CALERIAND ▬ next to me

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 13 Juin - 22:40
Je marchais dans la forêt noire sans réellement de but. Je m'étais perdue dans la forêt noire. Je ne savais pas où j'allais. En fait je m'étais perdue depuis que mon frère m'avait dit que notre père était mort. Je ne voyais pas pourquoi je pourrai être heureuse s'il n'était plus là. Il m'avait toujours soutenu et je n'avais même pas été là lors de ses derniers instants. Je m'en voulais d'être partie et je me sentais responsable de sa mort mais parallèlement je ne pouvais pas m'empêcher de penser Calériand. Depuis qu'il était parti j'essayais par tous les moyens de rentrer en contact avec lui. Il ne m'écrivait jamais où alors ses lettres n'arrivaient pas jusqu'à moi. Il me laissait seule et ce depuis des milliers d'années. Je ne voulais plus jamais être séparé de lui. Je l'aimais et je désirais plus que tout au monde d'être à ses côtés. Je lui en avais un peu voulu quand il m'avait refusé de l'accompagner. Je n'allais pas mourir puisqu'il serait là pour me protéger mais non mon fiancé avait certainement trop de chose à faire pour s'occuper de ma protection ce que j'avais bien évidement compris. Je ne pouvais pas lui en vouloir après tout il ne cherchait qu'à me protéger mais j'étais quand même un peu butée dans mon genre. J'avais voulu le rejoindre mais voilà je m'étais perdue. Je n'étais jamais sortie du royaume de mon père et maintenant que j'étais en dehors des frontières je ne pouvais m'arrêter. Je devais le retrouver. J'essayais de me repérer dans cette forêt mais je n'arrivais à rien. Prise de panique je prenais mon cheval par l’encolure et je le serrai dans mes bras fortement. Après une heure ou deux je me remettais en marche. La forêt n'était pas sûre je le savais mieux que personne. Père m'interdisait de sortir de la citadelle sans soldat pour éviter qu'il m'arrive malheur. Mais aujourd'hui j'étais toute seule. Je n'avais personne pour me protéger et donc il fallait que je fasse attention à moi du moins jusqu'à ce que je le retrouve à lui. Mon cœur me disait qu'il était toujours en vie, je n'avais ressenti de vide ni de peine et je ne voulais jamais ressentir cela. Je voulais juste le retrouver, lui, l'homme que j'aimais vraiment plus que tout au monde. Je me dirigeais toujours à l'aveuglette quand tout à coup je me souvenais de l'endroit où j'étais. Mon fiancé m'avait emmenée en promenade jusqu'à cet endroit. Il devait y avoir une rivière pas loin. C'était une aubaine pour moi. Je pourrai boire mais aussi me rafraîchir un peu le visage. Je m'approchais de la rivière et j'attachais mon cheval à un arbre avant d'aller me mettre un peu dans l'eau. J'avais de l'eau jusqu'au genou et je profitais de ce moment de quiétude. Cependant je n'allais pas en profiter très longtemps. J'entendais du bruit derrière moi et je me précipitais vers mon cheval pour me saisir de mon arc. Je le bandais et j'écoutais tout autour de moi. Je fermais les yeux et j'écoutais autrement. J'essayais de voir de qui il pouvait bien s'agir et je reconnaissais tout à coup cet esprit. Calériand... Je m'avançais tout doucement vers les bois pour voir ce qui était là. J'avais un peu peur de me tromper. Quand je le vis, je me sentis pour la première fois depuis des semaines en vie. Je lâchais mon arc et je criais : Calériand !!! Je souriais. Il était là devant mes yeux. Enfin.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 14 Juin - 20:13



next to me
Ft. Alatáriël & Calériand
 
Calériand parcourait la forêt noire au côté de son amie magicienne, Azalyra, ils venaient de discuter du plan du jeune elfe. Celui-ci avait pour but de s'introduire dans la montagne solitaire pour apercevoir le dragon. La tâche était des plus délicates mais le jeune prince était assez confiant après avoir trouvé la copie de la carte d'Erebor. Calériand s'était séparé de son amie juste avant de franchir les frontières du royaume des elfes. Il avait prévu de faire une halte à la frontière Est pour récupérer un objet qu'il avait caché il y a pas mal de temps, cela remonte à plusieurs siècle voir plus. C'était une dague ancienne qui appartenait à son père, il ne se souvient plus pourquoi il l'avait dissimilé mais il pensait qu'il était temps de la récupérer. Il avait pour idée de rejoindre la mage juste après cette petite escapade. La forêt noire était une très belle forêt mais sa beauté avait été touché par le mal qui s'imprégnait de plus en plus. Calériand du faire face à quelques araignées avant d'apercevoir les lisère de la forêt. Plus il s'avançait, plus le prince elfe devenait nostalgique. Il s'en souvient comme si c'était hier, c'était par ce chemin qu'il avait mis les pieds dans un royaume de l'Ouest. Terre inconnu jusqu'alors, l'elfe avait décidé de parcourir la terre du milieu dans son intégralité. Le royaume des elfes sylvains était celui qu'il affectionnait tout particulièrement car c'était le premier peuple qui l'avait accueilli. Après quelque recherche, le prince retrouva son objet et était prêt pour le chemin du retour.

Calériand était très souvent de bonne humeur, il lui en fallait beaucoup  pour l'atteindre ou pour le mettre en colère. D'ailleurs, il était tellement de bonne humeur qu'il se mit à danser et à chanter une danse qu'il avait appris au royaume des hommes, plus précieusement au Rohan. Cette découverte datait de quelques siècles, il se trouvait dans une taverne lorsqu'un homme ivre se mit à danser comme un canard et à chanter "la danse des canards". L'elfe avait trouvé cela amusant et pour se détendre en fit de même. De toute façon, il se trouvait seule et Calériand se souciait peu de ce que l'on pouvait penser si on le voyait. De toute façon, il avait un peu remixé la chanson et la danse pour la rendre plus "classe", enfin c'était son point de vue.  

« C'est la danse des cana...Alatáriël, toi ici ?»
L'homme n'arrivait pas y croire, sa fiancée, qui était censé être  à l'Est de la terre du milieu, se trouvait en plein Mirkwood. D'ailleurs, il était très contrarié, comment avait-elle pu prendre le risque de venir ici et seule ? Car l'elfe avait beau regarder autour d'elle, il n'y avait personne. Bien sûr, il était très heureux de la revoir mais c'était dangereux pour elle d'être ici, surtout avec cette neige et cette magie du mal qui rôde partout.

Calériand avait envie de la réprimander mais devant ce visage radieux, il ne pu rien faire d'autre que de la prendre dans ses bras. Il pouvait aisément deviner ses motivations mais il se demandait si son père, le roi de Belriel était au courant de cette situation. Il était évident que non lorsque l'on sait qu'Alatáriël est ce que le roi a de plus précieux.  Il se disait qu'il avait eu une bonne idée en venant ici, ils se trouvaient à l'entrée de la forêt, que serait-elle devenu si elle s'était aventuré plus loin ? Après avoir retiré sa longue étreinte, il la regarda un moment avant de lui adresser la parole. « Alatáriël, je suis très contente de te revoir, ça fait tellement longtemps mais dis moi comment et surtout pourquoi es-tu venu ici toute seule ?»
 

© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 7 Juil - 17:19
« C'est la danse des cana...Alatáriël, toi ici ?» J'acquiesçai en souriant. J'étais pour une fois au bon endroit et au bon moment. Il me regardait et je n'avais pas besoin d'être une lumière pour voir qu'il s'inquiétait que je sois seule ici. Il finit par me prendre dans ses bras et je profitais de l'étreinte un long moment. Cela me faisait énormément de bien de l'avoir contre moi. Il m'avait tellement manqué. Je me sentais un peu plus apaisée maintenant que j'étais dans ses bras. Il finit par se détacher de moi. Je lui souriais. « Alatáriël, je suis très content de te revoir, ça fait tellement longtemps mais dis moi comment et surtout pourquoi es-tu venu ici toute seule ?» Je me mordais les lèvres. Il n'allait pas être content quand je lui aurais dit pourquoi j'étais ici. En fait j'avais quitté mon royaume pour aller à sa recherche. Je voulais retrouver mon futur mari et le garder auprès de moi. C'était puéril et certainement égoïste mais je le voulais dans ma vie pour de vrai et pas seulement le voir une fois tous les trois cents ans. « Et bien j'ai pris mon cheval et j'ai décidé de faire un tour en forêt pour aller à ta recherche. » J'avais dit cela très simplement avec mon air rêveur habituel. Je savais qu'il ne serait pas content. Il m'avait interdit de le suivre il y a un moment déjà et surtout il me dirait que je n'avais pas à abandonner mon royaume et surtout mon père. « Je sais que tu ne vas m'approuver mais j'avais besoin de te retrouver. Mon frère s'occupera du royaume en attendant mon retour mais je ne pouvais plus vivre en ne sachant pas où tu étais. Tu ne m'envoies pas de lettre, rien du tout Calériand. J'ai besoin de toi, ne me blâme pas pour l'amour que je te porte. » J'avais dit cela simplement sans hausser le ton. J'étais restée là à le regarder droit dans les yeux. Le vent soufflait et c'était la seule barrière qui était entre nous. Je ressentais sa peine mais aussi toute la colère qu'il avait en mon égard. Quand je mis enfin le mot colère sur ce qu'il ressentait je détournais les yeux. Je n'avais pas vraiment l'habitude d'avoir ce genre de réaction mais je me disais que je l'avais déçu lui aussi. Je perdais beaucoup de monde en ce moment. Tout d'abord mon fiancé était parti en m'abandonnant encore une fois pour partir à la conquête du monde. Ensuite mon père était devenu de plus en plus faible, surtout depuis qu'il avait découvert que je nourrissais le désir de rejoindre mon fiancé. Et pour finir mon frère que je laissais seul pour gouverner un royaume qui m'appartenait désormais. Je finissais par le regarder de nouveau. « Ne m'en veut pas Calériand. Je voulais seulement te rejoindre rien de plus. » Je soupirais et je faisais un pas vers lui pour voir s'il voulait toujours que je sois auprès de lui. J'étais vraiment malheureuse qu'il m'en veuille autant alors que pour moi je n'avais qu'une chose que tout être aimant quelqu'un aurait fait.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 14 Juil - 21:31



next to me
Ft. Alatáriël & Calériand
 
Alors qu'il se trouvait à la frontière est de la foret noire pour récupérer un objet précieux, quel ne fut pas la surprise du jeune homme de voir sa fiancée lors de son chemin de retour. Bien que ravie de la voir, il ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle avait couru bon nombre de danger pour arriver jusqu'ici. Il profita de cet instant pour la serrer tout contre lui, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu sa fiancée. L'elfe avait entreprit un voyage qui n'était pas prêt de s'arrêter et la demoiselle devait simplement attendre son retour. Calériand savait que c'était difficile pour la princesse mais il devait accomplir ce qu'il appelait sa destiné. Bien qu'il était un elfe d'un âge avancé, il voulait prouver sa valeur et accomplir quelque chose de grand. L'Est n'avait pas autant de problème qu'en terre de l'Ouest, il avait donc décidé de partir, tout en sachant qu'il devra s'éloigner de tout ceux qu'il aimait durant un long moment. Il n'était pas égoïste ou peut-être ne le voyait-il pas ainsi mais en tant qu'elfe, ils avaient toute leur vie pour être ensemble ! Il se disait donc qu'un siècle, voir plus, de séparation n’était rien comparé aux années de bonheur qu'ils pourraient vivre ensemble.

Alatáriël lui expliqua qu'elle avait pris son cheval et avait décidé de se mettre à sa recherche. Elle voulait absolument le retrouver laissant même son royaume à son frère. Plusieurs sentiments habitaient le prince à ce moment précis, de la colère, de la déception, de la peur mais aussi de la compréhension et de la culpabilité. Calériand  était une personne qui était souvent de bonne humeur, rien ne pouvait entacher sa gaieté, enfin presque. Bien que ses sentiments s'entremêlaient, c'était celui de la colère qui dominait l'elfe, du moins pour le moment. En fait, il ne pouvait s'empêcher de penser qu'elle avait agit sur un coup de tête sans penser aux conséquences, les terres qu'elle avait du traverser était dominé par des hommes qui avaient prêté serments à Sauron. Qu'aurait-elle fait si elle serait tombé aux mains d'orques ou autres créatures maléfiques. Il effaça ses mauvaises pensées de son esprit et mit ses mains sur les épaules de sa bien-aimée. On pouvait sentir de la colère dans sa voix mais aussi de la peur. Il voulait lui faire comprendre que cette "fuite" était une mauvaise idée et très dangereuse. Il éleva légèrement la voix mais elle n'était ni autoritaire, ni agressive. Sa voix traduisait simplement ses sentiments actuels. « Alatáriël, tu te rends comptes que tu t'es mises en danger inutilement ? Les terres ne sont pas sûres de nos jours, tu as été inconsciente... Tu es parties sans rien dire ? Ta famille s'inquiète surement pour toi. Et pourquoi ton frère garderait le royaume...» A ses mots, il se tut, il n'en fallu pas plus pour que le prince comprenne ce qui s'était passé. Le roi de Belriel n'était plus de ce monde mais il ne pouvait deviner la raison. Il s'éloigna de quelques pas avant de tourner en rond, tout en réfléchissant. Il avait peut-être été trop dure avec sa fiancée, il avait des torts de son côté, il ne l'avait pas abandonné mais c'était tout comme...

Son visage redevint plus doux, même s'il lui en voulait, cette rencontre inattendue était la bienvenue dans ses temps de troubles.
« Je suis venu te voir, te dire que je suis désolé
Tu ne sais à quel point tu es adorable
Il fallait que je te voie, que je te dise que j'ai besoin de toi
Que je te dise que tu es un être à part
Confie moi tes secrets, et pose moi tes questions
Reprenons à zéro
Tourner en rond, se rejoindre
La pensée est une science à part...»


Calériand se reprit rapidement, qu'est-ce qu'il lui avait prit de lui dire ses choses-là ? Il sourit, déposa un baiser sur le front de la demoiselle avant de lui dire : « Heureusement pour toi que tu as croisé ma route, maintenant, je te défends de prendre des décisions aussi folle. Maintenant reste avec moi, je vais te conduire dans le royaume de la forêt noire, là-bas, tu y seras en sécurité...»
 

© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: