Début de voyage - LIBRE

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 28 Mar - 1:56

Début de Voyage
Merwyn Tamean - LIBRE

Il me fallut des mois avant de trouver mon père dans un village humain, offrant également ses services dans une forge. J’eus la chance de pouvoir faire de même et pendant de longues années, nous travaillons de concert, aussi heureux que nous pouvions l’être, bien que nous ne soyons pas chez nous.

Il y a quelques mois, nous entendîmes une faible rumeur qui disait que Thorin Oakenshield marchait sur Erebor, dans le but de reprendre notre montagne. Nous avons souri devant cette rumeur, aussi folle que tant d’autres auparavant. Mais l’aventure que j’avais cherchée plus tôt dans ma vie semblait se cristalliser devant mes yeux. Je repris donc la route…


Je repris la route seul et me dirigeai vers une contrée que je n’avais encore jamais vue réellement. La Compté. Pays des semi-hommes, j’avais toujours aspiré à le connaître. Le voyage me prit quelques temps mais rien d’exceptionnel, en comptant que j’avais largement évité de passer trop près de Rivendell. Je n’avais certes pas envie de voir les elfes, bien que je n’ai aucun griefs personnels contre eux. Mais je savais qu’ils n’aimaient pas ceux de ma race. Et je savais également que mes semblables ne faisaient pas confiance au Beau Peuple. Bref, je ne voulais pas créer des tensions inutiles et passai donc à plusieurs dizaines de lieues de la cité elfique.

Et lorsqu’enfin j’arrivai, il y faisait froid, et venteux. Heureusement, ma pelisse me tenait chaud mais j’avais dans l’optique de tomber sur un pays au climat plus doux. Je me dirigeai donc vers une auberge, dans l’espoir d’y trouver de la bière et de la chaleur, et qui sait, un peu de compagnie.

J’entrai discrètement, m’attablai et commandai une chope qui arriva quelques minutes plus tard. J’y trempai les lèvres, heureux d’être au chaud et posé. Je fermai les yeux pendant – me semble-t-il – quelques courtes minutes, et sursautai violemment lorsqu’un solide coup de poing résonna sur la table devant laquelle je me trouvais. J’ouvris brusquement les yeux, conscient de m’être – presque – assoupi et les levai vers celui ou celle qui me dérangeait dans ce moment presque parfait.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» L'heure du grand départ...[Rp Voyage libre]
» La fin d'un long voyage [ Libre ]
» Obama en chute libre ...
» Les gens du voyage
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: