Sur les rives du Celebrant [Valaina]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 9 Fév - 11:11
Varda poussa Arada-orë dans les eaux claires et vives du Celebrant. L'étalon n'aimait pas trop l'eau et renaclait, piaffait, de l'eau jusqu'au genoux. L'elfe l'avait déjà forcé juste avant à traverser la Nimrodel et il commencait à s'énerver. Elle l'encouragea d'une voix à la fois douce et autoritaire:

"Leyla, Arada-orë!"
"Allez, Fier-coeur!

Le destrier accepta enfin d'avancer pour de bon et fendit les flots de son puissant poitrail noir. Il commença à nager au premier tier de la traversée: il avait de l'eau jusque sous la tête, mais continuait à avancer sans autre signe de panique que ses oreilles légèrement en arrière grâce aux paroles rassurantes de Varda. Ils étaient légèrement entrainés par le courant vers l'ouest, aussi émergèrent-t-ils de l'eau à quelques mètres de ce que Varda avait prévu. Elle flatta l'encolure d'Arada-orë, qui leva fièrement la tête, les oreilles dressées, visiblement très fier d'avoir vaincu ses peurs. Il était trempé et Varda aussi. Elle mit donc pied à terre et dessella l'étalon qui alla aussitôt brouter l'herbe qui poussaient sur la rive sableuse. De son coté l'elfe ôta sa cape grise alourdie par l'eau, ainsi que sa légère cote de maille, sa tunique et son pantalon pour tout étendre sur la berge, puis posa son arc au soleil avec ses flèches et dégaina son épée pour vider le fourreau qui n'avait pas manqué de se remplir d'eau. Elle s'assit en tailleur sur l'herbe au bord de l'eau. Les feuilles des mallornes viraient au doré, l'automne arrivait doucement, même si il faisait encore bon. D'ailleur il avait gelé, ce matin, quand Varda était partit d'un poste de garde à l'extrème sud de la Lorien. Elle avait été chargée par son capitaine de mener un détachement de la cavalerie de Caras galadhon là-bas pour garder la frontière. Maintenant, elle était en permission et avait décidé d'aller voir un de ses lointains cousins a Foncombe. Elle longerait le Celebrant sur sa rive nord jusqu'au lac et traverserait alors les montagnes pour enfin arriver à destination.
Varda apperçu alors une silhouette entre les arbres.

"Bonjour!" lança-t-elle joyeusement, avant de se souvenir qu'elle était nue.

Elle se jeta sur sa cape et s'en drapa rapidement.

Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 11 Fév - 22:27

On the road


Qu'il était loin le temps de l'insouciance. Qu'il était loin le temps où Valaina se fichait de tout, qu'elle vivait simplement pour le plaisir, sans rechercher quoi que ce soit, ou bien qui que ce soit. Il fut un temps où Valaina se promenait en Terre du Milieu simplement pour le plaisir. Pour voir des gens, pour être bien quoi, tout simplement. La curiosité l'animait. Elle aimait découvrir les choses en ce temps là. Et elle n'avait pas de but particulier. Mais sa curiosité, et bien ... elle ne l'emportait plus. Dans le sens où Valaina était moins guidée par sa curiosité. Elle était à la recherche de quelque chose. D'un bijou. Un bijou familial. Oh, certes, Valaina était certaine qu'elle ne réussirait jamais à mettre la main dessus sur ledit bijou. Mais elle n'allait pas désespérer pour autant. La brune était du genre très ... comment dire ... têtue ... Et elle s'était mise dans des problèmes monstrueux à de nombreuses reprises, et ce à cause de sa curiosité qui, parfois, lui apportait des soucis. M'enfin, passons, puisque là n'était pas vraiment le sujet.

L'Elfe était en Lothlorien. Ou du moins, pas très loin. Elle avait rendu visite à ses lointains cousins. Et bien sûr, par la même occasion, elle avait visité quelques grottes inhabitées, espérant tomber, ainsi sur des trésors détenus par des Orcs ou bien des Gobelins. Mais elle n'avait rien trouvé. Hormis quelques babioles très peu intéressantes. Pas ce qu'elle recherchait. Et d'ailleurs, ça lui tapait un peu sur le système. Un jour ... Un jour elle arriverait à trouver ce qu'elle désire. Un jour, elle retrouverait l'objet tant convoîté. Mais ça ne serait pas aujourd'hui.

Pour en revenir donc à notre sujet, la belle Elfe à la cape rouge était sur le point de quitter Caras Galadhon. Une fois encore. Sa vie n'était faite que d'allées et venues. Et ça ne changerait pas à dire vrai. Elle aimait, elle appréciait cette vie de nomade. Un jour, certes, elle savait qu'elle devrait se fixer et arrêter de voyager. Mais ce temps n'était pas encore arrivé. Et elle ne savait pas s'il arriverait un jour. Mais passons. Comme elle n'était pas pressée, Valaina était à pied. A un moment ou à un autre, elle remonterait sur son destrier mais pas tout de suite. Après tout, elle n'était pas marquée par le temps. Et tandis qu'elle marchait tranquillement, elle entendit une voix. La brune tourna la tête alors sur le côté et entrevit une silhouette à travers les arbres. Mais ladite silhouette avait bien vite disparu. Mais pas assez vite pour que Valaina ne sache pas dans quelle direction elle était partie. Valaina s'avança donc, à travers les arbres et les fourrés, et se retrouva à un petit campement. Ou du moins, ça semblait être le cas. Valaina eut un sourire quand elle remarqua, finalement, que son interlocutrice était une Elfe. Ce qui était plutôt normal, à dire vrai, puisqu'elle était en pleine forêt elfique. Ou du moins, sur le territoire de ses cousins elfiques. "Bonjour." dit-elle finalement en réponse à la salutation de son homologue. L'avait-elle déjà croisé ? Oh, peut-être bien que oui, peut-être que non. Valaina ne savait plus trop. A dire vrai, avec tous ses voyages, ici ou là, elle rencontrait tellement de gens qu'elle ne pouvait pas forcément se rappeler de tout le monde. Surtout qu'elle pouvait confondre avec d'autres personnes puisque ... Et bien, puisqu'elle allait souvent à droite et à gauche.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 13 Fév - 18:23
L'autre elfe n'avait visiblement pas remarqué la parfaite nudité de Varda sous sa cape, à son grand soulagement. Ses pommettes n'en avaient pas moins prit une intéressante couleur rouge, bien qu'elle soit parfaitement couverte par le vêtement.
Elle la regarda approcher. C'était une belle elfe brune, portant une mante rouge. Elle tirait un cheval par la bride. Pourquoi ne le montait-t-elle pas? Enfin ce n'était guère le plus important. Varda fit quelques pas en direction de l'elfe. Elle se sentait presque grossière à coté d'elle. Manifestement une voyageuse, elle néanmoins fine et jolie, à l'aspect éternellement jeune, très proche de l'image que les humains devaient se faire des elfes. Alors que la cavalière, grande et taillée pour la guerre, qui n'avait plus de grâce autre que celle du combatant. Varda avait souvent cette impression à coté des autres femmes de son peuple, si bien qu'elle n'était vraiment à l'aise qu'à coté des hommes, mais généralement, son allure fière et son caractère arrogant réussissaient à dissimuler son malaise.

[color=crimson]"Belle journée, n'est-ce pas? Je m'appelle Varda Surien, et vous?"

Varda aurait pu se présenter avec son titre de lieutenante de cavalerie et toute la parolerie pompeuse qui allait avec, mais elle était en permission, en vacances, que Diable! elle avait envie de mettre tout ça de coté et d'être simplement Varda Surien, sur Arada-orë, en route pour Fondcombe.
L'étalon s'approcha alors pour aller saluer le cheval de l'elfe brune. La robe noire du cheval de guerre luisait dans la lumière du soleil, encore imbibée d'eau. Il était superbe, c'était la monture favorite de Varda, elle venait juste de terminer son dressage et elle en était particulièrement fière. Elle caressa le flanc d'Arada-orë quand il passa près d'elle pour aller souffler dans les naseaux de son congénaire.

"Votre cheval est blessé?" dit-t-elle pour alimenter la conversation, étant donné que l'autre elfe ne montait pas son destrier. Peut-être pourrait-t-elle l'aider à soigner sa monture le cas échéant.

Varda était toujours nue sous sa cape. Elle pensa que si l'autre ne s'en était pas apperçu ce n'était pas si grave que ça. Peu être se sépareraient-t-elle avant que la cavalière n'ai eu le besoin de se rhabiller, après tout, elle était toujours mouillée.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 17 Fév - 9:34

On the road


Valaina n'aurait pas cru qu'elle rencontrerait quelqu'un durant son périple. A dire vrai, elle comptait tracer la route, tout simplement. Se rendre à Fondcombe, y séjourner quelques années, quelques décennies, voire plus, elle ne savait pas trop encore. A dire vrai, sa vie était faite d'incertitudes. Elle voyageait souvent, bien trop souvent d'ailleurs, mais ça ne la dérangeait pas à dire vrai. Parce que cette vie sur les routes, la brune appréciait cela à dire vrai. Parfois, oui, elle regardait derrière elle dans le sens où ... et bien elle aimait bien se poser, tout de même, de temps en temps. Pour créer des liens. Un peu comme maintenant d'ailleurs. Peut-être que cette Elfe qu'elle venait de croiser, peut-être qu'elles allaient discuter un moment. Peut-être qu'elles allaient faire connaissance, qui sait ? Enfin, pour ça, faudrait peut-être que l'autre Elfe porte de quelque chose de mieux que sa cape. Parce que ... Valaina avait l'impression qu'il y avait quelque chose de gênant, et qu'elle ne savait pas trop à quoi c'était dû à dire vrai. M'enfin, sans doute que ledit malaise finirait par passer à un moment ou à un autre.

Quoi qu'il en soit, donc, Valaina s'était quelque peu rapprochée de son homologue, mais pas tant que ça non plus. Celle-ci en était venue à lui parler et à se présenter, finalement. "Belle journée effectivement. C'est un magnifique temps pour se promener et flâner." Faire tout et n'importe quoi. Valaina aimait se promener sans but précis à dire vrai. C'était appréciable à dire vrai d'ailleurs. Se soucier de rien, faire comme si de rien n'était à dire vrai. "Valaina Sáralondë." dit-elle finalement, se présentant à son tour et en ayant un léger hochement de la tête. C'était ainsi qu'elle saluait. Ou du moins, la plupart du temps à dire vrai. Elle n'avait pas de titre. Hormis celui que les autres lui donnaient. La Sorcière Rouge ... Ca la faisait doucement rire en y repensant. Elle n'était pas une sorcière. Elle n'utilisait pas la magie. Elle utilisait juste les compétences qu'elle possédait pour soigner les autres. Et faire le bien autour d'elle. Deux ou trois herbes, par-ci, par-là et hop, le tour était joué. Enfin, pas toujours, bien sûr mais elle avait de chouettes connaissances, c'était certain.

Valaina aurait pu être vexée quand Varda lui demanda si sa monture était blessée. Dans le sens où ça voudrait dire qu'elle ne prenait pas soin de son cheval et qu'elle le "martyrisait". Alors, en guise de réponse, ou du moins, pour commencer, elle secoua la tête, lui faisant signe que non. "Non, il va très bien. C'est juste que parfois, au lieu de le monter, je préfère marcher." Ca fait toujours du bien de marcher, non ? Ca permettait à Valaina de s'oxygéner l'esprit. Et ça permettait aussi à sa monture de se reposer un peu, de temps à autre. L'Elfe lui devait tant ... Après tout, si elle voyageait autant, c'était bien grâce à cet animal. Et elle le chérissait plus que tout. Enfin, au moins autant que cette cape rouge qu'elle portait tout le temps. "Que faites-vous dans les parages ?" La curiosité, comme toujours. "Flâniez-vous, vous aussi ? A moins que vous êtes là pour l'eau." Peut-être un peu des deux, qui sait ?
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 18 Fév - 14:31
Valaina Sáralondë. C'était le nom de son interlocutrice. Varda le répéta à voix basse pour le mémoriser. Ca ne lui disait rien. Elle avait déjà entendu ce nom de famille, en étudiant des livres de généalogie, probablement, mais elle n'avait jamais rencontré la dame qui lui faisait face. Elle n'était peu être pas de la Lorien, ou en tout cas pas de Caras Galadhon. Varda n'avait pas la prétention de connaitre tout le monde, en fait elle était assez associale, mais quand elle entendait le nom de quelqu'un elle était largement capable de dire si il y vivait ou non.
L'elfe se pencha discrètement sur le coté. En effet, le cheval de Valaina semblait en exellente santé, ça lui apprendrait à parler avant de regarder.

"C'est une belle bête." dit-t-elle avant d'ajouter:"Oui ça doit être d'autant plus agréable de remonter dessus une fois qu'on est fatigué par sa marche."

Varda ne respirait jamais mieux que sur son cheval, mais elle comprenait qu'on puisse avoir envie de marcher aux cotés de sa monture.
Elle resserra nerveusement les plis de sa cape en jetant un coup d'oeil discret mais envieux à ses habits et à sa cote de maille étalés sur l'herbe derrière elle. Le soleil les chauffait de tous ses derniers rayons automnaux, ils devait être humides, mais portables à présent. Arada-orë broutait tranquillement l'herbe en chassant distraitement de sa queue les rares moustiques ayant survécu au premières gelées.

"Et bien, en fait je voyage. Je vais à Foncombe et je viens de traverser en fait. Et vous?"

Varda hésita un instant et rougit comme une adolescente en espérant que Valaina comprendrait pas qu'elle était en train de faire sécher ses vêtements et qu'elle se contenterait tout simplement de lui dire au revoir et de continuer sa route d'ici peu.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 22 Fév - 14:07

On the road


Une belle monture. Effectivement, c'était une belle monture. Valaina en prenait soin. Comme de la prunelle de ses yeux. Après tout, son cheval la menait toujours loin. Très très loin à dire vrai. Et elle devait compter sur lui. Bien évidemment, parfois, l'animal n'en pouvait plus. Et bien évidemment, Valaina faisait de longues pauses pour le laisser se reposer. Et brouter l'herbe. Et s'abreuver. Eux deux, c'était une longue histoire. Elle se doutait qu'un jour ou l'autre, cette histoire serait terminée. Dans le sens où ... Et bien, sa monture en viendrait forcément à mourir, un jour ou l'autre. Mais à dire vrai, Valaina espérait que ce jour n'arriverait pas de sitôt, pour sûr. Enfin, passons. Elle eut un hochement de la tête quand son interlocutrice en vint à lui dire que ça devait être agréable d'avoir le cheval sous la main si jamais elle était fatiguée. Valaina eut un hochement de la tête, lui faisant signe que oui. "Effectivement, c'est le cas. Surtout que lui et moi, nous voyageons assez souvent." C'était même plus que ça puisque la jeune Elfe était souvent sur la route. Même pratiquement tout le temps d'ailleurs. Elle ne faisait que ça. Et elle aimait cette vie. Nul doute qu'elle ne changerait jamais sa façon de faire les choses. Enfin, passons.

En tout cas, Valaina avait fini par remarquer qu'il y avait quelque chose qui n'allait pas vraiment chez son interlocutrice. Mais elle ne savait pas quoi d'ailleurs. Pourquoi était-elle aussi mal à l'aise ? Ou du moins, c'était l'impression que la brune avait. Est-ce que Valaina avait un drôle de truc sur le visage ? Parfois, elle se posait la question. Parce qu'on la regardait bizarrement. Ou du moins, c'était ce qu'elle pensait. Ou peut-être qu'elle avait interrompu Varda. Elle n'aurait su le dire réellement. Enfin, à dire vrai, elle s'en fichait un peu. Parce qu'elle ne comptait pas s'attarder dans les parages très longtemps. Dès qu'elle en aurait fini avec cette conversation, elle s'en irait. Rien de plus, rien de moins. Valaina lui avait demandé ce qu'elle faisait dans les parages. Et son homologue elfique avait fini par lui répondre qu'elle voyageait et qu'elle se rendait à Fondcombe. "Et bien, je ne sais pas trop où je vais. Encore une fois. Peut-être que je vais m'en retourner à Fondcombe durant quelques mois, ou quelques années. Je ne saurais réellement dire du fait que je voyage beaucoup." Peut-être qu'elle s'arrêterait un moment près du Mont du Rhudaur. Ou peut-être qu'elle pousserait jusqu'à Fondcombe. Elle n'aurait su le dire réellement. "Peut-être que je vais me rendre à Vert Bois et y visiter mes lointains cousins." C'était une bonne idée. Parce que ça faisait un moment qu'elle n'avait pas à été à Vert Bois. Pourtant, c'était Fondcombe et ses habitants qu'elle n'avait pas vu depuis un très long, mais très long moment. A voir tout ça. Elle était indécise. Et nul doute qu'elle ne trouverait pas la réponse tout de suite. Peut-être quand elle serait sur la route.

Désolée pour le retard, j'suis pas mal malade et j'avais pas vraiment la tête à RP
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Sur les rives du Celebrant [Valaina]
» Salut des rives de la Loire à Nantes
» Dragons saison 4 : Par delà les rives [Avec spoilers] (2016) DreamWorks
» Dragons saison 4 : Par delà les rives [Avec spoilers] (2016) DreamWorks
» la chapelle St Jean

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: