Fancy meetings {ft. Lea Bumbleroot}

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 29 Mai - 19:50
Fancy meetings
Hobbitebourg - La Comté
{ft. Lea Bumbleroot}

La journée s'était montrée inhabituellement clémente pour une fin d'été et le soleil graciait de ses rayons la campagne environnante. Sacoche sur l'épaule, Indira regagnait le campement, marchant d'un bon pas. Elle revenait tout juste du centre du village, s'approvisionner auprès des habitants. La route avait été longue depuis le sud et ses réserves commençaient à s'amenuiser. Il était rare qu'elle décide de s'aventurer à Hobbitebourg, n'ayant pas de raison particulière de s'y trouver, hors mission. Mais sa route depuis l'ouest avait été plus longue de prévue et ses sacs seraient bientôt désespérément vides, impossible d'attendre Bree pour se ravitailler. Cela faisait un moment qu'elle n'avait pas mis les pieds au village. Les Hommes se désintéressaient souvent des affaires des petites gens et il était fort rare qu'une caravane décide de faire une halte au sein du village Hobbit. Ca ne lui était arrivé qu'une fois ou deux. Inutile de dire que la plupart des habitants restait sans voix de voir débarquer une humaine dans leur paisible petite bourgade, certains allant même jusqu'à la regarder suspicieusement. Mais ils ne s'étaient pas fait prier pour l'aider à remplir ses sacs, l'hospitalité hobbit surpassant la méfiance habituelle.

Et maintenant que ce genre de considérations logistiques était pris en compte, Indira regagnait tranquillement la caravane, coupant à travers champs. Ils passeraient la nuit avant de reprendre la route vers le sud, au petit matin. Les collines environnantes offraient leurs parterres de fleurs des champs et d'herbe verte aux voyageurs, une vision largement plus paisible que les vastes landes désertes où elle avait voyagé pour atteindre la Comté. Il y avait quelque chose d'apaisant à marcher ainsi sous le soleil au milieu de cette débauche de couleur. Une insouciance qui avait gagné jusqu'au reste du groupe qui s'était joyeusement regroupé au moment où elle s'éclipsait pour rejoindre le village, entonnant chants et autres poèmes, visiblement de bonne humeur. C'était d'ailleurs une des raisons pour lesquelles l'éclaireuse avait laissé sa jument au campement, préférant la tranquillité d'une balade en pleine campagne. La Comté avait cet étrange pouvoir rassurant qui aurait même calmé les plus anxieux. Ravis de rencontrer une étrangère, les plus jeunes – à l'inverse de leur parents- s'étaient immédiatement approché, l'inondant de questions en tout genre auxquelles la brune s'était attachée à répondre, gênée. Elle n'avait pas l'habitude de côtoyer de jeuneS enfants et se sentait toujours gauche et maladroite en leur présence. Mais ça n'avait pas eut l'air de repousser les plus petits qui l'avaient suivie jusqu'à la sortie du village dans un joyeux babillement. Mais elle était à présent seule sur les sentiers, la plupart des parents rappelant leur progéniture à grands cris, dès qu'ils avaient posé un pied hors du village. Il y avait des limites à ne pas franchir et s'éclipser loin de la vigilance des parents en compagnie d'une voyageuse inconnue en faisait apparemment partie. Et Indira n'était pas mécontente de ce regain de vigilance parentale, elle n'aurait pas su quoi faire de toute cette marmaille.

Mais un craquement régulier attira la jeune femme qui tendit l'oreille tout en continuant à cheminer tranquillement. Le roulement du gravier sous des pas qui se voulaient discrets. Indira sourit, c'était très léger, probablement qu'une oreille peu entraînée ne s'en serait même pas rendue compte. Probablement un des jeunes qui l'avait suivie? Mais le pas était un peu plus lourd que celui d'un enfant. Aussi continua-t-elle sa route, l'air de rien. Qui que se soit, il finirait bien par se montrer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» They are meetings witch the Fate cannot plan ft. Ian Wilhood
» Résumé de la campagne électorale
» [Hook Island] 1616, year of meetings
» 01. Who said that the meetings were uninteresting?
» Meetings always happen when you desperately wish to be alone. | &Coley Dennis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: