante, il ne savait par où commencer ses recherches.

code by Silver Lungs
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Mer 6 Mai - 19:57

L'anneau
 


Bilbo se retrouve devant tout ce tas d'or, instinctivement, il se met à rechercher des anneaux en Or, qu'importe si ses anneaux ne sont pas les bons. Il ne sait pas pourquoi mais il sait qu'il doit emporter le plus d'anneau possible...

Alors qu'il se met à scruter chaque bijou comme son propre trésor, le Hobbit ne fait pas attention qu'une ombre s'avance, c'est Dori qui s'avance vers lui et lui demande ce qu'il fabrique ici...

> ...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 14 Mai - 16:22
L'anneau - Quête Importante

Savoir ce qui est bon, ce qui ne l'est pas... C'est un état second qui ne peut être compris du commun des Hobbits ou des mortels, qui peut savoir comment et pourquoi, il avait cette envie de satisfaire les autres, de leur dire : oui j'ai fait cela pour vous rendre la joie. Mais au fond de lui, ces belles petites attentions n'étaient que feintes par un désir plus profond de remplir une mission dont il n'avait pas confiance. Kili et Fili étaient morts... Il fallait bien que quelqu'un apporte la joie dans la montagne. Que quelqu'un fasse quelque chose. Alors, au pied du trésor, Bilbo avança petit à petit. Tentant de faire le moins de bruit possible pour ne réveiller personne, ne pas attirer l'attention. Il prenait ce qu'il pouvait, il y avait plus d'anneaux qu'il n'en avait jamais vu et pourtant, il les voulait tous. Si bien que ses petites mains furent rapidement pleines. Pourtant, il ya de ces méfaits qui font que l'on passe pour toujours pour le voleur que nous sommes. Il en était un, c'était ce pour quoi il était là finalement. Ce pourquoi, il sentait au fond de lui qu'il n'aurait plus sa place à Cul-de-sac. En une année, il pensait faire partie de leur grande famille. Mais l'était-il véritablement. Alors, un nain, son frère d'armes se pencha vers lui le faisant sursauter. Une main sur le coeur et l'autre débordante de bijoux se ressemblant tous entre eux. Dori demande au rouquin ce qu'il peut bien faire là, à cette heure. Il sait très bien que le Hobbit qu'est Bilbo préfère la chaleur d'un bon lit, plus tôt que les chasses au trésor et pourtant.

Bilbo ne savait pas quoi dire en fait, il ne s'était pas dit qu'il tomberait sur un nain à cette heure. Certes, s’il avait cette habitude de veiller tard et Dori était peut-être de garde. Mais pour quoi faire ? « Eh bien... Promettez moi de le pas le répéter à Thorin, il penserait que je suis fou. » Bilblo le Hobbit, s'approcha un peu plus prêt de son compagnon de route pour partager se si lourd secret. « Je pensais offrir un anneau à chacun d'entre nous. En fait, pour symboliser notre unité et nos aventures. » Il afficha un petit sourire malin : « Et offrir, rend le sourire, Thorin à tellement besoin de ça en ce moment. » Dit-il pour finir en prenant une petite moue triste dont il avait le secret ? Pourvu qu'il le laisse tranquille.
code by Silver Lungs
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Lun 18 Mai - 13:07

L'anneau
 



Dori semble perplexe devant la réponse du Hobbit mais trouve son geste très mignon. Il te propose son aide pour trouver les meilleurs anneaux d'Erebor. Bilbo hésite, il doit ramasser le plus d'anneau et les mettre dans sa poche sans que personne en le voit...

> Accepter la proposition ou la refuser, si c'est le cas, trouver une bonne excuse pour ne pas éveiller les soupçons (Merci de donner une réponse claire)

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 18 Mai - 17:59
L'anneau - Quête Importante

Dori n'était pas des plus idiot, au contraire, le nain en face du hobbit avait toutes les raisons du monde de penser que c'était bien plus que douteux cette histoire de cadeau, mais devant sa mine un tant soit peu attendrie, Bilbo se ressaisit en pensant qu'il avait réussi à le convaincre que son but était purement honorable. Et ce fut un beau fiasco quand le nain lui proposa son aide pour en chercher des anneaux, les plus beaux. C'était peut-être quelques choses qu'en temps normal, le Hobbit aurait accepté, mais il ne le pouvait, il y eût cette peur viscérale qui se réveilla en lui. Si bien qu'il eut cette petite moue dont il avait le secret tout en se grattant l'arrière du crâne. Comment éconduire le nain sans que cela soit discutable ? Il n'avait pas d'idées, pas vraiment finalement. Et pourtant, c'est avec un petit sourire et un autre haussement d'épaules. Son aide n'était pas des plus désagréables, c'était son ami. Mais il ne le pouvait, cette force intérieure en lui le forçait à ne pas accepter. Alors, il répondit finalement : « Merci, c'est bien aimable de votre part Nori. Hélas je ne serais accepter votre aide. » Le nain devait être surprit d'une telle attitude vexante de l’obit et pourtant, il mit ses mains dans ses poches y déversant son maigre butin, fixant le nain dans les yeux, lui évitant ainsi à détourner le regard.

« Je pense tout de même que vous savez ce qu'est une surprise. Et pourtant, vous m'avez déjà forcé à avouer la moitié de mes projets. Ce n'est pas pour que vous puissiez voir ou même tenter de deviner l'anneau que je vais placer dans vos appartements. Quel intérêt n'est-ce pas ? » Il eut un petit rire qui lui allait à merveille. Bilbo était une adorable petite mascotte sans qu'il ne s'en rende compte. Il était tout autant avare et immature quant il s'agissait de son anneau à lui. Placé là dans la poche de son veston. Il ne pouvait pas savoir ce que pensait le nain pourtant. « Mais je vous remercie. Puis-je compter sur vous pour garder mon secret ? hm... Secret ? »
code by Silver Lungs
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Dim 31 Mai - 12:02

L'anneau
 



Dori semble comprendre et il s'en va sans rien dire, Bilbo se dépêche de ramasser le plus d'anneau sans réellement regarder ce qu'il prend. Alors que ses poches sont presque pleines, il tombe nez-à-nez avec une grosse pierre lumineuse, serait-ce l'Arkenstone ?

> Décider de prendre la pierre ou la cacher dans en endroit sûr...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 3 Juin - 18:25
L'anneau - Quête Importante

Docilement, le nain semble être de plus en plus apte à quitter la salle du trésor pour laisser le hobbit avec lui-même. Lui-même et ses anneaux. Il n'avait plus d'autres choix désormais que d'en trouver plus qu'avant pour en gorger quelques-uns pour lui et en donner aux autres nains, quoi de plus normal. Alors finalement, Bilbo retourna marcher dans le trésor, les pièces roulant sous ses pas. Le sol était glissant, le sol était mouvant, le petit roux ne pouvait pas faire mieux que ce qu'il faisait désormais, les poches débordantes d'anneaux d'or. Que devait-il en faire, il ne le savait pas vraiment, mais finalement, il avait cette volonté qui lui disait ce qu'il avait à faire. Tel était la volonté de la personne qui lui avait commandé ces méfaits. C'était ainsi et finalement, il n'avait même pas l'envie d'aller contre ce qui l'habitait, habituellement, il ne l'aurait fait, mais cette fois-là, il était un tout autre obit, celui que personne n'avait vu. Égoïste, calculateur et possessif, mais ce n'était point sa faute, personne ne pouvait le juger. Pourtant, alors qu'il marche toujours dans cette salle baignée d'or malgré la nuit, une pierre roule parmi les pièces. Éclatante. Irrélle. Serait-ce l'Arkenstone ? Bilbo n'arrive pas à en croire ses oreilles de hobbit. Il ne sait que faire, les anneaux qui l'encombrent, mais cette pierre face à lui ; il ne sait. Alors, il s'accroupit. Et la prend entre ses mains. Que devait-il faire ? La laisser là dans le trésor enduit d'un endroit connu que de lui, ou la prendre avec lui et réussir à vraiment faire plaisir à son ami ?

Finalement, c'est presque à contrecœur que le hobbit met sa main dans sa poche, laissant tomber plusieurs anneaux sur le sol. Il se fiche bien désormais de ce a quoi il pouvait sertir, sa volonté en amènerait une poche pleine et dans l'autre le hobbit décida de mettre la pierre. Peu importe, ce n'était peut-être pas l'Arkenstone, mais si ça l'était, il avait trouvé tout l'or du monde : la reconnaissance de Thorin.
code by Silver Lungs
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Dim 12 Juil - 19:29

L'anneau
 



Le Hobbit a ses anneaux en poche et une jolie pierre dans l'autre. Maintenant, il se doit d'accomplir sa mission jusqu'au bout. Amener les anneaux à son maitre, personne ne sait si l'anneau unique se trouve dans ce tas mais on le saura bien assez tôt. Avec toute la discrétion qu'il fait preuve, Bilbo sort de la Montagne, le hobbit n'est pas vraiment lui-même, il obéit à une voix dans sa tête. Il part retrouver un homme qui lui demande les anneaux. Après ce curieux échange, le hobbit est prêt à repartir mais l'homme l'arrête et lui demande de lui montrer ce qu'il cache dans son autre poche...

> A vous de décider de ce que vous allez faire à présent...

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Aoû - 22:40
L'anneau - Quête Importante

Le froid et la fatigue commençaient à se faire ressentir. Il fallait dire que toute la nuit durant, le hobbit avait cherché plusieurs anneaux d’or dans une salle au trésor gigantesque. Alors que sans le savoir, c’était celui qu’il gardait précieusement dans son veston qui avait la plus grande importance. La voix dans sa tête continuait de l’appeler, le soleil allait finalement donner ses premiers rayons et il se dépêcha, accélérant le pas pour sortir de la montagne solitaire malgré le peu de travaux faits par ses compagnons. La reconquête était récente, il ne pouvait pas attendre mieux que de s’aider d’une corde pour sortir d’ici. Bilbo regarda alors devant lui quand la plante de ses pieds se posa dans la grève et dans la poussière. Avait-il fait une erreur de suivre les ordres de cette voix ? Peut-être pas, car finalement, il avait peut-être trouvé le cœur de la montagne et au moins il rendrait heureux son ami… Si Thorin était un nain important, il était bien plus important aux yeux du hobbit qu’un roi. Il était le compagnon d’une aventure hors norme et il ne pouvait pas nier l’aimer comme un frère. Si seulement le hobbit était né nain, il aurait pu connaître cette personne bien avant ses cinquante et un ans. Pourtant, le rythme de ses pas le conduit à un homme encapuchonné qui ne demande rien d’autre que les anneaux qu’il a trouvé. Toujours poussé par cette force invisible, le Hobbit y vide la première de ses poches et verse les anneaux dans une bourse vide que lui tend l’homme.

Sans rechigner, il accomplit sa triste besogne, bien que l’influence de la voix dans son crâne semble se tarie. Il n’est pas lui-même et il s’en rend compte petit à petit alors que la voix grave de l’humain en face de lui demande ce qu’il y a d’autre dans la poche de son manteau. Le Hobbit prend un petit air spontanément choqué. En jouant d’un tour de manche appris d’un vieux des collines pour dissimuler la pierre dans le fond de sa poche, la faisant passer dans la doublure, il sortit le tissu pourpre de son manteau à l’extérieur pour montrer qu’il n’y avait rien du tout avant de le ranger et de tourner les talons. Sa vile besogne forcée était accomplie désormais.

code by Silver Lungs
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bilbo et son anneau
» ☼ « I'm going on an adventure ! » ▬ Bilbo Baggins
» Bilbo Baggins [fiche validée]
» The Baggins of Bag End..Bilbo le Hobbit ( En cours )
» Rapport : Mission de bataille à 1500 points ork vs tyty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Archives Rp-
Sauter vers: