Légendes Elfiques [Quête]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 16 Juin - 17:49
Spoiler:
 


On devait être en milieu de journée. Dans la grande forêt de Mirkwood, un groupe d'Elfes avançait. La marche venait de combattre quelques araignées furieuses et affamées. Ils en avaient abattu plusieurs, et les autres s'étaient enfuies, préférant attraper une proie plus facile. Les blessures avaient été mineures. Personne d'empoisonné par les araignées, une chance. Maintenant, la marche poursuivait son chemin dans la forêt. Parmis les elfes, se tenait le roi Thranduil. Il suivait les elfes de la garde avec qui il marchait, lorsqu'il remarqua qu'il ne connaissait pas les lieux. Pourtant, il connaissait sa forêt par coeur! C'était impossible qu'il n'ai jamais été dans ce lieu.. Étonné, le roi stoppa la marche. Il observa le paysage autour de lui. Il se tenait tout près d'un creux, contourné par une petite rivière. Dans le creux, il y avait des ruines. Étrangement, les ruines semblaient l'attirer. Il sentait le besoin d'explorer les ruines de ce lieu étrange. Il s'avança vers les ruines, vérifiant qu'il n'y ait pas de danger, puis retourna voir sa marche. Il ordonna aux elfes de se poster autour des ruines. Il prit deux elfes avec lui pour explorer les ruines. Les autres allaient surveiller les alentours et les avertiraient s'il y un danger arrivait. Prudemment, le roi et ses deux gardes descendirent dans le creux. Une fois au centre, ils s'arrêtèrent et observèrent les ruines. Le roi se questionnait. Comment cela se faisait-il qu'il n'ait jamais vu cet endroit auparavant? Tout cela était bien étrange... Au dessus d'eux, un léger vent soufflait et faisait bruisser les feuilles des grands arbres. On entendait le bruit de quelques petits animaux curieux, mais sinon, il semblait ne rien avoir d'alarmant. Pourtant le roi se méfiait. Cela pouvait bien s'agir d'un piège quelquonque.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 17 Juin - 13:36

Légende Elfique
❝ Quête Sur❞

Au milieu de ses ruines, qui devait être avant une maisonnette d’ermite,  on peut voire des restes de meubles. Cet endroit semble étrange, avec une atmosphère différente, non pesante mais plutôt apaisante comme si tout les malheurs du monde disparaissait. Au milieu de se fouillis tu trouve un petit coffret en bois, fermer mais qui semble pas très solide.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 20 Juin - 18:37
En observant mieux, les ruines semblaient être celles d'une maison d'ermite. D'ailleurs, on pouvait encore y voir les débris de quelques meubles. L'atmosphère semblait même différente de celle qui se dégageait hors du creux. Le roi se sentait comme apaisé. Ici, tous les soucis que le roi avait en ce moment semblaient être disparus. Il ne semblait plus y avoir aucun malheur qui existait en Terre du Milieu. Après avoir apprécié pendant quelques instant l'atmosphère étrange de ce lieu, Thranduil explora plus profondément les ruines. Peut-être allait-il trouver quelque chose? On savait bien que le roi des elfes était avare, et s'il trouvait un quelconque bijou ici, il le rapporterait à son palais. Peut-être possédait-il déjà une grande richesse, mais il n'y avait jamais de refus à posséder un énième bijou. Peut-être allait-il trouver tout autre chose, tout comme il était possible qu'il ne trouve absolument rien dans ces ruines mis à part des débris de meubles.

Le roi ordonna donc aux deux elfes qui l'avaient accompagné dans ces ruines, de se mettre à fouiller parmi les débris. Thranduil chercha lui aussi. Peut-être après une vingtaine de minutes, son pied buta contre ce qui semblait être un coffre de bois. Le roi se pencha et le prit entre ses mains. Il appela les deux elfes, et retourna au centre des ruines. Le coffre était petit, et fermé à clé. Cependant, la serrure ne semblait pas très solide, et pourrait sûrement réussir à ouvrir le coffre en forçant un peu. Que pouvait-il bien y avoir dans ce petit coffret de bois? Thranduil l'observa de tous les côtés. Ce coffre l'intriguait beaucoup. Finalement, il se décida à l'ouvrir. Il agrippa le couvercle d'une main, et tira dessus. Au début, il résista, puis Thranduil sentit que la serrure venait de lâcher. Il allait bientôt savoir ce qu'il y avait dans ce coffret..
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 4 Juil - 13:23

Légende Elfique
❝ Quête Sur❞

Dan se coffre, il y a tout un tas de parchemin. Ils abordent tous l’histoire d’un artefact soit des Nains ou de Elfes, bien que ceux en Khuzdul te soit impossible à lire, te reconnais les dessins qui représentes les plans des différents objets. Deux d’entre eux nomme le nom d’Oropher, ton père. Intriguant, mais vu l’état des parchemins tu pourras en lire qu’un et l’autre le remettre dans le coffre avec les autres pour pas qu’il soit attaqué par l’humidité.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 25 Juil - 21:46

    Une fois que la serrure lâcha, le roi souleva doucement le couvercle. Il n'y découvrit pas de joyaux, mais quelque chose qui pouvait bien être tout aussi précieux: de nombreux parchemins. Thranduil s'agenouilla sur le sol et y déposa le coffret de bois. Ensuite, il prit délicatement les parchemins, parcourant leur écriture. Ils étaient anciens et fragiles. Il s'agissait de parchemins elfiques, mais certains étaient aussi écrits par les nains, dans leur langue, le Khuzdul, ce qui rendait leur lecture impossible au roi, ne connaissant pas cette langue propre au peuple des nains. Cependant, le roi pouvait deviner que les parchemins parlaient tous soit d'un artefact nain, ou d'un artefact elfique. De plus, les écritures étaient accompagnées de plusieurs dessins des objets décrits. Alors qu'il avait rangé les parchemins en Khuzdul et lisait rapidement ceux des elfes, Thranduil tomba sur deux parchemins qui nommaient le nom de son père, Oropher... L'elfe resta un moment surpris, puis, sortant de sa stupeur, rangea tous les autres parchemins dans le coffret.

    Thranduil aurait bien voulu lire en profondeur les deux parchemins, mais vu leur mauvais état, il se dit qu'il était préférable de n,en lire qu'un seul et de remettre l'autre dans le coffret, afin qu'il ne se fasse pas attaquer par l'humidité. Après un moment d'hésitation, le roi décida de garder celui qui semblait en révéler le plus. Il rangea soigneusement le second et referma le coffret de bois. Il se releva, prit le coffret et le parchemin avec lui, et chercha un endroit où s'asseoir. Lorsqu'il trouva, il déposa à nouveau le coffret sur le sol et commença sa lecture, curieux de connaitre ce que se parchemin qui nommait le nom de son père pouvait lui révéler. Autour de lui, l'atmosphère était calme, parfait pour une lecture sans être dérangé.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 6 Aoû - 19:38

Légende Elfique
❝ Quête Sur❞

Lisant le parchemin, le sujet qui est abordé est bien la dague d’Afër. Toi-même tu ne l’a vu qu’une fois, avant que cette héritage soit perdu, emportant par la guerre contre Dol Guldur. Il y a une description précise, de la dague, ainsi de son histoire. Ce qui te surprend le plus, c’est la partie qui détail le don de cette dague, capable de tué n’importe quel être vivant rien qu’avec un seul coup. Mais aussi du danger qu’elle représente.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 7 Aoû - 15:29

    Depuis combien de temps lisait-il? Des heures? Seulement quelques minutes? Thranduil ne le savait pas vraiment. Cependant, cette lecture était plutôt intéressante. En effet, elle décrivait un trésor perdu, un héritage que le roi lui même n'avait vu qu'une seule fois dans sa longue vie. Il s'agissait de la dague d'Afër. Thranduil se rappelait bien de la première et dernière fois où il avait vu cette dague. C'était lors de cette bataille contre Dol Guldur. La dague avait été perdue, peut-être toujours coincée sous un mort, ou encore emportée par des gobelins. En tous les cas, le parchemin révélait l'histoire impressionnante de la dague d'Afër, et en donnait une description si précise, accompagnée de quelques dessins, que Thranduil arrivait à revoir la dague dans son esprit comme s'il l'avait devant ses yeux au moment même. Alors que le roi poursuivait sa lecture, les gardes de sa marche qui l'accompagnait commençaient à lui jeter des coups d'œil impatients: il était rare qu'ils s'arrêtent aussi longtemps dans la forêt, et ça pouvait être dangereux. Bien qu'aucune menace ne se soit présentée depuis l'instant où ils étaient arrivés sur les lieux des ruines, il était préférable de commencer à quitter les lieux. Pas qu'ils étaient des incapables pour se défendre, au contraire, ils étaient tous de très bons guerriers, mais, même si il ne semblait pas y avoir de danger dans ces lieux, y rester longtemps était dangereux.

    Cependant, le roi n'était pas prêt pour partir à l'instant même. Il venait de terminer la lecture complète du parchemin, mais avait recommencé à lire une partie fort étonnante au propos du don de la dague. En effet, cette dague était extrêmement dangereuse: elle tuait tout être un vivant très facilement. Un seul coup de cette dague, et votre adversaire était mort. Il fallait donc la manier très habilement, et être prudent. Il était sûrement meilleur de ne pas accrocher malencontreusement un de ses alliés lorsque vous vous serviez de cette dague. L'étonnement de Thranduil passa alors à l'inquiétude. Avec un don si puissant, cette dague ne devait pas tomber entre de mauvaise mains, sinon, ça risquait de devenir un vrai carnage en Terre du Milieu. Imaginez que la personne qui tombe dessus se retrouve à être un puissant guerrier gobelin... Avec cette dague, il deviendrait le pire ennemi sur la terre du milieu après Sauron. Probablement qu'il pourrait tuer facilement deux fois plus de personnes qu'avec seulement une épée ordinaire. Si cette dague représentait un tel danger, mieux valait partir à sa recherche avant qu'elle ne tombe entre de mauvaises mains... En espérant qu'elle n'ait pas déjà été trouvée par la mauvaise personne. Dans ce cas, il fallait tenter de la reprendre avant que cet ennemi se rende compte du don puissant de la dague d'Afër.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 11 Aoû - 12:07

Légende Elfique
❝ Quête Sur❞

Après mûre réflexion tu te décide à repartir.Tu emmène toute ta petite découverte avec toi. Se coffret et ses parchemins sont des plus riches et leur perte serait stupide. Dans ta citée ils seront en sécurité et leur savoir bien utiliser. Après tout une grande partie de ses parchemins appartenait à des elfes.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 21 Sep - 20:02

    Finalement, le roi rangea le parchemin avec les autres. Il regarda autour de lui. Il serait peut-être bientôt temps de quitter les lieux. Ça faisait déjà assez longtemps qu'il était ici. Et puis, de toute façon, il pouvait bien poursuivre la lecture des parchemins au palais. De plus, ils seront toujours en meilleure sécurité dans le palais que dans ces ruines. N'importe qui pouvait tomber sur ce vieux coffret si on le laissait au même endroit que le roi l'avait trouvé. Et qui sait qui d'autre allait bien pouvoir lire ces parchemins? Cela pouvait bien tomber sur quelqu'un qui pouvait utiliser leurs informations à mauvais escient.

    Il récupéra le coffret qu’il avait posé sur le sol avant de lire les deux parchemins qui l’avaient intrigué le plus, l’ouvrit, puis rangea soigneusement les deux parchemins parmi tous les autres. Ensuite, il remonta près de sa marche. Une fois hors des ruines, l’atmosphère si calme, apaisant, et à la fois étrange des ruines le quitta. Il retrouva l’atmosphère tendu et inquiétant de la forêt noire. Il fallait partir rapidement. Il ne savait pas combien de temps ils étaient restés ici, mais ça faisait trop longtemps. Il rassembla toute sa marche près de lui.

    « Retournons au palais. »

    Sans un mot de plus, il prit le chemin qui menait au palais, suivi de sa marche. Le chemin du retour se fit sans trop d’encombres. Tout au long du chemin, il avait tenu contre lui le précieux coffret de bois. Il regorgeait d’or, à sa façon. Lorsqu’il fut au palais, le roi prit soin de ranger le coffret de bois dans un lieu sûr. Il ne fallait pas perdre ces parchemins si précieux, dont certains parlaient de son père Oropher, ainsi qu’une dague au pouvoir dangereux… La dague d'Afër.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Dim 22 Sep - 19:48

 Légendes Elfiques


Quête terminé ; tu pars donc avec les parchemins qui contiennent des informations importantes,  de plus ils constituent un trésor pour ton peuple et contribuera au patrimoine des elfes.

Une somme de 500 Dime te sera versé et 2 points de réputation te sera ajouté !



(c) alysha
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Les Royaumes Elfiques] Modélisme
» Illustrations de personnages des légendes Arthuriennes
» légendes du pays des vikings... suite
» Recensement Maisons Elfiques
» Gaufres elfiques au miel de fleur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: