Pour une histoire de champignons [LIBRE]

 ::  :: ERIADOR Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
kili
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 53
× Inscrit le : 24/09/2017
× Dime : 324
× Localisation : Ered Luin
Ven 20 Oct - 15:07
Il était encore fort tôt ce matin-là, lorsque je sorti discrètement de mes appartements. J'hésitai un court instant à réveiller mon frère avant de me dire qu'une promenade en solitaire dans les montagnes ne pouvait pas me faire de mal. De plus, j'espérais bien trouver quelques champignons ou du petit gibier, pour agrémenter les repas de la journée. Je savais que ce n'était pas forcément mon rôle de le faire, mais j'aimais bien simplement partir dans la montagne et revenir chargé de nourriture. Certains auraient dit que c'était parce que mon estomac sr patte me contrôlait. Ils avaient tort. ce qui me guidait était ma soif sans cesse plus grande d'aventures. Mais ce n'était pas le sujet actuellement.

Je sorti donc alors que la lune était toujours et que le ciel pâlissait à peine. J'avais avec mon mon arc, une dague par sécurité mais je n'avais pas pris ma lame, elle ne me servirait sans doute pas. À moins que les champignons ne se mettent à m'attaquer, ce qui était fort peu probable. Il faisait plus frais que ce que je ne pensais de prime abord mais j'allais bien vite me réchauffer, à force de marcher, courir, sauter et grimper.

Je fis quelques centaines de mètres avant de m'arrêter, humant l'air frais et observant les monts se découpant bleus sur le soleil qui se levait. Heureusement que je n'avait pas emmené mon aîné avec moi, il aurait eu sans doutes des mots moqueurs face à ma sensibilité devant la beauté de ce qui m'entourait. Je m'ébrouai, me reprenant. je n'étais pas un de ces foutu oreilles pointues, je n'avais pas besoin de m'extasier devant chaque bout de montagne un peu joli. Et puis, je n'étais pas là pour cela.

Suivant mon flair, je me dirigeai vers un endroit que je savais plus boisé, et où je trouverait mon bonheur au niveau victuaille. À la recherche de champignons, je ne pris pas garde à ce qu'il se passait ou non autour de moi et soudain, j'entendis n craquement sec derrière moi. Trop proche pour que ce soit une bête. Ou alors une très peu farouche. Trop peu farouche. Je me tendit immédiatement, bandai mon arc en encochant un flèche et scrutai les arbres rapprochés pour essayer de déterminer qui m'épiait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pour mémoire et pour l'histoire !
» Pour l'histoire
» Pour l'histoire , que s'est-il passé en 1994 entre le Dr Theodore et Lavalas
» pour l'histoire
» Boissons gratuites pour les sorcières avant minuit [LIBRE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: ERIADOR-
Sauter vers: