L'histoire d'un vilain petit carnard [Newton& Philaire]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 14 Avr - 19:37


Newton & Philaire

Philaire... Qui ne connaissait pas Philaire Took dans la Comté. Il avait une réputation bien à lui: celui d'apporter la malchance où il allait. Si bien que personne ou presque, n'osait s'approcher de lui. Même sa propre famille hésitait à l'avoir à ses côtés. Pauvre garçon qu'il pouvait être ! Car au fond de lui notre cher Philaire était un gentil garçon, pleins de vie. Il pouvait être un très bon ami.

Aujourd'hui ce fut peut être la pire journée pour lui. N'allez pas penser que c'était parce qu'il lui ait arrivé un plus grand malheur qu'un autre. Mais il y avait bien une raison: Philaire était amoureux. Et pas de n'importe qui. De la belle Arabella que tous les garçons de la Comté aimeraient avoir au bras. Car bien entendu, il a fallu que notre bon Philaire tombe amoureux de la plus belle fille de la province.

Sachez aussi que notre Hobbit est surement le plus grand romantique dans l'âme de la Comté. Il n'a fallut que d'un sourire de la demoiselle à son égard pour qu'il se fasse tout un plan de vie. Il était donc arrivé à vouloir lui faire une demande en mariage... La plus belle ! La plus grande ! Il lui avait donné fleurs et bague de fiançailles. Il en était très fier. Malheureusement tout ne se passa pas forcément comme il le voulait, et notre garçon fini dans une charrette de lisier avec une demande en mariage raté. Comment tout celà se produisit ? Mais attendez... Il est parti trouver son seul et grand ami de toujours, Newton Boffin, à son travail même.

Imaginez la scène: Un pauvre Hobbit en pleurs avec un bouquet de fleurs dépétris dans la main, encore marron de lisier et qui dégageait une odeur certaine. Il arriva au milieu des tonneaux des divers nectars que Newton pouvait préparer. Il se planta là devant son ami dans ce tableau pour le moins étonnant... Enfin nous parlons de Philaire... Plus rien n'est étonnant avec lui.

« Elle a dit nooooon ! »

Et pour bien ajouter à celà, il vint à s'effondrer, lui et son odeur forte dans les bras de Newton.

© apache.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Elim CrockWeel : Le vilain petit Canard
» L'histoire du vilain petit canard, vous connaissez ? Non ? Tant pis pour vous. (Xerxes)
» potion de boost des familiers
» Le vilain petit canard qui devint un cygne [Carmen]
» Comptine du vilain petit chat noir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: