Toujours ces nains... ~ PV Luna

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 5 Jan - 10:48

Voilà plusieurs semaines que j’étais parti de ma forêt natale, la belle forêt de la Lothlorien. J’avais été envoyé par le seigneur Celeborn dans le nord, dans la forêt noire de Mirkwood, Royaume de Thranduil, seigneur elfe, lui aussi. Je devais lui remettre un message de la Dame, consigné sur un précieux parchemin. Je ne savais ce qu’il contenait et ne chercherais pas à savoir. Je me contenterais de remettre ce pli au Seigneur Thranduil.

La route avait été calme, tandis que j’étais à pieds. Je ne m’étais pas pressé mais n’avais pas non plus vagabondé sans but. Chemin faisant, j’avais rencontré des gens de mon peuple, venant pour la plus part de la Dernière Maison Simple de l’Ouest, Rivendell. Nous avions échangé des nouvelles de la Terre du Milieu et parfois, nous faisions un bout de route ensemble.

J’arrivais à présent à destination. Aux portes de la ville, je fus escorté par deux gardes qui me menèrent là où se trouvait Thranduil, son fil et sa fille. Je les saluai avant de remettre la lettre au Seigneur. Il me remercia, m’offrit le gîte et le couvert le temps qu’il ma plairait. Je le remerciai et me retirai aussitôt. Je décidai d’aller marcher dans les bois, si différents de la forêt de la Lorien.

Alors que je rêvais entre les branches, j’entendis une voix claire m’appeler par mon nom. Je me retournai, sachant déjà à qui elle appartenait. En effet, Luna se trouvait à quelques pas de moi, un sourire sur les lèvres. Elle était toujours aussi gracieuse. Je m’inclinai et la saluai dans un murmure.

« Luna. Comment vas-tu ? »

Il n’était certes pas dans mes habitudes de tutoyer les elfes que je rencontrai, surtout les dames, mais ce cas-ci était différent. J’avais vu Luna grandir. En effet sa mère venait de Lorien et il n’était pas rare que la jeune femme s’y trouve également. Cela faisait cependant de nombreuses années que nous ne nous étions pas vu.
Je la considérais comme la petite sœur que je n’avais jamais eue et pouvais, en cet instant, deviner à son expression que quelque chose d’anormal la travaillait. Je savais également qu’elle ne tarderait pas à m’en parler d’elle-même. Je m’approchai de quelques pas et lui souris, sincèrement heureux de la revoir.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 5 Jan - 15:12


    Nous étions rentrés depuis quelques semaines d'Erebor. Je ne povuais pas m'empêcher de penser à tout ce qui s'était passé. Erebor était vraiment fantastique. On m'avait emmenée voir les filons d'or qui courent à travers la Montagne. Moi qui ait toujours cru que notre maison était la plus imposante de toute, je me trompais bien. Nous étions allés présenter nos respects au Roi nains, Thror, le plus grand des Seigneurs Nains et Roi sous la Montagne. Je devais avouer que cela m'avait surprise de voir mon père accepter de s'incliner devant quelqu'un. Après tout il avait la réputation d'être le Roi des Elfes, même s'il n'était que Roi de la Forêt. Je revoyais la scène, nous nous avancions sur un pont très fins au milieu d'immense statue du Roi. C'était impressionnant. Puis nous nous étions approchés du Trône du Roi, au dessus de lui trônait l'Arkenstone, pierre mythique s'il en est qu'on appelait aussi le Coeur de la Montagne. Thror l'avait trouvé, l'assurant ainsi de sa puissance et de celle de son Royaume. Mais ce qui m'avait le plus marqué dans ce moment n'était pas de ce registre. Personne parmi les nains ne m'avait remarquée puisque mon père m'avait reléguée derrière mon frère, Legolas. Personne sauf un nain, une jeune homme qui se tenait à la droite du Roi. Il devait être un prince. Nos regards se croisèrent et il me souri, inclinant la tête. Il était plus grand que les autres nains et n'avait pas le même regard, ni le même visage. Il était différent. Lors du repas, nous parlâmes un petit peu de choses et d'autres. Mais nous ne nous présentâmes même pas ce qui faisait que je n'avais aucune idée de son identité. Il me montra quelques endroits d'Erebor qui était encore plus fantastique et alors je me rappelais avoir eu une pensée incroyable: peut être que les nains n'étaient pas des personnes si horrible que cela.

    Un cor sonna dans les vert bois de notre Royaume. Un invité arrivait et je savais exactement qui cela était. Un invité de la Lorien: Haldir. Enfilant rapidement une jolie robe verte emeraude, je me dirigeais vers la salle du Thrône. Je savais qu'il allait venir ici, et j'étais impatiente. Haldir était le capitaine des Galadhrim, une troupe de Lorien qui était parmi les meilleurs. Mais il était surtout mon ami et mon confident. Rejoignant la droite de mon père avec mon frère, je le vis entrer dans la salle et s'incliner devant Thranduil. Il lui remit une missive. Je me demandais bien ce que cela pouvait être, mais ce ne devait pas être mon affaire comme à chaque fois. Mon père lui proposa alors de rester ici tant qu'il le voulait, qu'il serait notre invité de marque. Je me pu m'empêcher de laisser échapper un grand sourire. Enfin un visage amical! Car je savais que je pouvais tout dire à cet homme, il était digne de confiance. Je ne pouvais pas en dire autant de la plupart des gens qui vivaient ici avec moi, sauf peut être d'Elladan. Mais c'était un cas particulier. Voyant Haldir s'en aller, je décidais de le suivre. Demandais à mon père la permission d'y aller, je le vis me faire un signe de tête distant. Cela faisait longtemps que mon père ne s'occupait plus de moi. Il n'en avait que pour mon frère, qu'il voyait comme la fierté du royaume. Je ne comprenais pas et cela me blessait profondément.

    Sortant de la salle je regardais de droite à gauche pour apercevoir Haldir mais il était déjà parti. Le connaissant il était allé vers les bois pour une petite marche. Il aimait cela, se promener dans les forêts, bien que la notre fusse très différente de celle de la Lorien. Après tout leur palais est dans les arbres et le notre souterrain. Nous ne vivions pas de la même façon cela était sur. Avançant dans les bois, je fis signe au garde qui me suivait de loin de s'en aller, je n'avais pas besoin de protection pour voir Haldir, jamais il ne me ferait de mal. Soudain je le vit au loin, appelant doucement son nom je le vis se tourner vers moi. Il me demanda comment j'allais. Question compliquée. Mais avant de continuer je m'avançais vers lui et lui sautait au cou. Ce n'était pas dans mes habitudes mais avec Haldir nous avions dépassés tout cela. Je n'étais pas la princesse de Thranduil pour lui et il n'était pas un Capitaine des Galadhrim. Lui souriant je ne pu m'empêcher de laisser échapper un sourire las.

    LUNA: Je suis si heureuse de te voir, les choses sont devenues un peu moroses pour moi ici ces derniers temps. Dame Galadriel va bien?

    J'aimais Galadriel, à chaque fois que je me rendais en Lorien nous parlions longtemps. Nous parlions aussi du don que j'avais développé, le même qu'elle, ce qui était assez rare. Elle avait promit de me former à l'utiliser quand elle me jugerais prête pour. A condition que Thranduil me laisse aller la bas pour un long moment. Regardant Haldir dans les yeux, je lui souris

    LUNA: Tu n'a pas changé, tu as toujours un visage aussi confiant et serein. Comment fait tu?

    Cela me serait bien utile de savoir comment gérer toutes les émotions qui venaient à moi. Je me surpris à repenser au sourire du nain et à ses douces paroles.

    LUNA: Que pense tu des nains d'Erebor?

    Je ne pu me retenir de rougir, me sentais de suite embarrassée.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 10 Jan - 16:19

Alors que j’étais resté à quelques pas de mon amie, elle s’approcha encore de moi et me sauta au cou. Je souris, amusé par les manières qu’elle avait avec moi, si différentes de celles qu’elle devait avoir avec d’autre. Je la sentais plus libre en ma présence, tout comme je l’étais lorsque j’étais avec elle. Cette liberté, nous ne pouvions y gouter que lorsque nous nous voyons, ce qui était tout de même assez rare, sachant que nous vivions à des endroits tr ès éloignés l’un de l’autres. Mais cette liberté n’en était que meilleure, à vrai dire. Pendant ces courts moments nous étions vraiment nous-mêmes, sans titre ni mission.

Pour l’heure, Luna poussa un profond soupir avant d’esprimer sa joie par rapport à ma présence. Elle me demanda aussitôt des nouvelles de la Dame de la Forêt, comme elle le faisait toujours. J’inclinai la tête, attentif, avant de lui répondre que la Dame allait bien lorsqiue j’avais quitté la Lothlorien. Elle enchaina directement sur ma manière habituelle d’être. Impassible. À nouveau je souris.

« Luna, ma chère. Je suis bien plus âge que toi pour commencer. De plus, ce n’est pas parce que je paraît serein que je le suis forcément. Dans ce cas-ci, je le suis, bien qu’un peu inquiet pour toi, qui n’a pas l’air sereine du tout. »

Elle enchaina aussitôt, me demandant mon avis sur les nains d’Erebor. Je fronçai imperceptiblement les sourcils. Pourquoi me parlait-elle soudain des nains d’Erebor ? Je lui lançai un regard profond et elle rosit soudainement. Je souris frnachement, avant de réfléchir sérieusement à la question posée. Je voulais être franc avec elle mais je voulais également savoir la raison de sa question. Se pouvait-il qu’elle ait été en Erebor ? Ou son père y avait été avec Legolas et ce dernier en aurait parlé à sa sœur. Quoiqu’il en soit cela était étrange qu’une princesse elfique parle de nains en rosissant.

« Eh bien… Je ne connais pas les nains d’Erebor plus que d’autres mais je vais tout de même te dire ce que j’en pense. Pour ce que j’en sais, ils sont fiers, trop fiers – comme tous les nains. Ils ne font pas confiance aux gens de notre race, tout comme nous ne leur faisons pas confiance. Ils sont absolument rancuniers et n’oublient rien. Je pense qu’ils aiment trop l’or et les richesses pour que cela leur apporte quelque chose de bon. Pourquoi cette question ? »



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Toujours ces nains... ~ PV Luna
» Tactique gobelins contre nains
» [CONSEIL] Nains
» LES NAINS ! ( Jeu con )
» Haut les Nains ! [Messagers du Rêve - MJC Savouret, Epinal]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: