De retour a la maison [pv Valaina]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 12 Mai - 2:06

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

"C'est moi qui remporte le tour."
On peut dire que les regards sceptiques qui s'élèvent face a moi ne sont pas factices.
"Nan mais si, je vous réexplique. Quand on remporte le tour à Sloubi, on a quatorze solutions possibles : soit on annule le tour ; soit on passe ; soit on change de sens ; soit on recalcule les points ; soit on compte ; soit on divise par six ; soit on jette les bouts de bois de quinze pouces, ça c'est quand on joue avec les bouts de bois ; soit on se couche ; soit on joue sans atouts."
Et que ca rouspète, mais écoutez, c'pas ma faute si ils ont absolument voulu essayé ce jeu de hobbits...mes congénères et le fait de faire autre chose que regarder le paysage ou les bouquins de Erestor...bon, reprenons.
"Oui, mon ami.Et après y'a les appels : plus un ; plus deux ; attrape oiseaux ; régoudon ; ou chante Sloubi. Comme vous êtes second, vous avez plus que dix-neuf solutions possibles : soit vous passez ; soit vous sciez en deux les cinquante poutrelles de trente pieds, mais ça c'est quand on joue avec les bouts de bois.
J'en perds la moitié, j'en suis conscient, mais ca sera bien plus clair quand j'aurai fini mon explication.
"Attendez la fin avant de raler, ca devient très clair. Je disais donc, les solutions, les appels...ah oui! Sinon c'est les relances : doublette ; jeu carré ; jeu de piste ; jeu gagnant ; jeu moulin ; jeu-jeu ; joue-jeu ; joue-joue ; joue-jié ; joue-ganou ; gagnar ; catakt ; tacat ; cacatac ; cagat-cata et ratacat-mic. Ou : chante Sloubi. Nous, on va faire que chante Sloubi."
Des grommellements de plus, chaises qui frottent la pierre du sol, c'est curieux comme on se retrouve rapidement seul quand on tente d'expliquer quelque chose d'aussi évident a quelqu'un... Me relevant a mon tour afin de les rattraper, j’aperçois Valaina a quelques mètres de la. Entière après avoir certainement croisé Elrohir, soit mon frangin ne s'est pas suffisamment remis de sa cure de champignons pour inventer quelque chose a son encontre, soit elle a vraiment pris de la graine la petite. Je n'hésite pas longtemps a me diriger vers elle avec un grand sourire avant de la prendre dans mes bras, la faisant reculer de plusieurs pas en prenant cependant garde a ce qu'elle ne tombe pas. Réutiliser plusieurs fois les mêmes idées est la meilleure preuve de manque d'inspiration que je pourrais donner, et je n'en ai réellement pas envie.
"Alors, ce retour? N'ai-je pas eu une excellente idée de te "suggérer" l'idée de revenir?"
Même si suggérer n'est peut être pas le mot le plus approprié. A dire vrai, je l'aurai bien trainée ici de force si elle n'avais accepté l'idée de me suivre.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 13 Mai - 20:12

Come back home


Qu'il était bon de rentrer chez soi ! Valaina n'avait, néanmoins, pas eu une seule minute de répit. Elle avait couru à droite, à gauche, elle avait rencontré différentes personnes qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps, très longtmeps même. Et elle était contente, bien évidemment, de les revoir. Elle avait échangé quelques mots avec quelques pointures, partagé quelques sourires, quelques rires avec d'autres. Et elle avait écouté Elrohir qui lui confiait tous ses petits secrets. Qu'il était bon de revenir, pour sûr ! Bien évidemment, Valaina se doutait que ... Et bien, qu'elle finirait, à un moment, par subir les foudres des deux jumeaux. Elle s'en doutait ... Elle savait que ça arriverait au moment où elle s'y attendrait le moins. Pourquoi ? Parce qu'elle était partie, longtemps, et ce sans donner de nouvelles. Parce que ça n'avait, sans doute, pas plu à Elladan, ni même à Elrohir, qu'elle s'en aille, la dernière fois. Elle les aimait, comme des frères, pour sûr. Néanmoins, elle ne pouvait pas se permettre de rester toujours au même endroit. Ce n'était pas elle. Elle avait besoin de voyager. De voir du monde. Elle avait besoin de parcourir la Terre du Milieu, de vivre ses propres expériences. Elle espérait qu'ils la comprennent, même si ... bien évidemment, pour eux ce n'était pas forcément plaisant.

Quoi qu'il en soit, cette matinée, elle espérait qu'elle serait calme. Parce que bien évidemment, cela ne la dérangeait pas d'être au centre de l'attention. Néanmoins, depuis qu'elle était à Imladris, Valaina n'avait pas eu une minute pour elle. Toujours à parler à droite à gauche, toujours à être avec ses congénaires. Elle appréciait, bien sûr. Mais un petit moment de répit ne lui ferait pas de mal non plus. Et elle l'avait trouvé. Ou du moins, pour quelques heures à peine. Depuis que le soleil s'était levé, la belle brune s'était promenée dans les grands couloirs de la cité d'Imladris, laissant sa belle cape rouge dans sa chambre. Elle n'en avait guère besoin. L'Elfe avait assisté au lever du soleil, et puis, elle avait marché un petit moment. Jusqu'à ce qu'elle tombe, finalement, par le plus grand des hasards sur un Elfe qu'elle ne connaissait que trop bien. Avec un sourire qui pourrait faire peur à plus d'un, Elladan s'était rapproché de Valaina et il l'avait prise dans ses bras. "Oulà ! Tu m'as l'air d'être bien câlin de bon matin !" C'était ... suspect à dire vrai. Que lui réservait-il ? A moins que c'était là la preuve de tout son amour et qu'il était plus qu'heureux de la voir dans la cité. Ou quelque chose dans le genre, qui sait ? Ou peut-être qu'elle était trop méfiante et que tout irait bien, qui sait ?

La brune passa ses mains dans le dos d'Elladan et les posa dessus pour prolonger cette étreinte. Ca faisait du bien, un tel contact, de temps à autre, pour sûr. Après quelques minutes après cette longue étreinte, Elladan lui demandait si elle était contente d'être de retour. "Bonne idée, je ne sais pas ... Je trouve que j'ai été bien trop au centre de l'attention ces derniers jours." avait-elle dit dans un sourire. "Mais dans un certain sens, je suis contente d'être ici. Ca fait du bien de revoir les siens et de se reposer un peu." Pour sûr. "Et toi alors ? Je constate que tes oreilles ne sont pas plus allongées qu'avant." Ce qui voulait dire qu'on n'avait rien dit concernant son absence.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 16 Mai - 23:06

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

A dire vrai, j'attendrais au moins dix jours avant de risquer de faire fuir la cité a Valaina. En attendant, tant que mon manque de sagesse accepte de lui fiche la paix, je compte bien profiter de sa présence. Il se pourrait que Arwen se montre un jour jalouse de telles marques d'affection a l'égard de ma victime préférée, ma sœur ne bénéficiant jamais de tels traitements.
"Je suis juste content de te revoir ici. Ça fait si longtemps que c'est pas arrivé, et je sais que quand tu partira de nouveau, tu n'es pas prête de revenir. Donc, laisses moi profiter de ta présence ici."
Au bout de plusieurs minutes je finis par la relâcher un peu, gardant mes mains sur ses bras tout en me félicitant de l'avoir ramenée dans la cité. Et sa réponse me va parfaitement. Je doute effectivement que son retour n'ai pu se produire autrement que remarqué de tous, et je trouve même étrange que mon père ne me l'ai pas fait remarquer. Il faut dire aussi que nous avions d'autres sujets de conversation. D'ailleurs, pour ceux que ça intéresse, je n'ai pas mis longtemps a récupérer mon armure et mon épée, que j'ai tout de même passé une bonne partie de la matinée a nettoyer. Mais il est plus pratique d'être vêtu de la sorte qu'avec les habits "conventionnels" de la cité en cas de nécessité a partir rapidement a la chasse a l'orc ou autre chose.
"Faut pas se plaindre. J'ai découvert que mon père et moi étions capable d'une discussion normale et sérieuse comme deux elfes discutant de trolls aux abords de la cité. Ah oui, je t'ai pas dit. Ma petite escapade d'avant-hier m'a fait de nouveau croiser la route de trolls, enfin, de leur tanière au moins. J'dois être abonné."
Évidemment, j'avais eu droit a quelques remarques sur le talent que nous avons, Elrohir et moi, pour nous attirer des ennuis, et le fait que le seigneur Elrond n'était guère tranquille a l'idée de savoir ses fils dans des ennuis plus gros qu'eux. Enfin, tant que j'en reviens entier, je me vois difficilement me terrer dans la cité a attendre sagement que les humains causent la disparition des orcs...puis, je m’ennuierai sans orcs a abattre.
"Tout ca pour dire que non, mes oreilles n'ont eu a souffrir d'aucun traitement particulier."
Il en avait été bien autrement lors de la dernière fois ou j'ai eu l'idée brillante de me faire remarquer lors de l'une de nos discussions. D'ailleurs, ça n'avait été aucunement de ma faute, j'avais simplement désiré me rendre utile...les parents sont parfois bien susceptibles.
J'étais arrivé tout fier devant mon père, avec dans la main une potion "empruntée" a Erestor. Bon, je suis sur qu'a ma tête, il sentait la bêtise venir, mais il m'avait tout de même laissé ma chance de m'en tirer...
"Père? J'ai trouvé ceci, et sincèrement, je pense que cela peut vous aider merveilleusement...vous savez, pour vos..." Je mime rapidement le front en début de dégarnissement de mon père, évitant royalement de rire devant son expression dubitative. "Alors voila, c'est pour vous, effet immédiat pour la repousse de cheveux, ca ne risque pas de manquer. N'hésitez surtout pas, je l'ai pas trafiqué c'est promis. Non mais si, une dose tous les matins pendant un mois, je vous promet que ca va marcher..., ...mais non, vous faire des cheveux pour nous ca ne suffit pas, la preuve en est visible comme le nez au milieu du visage. Même Thranduil le dit dans votre dos, alors si vous voulez vraiment sauver la face devant lui, sincèrement, essayez ce truc la. J'vous promet que..."
Si jamais personne n'a vu le Seigneur Elrond mettre quelqu'un a la porte, voila, c'était fait. Bon, il a jamais du essayer vu qu'il a toujours aussi peu de cheveux sur le haut du front...

Mais revenons a nos brebis, ou plutôt, a Valaina. Mais non, je l'ai pas traitée de brebis...et après tout, c'est pas vilain une brebis...bon, le normand, retourne a tes vaches!
"Et sinon, tu as prévu de faire quoi de beau aujourd'hui?"
Oui, deux jours a peine sur place, étant parvenu a repartir patrouiller aux abords de la cité depuis le retour de Valaina, et je ne sais déjà plus quoi faire de mes dix doigts. A la limite, ayant l'impression que Elrohir me fuit aujourd'hui, vu que je ne l'ai pas encore croisé, retourner contre lui l'une de ses mauvaises idées ne serait pas pour me déplaire...

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 21 Mai - 7:26

Come back home


Elladan la serrait dans ses bras. Il était content de la voir. Et pourtant, c'était à cause de lui qu'elle était là. A Fondcombe. Ca lui plaisait, de toute manière. Elle était contente d'être revenue pour quelques temps. Elle ne savait pas encore pour combien de temps. Quelques semaines ? Quelques mois ? Quelques années ? Pour toujours ? Non, impossible à dire vrai. Ca n'arriverait jamais. Pourquoi ? Valaina était trop ... comment dire. Elle aimait voyager. Elle aimait voir des gens. Elle aimait cette espèce de liberté dont elle jouissait. Peut-être que ... quand elle aurait trouvé celui qu'il lui fallait, elle songerait à se fixer pour fonder une famille. Une vraie famille. Mais elle n'était pas certaine de si ça arriverait. Et surtout, quand ça arriverait. Ne jamais dire jamais comme on le dit souvent, n'est-ce pas ? Si ça se trouvait, ça arriverait plus tôt qu'elle ne pourrait l'imaginer. Enfin, ne jamais présumer de rien. Mieux vaut-il laisser faire le destin, c'est plus simple.

Pour en revenir à Elladan, il lui faisait un gros câlin. Un câlin bien de chez lui. Elle ne se souvenait pas qu'il puisse être aussi tactile avec elle. Dans le sens où il préférait passer son temps à lui faire de bonnes ou bien de mauvaises blagues. Quoi qu'elle était, le plus souvent, mauvaises. Mais bon, c'était Elladan après tout. L'Elfe en vint à lui dire qu'il était heureux de la voir à Fondcombe, dans un décor différent que leurs dernières retrouvailles. "Oh, tu sais, si tu veux me foutre à la porte ... Je peux très bien reprendre la route sous peu." avait-elle dit en riant un peu. "Tu t'inquiètes trop Elladan. Quand je reviens à Fondcombe, je reste toujours un moment." Combien de temps ? Et bien, ça dépendait. Certaines fois, c'était plus court que d'autres. Mais là, oui, probablement qu'elle ferait l'effort de rester un peu plus longtemps ... Tout dépendait, bien évidemment de si on l'appelait ailleurs, ou non. Et puis, l'appel du voyage, ça pouvait survenir à n'importe quel moment à dire vrai. Peut-être qu'elle resterait six mois. Ou peut-être moins. Elle aurait l'occasion de réévaluer tout ça.

Valaina en était venue à lui dire qu'elle était un peu au centre de l'attention et elle n'en avait plus l'habitude à dire vrai. Ca faisait bien longtemps qu'elle n'avait pas été avec les siens. Très longtemps. Mais ça lui faisait du bien. Elle était contente d'être là malgré toute cette attention qu'elle avait. Elladan, lui, lui parla d'une discussion qu'il avait eu avec son paternel. Ce qui était étrange à dire vrai d'ailleurs, parce qu'il ne pensait pas que ça puisse arriver d'ailleurs. Et il avait gardé ses oreilles telles qu'elles. C'est à dire qu'elle n'étaient pas plus allongées qu'avant. "Ou ton père s'est dit que ce n'était pas la peine de te les allonger, que ça ne servirait plus à rien." Après tout, Elladan était âgé. Et il n'allait pas changer ses habitudes ou bien son comportement. Il était un vilain petit Elfe -façon de parler, bien sûr- et il continuerait à faire toutes les bêtises que son corps pouvait lui dicter. C'était possible aussi. "Au moins, qu'il ne te les ait pas allongées, ça t'évite d'avoir trop mal aux oreilles." avait-elle poursuivi en sourire. Elladan avait fini par lui poser une question. Il voulait savoir si elle avait prévu de faire quelque chose en particulier ou bien ... Ou bien si elle allait lézarder, ou que sais-je encore. Elle secoua la tête. "Et bien, je ne sais pas trop à dire vrai Elladan. Tu sais, quand je reviens à chaque fois à Imladris, j'évite de faire des projets. Parce que je sais très bien que je ne peux pas les tenir." Pourquoi ? Parce qu'elle était, sans cesse, obligée d'annuler à la dernière minute. Parce qu'elle devait voir des gens et tout ça. "Pourquoi ? Tu as prévu de réaliser de nouveaux méfaits et tu souhaiterais m'intégrer dans la réalisation de ces derniers ?" Elle pouvait se tromper, bien sûr. Possible que Elladan lui demande cela simplement pour être poli ... Ou bien pour l'occuper.

"J'ai croisé ton frère d'ailleurs. On a eu une longue discussion l'autre jour. Il semblait ravi de me revoir, lui aussi." Même plus que ça d'ailleurs. Combien de temps ils avaient parlé ? Pfiou ... Plusieurs heures. En même temps, elle n'avait pas eu la chance de le croiser à l'extérieur des murs de Fondcombe. Et c'était pour cela qu'elle avait pris le temps de discuter longuement. De quoi ? De tout et de rien. Comme à chaque fois qu'ils se retrouvaient.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 21 Mai - 22:08

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

A l'échelle des temps humains, en effet, Valaina reste "un moment" a Imladris a chacun de ses passages. Cependant, aux yeux de l'elfe que je suis, ces périodes sont toujours trop courtes, bien que je sois persuadé d'être responsable, au moins en partie, de certains de ses départs. Comme cette fois ou nous étions parvenus a l'entrainer, Elrohir et moi - d'un coté, quand je parle d'une calamité et que je dis "nous", qui cela peut il être d'autre que mon frère a mes cotés? - dans une chevauchée a l'extérieur de la cité. Les choses s'étaient compliquées quand nous avions décidé d'un commun accord - commun sauf pour la dame - d'emprunter un chemin par lequel, j'en suis certain, Aranwë n'aurait jamais eu l'idée de passer si je ne l'y avais pas encouragé. Comme par hasard, c'était moi qui ouvrait la marche, laissant le soin a mon frère d'empêcher Valaina de faire demi tour, le passage étant de toute manière trop exigu pour que deux chevaux s'y croisent. Et que je t'entraine un galop la dedans... du moins jusqu'a ce que Aranwë pile devant un trou, et quand je dit trou, je dit précipice, et que les deux autres n'aient le temps de freiner, poussant le cheval crème a chuter sur une plateforme deux bons mètres plus bas. Projeté a terre dans le mouvement, je me relevais, jetant un œil a mes compagnons, pour voir Valaina descendre de cheval et me péter un coup de colère devant le nez.
"Je vais mourir, tu vas mourir, nous allons tous définitivement mourir ! J’t’avais bien dit d’pas faire de cheval hors piste !"
Mourir, merci, c'était peut être un poil exagéré...d'accord, je ne mesure jamais vraiment les risques des entreprises dans lesquelles je me trempe. Après tout, une crème fouettée n’est pas une crème fouettée tant qu’elle n’est pas fouettée avec un fouet, tout le monde sait ça, autant dire que si je commençais a prendre conscience des risques que je prends, je ne serai plus moi. Autant dire également que ce jour la, j'ai pris également conscience du poids d'un cheval d'1m50 et des poussières de haut a faire monter sur deux mètres de hauteur, sans qu'il ne puisse réellement nous y aider d'ailleurs... C'est étrange que Valaina ait décidé de partir le surlendemain quand même...

Je souris lorsque Valaina commente l'état de mes oreilles, n'ayant subies, pour une fois, aucun mauvais traitement visant a les allonger davantage qu'elles ne le sont déjà, et porte machinalement la main a l'une d'entre elles, passant la main dessus comme pour la mesurer.
"Il m'étonne que mon père arrive un jour a abandonner l'idée de me mettre un peu de plomb dans la cervelle. Cependant, pour tout te dire, l'idée d'une chasse a venir n'a que peu de difficultés a me faire tenir en place. Je crois que la seule chose que j'aime plus qu'éprouver les limites de la tolérance de mes confrères est de mettre en pièce les créatures de Sauron."
Ah, de mauvais méfaits, cela est fort possible. Cependant, pour une fois, il me plairait davantage d'avoir Valaina comme complice contre Elrohir que de m'allier a mon frère contre elle. Allez savoir pourquoi, ou plutôt si. Si mosieur Elrohir ne m'ignorait pas depuis ce matin, et même hier d'ailleurs, peut être n'aurais-je pas tant envie de m'amuser a ses dépens...reste plus qu'a convaincre Valaina de s'allier a moi, et sincèrement, ce n'est pas partie gagnée. D'ailleurs, les dires de Valaina me font sourire de nouveau, comme elle parle justement de mon frère au moment ou j'y pense.
"T'intégrer a la réalisation de l'un de mes méfaits, pourquoi pas. D'ailleurs, que dirais-tu, pour une fois, et habitude a ne pas prendre, de ne pas en être la victime, pour une fois?"
Attendre un peu avant d'annoncer la couleur, soit, ma cible. Après, j'avoue volontiers qu'il va falloir monter sérieusement le niveau pour que Elrohir, soit l'instigateur de 80% de nos frasques ou presque, se fasse avoir a son propre jeu. Il est vrai que mon frère est aussi doué pour se moquer des autres que pour se jouer de lui même, comme il y a trois jours, alors que nous parlions du retour de Valaina, et que, désireux de l'ennuyer, je n'hésitais aucunement a lui prendre ouvertement la tête sur une possible relation entre la demoiselle et mon cher frangin. Et d'ailleurs, je trouve amusante la façon dont il a tout nié en bloc, de façon tellement insistante qu'il en devenait presque in-crédible. Et de rajouter : " La seule expérience de "baiser" que je connaisse, c'est quand je ne suis fait lécher le visage par un cheval..."
Mouais, officiellement peut être, mais sincèrement, si il croit que je vais gober qu'en trois mille ans il s'est trouvé qu'un cheval... Tirer les vers du nez de Valaina, peut être?

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 25 Mai - 21:13

Come back home


Valaina et Elladan ? Oh, c'était un peu chien et chat entre eux. Ils ne pouvaient pas vivre ensemble parce que l'un finissait toujours par taper sur le système de l'autre. Et néanmoins, ils ne pouvaient pas non plus vivre séparer. Ou du moins, ne plus jamais le revoir. C'était indéniable. La belle brune était attachée aux jumeaux. Ils étaient comme ses frères. Et à chaque fois qu'elle devait s'en aller, c'était un déchirement du coeur. Mais elle savait très bien que c'était toujours passager et qu'elle finissait toujours par revenir à un moment ou à un autre. Certes, peut-être, jamais quand Elladan le voudrait, le principal, c'était qu'elle revenait à chaque fois, non ? Sans ça, et bien ... Et bien, sans ça, Elladan ne la verrait pas souvent. A chaque fois qu'elle était à Fondcombe, elle pensait à repartir. Et à chaque fois qu'elle était partie, elle pensait au jour où elle reviendrait. Elle était comme ça notre Valaina. Elle ne pouvait pas vivre indéfiniment au même endroit. Mais elle ne pouvait pas, pour autant, abandonner les siens et ne plus jamais revenir. Est-ce que cette soif d'aventure finirait par disparaître un jour ou l'autre ? Qui sait. Quoi qu'il en soit, dans l'immédiat, elle était là. Et pour un petit moment. Enfin, elle ne savait pas combien de temps, très exactement, mais elle ne comptait pas disparaître du jour au lendemain non plus.

Valaina avait fait quelques remarques sur les oreilles d'Elladan. Elle trouvait cela ... Bizarre qu'il n'ait pas les oreilles allongées. Se pouvait-il que le Seigneur Elrond ait décidé de lui foutre la paix ? Qu'après tant de siècles, ça ne servait plus à rien de le punir pour ses effroyables bêtises ? Une chance pour lui, en quelque sorte. "Patience mon ami, patience. Je suis sûre qu'un jour ou l'autre, tu auras l'occasion de faire tes preuves dans de folles épopées.. Essaie juste de ne pas revenir en petits morceaux lorsque tu te décideras à te porter volontaire pour des guerres qui ne nous concernent pas forcément." Risquer sa vie ? Valaina serait, sans doute, la première à le faire si ça lui permettait de sauver quelqu'un. Seulement, pour le moment, elle ne s'était jamais retrouvée dans cette situation. Il fallait dire qu'elle restait loin du danger et qu'elle n'était pas une âme qui recherchait, à tout prix, la confrontation. Sauf avec les Gobelins. Mais là, c'était différent. Elle ne les chassait pas par plaisir. Elle voulait leurs trésors. Ou plutôt, un trésor en particulier qu'elle soupçonnait qu'ils lui aient dérobé. Seulement, elle n'avait pas de preuve. Si ça se trouvait, ce bijou était totalement perdu et elle ne remettrait jamais la main dessus. Va savoir. Elle n'aurait, sans doute, jamais la réponse à cette question. Pour sûr.

Elladan lui demandait le programme de sa journée. Et elle n'avait rien de prévu. Cependant, elle se doutait que la question était loin d'être anodine. Elle attendait juste la chute... Ou plutôt, ce que Elladan allait bien pouvoir lui raconter, comme bêtise. Ca change. Voilà qu'il trouvait l'idée plaisante que de l'intégrer dans un de ses plans loufoques pour aller jouer un mauvais tour à quelqu'un. Un jour ou l'autre, il se ferait prendre à son propre piège. Enfin, Valaina l'espérait. Parce que ce n'était pas amusant après tout si lui-même n'était pas la cible de quelques farces. "Qu'est-ce que j'entends ? J'ai l'impression d'avoir une oreille bouchée." fit-elle en se moquant quelque peu de lui. "Ai-je bien entendu ? Ce cher Elladan me propose de ne pas être le dindon de la farce pour une fois ?" Elle pencha la tête sur le côté. "Se pourrait-il que mon confrère soit malade pour qu'il me propose une telle chose ?" Toujours dans la dérision, Valaina avait fait un pas vers lui et avait posé sa main contre son frère. "Non, tu n'as point de fièvre. Tu n'es donc pas malade. Et pourrais-je savoir qui serait ta cible ?" Elle en avait une petite idée. Mais elle pouvait très bien se tromper.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 29 Mai - 0:30

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

Si je compte sur mon père pour me laisser participer a une bataille ou les risques d'y rester sont plus importants que les chances d'en revenir, je peux attendre bien longtemps. Je veux parfaitement bien comprendre qu'après notre mère, il ne souhaite pas perdre l'un de nous. Soit, mais nous retenir au maximum a Imladris ne fait que nous pousser a en partir. Les paroles de Valaina me donnent un sourire triste, rapidement effacé, quand je pense a la raison principale pour laquelle la chasse a l'orc est devenu pour moi plus qu'un hobbie, mais une nécessité, le long de mes voyages - quoique parler de voyages entre Imladris et Mirkwood ou Minas Tirith, on repassera. Cependant, contre mauvaise fortune bon cœur, et j'avoue volontiers a présent pouvoir difficilement me passer de ce défouloir. Que ferais-je de mes journées sans quelques orcs a décapiter? M'occuper de la décoration? "Ben, tout ce qui est niveau de prestations, finitions, déco... Ben ouais, si vous voulez que ça ait de la gueule, faut définir un style, une ambiance... Bon, par exemple, on peut faire genre sobre, avec des teintes unies, pierres apparentes... Ou alors, on donne dans le plus chaud, tentures colorées, statues de gonzesses à poil... Ben quoi ?" Je sens qu'on me renverrai rapidement sur les routes avec mon cheval, mon épée, et Elrohir, qui aurait réussi a se rendre insupportable au moins aussi vite que moi. Autant dire que ma place est dehors, bien qu'on tente de me convaincre qu'elle est dans la cité, dont on est bien content de me chasser lorsque je fais des miennes...me dépenser, et me montrer utile en massacrant quelques orcs, dehors, ou bien m'ennuyer ici, le choix est rapide.
"J'en suis toujours revenu entier jusqu'a présent, non? Pourquoi ca changerait? Enfin, il est vrai que si mon père connaissait la moitié des ennuis que je m'attire lorsque je m'absente, il commencerait par me tuer lui même avant de me consigner a vie dans mes appartements."
Et encore, je suis peut être loin de la vérité. Il vaut mieux parfois se méfier quand on se rappelle qu'il pourrait aussi bien me mettre aussi bien Galadriel et Celeborn que Thranduil et Silyë a dos, et étrangement, j'arrive a comprendre que ca pourrait faire bien mal a mon grade.

La suite me redonne grandement le sourire, s'amusant du fait que je ne compte pas faire d'elle ma victime désignée de la journée. Non, je ne suis pas malade, je trouve juste que changer de dindon de temps en temps ne fait d'améliorer la farce. Et quand ce dindon se trouve être mon habituel complice, je songe que cela risque d'être simplement magnifique. D'un éclat de rire, je retire sa main de mon front avant de la regarder dans les yeux.
"Ma santé va très bien, je te remercie de t'en inquiéter. Quand a ma cible, il se pourrait que tu la trouve interessante..."
A moins qu'elle ne me rit au nez, ou, encore mieux, me jette la pierre. M'enfin, ce n'est ni la première, ni la dernière fois que nous nous jouons l'un de l'autre, entre jumeaux, et de toute façon, pourquoi pas voir ce que Valaina a retenu des nombreux pièges et autres manigances dans lesquels elle est tombée? D'un autre coté, ca me permettrait aussi bien de savoir de quoi me méfier le jour ou je les soupçonnerais de s'allier.
"Elrohir."

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Juin - 19:45

Come back home


La guerre ... Un sujet que Valaina avait l'impression d'aborder un peu trop souvent avec Elladan. A chaque fois, il remettait ça sur le tapis. A croire qu'il n'avait qu'une envie : partir à la guerre et combattre. Ce n'était pas du tout le souhait de Valaina. Elle préférait rester tranquille, pour sûr. Ou du moins, participer aux batailles de loin. Comment ? Et bien, tout simplement, en soignant les gens. Dans la mesure du possible, bien évidemment. Du fait qu'elle ne pouvait pas être partout et qu'elle ne pouvait pas sauver tout le monde pour autant. Néanmoins, elle se débrouillait pas mal, pour sûr. "Entier, oui. Mais peux-tu dire que tu es revenu à chaque fois sans aucune blessure ?" demanda-t-elle en penchant la tête sur le côté. "J'en doute. Comme tu le dis, je suis sûre et certaine que ton père passe toujours derrière toi pour te soigner et te remettre sur pied, non ?" Peut-être se trompait-elle. Après tout, elle n'était pas toujours avec Elladan. Elle ne pouvait pas savoir toutes les bêtises qu'il pouvait faire, Et la brune était sûre et certaine que la moindre bêtise qu'il pouvait faire, et bien, Elladan la faisait sans aucun problème, pour sûr.

Quoi qu'il en soit, la jolie brune était un peu sceptique. Lui ? Lui proposer de jouer un mauvais tour à quelqu'un d'autre ? Elle n'en croyait pas ses oreilles. Et pourtant, Valaina n'avait pas les oreilles bouchées. Non non, elles étaient bien nettoyées. Mais elle était juste ... comment dire ... Oui, très intriguée, y'avait pas à dire. Si intriguée qu'elle n'avait pas hésité à porter sa main au niveau du front d'Elladan pour vérifier si ce dernier n'était pas malade, s'il n'avait pas de la fièvre ou un truc dans le genre. Ce qui l'amusa, d'ailleurs, du fait qu'il s'était mis à rire. "Très bien, très bien, façon de parler. Tu me donnes des sueurs froides tout de même avec tes idées totalement loufoques." Valaina eut, par la suite, un haussement des sourcils quand Elladan commença à lui dire qu'elle allait apprécier leur cible. Et là, finalement, le nom de la cible tomba. Son frère. Son propre frère ! Il voulait qu'elle s'allie à lui pour jouer un mauvais tour à Elrohir, son confident. "Tu plaisantes." Mais elle vit à son regard que non, il ne plaisantait pas et qu'il était plus que sérieux à dire vrai.

Valaina eut un mouvement de recul. Ou du moins, elle avait fait un pas en arrière. Elle était ... un peu surprise à dire vrai et elle ne s'attendait pas du tout à cela, pour sûr. Elle passa une main sur son front, puis dans ses cheveux. Un peu surprise. Même plus que cela d'ailleurs. Pour sûr, elle ne s'y était pas attendue. Quoi que ... Elle se doutait que ça serait une cible de choix, pour sûr. Mais son propre frère ... "T'as pas peur qu'il te voie venir ou bien qu'il décide de se retourner contre toi ?" Quoi que des deux, Elrohir était, en apparence, le plus doux. Néanmoins, le plus farceur peut-être bien. Du moins, c'était ce que Elladan lui avait toujours dit.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 12 Juin - 10:05

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

Il est clair qu'il n'est nul besoin de bavasser dix heures sur les investigations a faire sur le sujet "Elladan s'en va en guerre" pour savoir qu'il faut une bonne dose d'antidépresseurs pour ne pas se faire du souci pour ma personne. Non pas que je ne sache pas être prudent, seulement, une fois ma cible repérée, ou un élément intéressant observé, j'en oublie toute prudence, ne devant parfois qu'à la vivacité de Aranwë de ne pas finir comme paillasson pour orc, ou bien en rondelles, comme un ananas. Pour résumer, on peu dire que oui, contredire Valaina a ce sujet n'est pas chose aisée, raison pour laquelle je reste d'abord silencieux avant de renchérir.
"Bah, tu me connais. La raison principale pour laquelle je ne m'expatrie pas définitivement en Forêt Noire est qu'ici au moins, j'ai un guérisseur sous la main...Un verre de ratafia, un sermon, et c'est reparti pour un tour... Je pense qu'un beau jour, mon père - que j'aime et que j'adore, faut pas écouter ma première phrase - me dira gentiment d'aller me faire voir, m'enfin, le jour ou il arrivera a ce que, tel Lindir, je me contente de jouer de la harpe ou du virginal n'est pas encore arrivé, et j'espère bien que ça n'arrivera jamais - en plus, sérieusement, si il compte que j'y casse toutes les cordes faut qu'il m'y essaye...
Je sais bien l'opinion de Valaina au sujet des batailles dans lesquelles je me jettes sans toujours réfléchir, cependant, aussi fou - crétin - puis-je être au sein de la cité, ou même avec elle, même lorsque je donne l'impression de me jeter sur l'ennemi avant d'avoir réalisé sa présence, je demeure suffisamment sérieux pour cogiter des plans d'attaque ou de repli dans le même temps. Non pas qu'il ne m'est jamais arrivé d'être plus que sérieusement entaillé par une lame orque, cependant, je n'ai que rarement eu affaire a de véritables blessures graves... quoique ce jour la...ah, et celui la aussi peut être... c'est quoi la définition de "grave" pour vous?

En attendant, Valaina me réponds qu'avec mes idées folles, je lui donne des sueurs froides. Bon sang, depuis les siècles depuis lesquels nous nous connaissons, elle devrait être habituée a la plupart de mes plans foireux, quoiqu'il est vrai qu'en général elle n'en soit informée que quand ils lui tombent au coin du nez...Est-ce que je plaisante? Et bien soit, si l'idée d'être ma complice ne lui plait guère, il m'est toujours possible de retourner ma veste au dernier moment et de m'allier a mon jumeau préféré contre elle... ce qui serait parfaitement peu sympathique, mais qui sait, tout dépend d'elle...
"Je n'ai aucun doute sur le fait qu'il me verra venir. Il me connait aussi bien que je le connais, après tout. En revanche, je doute qu'il s'attende a notre alliance, et c'est je trouve la meilleure idée de la semaine. Bon, après, si ça te dit rien, dis le surtout..."
Est-ce que le ton de ma voix, ou l'expression de mon visage, fait clairement comprendre que je pourrais aussi vite changer de plan d'allié et de victime? Possible, vraisemblable même, mais dire que je cherche réellement a le dissimuler serait mentir.



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 13 Juin - 21:15


Come back home



Elle le connaissait, effectivement. Elle savait de quoi il était capable. Elle savait qu'il était capable des pires bêtises simplement pour ennuyer qui de droit. En l'occurence, son père, principalement. Il adorait lui faire des sueurs froides. Mais peut-être qu'Elladan était un peu ... comment dire ... sado maso ... Peut-être qu'il adorait se faire remonter les bretelles par son paternel. Ou peut-être qu'il aimait bien les différentes mixtures que son père pouvait lui proposer. "Avoue tout simplement que tu aimes ça et que tu ne passerais pas ta vie ailleurs, même si ton père te remonte souvent les bretelles." dit-elle avec un certain sourire. "Et puis, tu sais, une engueulade de temps à autre, je ne pense pas que ça soit bien grave, non ? Oui, ça peut te chauffer les oreilles, et tu peux en avoir plein la tête. Mais ne dit-on pas que c'est l'amour vache et que, de cette manière, ton père cherche juste à te garder en vie ?" Une bonne déduction. Du moins, elle aurait aimé avoir, elle, quelqu'un qui veillait sur elle, qui surveillait ses arrières et qui faisait en sorte que rien ne lui arrive. D'une certaine manière, il y avait bien le Seigneur Elrond qui veillait sur elle quand elle était là. Mais à l'extérieur des murs d'Imladris, il ne pouvait rien pour elle. Et d'ailleurs, c'était mieux ainsi. Parce qu'elle ne voulait pas lui attirer des ennuis. Sait-on jamais après tout. "Et puis ... que tu joues de la harpe ... Ca ne t'irait pas. Et je suis presque sûre et certaine que tu ne ferais que de fausses notes." ajouta-t-elle en lui tirant la langue. Oh, bien évidemment, elle ne pouvait pas en être certaine pour autant mais elle en mettrait sa main à couper, ou presque. 

En tout cas, Elladan ne se laissait pas démonter et il avait prévu une nouvelle farce. Et sa victime n'était autre que son propre frère. Honnêtement, elle ne sentait pas trop cette histoire. Peut-être parce que, par le passé, ils avaient tenté de faire alliance. Et qu'au final, ça s'était retourné contre elle. Elle ne savait plus pour quelle occasion, très précisément, mais ce qu'elle en retenait, c'était que l'Elfe s'était méchamment jouer d'elle et que donc, et bien ... Elle évitait de lui accorder trop facilement sa confiance. "Je ne dirais pas que l'idée ne me plaît pas. Mais tu sais, tu as essayé de m'avoir à tellement de reprise ... Que je ne sais pas si je dois te faire confiance ou non. Tu sais ce que c'est." dit-elle en souriant. "A ma place, ne prendrais-tu pas tes précautions avant de t'allier avec celui qui fut ton tortionnaire par le passé ?" ajouta-t-elle en penchant la tête sur le côté. "Je veux une promesse." Et elle comptait bien lui faire tenir cette promesse. Quitte à le mettre minable d'ailleurs si besoin était. "Si je m'allie à toi, je ne veux aucun mauvais tour, aucune veste qui se tourne à la dernière minute. Et je ne serais pas le dindon de la farce. Compris ?" demanda-t-elle en le pointant du doigt, avec un regard bien à elle qui pourrait faire peur, ou presque.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 22 Juin - 4:50

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

Je dois bien avouer que malgré tous les dissentiments qu'il peut exister entre mon père et moi, ne me rendant pas toujours - jamais sauf après coup - compte du tracas que je lui cause par mes prises de risque exagérées, je ne pourrais faire ma vie autre part qu'ici, à Imladris, cité étant pour nombre des plus âgés de ses habitants un refuge, mais une mère patrie pour moi. Je suis né en ces lieux, et malgré le fait que je passe plus de la moitié de mon temps ailleurs, tout m'y ramène toujours. Un nouveau sourire me vient face aux paroles de Valaina, empreintes de tant de vérité qu'il m'est impossible de les contredire.
"Je m'attire de belles galères, tombe accidentellement dans d'autres, et finit parfois par nécessiter l'assistance de mon père, il est vrai... et il est vrai également que je dois parfois lui inspirer suffisamment de crainte pour que ses remontrances ne soient que soulagement de me voir revenir entier. Mais, autant que Elrohir, je supporte aussi bien de rester enfermé dans cette cité qu'un troll supporte la lumière du soleil levant. La route et les orcs, c'est ce qui remplit mon existence. Penses-tu que l'on puisse m'en vouloir pour cela?"
Le regard triste qui lui échappe a ce moment me fait relativiser mon enthousiasme a mes paroles, me demandant ce qui peut bien lui traverser l'esprit a cette minute précise.
"Et toi même, n'as-tu pas eu droit a quelque remontrances pour ta trop longue absence? Je compte bien que Elrohir et moi ne passions pas pour responsables d'être les seuls à t'en faire la morale!"
Cependant, Valaina a un aussi bon talent pour changer totalement d'expression que je suis capable de sauter du coq à l’âne, et elle répond à ma remarque au sujet de mon talent possible à la harpe d'un air facétieux, me tirant même la langue en retour. J'imagine la tête de ce pauvre Lindir si je m'amusais a m'approcher à moins de 10mètres de son instrument préféré, et je trouve la scène relativement comique telle que je la vois.
"Que des mauvaises notes? Cela est fort possible oui, mais pour la sécurité mentale des habitants de Imladris, et la mienne, au passage, je ne m'y essayerai pas, soit en tranquille."

Valaina méfiante? Prudente serait un terme plus adéquat, car je peux parfaitement comprendre ses doutes à mon égard. Il ne me serait effectivement absolument pas étranger de modifier mes plans à la dernière minute, sans même avoir besoin d'en toucher mot à Elrohir, complices que nous sommes depuis suffisamment de décennies pour nous comprendre sans avoir besoin de placer de mots sur nos pensées.
"A ta place, je ne tenterai pas même cette douce folie. Quoique à ma place, l'idée de me jouer de quelqu'un s'étant joué de moi tant de fois saurai me convaincre bien rapidement."
Une promesse? Sais-je seulement ce que ce mot signifie? Je dois avouer que si mes plans premiers avaient été d'ennuyer cette pauvre elfe, j'en aurai surement douté. Cependant, à moins d'un changement de dernière minute parfaitement non imputable à ma propre faute, je n'ai aucun mauvais plan en préparation contre elle.
"Une promesse...D'accord, mais à une seule condition. Que tu me fasses la même. Je ne suis pas stupide, je sais que mon frère possède un lien avec toi que je n'ai pas. Je te fais confiance, mais je ne tiens pas non plus à être naïf. Si je promet, tu dois promettre, sinon rien."
Difficile de croire que je parle d'un ton si dur avec une amie de toujours. Cependant, je me suis allié bien trop souvent a des personnes de "confiance" qui se détournaient de moi au dernier moment, souvent lorsque la galère m'arrivaient dessus, d'ailleurs. Combien de fois, jeune elfe inconscient que j'étais dans ma prime jeunesse, ai-je eu a souffrir de me retrouver tout seul face aux adultes que nous devions ennuyer à plusieurs? Malgré qu'il ne leur était pas difficile de comprendre que je n'avais pas agi seul, il n’empêche que je me retrouvais être le seul à me faire attraper...



FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 23 Juin - 16:42

Come back home


Elladan était un pitre. Elle le savait. Elle savait très bien qu'il ne pouvait pas s'empêcher de faire des bêtises ou bien de faire tourner en bourrique son paternel. Il était comme ça. Il avait le goût du risque et il l'aurait toujours. C'était son truc à lui et Valaina savait très bien qu'elle ne pourrait jamais l'empêcher de faire ce qu'il désirait. Lui ou un autre d'ailleurs. Il ne voulait pas vivre dans une cage dorée. Il voulait être libre de tous ses mouvements. Faire ce qu'il avait envie de faire quand il le désirait, et à n'importe quel moment. Elle comprenait ça. Parce que, d'une certaine manière, Valaina était comme lui. Elle aimait cette liberté dont elle jouissait. Alors, pourquoi pas lui ? "Non, effectivement, on ne peut t'en vouloir pour cela. Mais tu sais, il n'empêche que certains s'inquiètent pour toi quand tu t'en vas sans les prévenir. Surtout que tu es bien entouré ici. Et que chaque départ est loin de passer inaperçu." Lui faisait-elle la morale ? Non, pas vraiment. Mais il était vrai que contrairement à elle, Elladan avait toujours quelqu'un sur son dos. Que ça soit son père, ou bien son frère, ou tout autre membre important d'Imladris. Valaina, elle, était seule et tranquille. Elle n'avait pas de famille, hormis ceux qu'elle considérait comme tels et on ne veillait pas toujours sur elle. Elladan en vint à lui demander si, de son côté, on l'avait un peu houspillée pour être restée si longtemps absente. Elle eut un simple haussement des épaules. "Ton père, peut-être bien. Enfin, un peu. Il a bien essayé de me faire comprendre que je ne devais pas rester absente aussi longtemps mais tu sais, je suis un peu sourde de ce côté là." dit-elle en levant les yeux au ciel durant quelques instants. "Il m'a toujours dit qu'il désapprouvait mes petits voyages. Mais j'appartiens à Imladris ... Sans vraiment y appartenir. Ou du moins, c'est l'impression que j'en ai."[/b] Ce qu'elle entendait par là ? Et bien, c'était qu'elle ne pouvait s'empêcher de partir et de revenir. C'était dans ses gênes, en quelque sorte. Ce besoin de voyager. De partir et de revenir. Rien de plus, rien de moins.

En tout cas, Elladan voulait l'associer à un nouveau de ses méfaits. Et monsieur voulait embêter son frère, et personne d'autre. C'était une cible de choix, nul doute là dessus. Mais la brune avait encore des doutes à ce sujet. Elle avait peur. Elle ne savait pas quoi faire. Peur dans le sens qu'elle était pratiquement sûre et certaine qu'Elladan allait se jouer d'elle et qu'au final, le dindon de la farce, ça serait elle et personne d'autre. Irait-elle mettre sa main à couper ? Non, bien sûr que non. Parce qu'après tout, elle pouvait très bien se tromper. Si ça se trouvait, Elladan et elle se joueraient d'Elrohir et point barre. Ils riraient tous les trois un bon moment et puis, ça serait terminé. Elle était sceptique. Lui aussi d'ailleurs. Elle voulait une promesse. Et lui aussi. Elle leva un sourcil interrogateur. "Une promesse de quoi mon cher ? Que je ne vais pas filer avant que nous ayons eu le temps de commettre le méfait ?" Elladan devait noter qu'elle avait employé le terme "nous". Signe que, tacitement, d'une certaine manière, elle acceptait ses conditions. Elle avait encore le temps de faire chemin arrière mais bon. Elle verrait bien.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 29 Juin - 3:17

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

Certes, le cercle de ceux s'inquiétant pour moi a chacune de mes disparitions ne cesse de s'agrandir, bien malgré moi. Ce doit être la rançon du fait d'être le fils d'un seigneur elfe tel que Elrond, le fait que chacun attende de moi - de nous - que je suive les pas de mon père et accepte de me plier aux leçons de Erestor sur l'art et la manière d'être un elfe civilisé. Cependant, j'ai eu vent - et j'en remercie Celeborn, sans vouloir dénoncer qui que ce soit - de certains exploits de mon père à mon age, et bien que je n'irait guère m'amuser a me servir de cela contre lui lors de sa prochaine remontrance, je me dit que quelque part, oui, je suis les traces de mon père...juste pas les bonnes. De plus, certaines de mes idioties mises à part, je ne parviens pas a voir le problème de mes sorties, parvenant a diminuer le nombre de ces rats puants d'orcs aux alentours de la cité, bien que parfois, tel lors de mes chevauchées auprès des Dunedain, je m'éloigne quelque peu davantage que ce qu'on l'espèrerai dans la cité.
"Tu veux que je te dise? Prends ma place, je prends la tienne. Par moment, je comprends ces fils de seigneurs qui, par désir de liberté, prennent le large... Faut pas t'inquiéter, c'est pas dans mes projets immédiats de disparaitre de la circulation, mais dire que je n'y pense jamais serai mentir...D'un autre coté, Imladris est ma demeure, et quoi que je fasses, ou que j'aille, je finis toujours par y retourner."
Je souris légèrement, certain que Valaina me dissimule quelque chose. Le fait que mon père n'apprécie pas ses petites virées n'est guère pour me surprendre, l'elfe seigneur ayant la mauvaise habitude de s'inquiéter pour la plus infime trace de vie au sein de la cité, bien que nombre des nôtres sachent combattre et se défendre, et soient donc parfaitement capables de traverser le Gué de Bruinen sans se faire tuer. Cependant, peut-être est-ce cela d'être seigneur, veiller sur les siens jusqu'à l'étouffement, car chaque plaie le blesse autant que celui qui en a souffert...A choisir, je repars a mes orcs et mes habitudes déambulatoires.
"Je crains pour mon pauvre père que nombreux soient ceux des plus jeunes d'entre nous a être sourds a ses conseils. Cependant, je retire ce que j'ai pu te dire, tu as bien raison de profiter de la liberté que tu as, et je t'en jalouse, soit en certaine."

Non, que Valaina ne s'inquiète pas, même après avoir posé la question a mes diverses personnalités dans le cas ou l'une d'entre elles décideraient de passer outre ma promesse, je ne compte aucunement retourner mon manteau au dernier moment dans cette affaire. Du moins, si elle en fait de même, car je peux me montrer vraiment mauvais lorsque l'on se joue de ma personne.
"Je remarque avec plaisir que tu t'inclue dans mes projets, cela fait plaisir a entendre. Et oui, si je dois te promettre de ne pas me retourner contre toi, je veux la même promesse de ta part. Bien que j'espère que tu connaisse les risques encourus a me faire tourner en bourrique, très chère...Bon, plus qu'a trouver un mauvais tour a jouer a mon frère, dans la liste de ce qu'on a pas encore inventé..."

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 3 Juil - 17:22


Come back home



Piquant ? Elladan venait de l'être. Dans le sens où sa réponse, et bien, Valaina la considérait quelque peu comme une attaque à son encontre. Ou du moins, ça sonnait comme tel et elle n'aimait pas vraiment cela d'ailleurs. Peut-être qu'elle se trompait. Peut-être qu'elle se faisait des idées et que ce n'était pas une attaque déguisée. Néanmoins, elle avait la sensation que c'était le cas, qu'il lui faisait, en quelque sorte, des reproches, concernant cette liberté dont elle jouissait alors que lui était comme un oiseau dans une cage dorée. Façon de parler, bien évidemment. Histoire de pas envenimer les choses, Valaina préféra ne rien répondre à cela. Parce que si c'était une attaque, ça allait se dégrader entre eux. Et elle n'était pas là pour cela d'ailleurs. Elle n'était pas là pour se piffer le nez avec des personnes qu'elle ne voyait que très rarement. Parfois, fallait faire preuve de diplomatie. Et rien de plus. "J'espère bien que tu ne vas pas disparaître du paysage durant un long moment. Parce que certains s'ennuieraient de toi. Et ça serait dommage." Pour elle. Comme pour les autres d'ailleurs. Parce que mine de, même si elle avait été sons ouffre douleur durant des années et des années, elle l'appréciait beaucoup. Va savoir pourquoi d'ailleurs.

En tout cas, elle, elle avait de la chance. Parce qu'elle pouvait voyager autant qu'elle le désirait. Parce qu'elle n'avait pas de chaîne à son pied ou bien à son bras. Parce qu'elle était libre d'aller et venir, autant qu'elle le désirait, sans qu'on en vienne à lui faire de quelconques reproches. Du moins, sauf quand elle revenait après de longues, mais de très très longues années. Comme maintenant. Elle n'avait eu que reproches et d'autres petites choses de ce genre. Les gens n'aimaient pas vraiment qu'on les oublie ou bien qu'on les ignore durant des années et des années. En même temps, Valaina ne pouvait pas satisfaire tout le monde. Ou du moins, elle ne pouvait pas vivre sa propre vie, de son côté, et satisfaire les autres en venant les voir à tout bout de champ. "Un jour, peut-être ... Peut-être que toi aussi tu seras libre de faire ce que tu veux, quand tu le désires. Ton père finira par se rendre compte que tu n'es plus un enfant qu'il doit surveiller à tout bout de champ." Quoi que ... Elladan était le genre de personne à s'attirer des ennuis à n'importe quel moment. Peut-être qu'un jour ou l'autre il serait plus réfléchi, plus calme, plus mesuré. Et qu'il arrêterait de n'en faire qu'à sa tête. M'enfin, tout ça, rien n'était moins sûr. Après tout, Elladan était un Elfe plutôt têtu. Pour sûr. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'il faisait fi de tout ce qu'on pouvait lui dire. Mais parfois, elle le soupçonnait d'être un peu sourd à ses arguments, ou bien aux arguments d'autres personne. Enfin, pour elle-même, c'était aussi le cas.

Mais l'heure n'était plus à la discussion. L'heure était plutôt aux méfaits. Et à faire des bêtises, pour sûr. A trouver le truc qui pourrait ... et bien, qui serait marrant, tout simplement. Une chose, une mauvaise blague qu'Elrohir ne verrait pas venir. Ca ne serait pas une mince affaire, pour sûr, mais comme le dit le vieux proverbe, qui ne tente rien n'a rien, n'est-ce pas ? "Il faut bien que je le fasse ... M'inclure dans tes plans. Parce que je me doute que si je ne le fais pas, tu penseras que je ne suis pas assez impliquée et tu finiras par te retourner contre moi." D'ailleurs, elle était pratiquement sûre et certaine qu'il finirait par le faire. Peut-être pas aujourd'hui parce qu'elle lui faisait promettre de ne pas le faire. Mais sait-on jamais. "J'ai une très mauvaise imagination. Donc, je te laisse décider de ce que tu veux qu'on fasse. Après tout, tu es un maître dans l'art. Et je ne suis qu'une novice dans ce domaine qui est loin de t'arriver à la cheville." Et oui, gratter dans le sens du poil. Mais c'était vrai en même temps. Valaina n'était pas douée dans ce domaine. Et elle n'allait pas lui faire croire le contraire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 7 Juil - 17:36

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.


Me montrer blessant n'était pas dans mes intentions, cependant, il suffit de voir l'expression du visage de Valaina pour comprendre que je l'ai blessée, bien malgré moi. D'un sourire léger, cherchant à me faire excuser plus qu'autre chose, je pose mes bras sur ses épaules, les croisant derrière sa tête, avant de plonger mon regard dans le sien.
"Ne m'en veut pas de te jalouser ta place. Tu as une liberté que je n'aurai jamais, du moins pas tant que mon père veille sur cette cité, et que je t'envie volontiers."
Certes, mes chevauchées à l'extérieur des frontières de notre cité sont fréquentes, que cela soient de simples voyages vers Mirkwood ou la Lorien, ou bien des chasses à l'orc, seul, avec Elrohir, ou même en compagnie des Dunedain - ces hommes du nord protégeant activement les populations contre les orcs, même si la réputation qu'on leur fait n'est pas glorieuse - mais malgré que je puisse rester plusieurs semaines hors de la cité, je m'y retrouve toujours, attendu comme si je n'allais pas revenir. Oui, j'ai été un véritable casse-cou, oui j'ai eu une période où j'aurai été capable de me jeter dans une mêlée trop importante pour moi, par manque de désir de vivre, mais malgré les apparences, je me suis soigné des deux, et j'aspire aujourd'hui à plus de liberté.
"De toute façon, si j'avais à vouloir m'échapper sur du long terme, je sais qu'il ne faudrait pas longtemps pour que la moitié des archers elfes de la Terre du Milieu me courent après. C'pas comme si j'étais vital à la succession de la cité. Pour commencer, on est trois, ensuite, mon père n'est pas près - et heureusement d'ailleurs - à mourir de vieillesse, et pour finir, crois-tu sincèrement que le Seigneur Elrond prendrait le risque de voir l'un de ses fils à la tête de sa cité? J'ai dans l'esprit que Arwen a bien plus de risques que nous d'hériter du poste, donc, comme je disais, ma présence en ces lieux n'a rien à voir avec cela.
Peut être suis-je injuste dans mon désir d'espace, égoïste, certainement, car, après tout, je sais bien que certains donneraient cher pour posséder ce que je possède, la sécurité d'un foyer sur - car quelle cité est plus sure que la demeure d'Elrond? -, la surprotection d'un père, des amis loyaux, chez les elfes comme chez les hommes. Cependant, à tout cela je préfère les galopades de mon cheval, le tranchant de mon épée, la visée de mon arc.
Je ris légèrement, amusé des paroles de mon amie sur le fait qu'il se pourrait qu'un jour, mon père ne me considère plus comme un enfant impétueux.
"Je pense que Glorfindel lui même doit avoir l'impression d'être observé lorsqu'il lui arrive de patrouiller à l'extérieur de la cité, et je doute pourtant que le Tueur de Balrog soit un enfant dans l'âme."


Valaina commence réellement à me connaitre suffisamment pour anticiper mes réactions, mauvais pour moi...Ce pourrait-il qu'un jour elle quitte définitivement les rangs de nos victimes désignées pour devenir l'une de nos complices officielles? Avant de se projeter à ce point, voyons déjà comment elle se débrouille dans nos plans à venir.
"Ce n'est pas entièrement faux. A la précision cependant que je t'ai promis de ne pas le faire, et que, malgré tous mes défauts, celui de rompre mes serments n'en fait pas partie. Quand à une idée nouvelle contre mon frère, j'ai dans l'idée qu'il va nous falloir cogiter à deux. C'pas pour rien qu'il est le commanditaire de la plupart de nos plans foireux, les miens le sont encore plus, foireux. Ca me fait mal de l'admettre, mais c'est lui le "cerveau" de la bande, même si parler de cerveau, c'est peut être beaucoup dire."
Un maitre dans l'art? J'ai bien peur que flatterie mise à part, Valaina ne soit pas réellement dans le vrai. Certes, me débrouiller tout seul face à n'importe qui serait jouable, mais là, nous parlons de Elrohir, autant dire que le niveau du piège à lui tendre doit être tendu.

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 11 Juil - 7:46




Come back home


Elle le connaissait le zèbre. Elle savait à qui elle avait à faire. Elle savait très bien qu'Elladan pourrait se retourner à n'importe quel moment contre elle. Au moment où ça l'arrangerait le moins et au moment où il pourrait la surprendre. A dire vrai, même, Valaina ne savait pas pourquoi elle lui accordait sa confiance. Peut-être parce qu'elle pensait qu'il avait changé. Peut-être parce qu'elle espérait qu'aujourd'hui il serait sincère et qu'il ne se retournerait pas contre elle. "Mais j'espère bien que tu n'es pas menteur et que tu n'es pas homme à briser tes principes !" lui lança-t-elle. Depuis qu'elle le connaissait, elle devait bien avouer qu'effectivement, Elladan était homme à tenir parole. Il ne lui avait jamais menti. Il lui avait fait de nombreuses promesses et il avait toujours réussi à les tenir. Alors, pourquoi pas celle-là ? Il ne pouvait briser ses principes, pour sûr. Elle avait confiance.

Le truc qu'il leur manquait, c'était une idée. Une bonne idée. Valaina n'était pas très ... comment dire ... elle n'était pas vraiment douée dans ce domaine puisqu'elle ne faisait guère souvent ce genre de chose. Elle était, d'ailleurs, bien plus souvent la cible de leurs mauvaises blagues plutôt que l'instigatrice. Alors, quand Elladan en vint à lui dire que ... Et bien, que c'était Elrohir le cerveau, l'Elfe eut un soupir quelque peu ennuyée. "Quel dommage que ça soit lui le cerveau !" Et plus encore. Seulement, elle n'irait pas s'allier à Elrohir. Pas pour cette fois. Peut-être une fois prochaine. Mais là, il avait promis de ne pas se retourner contre elle. Et tacitement parlant, c'en était de même pour elle. Elle ne pouvait pas le tromper.

Valaina posa sa main contre sa tempe, tout en se grattant, du bout du doigt, la zone. Elle réfléchissait. Psychologie inversée ... "Et si ... Et si on faisait croire à Elrohir qu'on lui fait, effectivement, une blague. Mais qu'en réalité, on ne fait rien ? On passerait notre temps à le voir s'énerver pour chercher la petite bête qui n'aurait pas lieu ?" Oui, bon, c'était carrément débile, mais bon, ça pouvait fonctionner. Après tout, Elrohir ne s'y attendrait pas. "Ton frère pourrait tourner en rond durant des heures et des heures pour savoir ce qu'on aurait pu lui réserver. Mais rien." Elle doutait que Elladan apprécie cette idée. Mais la jeune femme n'avait rien d'autre en tête. Du moins, pour le moment. Ca viendrait peut-être plus tard.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 30 Juil - 0:07

De retour a la maison
Bonne ou mauvaise idée, a toi de juger.

Non, sincèrement, j'ai beau être bon en rien, mauvais en tout, si l'on peut citer une qualité chez moi - il en faut bien une - c'est ma loyauté à mes promesses. Cependant, je n'insisterai pas davantage sur ce point, sentant que Valaina s'amuse à mes dépens plus qu'autre chose, et que plus je répondrai, plus je m'enfoncerai. C'est que je commence à la connaitre la petite, après 2000ans ou presque à lui causer des misères. Et oui, contrairement à l'apparent j'en-foutisme que je montre à qui veut le voir, j'ai des principes et je sais les respecter, l'éducation elfique restant l'éducation elfique, même avec des phénomènes tels que Elrohir et moi.

Je jettes un regard en coin à Valaina lorsqu'elle se moque gentiment en appuyant le fait que Elrohir soit le cerveau de nous deux, avant de baisser la tête, pris d'un léger rire tandis que sa réflexion semblait s’approfondir au point qu'à sa place, je sentirai venir la migraine. Je manque d'ailleurs lui répondre de ne pas faire fumer son cerveau la-dessus, mais la demoiselle me coupe en m'exposant son idée, totalement farfelue, mais pas totalement ridicule. J'avoue pouvoir parfaitement imaginer Elrohir tourner comme une bourrique en cherchant le mauvais coup qui n'existe pas...Cependant, l'idée de ne rien faire ne me convainc pas...comment faire une mauvaise blague a mon frère en ne lui faisant pas de mauvaise blague tout en s'amusant?
"Mouais, l'idée est pas mauvaise...pour une débutante. Par contre, c'est quand qu'on s'amuse la dedans? A moins de lui tourner autour pour qu'il perd carrément la boule, je vois pas..."
Pas impossible que de faire voir des mirages à Elrohir puisse se révéler intéressant, mais je pense rapidement terminer à terre, une dague contre la gorge, avec intérêt rapide de m'expliquer... Valaina saurait-elle tenir sa promesse et me rendre le service de faire diversion, ou bien devrais-je me débrouiller tout seul?

FICHE ET CODES PAR RIVENDELL


Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 12:16




Come back home


Il était vrai que ... Et bien, que Valaina n'avait pas vraiment de grandes idées sur le comment et le pourquoi de la blague à Elrohir. Elle n'était pas comme les deux jumeaux. Elle n'avait pas le même cerveau qu'eux. Dans le sens où la jeune femme était plutôt sage. Que voulez-vous ? Elle était comme ça. Elle pensait que les problèmes de la vie ou bien des humains étaient bien plus importants que quelques farces. Néanmoins, elle se proposait dans l'élaboration de cette farce à Elrohir. Oui, dingue tout de même. Elle qui était sage. Gentille. Et qui savait rester à sa place -du moins, pas toujours-. Voulait-elle réveiller la part de démon qui était en elle ? Peut-être bien. Va savoir. Elle se laissait porter par un brin de folie. Et de temps à autre, ça ne faisait pas de mal, n'est-ce pas ?

En tout cas, Elladan n'était pas persuadé par la farce, enfin, la fausse farce de Valaina. Il trouvait que c'était .... Et bien, que c'était loin d'être amusant. Comme il le soulignait, elle n'était qu'une débutante dans ce domaine et donc, elle trouvait ça normal qu'elle n'ait pas réellement d'idées concernant ... Et bien, les farces qu'ils pouvaient faire ... Elladan ne pensait pas qu'ils allaient s'amuser. Elle haussa les épaules. "Il est vrai que pour ton frère, enfin, faire ce genre de farce à ton frère ne sera peut-être pas un succès. Mais tu choisis peut-être une cible bien trop "grosse" pour que cela fonctionne." En gros, ce qu'elle voulait dire, c'était s'ils choisissaient une autre personne de la citéé, peut-être que ça fonctionnerait contre cette personne. "Après, comme tu le dis, je ne suis qu'une débutante dans ce domaine." ajouta-t-elle dans un nouveau haussement des épaules. "Mais comme tu m'as surprise et que peut-être tu n'avais pas en tête de faire une blague tout de suite, on peut éventuellement se laisser un peu de temps pour y réfléchir. Après tout, ce n'est pas comme si j'allais partir tout de suite ?" Elle était là pour un bon petit moment. Donc, ils pouvaient peut-être remettre cela à dans quelques jours. Et ça serait peut-être bien mieux constructif d'ailleurs.

Ne t'inquiète, je crois qu'on commence à tourner un peu en rond. On devrait peut-être songer à clôturer ? Quitte à rouvrir un topic à un autre moment ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bon retour à la maison
» Retour à la maison [Agnès, Sybille et Nathan]
» Le retour à la maison
» Retour à la maison
» Retour à la maison.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: