La compagnie à Fondcombe !

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1930
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37789
Ven 31 Mai - 21:11

La compagnie à Fondcombe !
❝ Quête Commune ❞

Le semi-elfe Elrond a aidé les nains à déchiffrer la carte du trésor de Smaug et les inscriptions runiques des épées. Les nains n'ont plus beaucoup de temps avant le Jour de Durin. La compagnie a pris la décision de quitter Fondcombe à l'aube... Cette quête se situe en soirée, la nuit avant le départ...

Participants

• La compagnie
• Les habitants de Fondcombe
• Les "étrangers" qui se trouvent à Fondcombe (ou très proche de celle-ci) actuellement (par rapport au contexte) donc ceux qui, par exemple,  rp en dehors de Fondcombe actuellement ne pourront pas participer à cette quête sauf si le rp date de plusieurs semaines.

Il n'y pas d'ordre de passage, tout le monde peut poster ! Fondcombe est grande, il se peut que vous ne vous trouviez pas au même endroit !

Déroulement de la quête


Comme les autres quêtes, celle-ci est  importante pour la suite des intrigues, on ne vous demande pas 2 lignes mais évitez de long roman qui risquerait de ralentir la quête, privilégiez l'action. Le nombre minimum demandé par le forum n'est pas d’actualité ici.


Vous avez quelques jours pour poster un premier post, passé ce délai, la quête sera fermé à tout nouveaux participants. Pour ceux qui ont posté, vous devez attendre la fin du délai pour poster votre deuxième rp. Pour l'ordre de passage, respectez l'ordre établi par vos messages précédents.

Fermeture : 31 juillet !


Informations


Jusqu’ici nous avions suivit le livre à la lettre en ce qui concerne les aventures de la compagnie. Désormais une quête commune sera ouverte, vous décidez donc de la suite des aventures de la compagnie ! C'est pour éviter de faire un copier-coller du livre mais rien ne vous empêche de suivre la trame du livre ou de la modifier légèrement tout en respectant "Le Hobbit". Sachez que vous avez le choix et que vous êtes maîtres de votre personnage et de ses actions !

Un PNJ pourra éventuellement intervenir si la quête bloque d'une manière ou d'une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 26 Juil - 19:25








La Compagnie à Fondcombe

Quête Commune

Thranduil avait été clair sur la mission qu'il comptait nous confier, à Elrohir, Legolas et moi-même : surveiller cette troupe de nains dans l'optique - certaine pour lui - où ils s'aventureraient dans la Foret Noire. Cependant, cela associé aux "visions" que m'avait montrées cette pierre, que je garde sur moi d'ailleurs, sans savoir exactement pourquoi, et à la conversation que j'avais eu entre temps avec mon père, avait poussé ma curiosité à ne pas attendre qu'ils traversent la Forêt Noire, et reprendre la route vers Imladris. De toute façon, même si je les ratais dans la cité, je les croiserai sur la route entre les deux domaines elfiques. Je savais également pouvoir compter sur la rapidité et l'endurance de Aranwë, même s'il me faudrait tout de même plusieurs jours de trajet pour rejoindre ma cité natale.

------------------------------

Je suis arrivé à Imladris aux premières lueurs de l'aube, apprenant presque aussitôt de Lindir qu'une troupe de nains a débarqué au sein de la cité quelques jours plus tôt, en la compagnie de Mithrandir. Mithrandir, il y a bien longtemps que je n'ai pas eu le plaisir de croiser ce mage sans age, et le savoir ici attise davantage encore ma curiosité. N'ayant pas réellement laissé à Thranduil le temps de me faire soigner ma blessure à la jambe autant qu'il l'aurait fallu, j'avoue devoir dissimuler un léger boitement en parcourant la cité, songeant en premier lieu à changer de tenue et déposer mes armes avant de jeter un oeil à cette compagnie, certain qu'un elfe armé et en armure ne serait pas aussi bien vu par Thorin Ecu-de-Chêne et ses hommes qu'un elfe portant les habits de la cité...et pourtant, qu'est-ce que je préfère mon armure!

------------------------------

Le soleil disparait dans l'horizon alors que je descends les escaliers de la cité, le regard droit et fier, comptant bien apercevoir ces nains avant qu'ils ne s'en aillent. Je compte également bien voir Mithrandir, mais il m'a semblé comprendre qu'il était en pleine discussion avec mon père, aussi me tiendrais-je suffisamment tranquille pour ne pas les déranger. Cependant, je n'ai guère besoin de lui pour savoir où sont passés ces nains, il suffit de suivre les dégâts qu'ils ont causé...Que diraient-ils si des elfes faisaient de même dans leurs cités? Il vaut mieux d'ailleurs qu'ils se tiennent un peu plus chez Thranduil s'ils ne veulent pas qu'il les livre lui même aux araignées...son amour des nains n'est déjà pas légendaire...
Je sais cependant que la méfiance des nains à notre égard est suffisante pour qu'ils ne désirent pas rester parmi nous durant une dizaine encore, aussi mon pas se fait plus rapide qu'altier, oubliant la sérénité de l'elfe pour la curiosité et l'excitation de l'enfant avide de croiser ces étranges êtres. D'autant plus que certains murmurent qu'un semi-homme les accompagnent, et il est suffisamment peu courant d'en croiser au delà de la Comté pour que je puisse dire ne pas en avoir vu depuis... plusieurs décennies, si cela ne se compte pas en siècles.

© Méphi.








Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 27 Juil - 0:44
head
Quête

Groupe

En ces temps de grands changements, je me trouvais à Fondcombe. Je sentais que quelque chose allait arriver, et qu'il fallait que je me trouve en cet endroit. Elrond savait pourquoi j'étais là, mais les autres pensaient à une simple visite de famille. Beaucoup des habitants de la cité avaient des doutes, mais je me contentais de sourire à leurs interrogations, énigmatique comme à mon habitude.

Le temps avait passé, et je savais désormais que ma visite touchait à sa fin. Les nains étaient là, menés par Gandalf et un semi-homme. Je les avais déjà aperçus et je savais à quel point ce semi-homme allait influer sur l'avenir, qui s'annonçait chargé de lourds nuages noirs. A l'heure actuelle, je ne pouvais toujours pas être certaine de tout, mais le visage de ce Bilbo était apparut un grand nombre de fois dans mon miroir dans les semaines qui avaient précédé mon départ vers Fondcombe.

Mais, revenons à ce soir.

Je marchais à pas lents dans la cité, laissant mes sens s'enivrer de la chaleur ambiante, de la teinte rougeoyante du Soleil, qui emplissait un ciel à peine voilé de quelques minuscules nuages d'un blanc doucereux. J'étais d'un calme olympien, car je savais que ma tâche était d'être un simple guide. Quoi que je dirais, en ce soir funeste, rien ne pourrait changer les évènements. Un poids étreignait mon coeur, mais il n'avait rien à voir avec les évènements de cette nuit. J'étais tournée vers un avenir lointain, à point tel que je faillis rentrer dans mon petit fils sans même le voir.

- Elladan ! Viens par là que je t'observe...

Je posais mes mains fines sur les épaules de l'enfant qui avait une place si particulière dans mon coeur et lui souris.

- Cela fait longtemps, mon enfant... Comment vas-tu ?



Fiche par Narja pour Never-Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 27 Juil - 9:40





La Compagnie à Fondcombe!
Quête - Groupe

Ce détour là ne figurait pas sur l'itinéraire que son oncle avait prévu initialement. Venir trouver refuge chez les elfes ? Non, définitivement, ça ne faisait pas partie du programme mais les aléas de leur parcours -ou la volonté d'un certain magicien- les avaient menés ici malgré tout et même s'il partageait par principe son dégoût des elfes, Fili devait quand même admettre qu'il était un peu admiratif de la beauté de cette cité perdue dans la Vallée Cachée. Oh, ça n'avait rien de comparable à ce qu'il avait l'habitude de voir, en rien même, lui qui ne connaissait que les Montagnes Bleues depuis l'enfance. Mais bien vite il s'était repris, le temps de l'admiration était terminé car il savait bien qu'ils ne seraient pas vraiment les bienvenus ici. L'entente entre son peuple et celui du Seigneur Elrond et des siens était depuis des générations -voir des siècles- loin d'être la plus cordiale qui soit. Mais il avait surtout été surpris de voir que malgré tout, on accordait à la Compagnie l'hospitalité. Il se doutait que c'était surtout la présence du Mithrandir qui avait fait office de poids dans la balance mais qu'importe. Au moins ici, ils étaient en sécurité pour le moment, ce qui ne pouvait pas leur faire de mal surtout après l'incident des trolls et la poursuite des Wargs qui les avaient conduits jusqu'ici.

Fili et son frère restaient avec les autres assez septiques sur les réelles intentions de leurs hôtes malgré leur apparente bienveillance. Ils restaient des elfes après tout et s'il y avait bien une chose que le jeune nain avait appris avec le temps c'était qu'il ne fallait jamais faire confiance à un elfe. Et oui, élevé dans la rancœur de la trahison faite à son peuple bien des années auparavant, Fili restait méfiant même s'il n'en avait certainement pas l'air en profitant des boissons mises à leur disposition au dîner. Car ne parlons pas de la nourriture, il n'y avait rien eut de décent à manger pour un nain qui se respecte. Manger de la salade ? Et puis quoi encore. Toujours était-il qu'il se demandait bien en quoi les elfes et en particulier le Seigneur Elrond pourrait bien les aider dans leur quête puisque quel intérêt aurait-il à les aider à regagner leurs terres ? Déjà qu'ils jugeraient sûrement vaine celle-ci étant donné les risques encourus -nous parlons ici de ce cher Smaug mais pas seulement- et le peu de chance de succès en dépit de leur détermination.

Heureusement, à présent qu'il savait que dès l'aube, ils quitteraient la cité quoi qu'il arrive, il avait déjà le cœur plus léger et l'esprit moins lourd, de quoi lui permettre de se détendre un peu en compagnie de ses amis. Certes, ils n'étaient pas là depuis bien longtemps mais déjà ils avaient semés une belle pagaille un peu partout. Mais pouvait-on s'attendre à un autre comportement venant d'une telle bande de nains ? Sûrement pas, c'était dans leurs nature que d'être une race plus expansive -pour rester courtois- que les elfes. Et puis chassez le naturel, il reviendra toujours au galop alors autant ne même pas essayer de se fondre dans le décor quoi qu'il arrive, pas vrai ?

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Thorin Oakenshield
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 616
× Inscrit le : 27/03/2013
× Dime : 16060
× Localisation : Les Ered Luin
Mar 30 Juil - 19:05




La compagnie à Fondcombe
RP COMMUN

Ce passage par la cité des elfes n’était pas pour m’enchanter loin de là. Certes utile, mais était-il utile de s’attarder la nuit ici ? Je pressentais que nos hôtes, aussi charmant se soient-ils montrés à notre égard, ferraient tout pour nous empêcher de partir et surtout de continuer vers l’est, vers notre ultime but : Erebor. La révélation des secrets de la carte avaient cependant nécessité que la lune brille au-dessus de nous, les informations divulgués alors nous étaient bien utile, mais à quel prix. Le regard que le seigneur des elfes d’Imladris avait adressé à Gandalf ne me disait rien de bon. Vraiment rien de bon. Ce pourquoi, j’étais resté songeur un moment après la discussion avec mon neveu loin du groupe de nain.

En revenant à eux, je ne pu m’empêcher de les engueuler correctement en voyant le massacre qu’ils avaient opéré sur le mobilier de nos hôtes. Hôtes elfiques certes, mais hôtes tout de même et qui méritait qu’on les respecte comme ils nous respectaient jusqu’ici ! Sacrebleu, je n’avais pas les nains les mieux élevés avec moi en ce moment… Je ne manquerais pas de laisser de quoi dédommager le seigneur Elrond pour la perte des meubles, j’étais certes bourru et peu sociable mais j’avais néanmoins un peu de savoir vivre et de tenue ! Ce qui manifestement n’était pas le cas de certains.

Une fois tout le monde au calme et en veine d’écouter ce que j’avais à dire, je leur parlais à mi-voix du plan que Gandalf m’avait exposé avant de nous fausser compagnie avec le seigneur de la cité. Nous partirions à l’aube avec ou sans lui. Si, c’était sans lui, il nous rejoindrait dans la montagne. Oui, vraiment, les elfes voulaient nous empêcher de partir et apparemment pas que les elfes. Qui était-donc ces autres gardiens dont avait parlé le seigneur Elrond ? Si la question me taraudait un peu, je n’y prêtais que peu d’attention, je n’avais pas envie de me mêler des affaires des elfes et des magiciens. J’avais mes propres soucis et pour le moment c’était de faire ramasser les dégâts à cette bande de bruyant compagnon. Bruyant, mais courageux. « Apprenez à vous tenir ! Sinon, je crains devoir vous flanquer une raclée à un moment ou un autre. Un hôte mérite le respect, même si cet hôte à des oreilles pointues ! Maintenant, dormez, profitez pour une fois que nous n’avons pas besoin d’être sur nos gardes. »



Fiche par (c) Miss Amazing
Crédit image : tumblr


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 31 Juil - 22:40








La Compagnie à Fondcombe

Quête Commune

Nous savions avant de prendre la route vers l'Erebor que le voyage ne serait aucunement une partie de plaisir. Nous en avions fait l'expérience lorsque nous croisions des trolls, puis des orcs...Bon, l'escale chez le hobbit avait déjà plus ou moins appartenu aux désagréments, quoique nous nous étions bien restaurés. Mais la, je pense que nous avions touché le fond. Nous réfugier chez les elfes, race dans laquelle nous avions autant confiance que les gobelins sont intelligents, était dans les plans du magicien depuis le début. Cependant, j'avais osé espérer qu'il ne puisse mettre ses plans à exécution...

Enfin, il se pourrait que les elfes se montrent utiles, et en attendant, l'animation que nous étions parvenus à mettre dans la cité était parvenue à nous soulager de la qualité de la nourriture fournie...Que les elfes gardent leur salade pour eux, et songent qu'un nain a besoin de viande! Nous dirons qu'ils se rattrapent un tant soit peu question boisson, cependant, je plussoie Oin et l'idée de boucher son ...truc? pour s'éviter d'entendre leur foutue musique... Enfin, pour l'heure, nous étions un tant soit peu tranquilles, aucune oreille pointue ne se dressait à l'horizon, et, si on passait outre Thorin et son idée de "respect" envers nos hôtes a longues oreilles, nous ayant fait un joli sermon sur les dégats que notre joyeuse compagnie avait crées en ces lieux - que voulez vous, c'est la faute a qui si leurs sièges ne supportent pas Bombur, et, une fois brisés sous lui, font de très bons bois de feu? - nous pouvions parler d'une bonne soirée.
Le conseil de Thorin selon lequel il nous fallait nous reposer pouvait être  bon à prendre, mais comment songer à se reposer en toute tranquillité au milieu des elfes? Non, cette nuit, je compte bien veiller à nos arrières, surtout en la présence des elfes. Je ne serai tranquille que demain matin, lorsque nous repartirons - avec ou sans Gandalf.




© Méphi.









Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1930
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37789
Ven 2 Aoû - 23:04

La compagnie à Fondcombe !
❝ Quête Commune ❞

Les nains sont désormais à Fondcombe, il prépare leurs affaires car le départ est proche. Il fait calme dans la ville elfique mais bientôt la venue de plusieurs messagers vint perturber cette soirée paisible...

Le premier messager de la forêt noire fait savoir au seigneur elfique qu'un conseil exceptionnel aura lieu dans un mois au royaume elfique du Nord, tous les représentants des pays libres sont conviés. Le thème principale sera la neige qui sévit en terre du milieu...

Un autre message venant d'une hobbite et d'une elfe arrive également dans la cité, le destinateur est Cirdan :

Maître Elrond,
La tempête de neige qui s'abat sur la terre du milieu est d'origine magique. On pourrait penser que c'est l’œuvre de Sauron mais c'est un autre Mai... (le reste du message est effacé par l’humidité)


Le dernier message vient d'un elfe de la cité d'Elrond, la route serait très difficile à pratiquer depuis quelques temps, on conseil aux invités de ne pas quitter la cité avant quelques jours...

Tous ceux qui se trouvent dans la cité sont assez vite au courant de ses différents messages...

Ordre de passage : Elladan,Galadriel, Fili, Thorin Écu de Chêne, Dwalin
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 8 Aoû - 11:10








La Compagnie à Fondcombe

Quête Commune

Tandis que j’avançais toujours à vive allure à travers les dédales composant ma cité natale, j'oubliais l'espace d'un instant de regarder où je me dirigeais. Grande erreur de ma part comme je pus le remarquer lorsque je tournais de nouveau le regard vers ma route, pour me retrouver nez à nez avec Galadriel, la Dame de Lorien.

"Elladan ! Viens par là que je t'observe... "

Je sens le contact léger de ses mains sur mes épaules, tandis que l'un de ses sourires protecteurs apparait sur son visage, un de ces sourires me faisant me demander pourquoi je n'ai pas remis les pieds en Lorien depuis plusieurs années déjà. D'ailleurs, il ne faut pas longtemps pour que ma grand-mère m'en fasse la remarque.

"Cela fait longtemps, mon enfant... Comment vas-tu ?"

Je ne peux nier cela. Cependant, j'ai bien trop d'affaires à régler entre mon arc et les orques pour prendre le temps de m'attarder en Lorien, surtout connaissant mes grands parents, ainsi que les amis que j'y ai. Si j'entre dans la forêt, hors de question pour moi de la quitter avant plusieurs semaines, si je ne peux pas me permettre de parler de mois. J'ai le temps devant moi de régler leurs comptes aux orcs avant.
Je lui réponds tout d'abord d'un sourire, qui va en s'élargissant à peu près jusqu'à la pointe de mes oreilles avant de lui sauter au cou, oubliant toute convenance. Je finis par m'écarter sagement, enfin décidé à répondre à sa question.

"Je passerais plus souvent, si je ne savais pas que trois frères risquent fort de me séquestrer dans la forêt pour les mois à venir. La chasse à l'orc est pour moi bien assez intéressante pour que je m'évite cela. Et je vais bien, n'ai crainte, je reviens d'ailleurs tout juste de Mirkwood!"

Au nombre de voyages entre Imladris et Mirkwood que j'ai faits depuis que je sais monter à cheval, il n'est nul besoin de dissimuler cela à quiconque. J'en viendrais juste à espérer que Thranduil n'ai pas croisé Galadriel avant moi, ne tenant pas véritablement à m'expliquer sur les raisons pour lesquelles c'est blessé que je reviens de ses terres. Je n'ai nullement à me justifier, ayant de toute manière déjà reçu sermon du roi sylvain, et je parviens presque parfaitement à dissimuler cet état de fait. Alors, à quoi bon discuter de ce qui est inutile?

Alors que nous marchons de nouveau vers la partie basse de la cité, un jeune elfe - plus jeune que moi, en tout cas - accourt vers nous afin de transmettre les dernières nouvelles de la cité à Galadriel. Près d'elle, et laissant toujours autant fureter mes oreilles trop pointues, j'en entends la majeure partie, malgré la tentative de l'elfe de se montrer discret. Un Conseil se tenant en Forêt Noire, je commence à comprendre l'intérêt de Thranduil de nous en éloigner, mon frère et moi - quoique non, l'idée était de surveiller ces nains DANS la Forêt Noire, tout le contraire... Quand à l'origine de la neige, je n'apprends rien. En effet, de mémoire d'elfe, je n'ai jamais connu une telle neige à cette époque de l'année. Dire que cela n'était pas magique m'aurait bien laissé pantois!
Quand au fait que la route soit impraticable, je n'apprends rien non plus, mon cheval harassé, d'habitude prompt à s’éclipser dans la forêt avoisinante dès que nous sommes ici, ayant de lui même décidé de rester sagement dans l'écurie, terrassé par ce terrain impossible où même un cheval elfique n'a pu que marcher tranquillement durant plus de la moitié de la distance séparant Mirkwood de Imladris!

© Méphi.








Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 12 Aoû - 16:59
head
Quête

Groupe
Il est des gens avec qui je suis capable, quelles que soient mes envies de m'amuser et d'oublier mon rang, de rester neutre et sévère, comme on l'attend de moi. Et puis, il est Elladan, mon adorable petit fils avec qui j'ai à nouveau l'impression d'être une jeune elfe de cent ou deux cent ans. Lorsqu'il me sauta au cou, le sourire qui éclata sur mon visage n'avait rien de digne. Je refermais mes bras autour de lui et fermais un instant les yeux. Il s'écarta bien trop tôt à mon gout pour répondre à ma question. Je poussais un petit soupir et secouais la tête.
- Fais attention à toi. Tu sais que si un ogre te tranchait en deux, j'en aurais le coeur brisé...
Et, il ne voulait pas briser le coeur d'une vieille femme comme moi. Si ? Noooon.
Un messager s'approcha de nous à ce moment là, et me donna des informations importantes. J'étais donc conviée à un rassemblement entre dirigeants du monde libre dans quelques semaines. Mon départ allait donc être proche, mais je ne pouvais m'empêcher de me dire que j'avais autre chose à faire ici.
Un soupir naquit sur mes lèvres. L'état des routes était inquiétant, lui aussi. Je me tournais vers mon petit-fils, qui faisait celui quie n'avait rien entendu alors que je savais pertinemment qu'il avait ses longues oreilles bien pendues.
- Accepteras-tu de m'escorter au Conseil ?
Je pris son bras et me mit à déhambuler dans la cité. Nous avions beaucoup à nous dire, je savait qu'il avait de nombreuses questions, mais pour le moment, je devais aller trouver Gandalf. J'avais des questions à lui poser, et ma tête emplie de doutes et d'inquiétudes ne pouvait se taire.
Et puis, qui sait, peut être croiserions nous l'un des nains qui vivaient en cette cité ?
- Elladan. Tu boites...
Ma voix était sévère. Je n'aimais pas quand ma famille était blessée. Je fis s'asseoir le garçon et le forçait à me montrer sa blessure, largement pas assez bandée à mon goût. C'était du travail de sagouin, qu'il avait du faire lui même de manière bien trop rapide pour que ça ait été désinfecté correctement. J'émis un claquement de langue sévère.
N'ayant pas du tout remarqué que j'étais devant les quartiers des nains, je me relevais pour frapper à la porte, et demander s'il n'y avait pas un bandage qui trainait quelque part.



Fiche par Narja pour Never-Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 16 Aoû - 14:38





La Compagnie à Fondcombe!
Quête - Groupe

Il y avait toujours eut un fort antagonisme entre le peuple des Elfes et celui des Nains, cela ne remontait pas à hier. Fili qui pourtant n'en avait jamais croisés jusqu'à ce jour avait grandit dans ce climat de méfiance et de haine réciproque. Mais il était sans doute plus enclin que son oncle du coup à passer outre l'affront perpétré par certains par le passé envers son peuple. Il n'était certes pas le plus intelligent de la compagnie mais il sentait bien qu'il était un peu injuste de s'en prendre à tous les elfes pour les actes qu'un seul d'entre eux avait réellement commis. Mais bon, loyal à son oncle, il ne dirait rien à ce sujet. Et de toute manière, il était un peu préoccupé par un autre sujet pour le moment. Sa discussion avec son oncle l'avait apaisé en tout cas et c'était un peu plus serein qu'il était retourné auprès de ses compagnons juste à temps pour se faire sermonner dans les règle de l'art par son oncle. Il est vrai qu'ils avaient faits quelques dégâts chez leurs hôtes bienveillants, notamment niveau mobilier à en juger par la disparition dans un feu d'une table où Bombur se trouvait assis encore il y a peu. Table trop délicate -bien que merveilleusement ouvragée- pour supporter un nain de sa composition.

En tout cas, il semblerait que la Compagnie ne ferait pas de vieux os ici quoi qu'il arrive. Même si à ce qu'il avait entendu, il serait plus prudent de rester ici encore quelques jours aux vues des différentes messages reçus par les elfes en leur présence. Tout ça n'était pas pour les rassurer mais s'il y avait une chose à savoir, c'est que les Nains ne le laissaient pas facilement dire ce qu'ils avaient à faire, encore moins si le conseil venait d'un elfe. Mais son oncle avait raison, même si les oreilles pointus étaient ce qu'ils étaient, ils méritaient tout de même le respect puisqu'ils leur servaient d'hôtes alors il tenta de mettre un peu d'ordre malgré tout, mais abandonna l'idée après un court moment vu la pagaille qui régnait. Et puis aux paroles de Thorin, il ne pu s'empêcher de regarder en direction de son frère, ce dernier faisant de même, évidemment. C'est vrai que jusqu'ici, le repos n'avait jamais été vraiment complet pour eux, ils avaient déjà rencontrés pas mal de soucis jusqu'à leur arrivée à Fondcombe. Pour ne citer que la patrouille de Wargs qui les avaient conduit ici -par la volonté plus ou moins avérée de Gandalf bien sûr-. En tout cas, il se sentait réellement dans une drôle de position. Il aurait aimé resté un peu plus longtemps, pour découvrir un peu plus la cité de Lord Elrond -on pouvait être nain et aimer les belles choses après tout, même si elles étaient faites par des elfes- mais il avait aussi hâte d'en finir avec tout ça. De pouvoir faire ses preuves sur le champ de bataille. Mais un léger soucis, dormir le ventre creux, ça n'allait pas être de la tarte.

Fili alla vers Dwalin, sachant pertinemment que ce dernier ne fermerait pas l'oeil de la nuit en présence des elfes. Il le comprenait, lui aussi restait méfiant quand même. « Que crois-tu que le Seigneur Elrond ait dit à mon Oncle pour qu'il décide de précipiter notre départ de la sorte ? » demanda discrètement le jeune nain à son aîné. Après tout son oncle et le fier guerrier étaient des amis de longue date, il savait sûrement mieux déchiffrer le comportement de Thorin que lui. « Et où diable est passé Gandalf ? Compte-il encore une fois nous faire faux-bon ? » Il les avait laissé dans cette clairière après tout, il pouvait donc à nouveau décider de les laisser derrière lui, surtout qu'il apparaissait évident que ce dernier n'était pas mis dans la confidence de son oncle sur leur départ à l'aube.

© Fiche de Hollow Bastion sur Bazzart


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La compagnie à Fondcombe !
» La compagnie Gildan ira-t-elle en Haiti ?
» Compagnie Grise
» Liste compagnie grise
» L'hostellerie de Fondcombe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: