And that road never seems to end ♦ Kaïnan Sombreval

 ::  :: Les Archives :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 4 Sep - 15:23

         
Kaïnan Sombreval

       
× Snowsong ×
       

       
ft. Jim Caviezel
Oye ! Oye ! Je me nomme Kaïnan Sombreval, fils/fille de d'Earia & de père inconnu .  Je suis née le 12 septembre 2881 du 3ème AGE. J'ai donc 60 ans ! Je suis né(e) dans la contrée que l'on nomme l'Eriador et actuellement je vis à au Gondor . Dans la vie, je suis rôdeur dunedaín & forgeron ! Si tu ne l'avais pas remarqué je suis une spécialiste en fabrication et maniement des armes. Je suis actuellement Veuf.

       Je suis un INVENTE.

       
A savoir

       × Kaïnan est un homme plutôt taiseux, qui ne prend la parole que lorsque c’est nécessaire et surtout s’il a quelque chose à dire. Il possède une grande patience, ce qui lui a sans doute permis d’être un si bon forgeron et d’être également encore en vie à ce jour. S’il n’est pas à proprement parler rancunier, il n’oublie rien ou tout du moins pas grand-chose. Sa discrétion naturelle est un grand atout pour se fondre dans la masse et observer les gens. D’ailleurs, c’est un bon observateur, qui devine souvent les malaises sous-jacent ou les mauvaises intentions. Toutefois, il est revanchard par nature, ce qui l’a probablement poussé à accepter cette mission suicide, car suicidaire il ne l’était pas avant cela. S’il n’est pas inconscient de sa situation, il est d’un naturel réaliste et estime à ce jour qu’il n’a plus rien d’important à perdre, si ce n’est sa vie bien entendu. À ces yeux, sa vie n’a plus vraiment d’importance depuis le massacre de sa famille. Plutôt solitaire, il ne se lie pas facilement d’amitié avec les gens qui l’entoure et à ce titre sa confiance se mérite. Il a d’ailleurs fallu plusieurs années à sa femme pour l’apprivoisé.

× De haute taille et de stature imposante, Kaïnan n’en est pas pour autant une montagne de muscle qui effraie les enfants. Sa musculature, il se l’ait façonné à force de travail à la forge et rien de plus. De base, il arborait des cheveux noirs, mais ces derniers se sont éclaircit avec le temps prenant une teinte grisée sur les tempes et à l’arrière de la nuque. Il arbore des yeux gris-bleu ombrageux quasi inexpressif la plus part du temps, ce qui lui donne naturellement un air assez malheureux à dire vrai. Kaïna possède par ailleurs quelques cicatrices qu’elle soit issue de son travail ou de rencontre incongrue, mais ce n’est pas non plus un homme rapiécé. Habitué aux climats froids et humides, il ne perçoit pas le froid comme tout le monde et à contrario il ressent très vite la chaleur.

       

       (c) Lancy

       
       
derrière l'écran


       

       
 
Lancy Orca

       
       → age ; 24 ans, mais ça diminue pour 25
       → comment es-tu venu ici ?; ça va juste faire 3 ans que je suis là.
       → code du règlement ; auto validation
       → quelque chose à dire ; Un de perdu, dix de retrouver. Enfin, un dans ce cas ci
       



   
Aide le staff :
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 4 Sep - 15:24

     
Mon histoire
 

And that road never seems to end


Septembre 2881 du 3ème Âge Nord de l’Eriador

Une modeste chaumière au milieu de nulle part, un petit chez soi chaud et confortable, rien de bien noble ou rutilant. Une animation pourtant inhabituelle autour de la couche de la jeune femme. Un grand moment pour la future mère, celui de donner la nuit. Au sein de cette petite communauté rattachée aux Dùnedain, une naissance était toujours un évènement. Personne ne s’était inquiété que l’enfant soit sans père, ils veillent tous les uns sur les autres et si ce dernier avait effectivement un père tous préférait oublier son nom et son existence. Le nom de l’ancien époux de la mère devait désormais être tut, c’était un paria, un traitre et un assassin. On ne souhaitait désormais, que l’enfant ne soit pas ainsi. La délivrance vient au milieu de la nuit, les cris du nourrisson raisonnèrent dans l’air et toutes les sages-femmes félicitaient la jeune femme pour la naissance de son fils bien portant. S’il est coutume que le nom du fils approche celui de son père, il n’était pas de bon augure pour ce dernier que ce soit le cas. Alors, sa mère opta pour un prénom absolument opposé à ce dernier, un nom jamais entendu dans la communauté : Kaïnan. Dès les premiers instants, l’enfant donna le ton de ce que serait son caractère, un garçon calme et taiseux, car une fois ses premiers cris pour respirer écoulé, il n’ouvrit plus la bouche pour cela que lorsqu’il était réellement nécessaire.

An 2897 du 3ème Âgeles Ered Luin.

L’enfance de Kaïnan n’avait été que succession de jeu et d’apprentissage. Le matin, il apprenait lecture et écriture avec sa mère et d’autres femmes. L’après-midi, il apprenait l’art de la chasse, de la traque ou des armes avec les hommes de la communauté. Il n’avait rien d’un leader, toujours effacé et en recul par rapport aux plus exubérant des autres enfants. Il n’y avait que peu d’enfant et cela était d’autant plus flagrant que le jeune garçon sans père sortait du lot. Du sang de rôdeur coulait dans ses veines, plus vivace et dominant encore que chez d’autres enfants. Il lui était aisé de disparaître et ce même pendant plusieurs jours. À l’âge de douze ans, il avait déjà réussi à disparaître durant plus de deux semaines et à survivre seul sans ne jamais manquer de rien. Cependant, le jeune homme à l’aube de ses seize ans décida de quitté la communauté. Les anciens ne lui cachèrent pas la crainte qu’il ne devienne comme son père ou même qu’il le rencontre un jour, mais Kaïnan voulait apprendre l’art de la forge, afin de revenir plus tard chez lui et aider sa communauté. Alors, il prit la route en direction des montagnes bleues, en quête d’un maître forgeron apte à lui apprendre.

An 2903 du 3ème ÂgeBree

Les six années qu’il passa chez les nains portèrent ses fruits, mais s’il forgeait assez bien aux yeux des nains, il devait désormais s’assurer que les hommes se satisferaient de ses aptitudes. Kaïnan prit alors la décision de gagner Bree pour apprendre les préférences des Hommes en matière d’armement. S’il ne reçut pas un accueil chaleureux dans la cité, il le fut plus par le forgeron chez qui il proposa ses services. Rare sont les Hommes ayant appris l’art de la forge parmi les nains et en cela, le Dùnedain pouvait également apprendre au maître des choses qu’il savait et inversement. Durant ces années, il se fit pas mal d’argent qu’il usa à la fois pour se procurer des vêtements de meilleur facture, une bonne monture, mais également un logement plus adéquat que la paille d’une écurie, bien que cela ne le dérangeait pas outre mesure. Ce que les anciens avaient redouté se produisit également, Kaïnan croisa son père au détour d’un comptoir de l’auberge du Poney Fringuant. Guère plus qu’un ivrogne à ce jour, il ne le reconnu qu’à la cicatrice qui lui barrait le visage et dont sa mère lui avait fait mention. Bien des jeunes hommes auraient profité de l’occasion pour en apprendre plus, mais pas lui. Quant à son géniteur, il ne devait même pas se douter de son identité, il le remercia du verre offert et s’en alla s’écrouler dans quelques sombres recoins. Le lendemain, Kaïnan quittait Bree pour rentrer chez lui en tirant un trait sur le déchet que durant son enfance il avait souhaité connaître.

Année 2906 à 2927 du 3ème Âge La Terre du Milieu

De retour dans son village natale, Kaïnan entreprit de forgé quelques armes plus perfectionnée pour les habitants de ce dernier. Il ne faisait pas que cela bien sûr, il effilait également les outils agricoles ou en créait. Il réparait également les rares bijoux des femmes ou en confectionnait de nouveau. Les années passées au loin n’avait pas toujours été de bon augure pour les siens. Certains étaient morts, d’autres étaient nés ou avaient rejoint la vie simple de ces gens. La présence d’une jeune fille qu’il avait à peine connue enfant était surtout la plus troublante. De longs cheveux aussi roux que les flammes de la forge et des yeux plus verts que la plus brillante des émeraudes. Elle ne cessait jamais de l’observer à toutes heures de la journée, au point où ça en devenait frustrant. Pourtant, pas une fois il ne lui adressa la parole, jusqu’à son départ du village pour vivre une vie de rôdeur. Ce matin-là, la brume était épaisse, le froid mordant et Kaïnan avait remonté le bonnet de sa cape sur sa tête. La gamine se trouvait là, à la lisière du camp et il s’arrêta net. Quel âge pouvait-elle bien avoir ? Quatorze, peut-être quinze tout au plus… Du moins, elle devait avoir au moins dix années de moins que lui. Les bras serré autour d’elle, elle tenait entre ses doigts fins les pans de sa cape verte. « Qui es-tu ? » finit-il par demander lasser du jeu auquel elle s’adonnait ainsi. Un sourire étincelant se dessina à la fois sur ses lèvres en découvrant ses dents, mais également dans ses yeux. « Un jour, je serais ta femme. En attendant, tu peux m’appeler Laïa. » Les sourcils du forgeron se froncèrent à la fois à cause de l’absurdité de ce qu’elle venait de dire, mais également décontenancé par la foi qu’elle mettait dans cette affirmation. Il n’eut rien le temps de dire, la jeune fille posa un baiser sur sa joue rugueuse et lui glissa dans la main un pendentif prenant la forme de deux dragons entrelacer tentant vainement de se mordre l’un et l’autre. Ensuite, elle disparut dans la brume et Kaïnan prit la route. Il est fort dangereux de sortir de chez soi, on prend la route et on ne sait pas où cela peut nous mener. Les rôdeurs savent cela mieux que personne et ce depuis leur naissance et jusqu’à leur mort. Décrire tous les périples de Kaïnan durant ses vingts années prendrait plus de temps qu’il ne vous serait agréable à lire. Lorsqu’à la naissance de ses quarantes-six ans, il finit par revenir pour du bon au village qui l’avait vu naître, il prit femme et cette épouse n’était autre que Laïa. Revenant ponctuellement dans ce lieu qu’il affectionnait entre tous, la volcanique rousse était parvenue à apprivoiser le taciturne forgeron et lui arracher la promesse d’un mariage avant ses cinquante années.

Année 2927 à septembre 2941 du 3ème Âge Nord de l’Eriador

Le vagabondage était désormais passé au second plan pour le forgeron, il vivait désormais en paix relative parmi les siens, auprès de sa femme et de ses enfants. Laïa donna naissance à une fille quatre années après leur union, le portrait de son père avec ses longs cheveux noirs et ses yeux gris. Quelques cinq années plus tard, ils eurent un fils qui pour le coup ressemblait à sa mère, roux aux yeux verts. Chaque jour, Kaïnan œuvrait pour le village, que ce soit dans sa forge ou au labour, parfois à la chasse. Il s’occupait de sa famille avec bienveillance et affection. L’épanouissement de cet homme taciturne de nature était visible jusque sur son visage rayonnant et souriant. Béni dites-vous, certes… il n’avait pas à se plaindre de son existence, n’avait jamais souffert de quelques manques que ce soit. S’il n’était pas un homme riche, il se contentait de la simplicité de son existence, se trouvant riche d’avoir une vie bien remplie et qui lui convenait. Et puis, il y eu cet hiver étrange qui apparut comme ça sans crier garre. Bien des gens du village succombèrent à ce dernier, à cause de la maladie ou simplement de froid. Les rumeurs venaient d’un peu partout et étant l’un des rares hommes encore bien vaillant du village, Kaïnan fût envoyé pour trouver des réponses aux questions que tous se posèrent. Lorsqu’il revient au village avec cette histoire de mage bleu, il n’eut que ses yeux pour pleurer. Tous, ils étaient tous morts. Personne n’avait été épargné, ni les femmes, ni les enfants, ni les vieillards. Ils gisaient là sous ses yeux, ces êtres aimées couverts par une fine pellicule de givre.

De septembre 2941 à nos jours Le Gondor

Anéanti, Kaïnan se résolu pourtant à enterrer dignement tous ces êtres aimés ou apprécié. Du doyen du village en passant par sa mère, jusqu’à son fils si jeune, il creusa une à une les tombes et les referma pour l’éternité. Quelques jours lui furent néanmoins nécessaires pour vaincre l’envie assassine qui rôdait dans sa tête. Cette irrépressible envie de rester là à attendre que la mort le prenne afin de retrouver ceux qu’il avait perdus. Pourtant, il reprit la route en laissant derrière lui le feu détruire ce qui restait de son passé. Il se rendit auprès des elfes de Fondcombe, qui lui conseillère de rejoindre les Soldiers of Laurelin s’il voulait assouvir sa soif de vengeance. S’il n’en est pas le membre le plus actif de par la période sombre qu’il traversait, Kaïnan fût cependant l’un des seuls à se proposer d’infiltré le groupe de partisan du mage bleu. Il n’était pas difficile de passer pour l’un d’eux, lorsqu’on sait que toute sa région natale lui est à présent soumise. Désormais, le Dùnedain a fait route vers le Gondor et exerce son art au service de mage, se fait passé allégrement pour l’un d’eux, mais en secret parvient à renseigner l’autre organisation sur ce qu’il peut apprendre à son petit niveau.

 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Silyë Lorendil
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 1243
× Inscrit le : 28/02/2013
× Dime : 23283
× Localisation : Forêt Noire
Ven 4 Sep - 15:33
rebienvenu parmi nous ♥️
Hâte de voir ce que va donner ce personnage :06:


Nobody can hurt me without my permission.
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 4 Sep - 17:42
Re bienv'nue parmi nous et bon courage pour ta fichette ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 4 Sep - 18:32
Merci, je vais faire de mon mieux :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 5 Sep - 23:06
rebienvenue parmi nous !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 5 Sep - 23:51
En vous remerciant gente dame
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 6 Sep - 0:22
mais de rien très cher petit humain =)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Danel Cenak
fondatrice
avatar
fondatrice
× Messages : 422
× Inscrit le : 29/11/2013
× Dime : 53857
× Localisation : Rohan
Dim 6 Sep - 20:19
Merci ;)


félicitation, tu es validé(e)



Tout d'abord, on a trouvé ta fiche : "Très belle fiche mais en même temps, je suis pas étonnée XD Hâte de voir ton personnage en action ;)"

Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà créer ta FICHE DE PERSONNAGE ! N'oublie pas aussi d’aller RECENSER ton avatar, on ne sait jamais si un membre du staff n'a pas fait son boulot :bigrin:
Tu peux dés maintenant participer au rp et si tu ne sais pas par où commencer, un TOPIC de demande a été créer par nos soins.

Les ANNEXES sont assez longues mais n'hésites pas à aller la lire si tu as la moindre question avant de demander à un membre du staff. On sait qu'il y a tout plein de sujet explicatifs mais c'est pour mieux organiser le forum et tu verras tout est assez simple ici \o/

Le sujet ROYAUME est une sorte de répertoire des membres, Merci de bien vouloir passer par ce SUJET pour vous être ajouter ^^

Tu savais que ton personnage pouvait intégrer une organisation s'il le souhaite ? Va faire un tour ICI, les détails se trouve dans ce sujet !

Le forum Bureau regroupe les sujets relatifs à ton personnage (demandes, pnj, ect...), n'hésite pas à y faire un tour. Tu peux également créer ton SAC pour répertorier tes possessions ^^

N'oublie pas de compléter ton profil, ça nous donne un aperçu de ton personnage :hearrt:

J'ai failli oublier, pour faire plus ample connaissance, je t'invite à t'amuser avec nous FLOOD.

Et pour finir : BON RPG ♥️



Mastering others is strength. Mastering yourself is true power.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 6 Sep - 20:34
Merci du compliment, ça fait plaisir :)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 8 Sep - 9:51
re bienvenue parmi nous :D
*a la bourreuh xD*
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 9 Sep - 15:44
Merci quand même ;)
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» And that road never seems to end ♦ Kaïnan Sombreval
» Road accident leaves at least 32 dead in Haiti. ANMWE!!!!!!!!!!
» Mellindra Road, à votre service !
» TNA Victory Road 2004 [MU] :
» Monday Night Raw # 32 - ROAD TO WRESTLEMANIA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Fiches-
Sauter vers: