Danna loss ; La neige tombe feat Thranduil

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Lun 11 Mar - 19:42


Danna loss ; La neige tombe



Silyë se trouvait à l’extérieur du palais, dans une petite forêt qu’elle affectionnait tout particulièrement pour sa beauté et la tranquillité qu’elle lui donnait. De plus, l’endroit était sécurisé contrairement à d’autres lieux infesté par les orques et les araignées. Ses bêtes étaient réapparues au début du troisième âge juste après la construction de la tour Dol Guldur par Sauron, on avait même rebaptisé le nom de la forêt à cause de l’ombre qui grandissait au Sud. Silyë avait été très affligée par tous ses évènements, d’une part elle ne voulait pas prendre part à tous ses problèmes qui se tramaient ne terre du milieu mais d’une autre part, elle savait que tant que le mal était présent, elle ne pourrait vivre la vie tranquille qu’elle espérait tant. C’est ainsi que la reine se décida à prendre part aux décisions prise au royaume. Il fallait avant tout protéger les elfes de la forêt mais être là au moment opportun. Silyë n’était donc plus aussi passive qu’auparavant, n’hésitant à dire ce qu’elle pense ou à prendre des initiatives. Toutefois, la plupart des décisions importantes étaient prise par son mari, même s’il consultait très souvent sa femme pour un quelconque avis. Tout ceci convenait à Silyë, elle pouvait aider et apporter son expérience sans être au cœur du problème. De toute façon, elle était la plupart du temps, d’accord avec les choix de son époux, elle avait confiance en lui et savait qu’il faisait tout pour le bien de son peuple.

Alors que la reine faisait sa balade quotidienne, elle vit arriver au loin un messager du royaume. Il avait été envoyé pour apporter les nouvelles des pays extérieurs. Silyë arrêta l’elfe message et lui demanda de lui faire part de ce qu’il avait appris. Elle était impatiente de savoir si oui ou non la rumeur sur la reconquête d’Erebor était vraie. L’elfe lui révéla tout ce qu’il avait apprit durant son voyage et confirma les pensées de Silyë. Il lui avait conté d’autres histoires mais elles étaient beaucoup moins intéressantes que celle des nains. D’un côté, elle comprenait ce peuple de vouloir récupérer leur bien mais il fallait être fou pour s’opposer à un dragon. Enfin, ils pouvaient faire ce qu’ils voulaient tant que cela n’interféra pas dans ses affaires. Celle-ci laissa le coursier retourner au palais, tandis qu’elle s’empressa de rejoindre son époux.

Depuis que la rumeur avait couru jusqu’en forêt noire, Silyë n’avait jamais douté de celle-ci. Elle l’avait pressenti dans son fort intérieur et elle ne pouvait s’empêcher de penser que son peuple serait concerné par cette histoire, que se soit de près ou de loin. C’était pour cette raison qu’elle était impatiente de connaitre le fond de cette rumeur. Apparemment, l’héritier du royaume de la Montagne avait rassemblé une dizaine de nain pour reconquérir leur royaume, ils étaient accompagnés du mage que l’on nomme Gandalf.

La reine arriva au palais et se dirigea vers le jardin intérieur, elle savait que Thranduil se trouvait dans cet endroit à cette heure-ci. Elle aperçut le messager qu’elle avait vu tout à l’heure, le roi doit donc être déjà au courant des agissants des nains. « Je suppose que vous êtes déjà au courant des agissants des nains, comme nous l’avions pressenti, ils tentent de récupérer leur royaume... Avez-vous l’intention de faire quelque chose ? » Silyë se demandait bien ce que son époux pourrait décider de faire, allait-il agir ou attendre encore un peu, histoire de voir ce qui va se passer…

Elle voulait également s'entretenir avec lui pour discuter du temps anormal pour la saison, la neige qui tombait depuis quelques semaines semblait venir d'une force inconnu, ce n'était pas normal qu'il tombe de la neige en cette période de l'année et encore moins en continu. La reine avait du se couvrir d'un manteau lors de sa sortie en extérieur. « Il y a aussi cette neige dehors préoccupante, elle n'a pas cessé depuis des semaines...»


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 17 Mar - 22:40
    Thranduil marchait lentement, comme à son habitude à cette heure-ci, dans le jardin intérieur du palais. Il accordait une grande importance à la nature, et, lorsqu'il ne sortait pas à l'extérieur, il se rendait dans ce jardin. Le jardin était joliment amménagé: on pouvait y retrouver de nombreuses variétés de fleurs et de petits arbres. C'était un endroit où il faisait bon s'y promener. D'ailleurs, depuis que la neige tombait en continu, il sortait rarement, donc il allait souvent se promener dans le jardin intérieur, et cela, toujours vers la même heure. Le Roi commençait à trouver l'hiver anormalement long. D'habitude, à cette période de l'année, la neige ne tombait plus, ou bien que très rarement. Cette année, l'hiver était différent: il n'avait pas cessé de neiger depuis des semaines.Thranduil se doutait qu'il y avait une force inconnue qui agissait derrière tout cela. Peut-être même s'agissait-il de la force sombre qui s'agitait plus loin, recouvrant une partie de la forêt de son ombre.

    Mais, en plus de cet étrange hiver, le roi avait d'autres cas à se préoccuper. En effet, depuis peu, les nains semblaient s'agiter, comme s'ils voulaient reconquérir leur ancien royaume, sûrement toujours gardé par Smaug le Terrible. Pour en savoir plus sur cette rumeur qui courait un peu partout, Thranduil avait envoyé un messager vers les pays extérieurs. Il n'avait pas eu de nouvelles depuis, et espérait qu'il revienne rapidement pour pouvoir réfléchir à ce qu'il ferait si jamais cette rumeur était vraie. Thranduil s'arrêta au milieu du jardin et réfléchit à tout cela. Si la rumeur était vraie, il était possible que les nains viennent lui demander de l'aide, tout comme il était possible qu'ils ne viennent pas. Dans le premier cas, le roi ne mettrait probablement pas son peuple en danger. Surtout que, même si le dragon ne montrait pas signe de vie, il devait toujours bien être vivant.

    Le roi se fit interrompre dans ses pensées par la venue du messager qu'il avait envoyé. Il était enfin de retour. L'Elfe message s'inclina devant lui avant d'annoncer au roi que la rumeur était belle et bien vraie. Une compagnie composée de 13 nains, et guidée par Thorin Oakenshield, avait pour but de reconquérir leur royaume perdu, Erebor. Thranduil réfléchit pendant quelques secondes, puis remercia le messager et le congédia. L'Elfe s'inclina une nouvelle fois et quitta le jardin intérieur. C'est alors que Silyë arriva. Elle avait elle aussi été mise au courant pour la rumeur. « Je vois que vous êtes également au courant. Pour ce qu'il est de faire quelque chose, je préfère attendre et voir ce qu'il en est. Si ces nains viennent demander de l'aide, cependant, je ne metterai pas la vie du peuple en danger. »

    La reine lui parla également de l'hiver préoccupant. Il avait lui aussi remarqué la situation, mais il ne pouvait y faire grand chose, pas vraiment pour le moment. « J'ai moi aussi remarqué cette situation préoccupante. Cette neige tombe depuis déjà trop longtemps, surtout en cette période de l'année... »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Mer 20 Mar - 19:37


Danna loss ; La neige tombe


Silyë Lorendil avait rejoint son époux pour discuter de l’expédition des nains et de cette neige qui perdurait depuis trop longtemps en terre du milieu. Le messager avait confirmé leur pensée, Thorin était en route pour reconquérir son royaume. La reine était persuadé qu’il passerait par la forêt noire pour se rendre à Erebor, c’était le chemin le plus court mais pas le plus aisé. On pouvait facilement se perdre si on s’écartait de la routé faite par les elfes. De plus, les nains ne connaissaient pas la forêt, raison de plus pour être prudent. On ne savait pas exactement où étaient les nains à l’heure qui l’est et il leur faudrait plusieurs semaines avant d’atteindre la lisère de la forêt noire. Tout n’était donc que question de temps avant leur arrivée devant la montagne solitaire, la dame craignait que le réveil du dragon ait des répercussions sur le peuple des elfes de la forêt. Un dragon en colère pourrait être destructeur et sans limite. Thranduil préférait attendre avant de prendre une décision, il préférait attendre et voir comment la situation évoluerait. Il est vrai qu’ils avaient peu d’éléments et les nains étaient encore loin. Toutefois, il avait précisé qu’il ne mettrait pas la vie de son peuple en danger, cela Silyë Lorendil n’en avait jamais douté. « Vous avez raison, il vaut mieux attendre… » A ses mots, elle s’agrippa à son bras pour faire quelques pas. Le jardin intérieur était devenu le seul endroit dans le royaume où l’on pouvait encore admirer la nature à l’état pur. Dehors, la neige avait envahit tout le pays et le paysage était devenu triste. Durant la marche, la reine lui demanda s’il ne serait pas préférable d’envoyer une personne à la suite des nains, treize nains contre un dragon ? Il y avait surement une explication. « Toutefois, ne serait-ce pas prudent d’envoyer un éclaireur ? Il pourrait surveiller les nains de loin, personnellement je trouve cela bizarre de former une compagnie avec un nombre aussi ridicule pour reconquérir un royaume pris par un dragon. Ils ont surement un plan et je serai curieuse de le connaitre… » Ce n’était pas de la curiosité malsaine qui émanaient de la dame mais plutôt un mélange de crainte et appréhension. La créature qui gardait le trésor des nains étaient féroces, ses nains n’étaient pas idiots, ils n’allaient pas défier le dragon. Leur plan était surement tout autre, le connaitre était juste un moyen de savoir si son peuple pourrait être concerné par ce projet.


En ce qui concernait la neige, il avait bien entendu remarqué que cette situation était anormale pour cette période de l’année. Silyë Lorendil, quand à elle, avait d’autres éléments qu’elle s’empressa de partager avec Thranduil. La reine avait appris à comprendre le langage des oiseaux et à se faire écouter depuis l’aube du premier âge. Elles se servaient souvent d’eux pour envoyer un message ou pour lui donner des nouvelles des contrées lointaines. « J’ai envoyé mes oiseaux au Nord et comme on peut s’en douter, la source vient de là. Ce n’est pas la nature qui est à l’œuvre là-bas mais bien une puissance magique, maintenant reste à savoir qui et pourquoi…. » Il était difficile de savoir si c'était l'oeuvre de Sauron ,d'un de ses disciplines ? Ou encore d'une autre personne...


made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 26 Mar - 1:13
    Thranduil réfléchissait, tout en discutant avec la reine, qui l'avait rejoint depuis quelques instants. Tout en aquiescant son choix, son épouse s'accrocha à son bras, et ils firent, ainsi, quelques pas dans le jardin verdoyant; le seul endroit où il était encore possible de voir du vert. Alors qu'ils marchaient, Silyë Lorendil lui demanda s'il était plutôt favorable d'envoyer un éclaireur pour suivre les mouvements de cette compagnie de nains. Thranduil réfléchit pendant un moment; les nains n'allaient pas arriver tout de suite à Mirkwood. À quoi bon les espionner dès maintenant? Pourtant, le roi ressentit une teinte de crainte et d'appréhension chez la reine. Peut-être était-il bon d'envoyer un éclaireur dès maintenant? Ainsi, le royaume ne serait pas prit par surprise si la troupe débarquait à l'improviste dans le palais. Mais qui pouvait-il bien envoyer? Le roi avait le choix. Son armée était grande, et ses soldats étaient tous de très bon guerriers, qui sauraient se débrouiller seuls si jamais les nains les attaquaient. Il réduit le nombre de choix possibles en ne sélectionnant que ses meilleurs guerriers. Il devait maintenant choisir parmi eux. Alors qu'il tentait de choisir celui qu'il allait envoyer en éclaireur, le roi pensa à son fils, Legolas. Il était un bon guerrier, et avait une bonne ouïe et une bonne vue. Il était habile à l'arc et à l'épée. Thranduil décida que c'était un bon choix. Il fit part de sa décision à la reine. « Nous pourrions envoyer notre fils, Legolas. Qu'en dites-vous? Il est un très bon combattant, et il saura se défendre en cas de problèmes avec ces nains. »

    Son épouse lui annonça également qu'elle avait envoyée ses oiseaux au Nord pour s'informer sur l'étrange phénomène de la neige qui persistait à rester. La source venait bel et bien du Nord. Seulement, on n'en connaissait pas la raison, ni même qui, ou quoi, avait créé ce phénomène. Cela pouvait provenir de n'importe quel mage, mais l'attention de Thranduil se tournait plutôt vers ce Nécromancien, Sauron, qui était de retour sur la Terre du Milieu. « Il faudra faire des recherches. La personne qui a créée ce phénomène doit avoir un but bien précis. Il faut chercher à le découvrir aussi. Cette situation devient de plus en plus inquiétante. Si cela continue encore longtemps, nous finiront par manque de nourriture pour le peuple. » Il se souciait beaucoup de ce que son peuple pouvait devenir. Si l'hiver durait encore longtemps, les Elfes manqueraient de nourriture, et les fruits qui poussaient dans le jardin intérieur n'allaient pas sufir à nourrir toute la population, ainsi que les animaux. Il fallait régler ce problème avant que cela ne dégénère, et cela, il fallait le faire rapidement. Il se passait au Nord, quelque chose de sombre et de dangereux.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Dim 31 Mar - 23:37


Danna loss ; La neige tombe


La dame craignait que les nains ne réveillent le dragon de son sommeil, cette créature ne s’était plus fait entendre depuis quelques années. Un semblant de calme s’était installé au Nord de la région. Le dragon veillait sur son trésor, il ne sortirait pas du royaume sous la montagne tant qu’on le laisse tranquille. C’était une bête maléfique mais la reine pensait qu’il valait mieux la laisser là où elle était. Pour se rassurer, elle demanda à son époux s’il ne valait pas mieux envoyer un éclaireur pour surveiller la compagnie. Elle voulait découvrir les plans des nains pour se préparer à n’importe quelle éventualité. Il est vrai qu’ils n’atteindraient pas Mirkwood dans la semaine mais il valait mieux être prudent. Thranduil avait l’air de réfléchir à la requête de sa femme, il finit par lui proposer d’envoyer leur propre fils. Silyë observa son époux un instant, on pouvait qualifier la reine de la forêt noire comme une mère un peu trop "protectrice " envers son unique enfant. L’idée ne l’enchantait guère mais n’était-ce pas l’occasion de lâcher prise ? Legolas était assez grand pour voler de ses propres ailes, sa mère ne pouvait constamment être derrière lui. De plus, comme le disait Thranduil, leur fils était un très bon combattant. Toutefois, elle ne put s’empêcher de faire une remarque sur la proposition de son époux. Leur fils n’avait jamais voyagé très loin, elle serait plus rassurée s’il était accompagné. De suite, elle pensa à deux personnes bien précises. « Legolas dites-vous ? Oui, pourquoi pas, bien que je propose qu’il soit accompagné d’Elladan et Elrohir...» Les fils d’Elrond se trouvaient en forêt noire pour recevoir une formation d’archer, ils avaient tous les deux de l’expérience en matière de voyage vu qu’ils chevauchent souvent aux côtés des Rôdeurs en Eriador, « Je pense que cela pourra se faire, ses trois là sont toujours fourré ensemble… » La dernière phrase avait été dites avec un ton assez ironique, les deux jumeaux entraient souvent leur fils dans des histoires pas possible.


Silyë informa le roi au sujet du froid, elle eut confirmation qu’il venait du Nord. Elle avait d’ailleurs envoyé son plus fidèle volatile pour en découvrir la source mais celui-ci n’était pas encore revenu. Elle ne s’inquiétait pas car il était plutôt fort et il était parti il y a peu. Thranduil était du même avis que son épouse, la localisation de la source était le plus important. L’hiver commençait à affaiblir les récoles et bien que les elfes pouvaient tenir quelques jours sans manger, ils ne le pouvaient pas indéfiniment. « Oui, cela devient urgent ! Espérons que les nouvelles arrivent vite… Nous ne pouvons même pas compter sur nos voisins, eux aussi subissent le froid… Personnellement, je crains que ceci soit le début d’une grande menace… » Que se soit Sauron ou une quelconque autre personne, la dame elfe avait comme un mauvais pressentiment sur la suite des événements…



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Avr - 19:20
    Le Roi observa son épouse. Il se demandait si elle allait bien vouloir accepter que ce soit Legolas, leur fils unique, qui soit envoyé en éclaireur. Thranduil connaissait bien son épouse: elle était une mère très protectrice envers leur fils. La Reine accepta finalement la proposition, mais elle proposait que les fils du seigneur Elrond, Elladan et Elrohir, l'accompagne. Le Roi réfléchit. Ces trois là étaient très souvents ensembles: les jumeaux entrainaient souvent leur fils dans des histoires pas possibles. De plus, en ce moment les jumeaux étaient dans la forêt noire. L'idée que les fils d'Elrond l'accompagne allait sûrement plaire à Legolas, et puis si cela pouvait rassurer la Reine que leur fils ne soit pas seul... Thranduil accepta donc, finalement, la proposition de son épouse. « Bien, si vous souhaitez que notre fils soit accompagné d'Elladan et Elrohir, soit, il le sera. Ils sont déjà dans la forêt. » En disant cela, le Roi espérait que les fils d'Elrond n'allaient pas avoir une idée en tête pendant leur mission, ce qui allait ainsi les détourner du but précis, qui n'était que d'espionner les nains. Non, il ne devait pas s'inquiéter. Les deux jumeaux savaient être sérieux, et Legolas aussi. Leur mission allait bien se passer.

    Son épouse lui reparla de l'étrange hiver. Tout le monde subissait cet hiver prolongé, ce qui faisait que c'était chacun pour soi pour s'arranger. Les nouvelles n'étaient toujours pas revenues, et se faisaient attendre impatiemment. La Reine avait raison: cela pouvait être le début d'une grande menace qui allait toucher toute la terre du milieu. « Vous avez raison. Une grand menace dont on ne sait encore rien. Cela pourrait avoir de grande conséquences sur toute la Terre du Milieu... » Mais qui était à l'oeuvre derrière tout cela? Les pensées du Roi allaient toutes vers Sauron, mais il pouvait s'agir de l'un de ses sbirbes, ou bien d'une toute autre personne...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Ven 12 Avr - 23:46


Danna loss ; La neige tombe


Silyë serait beaucoup plus rassurée si elle savait son fils accompagné, les routes n'étant plus aussi sûre qu'auparavant. De plus, avec la tempête de neige qui ne cessait pas, elle était plus inquiète que d’habitude. Thranduil accepta sa requête et elle en fut soulagé, son fils se trouvait déjà dans la forêt en compagnie des jumeaux, il suffirait d’envoyer un messager pour leur confier la mission. La reine espérait avoir des informations supplémentaires concernant cette compagnie de nain. « Je pense qu’il en sera mieux ainsi… » La reine continuait sa marche en compagnie de son mari, plus sereine qu’il y a quelques instants.

Alors que les deux époux discutaient de la menace qui venait du Nord, Silyë aperçut son plus fidèle oiseau qui entrait dans le jardin. Celui-ci n’était pas revenu avec les autres, c’était le plus malin et le fort de tous. La reine savait qu’il aurait beaucoup d’information à lui donner mais elle redoutait également ce qu’elle pourrait découvrir. « En parlant du nord, Gwendir aura surement des informations à nous donner…» Le volatile était petit mais très robuste, il vint se déposer sur l’épaule de la dame elfe. Il parlait d’une voix douce à sa maitresse puis repartit. Avant de disparaitre, l’oiseau déposa un objet de forme ronde sur la main de la reine, l’objet n’était pas très grand. Dessus était gravé des signes incompréhensible, un grand pouvoir émanait de cet objet, tellement grand que l’elfe le fit tomber à terre. Le visage de la reine s’assombrit, les nouvelles n’étaient pas bonnes. Elle alla s’installer sur un banc avant de délivrer les nouvelles informations à son mari. « Les nouvelles ne sont pas bonnes… Des cadavres d’hommes et d’orques ont été retrouvés au Nord ! Leur dépouille forme un cercle comme cet objet, qui d’ailleurs ne m’inspire pas confiance, vous avez senti tout comme moi le pouvoir qui émane de cet objet…» Tout le monde accusait Sauron pour l’hiver éternel mais le seigneur des ténèbres sacrifierait-il ses propres hommes ? Est-ce que ce que l’on devait apporter de l’importance à ses signes en formes de cercles ? La priorité était de déchiffrer le langage sur l’objet, peut-être donnerait-il plus d’informations sur son propriétaire ?

made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 25 Avr - 1:44
Thranduil remarqua que sa femme était plus rassurée maintenant qu'il avait accepté que leur fils soit accompagné des jumeaux. Il ne suffisait plus que d'envoyer un messager à leur rencontre pour leur faire part de leur quête. Au moins, ils étaient tous les trois ensembles, ce qui facilitait la chose. Ils allaient aussi pouvoir commencer leur mission plus rapidement. Le Roi et la Reine poursuivaient leur marche tranquille dans les jardins intérieurs du palais. L'histoire des nains réglée, ils discutèrent maintenant de la menace venant du nord et de l'hiver qui n'en finissait plus de durer.

Alors qu'ils discutaient, un oiseau solitaire volait à leur rencontre au travers du jardin. Il s'agissait d'un des oiseaux de la reine, sans aucun doute le plus fidèle et le plus fort. L'oiseau, nommé Gwendir, se posa sur l'épaule de sa maitresse, et se mit à lui parler d'une voix douce, et y déposa également un objet rond, qui nÉtait pas très grand, dans la main de l'épouse du roi. Ensuite, il reprit son vol pour disparaitre quelque part. Thranduil suivi sa femme, qui avait maintenant la mine sombre, jusqu'à un banc, où ils s'y assirent. La reine lui annonça finalement les nouvelles qu'elle avait reçu: elles n'étaient pas très bonnes. Il écoutait attentivement sa femme, bien qu'encore troublé par la force qui émanait du petit objet rond, qui jonchait d'ailleurs encore sur le sol, à l'endroit où ils se tenaient un peu plus tôt. Thranduil réfléchissait. Si cela venait de Sauron, pourquoi aurait-il sacrifié de ses hommes? Était-ce vraiment lui qui menaçait la terre du Milieu avec son hiver prolongé? « Ce ne sont pas de bonnes nouvelles, en effet, mais pourquoi Sauron, si c'est lui qui est derrière tout cela, aurait sacrifié ses hommes? Et j'ai également senti le pouvoir qui émane de cet objet. La situation est de plus en plus préoccupante, mais nous avons une piste avec cet objet rond maintenant. Il nous faudrait le déchiffrer. Peut-être en apprendrons-nous plus? »
La grande force qui émanait de cet objet faisait penser au roi qu'il pouvait s'agir de Sauron. Seulement, peut-être existait-il un magicien, ou un autre nécromancien, dont le pouvoir était égal ou encore plus puissant que Sauron? Si c'était le cas, il y avait maintenant deux grandes menaces qui pesaient sur la terre du Milieu. Celle du nécromancien Sauron, et celle d'un inconnu. Mais ce n'était encore qu'une supposition. Il restait à découvrir à qui appartenait l'objet.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Jeu 2 Mai - 22:57


Danna loss ; La neige tombe


La question sur la compagnie était réglé, les nains étaient encore loin du royaume des elfes et on pourrait anticiper leur mouvement grâce aux éclaireurs lancés à leur poursuite. Cette décision apaisait quelque peu l'esprit de la reine mais ce qu'elle venait d'apprendre sur le Nord ne l’enchantait guère. La neige qui était tombé depuis quelque temps n'annonçait rien de bon et Silyë en eu la preuve à l'instant. Persuadée que Sauron n'était pas derrière tout cela, la dame elfe préférerait avoir tort car cela voudrait dire qu'il y aurait un autre ennemi en terre du milieu et cela n'annonçait rien de bon. Sauron était un être puissant, difficile à combattre, si un autre rejoignait la partie, le peuple libre de la terre du milieu pouvait commencer à craindre cette nouvelle menace.

Il était désormais urgent de prendre des initiatives pour le Nord, envoyer des troupes, réunir un conseil, déchiffrer l'objet ? Il y avait beaucoup de chose à faire et on ne devait pas perdre de temps. « Personnellement, je doute que Sauron soit derrière tout ça mais comment en être sure ? Risquerons-nous d'envoyer des gens au Nord ?» La reine regarda attentivement l'objet qu'elle tenait en main, elle avait beau avoir voyagé, rencontré d'innombrable peuple, elle n'avait jamais vu ce genre de signe. Cette langue inconnu appartenait-elle à un peuple du Nord ? Difficile à croire, elle avait déjà vu leur langage. Peut-être un peuple plus au Nord caché de tous ? Si c'était le cas, pourquoi se monter maintenant ? Tout un tas de question se mélangeait dans sa tête, elle ne savait plus quoi penser. De plus, le pouvoir de cet objet la rendait en quelques sortes plus vulnérable, elle décida de retirer le châle qu'elle avait autour de sa taille pour emballer l'objet. Elle n'en pouvait plus de le tenir entre ses mains.

« Peut-être serait-il plus sage de demander conseil aux autres représentants des peuples de la terre du milieu ? Peut-être ont-ils des renseignements que nous 'avons pas et surtout, l'un d'entre eux arriverait-il à déchiffrer cet objet étrange ? » La reine avait pour idée de demander conseil et aide aux peuples libres de la terre du milieu, plus précisément aux seigneurs elfiques, car ceux-ci étaient plus sage et plus avides de conseil de tout autre.

made by pandora.






Nobody can hurt me without my permission.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 9 Mai - 1:59
Il ne restait plus que la question sur l'étrange hiver à régler. Mais, pour le Roi, cette question allait attendre un peu pour le moment.
En effet, après avoir écouté attentivement son épouse, il eu une brusque envie de jardinage. Mais il ne voulait pas faire pousser n'importe quelle plante: il voulait faire pousser un cactus. Oui, un joli cactus bien vert et tout plein d'épines bien piquantes. Une étrange envie pour un Roi... De plus que le sujet dont il traitait en ce moment était plutôt sérieux, et que faire interrompre la discussion pour un simple cactus était assez étrange... Et peut-être un peu impoli. Ne voulant donc pas paraitre trop impoli d'interrompre ainsi la discussion, notre bon Roi s'excusa auprès de la Reine. « Veuillez m'excuser un instant. Je ne souhaite pas déranger notre discussion sérieuse, mais il semble qu'une étrange envie de jardiner sur le champ vienne de me prendre. Je reviens dans quelques secondes. Veuillez m'en excuser, encore une fois. » Ensuite, il partit d'un pas rapide vers le fond du jardin intérieur. Il savait que là y poussait des plantes exotiques. Peut-être y aurait-il un cactus? Il sentait que la Reine l'observait, le trouvant peut-être étrange. Peut-être se demandait-elle s'il n'était pas devenu fou? Après quelques secondes de recherche, il trouva enfin ce qu'il voulait: un beau cactus vert. Problème.. Il voulat le déraciner et l'offrir à son épouse. Il ne pouvait pas le porter dans ses mains... Elle n'en voudrait jamais. Il repartit dans l'autre sens, repassant devant la Reine, puis revenant au cactus avec un pot en argile, qu'il posa à côté du cactus. Ensuite, il s'attela à la tâche. Il déracina tant bien que mal le cactus, essayant d'ignorer les épines qui lui transperçaient la peau de ses mains. C'était un beau spécimen, ce cactus.

Enfin, il mit le cactus dans le pot, qu'il remplit de terre par la suite. Il observa ses mains avant de prendre le pot: elles n'étaient pas si pire. Le sang ne coulait pas. Il se leva alors, prit le cactus avec lui, et alla le porter à la Reine. Une fois devant elle, il s'arrêta et lui tendit le cactus. « J'imagine bien que vous trouvez cela bien étrange, mais j'ai eu envie de vous offrir un cactus. Le voici. C'est le plus beau que j'ai pu trouver dans le jardin. J'espère que vous l'apprécirez. » Il lui donna alors le cactus, puis se racla la gorge.


Il revint au sujet de l'hiver qui durait depuis déjà trop longtemps. Il repensa à la question de la Reine. Devraient-ils risquer la vie de quelques-uns de leurs hommes pour aller voir ce qui se tramait au Nord? Le Roi n'en était pas très sûr... L'idée de consulter plut au Roi. En demandant ainsi conseil aux autres représentants des peuples de la Terre du Milieu, il risquait moins la vie de ses hommes. Il hocha la tête, en accord avec la Reine. « Je pense qu'il est mieux d'aller demander conseil aux autres représentants des peuples de la Terre du Milieu. S'ils ont des informations que nous n'avons pas, ça serait trop risqué d'envoyer de nos hommes sans connaitre ces informations. Nous pourrons également mieux envisager ce que nous ferrons après le conseil. » Il jeta un regard à l'anneau que tenait toujours son épouse. Les inscriptions étaient dans une langue bien étrange. Était-ce la langue du Nord? Thranduil n'en était pas si sûr...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Ven 10 Mai - 23:47


Danna loss ; La neige tombe


Alors qu'il ne restait plus que la question sur l'hiver à régler, la discussion prit une tournure à laquelle la reine ne s'attendait pas. Son époux eut une étrange envie de jardinage, l'endroit s'y prêtait fortement mais était-ce réellement le moment de faire une chose pareil ? N'aurait-il pas pu attendre la fin de la discussion ? Appartement non car après s'être excuser auprès de sa femme, il se dirigea vers le fond du jardin. Silyë ne disait rien, ébahit par ce qui venait de se passer, elle se contenta d'observer le roi qui avait l'air de chercher quelque chose de précis. La dame elfe se posait des questions sur le comportement étrange de son mari, il n'avait pas pour habitude d'agir ainsi. Peut-être lui donnerait-il une explication une fois son "envie" terminé, en attendant elle s'amusait à l'observer, ce n'était pas tous les jours qu'elle le voyait se comporter de la sorte autant en profiter. De toute façon, que pouvait-elle faire d'autre ? Après quelques minutes, le roi revenait sur ses pas mais ce n'était pour retourner près de sa femme, il se contenta de passer devant elle pour aller chercher un pot ! Silyë ne dit pas un mot et continua à le regarder, il avait l'air si sérieux dans sa tâche. Finalement, le roi arriva avec un beau cactus en main et l'offrit à sa femme. Le roi avait-il décider de mettre une discussion importante de côté simplement pour offrir une plante à sa femme, il semblerait que ce soit le cas ! Elle ne savait réellement ce qui lui a prit mais Silyë ne pouvait être que toucher par le geste de son mari. Elle restait tout de même perplexe sur le choix du cadeau, elle ne lui en tiendra pas rigueur mais il y avait de quoi se poser des questions. Elle ne fit aucun commentaire sur ce comportement étrange et se contenta de prendre le pot avec un large sourire qui valait plus que mille mot, puis déposa la plante sur le banc. Allez savoir pourquoi, la reine se laissa complémentent aller et prit son époux dans les bras, comme si elle ne l'avait pas vu depuis des années. C'est peut-être du au fait qu'il venait de lui offrir un cadeau, elle ne savait pas vraiment, elle en avait tout simplement envie.

« Consulter est la meilleure des solutions, envoyons des messages aux quatre coins de la terre du milieu, ainsi nous pourrons régler cette affaire au plus vite. » A ses mots, elles s'accrocha au bras du roi et l'invita à retourner dans leur appartement, la discussion sur le nord étant terminé, elle préférait prendre un peu de recul et se reposer tranquillement. Les jours voir les semaines à venir n'allait pas être de tout repos, elle en était persuadé. « Que diriez-vous d'aller boire un verre de vin, je sais que vous adorez ce breuvage, ça nous permettra de nous détendre un peu. D'ailleurs, cela faisait longtemps que nous n'avons pas eu le temps de discuter, comment allez-vous ? Et Legolas, comment va-t-il, ses escapades en forêt se font de plus en plus fréquente, vous ne trouvez pas ? » Bien qu'elle soit très proche de son fils, dés qu'elle lui parlait de ses sorties, ça finissait très souvent en dispute.

made by pandora.




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 11 Mai - 17:37
    Étonné, le Roi vit sa femme accepter son cactus avec un large sourire. À sa place, Thranduil aurait sûrement demandé à la personne qui lui offrait le cactus de le déposer par terre en attendant, puis il aurait poursuivit la discussion. Peut-être l'avait-elle prit en pitié pour sa soudaine folie, et avait donc accepté le présent pour lui faire plaisir. Mais non. Il semblait qu'elle avait beaucoup aimé le cadeau, car d'un coup, elle le serra dans ses bras. D'abord sous le choc, le roi ne fit rien, puis il réagit et serra également son épouse dans ses bras. Que ce passait-il? Une fois c'était lui qui avait un comportement étrange, puis juste après c'était sa femme? Leur comportemment était-il dû au fort pouvoir qui émanait du drôle d'objet rond? Thranduil fut interrompu dans ses pensées par sa femme qui se mit à lui poser toutes sortes de questions, se questionnant sur leur fils, lui demandant s'il allait bien... Et accepta quand même qu'ils consultent les autres représentants des peuples de la terre du milieu. Avec toutes ces questions, elle lui proposa également d'aller se détendre en allant boire un verre de vin. Pourquoi pas? Il avait bien besoin de se détendre, car, tout d'un coup, il trouvait agaçant que la reine ne cesse de parler. Énervé, il avait envie de lui dire de se taire, exactement dans ces mots:
    Non, moi j'crois qu'il faut qu’vous arrêtiez d'essayer d'dire des trucs. Ça vous fatigue, déjà, et pour les autres, vous vous rendez pas compte de c'que c'est. Moi quand vous faites ça, ça me fout une angoisse... j'pourrais vous tuer, j'crois. De chagrin, hein ! J'vous jure c'est pas bien. Il faut plus que vous parliez avec des gens.

    Seulement, ce n'était pas très très poli envers son épouse. Il chassa donc cette pensée de son esprit, pensant plutôt au bon verre de vin qu'ils allaient boire. C'était une bonne idée qu'avait eu la reine, car, justement, de nouveaux tonneaux venaient d'arriver le jour d'avant au palais. Il allait pouvoir y goûter. Avec un sourire, il accepta donc la demande de la reine. « Voilà une bonne idée! Justement, il y a eu hier un nouvel arrivage de vin. Nous pourrons ainsi y goûter. Venez! »
    Il se mit en marche, la reine s'étant accrochée à son bras. Il avait bien hâte de goûter à ce vin.
    « Pour ce qui est de Legolas, nous pourrons en parler autour de notre verre de vin, qu'en dites-vous? » De nouveau de bonne humeur, et ayant oublié son agacement auprès de son épouse, le roi se dirigea hors des jardins. Il en oublia aussi le cactus qu'il avait offert à sa femme, ainsi que leur attitude étrange.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Mer 22 Mai - 23:00


Danna loss ; La neige tombe


On pourrait se demander ce qu'il s'était passé au royaume de la forêt noire pour que leur monarque se comportent de façon étrange. Est-ce que l'hiver installé depuis quelques mois en terre du milieu qui étaient responsable de ce curieux comportement ou est-ce seulement un coup de folie passager ? La question reste ouverte, en attendant la reine invita son époux à aller se détendre en buvant du vin, voulant oublier ce qu'il venait de se passer les dix dernières minutes. Quittant le jardin pour rejoindre leur appartement, le roi était ravie de l'idée de sa femme, justement ils pourraient goûter tous les deux le nouveau vin qui était arrivé. Silyë ne fut pas étonné de la réaction de son époux, elle savait qu'il était très friand de la boisson. Il proposa de discuter de Legolas autour du verre de vin, la reine acquiesça avec le sourire. «  oui, bonne idée, allons-y. »

Désormais installé dans leur appartement où le vin avait été servi, Silyë qui n’était pas une grande amatrice de vin se laissa quand même aller à la boisson. Il faut dire que le breuvage était excellent enfin elle n'était pas la mieux placer pour en juger, son époux pourrait sûrement mieux le faire et n'hésitera pas à le faire également. Silyë se leva après avoir quelques gorgée, elle fit rapidement le tour de la pièce avant de tomber sur le livre qu'elle avait laissé avant de se rendre dans le jardin intérieur. Sans s'en rendre compte, elle lit un passage de l'ouvrage, c'était un de ses livres préférés. « Et maintenant, j'ai besoin de savoir, si c'est l'amour vrai. Ou est-ce juste la folie qui nous maintient à flot. Et quand je repense à tous les combats fous que nous avions. C'est comme une sorte de folie qui prenait le contrôle... » Lorsqu'elle s'aperçut qu'elle lisait à voix, elle sourit et retourna s’asseoir. «  Alors où en étions nous ? »

made by pandora.




Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 26 Mai - 21:24
Les époux quittèrent le jardin intérieur du palais, pour se retrouver dans leur appartement. Ils s'installèrent un bon verre de vin. Le roi, en connaisseur, trouva le vin excellent. Les hommes de Bourg-du-Lac savaient préparer de délicieux breuvages. Le roi appréciait beaucoup ce qu'ils faisaient. Après avoir prit quelque gorgées, le roi vit son épouse se lever pour prendre un livre. Elle commença à le lire, et sans avoir l'air de s'en rendre compte, elle commença à lire à voix haute un des passages. Thranduil apprécia le passage. Il le trouvait beau. Il observa sa femme qui lisait, souriant légèrement. Lorsqu'elle eu terminée de lire le passage, elle revint s'asseoir près du roi, souriant. Elle lui demanda où ils en étaient rendu. Ils n'avaient pas vraiment commencés, mais le roi se rappela que la reine voulait parler de leur fils, Legolas. C'est donc sur ce sujet que débuta une nouvelle conversation. « Où nous en sommes rendu? Eh bien, il me semble que vous vouliez que l'on parle au sujet de Legolas. »

Il prit une légère pause, puis reprit. La reine semblait s'être inquiétée sur les escapades de plus en plus fréquentes de leur fils. « Il semble qu'il aille très bien. Pour ce qui est de ses escapades en forêt, il est libre d'aller où il le souhaite dans Mirkwood, seulement, je suis de votre avis: ses escapades sont de plus en plus fréquentes. Et puis, nous ne savons pas s'il reste toujours dans la forêt. »
Il réfléchit. En temps que parents, devaient-ils faire quelque chose pour leur fils? Devaient-ils s'inquiéter à son sujet? Et si, finalement, il ne revenait jamais de ses escapades? Le roi, sous ses apparences froides et sévères, s'inquiétait beaucoup pour son seul fils. Ça serait terrible s'il lui arrivait quelque chose.
« Croyez-vous que nous devrions faire quelque chose? »
Il connaissait la reine, et savait qu'elle s'inquiétait elle aussi pour son fils.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Mar 4 Juin - 21:05


Danna loss ; La neige tombe


Silyë, inquiète pour son fils, s'interrogea sur les escapades de celui-ci et en fit part à son époux. Si ça ne tenait qu'à elle, la dame garderait son fils chéri auprès d'elle mais hélas ce n'est pas possible. Déjà que ce sujet était une source de dispute, elle n'allait pas amplifier la situation, elle n'avait pas envie de se fâcher avec Legolas. De plus, se serait égoïste de ne pas le laisser vivre sa vie, la reine n'avait-elle pas parcouru toute la terre du milieu ? Toutefois, les temps ont changé, la forêt noire était devenue dangereuse avec la venue des araignées et des orques. Thranduil était du même avis, il avait remarqué que les escapades de leur fils étaient devenu trop fréquente et on ne savait pas trop où il allait. Est-ce que les deux parents devaient faire quelque chose ou du moins en discuter avec le principal intéressé ? “ Pour tout vous dire, je n'apprécie gère ses escapades mais cela n'est un secret pour personne ! Il y a fort longtemps que la forêt n'est plus un endroit convenable, les orques et les araignées se multiplient à une vitesse affolante...”


“ Que pouvons nous faire ? ” répondu la reine à la question posé par le roi, pouvaient-ils réellement faire quelque chose ? Certes, ils avaient le pouvoir d’interdire à leur fils de quitter les frontières du royaume, il suffirait d’un seul ordre pour que les gardes s’exécutent, toutefois ce n’était pas la meilleure des idées. “ Peut-être serait-il temps d’avoir une discussion mais je vous laisserai faire car j’ai déjà essayé et cela ne mène à rien sauf à des disputes... ” La reine se disait que son époux aurait plus de chance avec leur fils, cela lui enlèverait un poids considérable sur son épaule, la question du Nord la préoccupait beaucoup.

made by pandora.





Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 9 Juin - 16:32
Il était vrai que les araignées et les orques de la forêt devenaient de plus en plus nombreux. Legolas était peut-être un bon guerrier, mais si une horde d'araignées ou d'orques venait pour l'attaquer, il n'en sortirait pas indemne, et peut-être ne s'en sortirait-il pas.. Le roi chassa cette pensée de son esprit. Il devait rester plus positif que ça. La reine l'interrogea sur ce qu'ils pouvaient faire. Bonne question.. Thranduil ne voulait pas se disputer avec son fils. Si ça arrivait, probablement que Legolas s'en irait encore plus souvent, fâché après ses parents. La reine proposa que ce soit lui qui parle à leur fils. Peut-être bien.. Il devait essayer. Il espérait que cela ne tombe pas en dispute.
« Peut-être. J'espère que cela ne finira pas en dispute également. La situation pourrait être pire après. » Le roi réfléchit. Son fils avait peut-être juste envie d'un peu de liberté? Lorsqu'il n'était pas encore roi, Thranduil avait également eu ce besoin de liberté. À un moment, il s'était fatigué à rester toujours dans la grande forêt, et avait eu envie d'explorer les régions voisines. Legolas avait peut-être envie d'explorer les autres régions autour de la grande forêt noire?
« J'irai lui parler lorsqu'il sera de retour de sa prochaine expédition. Par contre, si cela dure trop longtemps, j'enverrai quelqu'un le chercher. »
Le roi espérait que tout se passe bien, et qu'il n'ait pas à se disputer contre son fils. Cela ne mènerait à rien, et ne ferait que fâché davantage leur fils contre eux. Ce n'était pas cela que voulait les parents. Ils ne souhaitent que s'informer sur les escapades de Legolas, afin d'être plus rassurés. Cela leur enlèverait également un poids sur leurs épaules. Ils pourraient ensuite se préoccuper totalement sur la question sur le Nord.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1260
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23325
× Localisation : Forêt Noire
Mer 12 Juin - 23:46


Danna loss ; La neige tombe


Silyë espérait avoir une discussion avec son fils mais la dernière en date n’avait pas été concluante, elle préférait donc passer la main à son époux. Peut-être qu’il trouvera les bons mots contrairement à elle qui perdait patience à chaque qu’elle abordait le sujet. Elle avait donc décidé de moins s'immiscer dans la vie de son fils même si parfois c’était plus facile à dire qu’à faire. Maintenant, il n’y avait plus qu’à espérer que le roi trouve un terrain d'entente lors du retour de Legolas.  “ J’espère que vous aurez plus de chance que moi...”  lança la reine le sourire aux lèvres. Thranduil proposa d’attendre l’arrivée de leur fils et s’il se faisait attendre, on enverrait quelqu’un le chercher. Si ça ne tenait qu’à elle, Silyë aurait déjà envoyer quelqu’un mais elle se retient de dire quoi que se soit vu qu’elle avait pris la décision de ne pas se mêler de cette affaire.

En ce qui concernait le Nord, la reine allait immédiatement envoyer des messages à tous les dirigeants des peuples libres de la terre du milieu. Elle prévoyait un conseil dans le mois qui suit mais elle n’était pas sûre que tout le monde puisse venir à temps, la neige ralentirait sûrement le voyage. C’est pour cela que le message devait être envoyé le plus vite possible.  Toutefois, elle profita de la compagnie de son mari et du bon vin qu’il y avait à sa disposition avant de prendre congé...

fin rp.



made by pandora.


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La neige tombe, les ennemis reviennent...
» "La neige tombe, tombe et la neige tombait..." ♪ Privé Syriel.
» La neige tombe [Oracle]
» Neige qui tombe sur le bois...
» Le tonnerre gronde, la pluie tombe, j'en suis heureuse....[Légende Japonnais]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: