Isiltir Eldarion

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Divers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Jeu 27 Juin - 22:38

ISILTIR ELDARION
❝ feat Jared Leto ❞

Bonjour, je me nomme Isiltir Eldarion et je suis né au Gondor  en l'an 2859  du  Troisième Age . Je viens du peuple des  Dunedains et je suis un Rôdeur. Mes spécialités sont  l'archerie ; bien que je n'égale pas le savoir faire des elfes ; le combat à l'épée, et le pistage. Je suis également très bon combattant à mains nues.

caractère;
écrire ici  bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
 
physique;
écrire ici bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla bla
inventaire

Une épée à une main et demie - La Sculpteuse ; Il s'agit de mon arme de prédilection, de conception Naine. Des gravures de Mithril sous forme d'ithildin ; permettant de voir les runes seulement à la lumière des étoiles et la Lune ; sont présentes sur la lame. Il s'agit d'un texte en elfique signifiant « Où la volonté ne manque pas, une voie s'ouvre. »
Un arc de guerre et des flèches elfiques ; De conception Elfique, mon arc est semblable à celui utilisé par les soldats de Silvenfern. Puissant, précis, de taille réduite, il s'agit de l'arme à distance par excellence.
Une armure - La Céleste. ; Mon armure porte ce nom pour son apparence rappelant une nuit éclairée. En effet, mon plastron d'acier Nain est particulièrement contrasté par le reste de ma tenue constituée de tissu et de cuir sombre. Néanmoins, ne souhaitant pas attirer l'attention, il est en quasi-permanence dissimulé sous un gilet.
Un destrier ; Ma monture ; provenant d'une portée du Rohan acquis lors d'un de mes voyages ; est un superbe cheval à la robe ébène. Une unique tâche blanche lui balafre le visage.
Un bijou ; Je porte en toute circonstance ma chevalière en or noir à l'index de la main droite. L'arbre blanc du Gondor y est représenté. Il s'agissait de la bague de mon père, qu'il reçut lui même du sien.



RACONTE-NOUS TOUT


I - Prologue.

Je naquis à Minas Tirith, la capitale du Royaume du Gondor. Mes parents étaient deux Dunedains servant les intérêts du pays, puisque membre de la société des Hommes de l'Ombre. Officiellement, mon père, Numédir, était un riche marchand prospérant dans le commerce des épices et autres produits exotiques, tandis que ma mère, Méawyn, était connue pour être une couturière hors pair. De nombreuses femmes des familles influentes du Gondor recouraient à ses services pour obtenir des vêtements plus originaux les uns que les autres. Quant à moi, je suivais une éducation sortant du conventionnel, puisque j'appris dès mon plus jeune âge à maitriser le langage elfique, à monter, et à reconnaitre une grande variété de plantes en tout genre.

Mais notre train de vie quotidien fut rapidement mis à mal, et nous dûmes fuir la Cité Blanche. À cette époque, mon père me fit croire qu'il souhaitait simplement que l'on rejoigne des amis Elfes loin au Nord-Est afin de parfaire mon éducation. Ce n'est que de nombreuses années plus tard que j'appris la véritable raison. Mes parents avaient été identifié comme membres des Hommes de l'Ombre suite à une mésaventure, et n'eurent d'autre choix que de fuir pour assurer ma sécurité.. Si seulement ils avaient pu prévoir ce qui allait se passer..

II - « Là où le sang a coulé, l’arbre de l’oubli ne peut grandir. »

Je me souviens parfaitement de cette nuit là.. Mes parents et moi même ; tout juste âgé d'une dizaine d'années ; étions dans la forêt de Rhûn, non loin de la Mer de l'Est. Nous nous reposions autour d'un feu, dans l'attente d'un repas amplement mérité. Nous avions parcouru ces derniers mois une distance considérable. Notre départ du Gondor nous avait mené vers la Comté pour des raisons que j'ignorais, avant que notre chemin ne se dessine à travers les territoires du Rohan en direction du royaume de Silverfern.

Comme tous les soirs, pendant que plusieurs lapins cuisaient au-dessus des flammes, ma mère m'enseignait l'elfique. Ou du moins, elle s'assurait de faire disparaitre mes défauts de prononciation, puisqu'elle m'avait élevé en mêlant les deux langues. J'étais un Dunedain, un descendant de Númenór, et j'étais censé entretenir de bonnes relations avec les Elfes de tout horizon. Pour ma part, je ne comprenais pas encore l’intérêt d'apprendre ce dialecte, alors que je pouvais me contenter de la langue Commune, puisque j'étais Gondorien de naissance. De plus, je préférais largement utiliser ce temps avec mon père, qui m'apprenait l'art de la traque. Ce dernier s'était d'ailleurs éloigné de notre campement afin de dénicher différentes plantes pour le guérir d'une vilaine toux.

Ce qui se passa ensuite sembla sortir tout droit d'un cauchemar. Les animaux cessèrent de faire du bruit, alors qu'une bande d'Orcs apparaissait à travers les fourrés. Ma mère se leva d'un bond, s'apprêtant à dégainer son arme lorsque l'impensable se produisit. Deux flèches traversèrent son plastron de cuir pour se planter dans sa poitrine, à quelques centimètres d'écart. Elle s'écroula au sol, les yeux écarquillés. Je ne pus retenir un hurlement. Un mélange de tristesse, de terreur et de haine. Une poignée de secondes plus tard, mon père sortit à son tour des sous-bois, m'ordonnant de fuir, tailladant plusieurs créatures maléfiques, avant de tomber sous le nombre. Mais la situation m'échappait totalement. J'étais pétrifié, mon corps ne me répondant plus. Lorsque je fus enfin en mesure de faire un mouvement, je réussis dans un geste désespéré à saisir la lourde épée de ma génitrice, fendant l'air avec. Le plus petit être du groupe s'avança, et frappa plusieurs coups dans mon arme, avant de m'asséner deux entailles au visage, et une plus profonde à l'abdomen. Un second Orc se faufila dans mon dos et me plaqua sans ménagement au sol, me maintenant la tête dans l'herbe abreuvée du sang de ma mère.

« On va s'amuser, sale rat d'Humain. Je vais prendre plaisir à te découper, morceau par morceau » dit l'Orc à l'haleine fétide, tout en frappant le cadavre de ma mère du pied. « On te mangera en dernier, tu as l'air d'être le plus.. »

Il ne termina pas sa phrase. Un projectile lui avait perforé l'arrière du crâne, tandis que trois de ses congénères subirent le même sort. Ce fut une véritable déluge de flèches, et les survivants prirent rapidement la poudre d'escampette. Je repoussais tant bien que mal le cadavre à l'odeur nauséabonde de la créature, lorsque je vis plusieurs personnes s'approcher de moi. Leurs apparences physiques et vestimentaires me permis de comprendre qu'il s'agissait d'Elfe. Mais avec ce que je venais de vivre, j'étais au bord de l'implosion. Ma main gauche était pressé contre ma blessure au ventre, tandis que je mis la main sur une dague que portais mon agresseur. Un de mes sauveurs s'approcha du corps de mon paternel, et se pencha au-dessus de lui. Je ne saurai dire pourquoi, mais je pris très mal cette action. Quelques grandes enjambées me permirent d'atteindre le niveau de l'Elfe, et de le pousser violemment pour qu'il s'éloigne.

« Arrêtez ! Ne le touchez pas ! » Je pris alors conscience que l'inconnu ne parlait peut être pas la langue Commune, aussi, tout en pointant l'arme vers lui, lui hurlais-je dessus. « DAR-oh ee! »

Cela ne découragea pas l'homme, qui s'approcha à nouveau. Dans un moment de panique, je lui entaillais le bras, lui sommant de reculer en elfique. J'avais les yeux emplit de larmes, la seule chose m'empêchant de pleurer étant la peur indescriptible que je ressentais.

« Daro i ! Osto'hyn!! »

Je fus tellement surpris que je sursautais tout en tournant la tête à la recherche de la personne ayant prit la parole. Je vis alors une femme s'avancer vers moi. Elle échangea quelques mots avec mon précédent ' interlocuteur ', puis se baissa, tout en gardant une certaine distance entre nous.

« Shëera eneth nîn... Man eneth lín, tithën atàn ? »

D'ordinaire, j'aurai pu tenir une très longue conversation en elfique sans réel problème. Mais les émotions me submergeaient, et je n'étais pas vraiment sûr d'avoir compris la signification de la phrase, aussi restais-je silencieux. La femme le remarqua peut être, puisqu'elle se répéta, me permettant de capter le sens des mots.

« Estannen.. Estannen Isiltir.. »

Lentement, je baissais ma dague, la laissant même tomber au sol pour porter mes deux mains sur ma blessure à l'abdomen. Mon sang coulait sur mon visage, perlant sur mes joues pour glisser jusqu'à mon menton, se mêlant bientôt à un flot de larmes. Je m'assis alors sur le sol, n'arrivant plus à arrêter de pleurer. Plus je pleurais, plus j'avais l'impression que ma plaie me faisait souffrir. Mon interlocutrice se rapprocha de moi, me prenant dans ses bras, collant ma tête contre son coeur. Elle me chuchota quelques mots que je ne compris pas, trop occupé à tenter de me calmer. Elle me donna alors une herbe à mâcher, m'indiquant que je n'aurai plus mal après ça. L'effet fut quasiment immédiat, puisque je perdis connaissance dans les minutes qui suivirent.

III - « Les hommes rêvent du retour plus que du départ. »

Le soleil se couchait lentement sur les terres elfiques de Silvenfern, plongeant peu à peu la forêt dans le noir le plus complet. J'observais les environs du haut d'une haute colline, mon regard fixé sur l'horizon. J'avais passé les trente dernières années de ma vie en compagnie des Elfes, apprenant un nombre incalculable de chose. J'étais devenu un expert dans le maniement d'une ribambelle d'armes, et le pistage n'avait plus le moindre secret pour moi. J'avais acquis par l’exercice la capacité à me déplacer dans le plus grand silence, faisant de moi un éclaireur particulièrement talentueux, même parmi les soldats de mon pays d'adoption. Mais plus le temps passait, moins je me sentais à ma place ici, dans ce royaume qui n'était pas le mien. J'étais fier de l'endroit où je vivais, fier de porter le nom d'Eldarion que m'avait donné la famille m'ayant accueilli suite aux meurtres de mes parents. Mais j'étais un Dunedain du Gondor. Un descendant de Numénor. Ma place était auprès des miens.

EN COURS.

IV - « Respecter une femme, c'est pouvoir envisager l'amitié avec elle ; ce qui n'exclut pas le jeu de la séduction, et même, dans certains cas, le désir et l'amour. »

EN COURS.

EN COURS.



QUI SUIS-JE VRAIMENT ?

❝ Un nymphomane schizophrène paranoïaque libertin.. Ou pas, d'ailleurs. :grumpy: ❞

Comment t'appeles-tu ? Thomas ! Quel est ton âge ? J'ai 18 printemps. Quelle sera ta fréquence sur le forum ? Je passe au moins une fois par jour sur mes forums RP, après, ça dépendra de mes activités professionnelles ^^. Comment as-tu atterri ici ? Une jolie elfe m'a ramené ici :eyebrow:Ce que tu aimes dans la vie ? J'adore lire, sortir, faire la fête, le football, les jeux vidéos.. Enfin, j'apprécie un paquet de trucs quoi :06:.
code du règlement ;
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Jeu 27 Juin - 22:42
Bienvenue . :electrodance:

Un RPGiste masculin :15: ... c'est merveilleux il y en a un que va se sentir moins seul parmis toutes ses filles. :eager:

Bref .... je te souhaite bonne chance pour ta fiche et puis Jared quoi :06:

Si tu as la moindre question nous sommes là. :01:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Jeu 27 Juin - 22:45
Hum...Alors, première question...On s'inscrit où pour pouvoir te harceler? :03:

Blague à part, bienvenue sur le forum. Je pense que je parle pour pas mal de gens en disant que nous hâte d'en savoir plus :smug:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Eru Ilúvatar
vous salue
Eru Ilúvatar
Eru Ilúvatar
vous salue
× Messages : 1387
× Inscrit le : 29/12/2012
× Dime : 62079
Jeu 27 Juin - 23:05
Oh, Jared ♥
Je te souhaite la bienvenue parmi nous ^^
Si tu as le moindre soucis, n’hésites pas à contacter un membre du staff ^^
Eru Ilúvatar
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Jeu 27 Juin - 23:38
déja fait on cb, mais je te re souhaite la bienvenue parmi nous ;)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Ven 28 Juin - 17:09
Youpi encore un Gondorien *-* Et puis Dunedain quoi !
Et Jared :eager:  * Liusaidh sort de ce corps !":eager: *

Bienvenue à toi et bonne chance pour ta fiche o/
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Ven 12 Juil - 21:18
Merci à tous pour l'accueil. * se retient de baver devant les belles demoiselles *

C'est le week end, ma situation c'est quelque peu stabilisé, alors j'aurai terminé ma fiche d'ici dimanche/lundi soir au plus tard. ^^.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
Anonymous
Invité
Ven 12 Juil - 22:51
ALLELUJAH UN RPISTE MASCULIN JE SUIS LIIIIIIIIIIIIIIBRE !!!!!

Aheum excusez moi. Il était temps je serai enfin moins seul :15: 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
Silyë Lorendil
Silyë Lorendil
fondatrice
× Messages : 1295
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23776
× Localisation : Forêt Noire
Mar 30 Juil - 13:17
Coucou,

Je sais que tu as demandé du temps pour pouvoir modifier ton histoire mais je voudrais savoir où tu en étais ? Si je n'ai pas de réponse d'ici quelques jours, je serai obligé de te considérer comme inactif...


Nobody can hurt me without my permission.
©crack in time

Présence réduite (maladie)
Silyë Lorendil
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
Silyë Lorendil
Silyë Lorendil
fondatrice
× Messages : 1295
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23776
× Localisation : Forêt Noire
Mer 7 Aoû - 15:34
Des nouvelles ?


Nobody can hurt me without my permission.
©crack in time

Présence réduite (maladie)
Silyë Lorendil
Revenir en haut Aller en bas
Eru Ilúvatar
vous salue
Eru Ilúvatar
Eru Ilúvatar
vous salue
× Messages : 1387
× Inscrit le : 29/12/2012
× Dime : 62079
Sam 17 Aoû - 2:41
pas de réponse, je déplace...
Eru Ilúvatar
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Divers-
Sauter vers: