Let's have a Journey ... And rest among our kind. [Valaina]

 ::  :: Les Archives :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 8 Aoû - 19:12
Quelques jours ont passé depuis les évènements qui ont changé la face du monde et si je vais mieux, je dois avouer que je commence à m’ennuyer entre quatre murs. La maison de Valaina est certes bien assez grande pour nous deux, mais pour le coup, je ne suis pas tout à fait certain de tenir le coup encore longtemps. J’ai la bougeotte. Je l’ai toujours eue et je n’ai pas l’intention de m’arrêter en si bon chemin. Bon, d’accord, s’il n’y avait pas eu Valaina, je me serais retrouvé mort et enterré dans un endroit qui n’aurait rien de glamour. Une fosse commune, peut-être.

Quoi qu’il en soit, je me retrouve dans l’écurie en train de brosser mon cheval, malgré la blessure de mon ventre et celle de mon dos qui tire tout autant. Je m’occupe. Je tourne en rond. J’en viendrais presque à me mettre à tout ranger si je n’étais pas chez Valaina et non chez moi. Je ne peux pas me permettre ce genre de petite incursion dans sa vie privée. Nous ne sommes pas mariés, après tout. Un rictus déforme mes lèvres à cette pensée. J’ai été imprudent, l’autre jour, à jouer là-dessus. Une part de moi se dit que j’ai préparé le chemin. Que l’idée va entrer dans sa tête et qu’elle va faire son chemin. Une autre part de moi se demande si elle a compris que quelque part, j’étais sérieux. Et, pour finir, j’ai juste l’impression qu’elle va se moquer de moi le jour où je vais réellement lui ouvrir mon cœur, simplement parce qu’elle va croire que c’est une bêtise à nouveau.

Dans mon dos, j’entends le grincement de la porte, puis un pas léger sur la paille qui traine sur le sol et qui s’approche de moi. Je continue mon travail de bouchonnage du cheval jusqu’à ce que Valaina soit arrivée à mon côté et je tourne la tête vers elle :

- Tu pense que je suis en état de voyager ? Ses sourcils se froncent. Hey, je n’ai pas dis que je voulais rentrer à Imladris. J’irais bien passer la fin de ma convalescence à Mirkwood. Ici… Je soupire une nouvelle fois et me mordille la lèvre inférieure avant de continuer : Je n’arrive pas à rester ici. J’en dors quasiment pas. Je fais des cauchemars où les orques reviennent. Je… J’ai besoin de m’éloigner. D’aller dans un endroit qui n’a pas encore été attaqué.

Cette fois je repose la brosse et me tourne vers Valaina qui se tient proche de moi. Je tends la main pour attraper celle de la blonde qui me fait face maintenant et plonge mon regard dans le sien, un sourire sur les lèvres.

- Et, même si je sais que tu ne t’entends pas avec Oncle Thranduil, j’apprécierais que tu viennes te mettre à l’abris avec moi. De toute façon, je sais très bien que je n’arriverais pas à dormir plus si tu ne viens pas, je m’inquièterais bien trop pour toi…

Je joue un instant avec ses doigts avant de les porter à mes lèvres pour y déposer un baiser, mu par une pulsion que je ne comprends pas vraiment. Je relâche ensuite ses doigts et laisse mon bras retomber le long de mon corps.

- Viendras-tu avec moi ?

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 15 Aoû - 20:37

Don't think leaving is a good idea
Des jours avaient passé depuis l'attaque sur Esgaroth. La venue des Orcs en avait terrifié plus d'un. Actuellement, c'était calme mais Valaina n'aurait su dire réellement si les Orcs n'allaient pas revenir. Car après tout, ils pouvaient revenir à n'importe quel moment. Etaient-ils en sécurité ? Ou bien est-ce qu'ils devaient craindre pour leur vie ? Honnêtement, Valaina n'avait pas réellement le temps de penser à cela. Non. Elle avait eu des habitants à s'occuper. Elle était restée tranquille, la première nuit, comme Elrohir lui avait demandé. Elle n'avait rien fait. Elle était restée sur place. Elle avait soigné ses plaies. S'était reposée. Et au petit matin, après avoir bu une infusion, elle était partie dans le village. A soigner les gens qu'elle pouvait soigner. Certains étaient morts de leurs blessures. Vidés de leur sang. D'autres avaient réussi à s'en sortir, à tenir bon. Et elle avait fait cela pendant plusieurs heures. Même si elle n'avait pas eu l'occasion de réellement de voir Elrohir. Elle avait été très ... Non, distante, n'était pas le mot. Très occupée. Elle préférait garder son esprit occupé pour ne pas avoir à penser aux paroles des Orcs. Elle préférait garder son esprit occupé pour ne pas penser, également, à ce que Elrohir lui avait dit. Avait-il été sérieux quand il avait parlé de mariage sous les cerisiers ? S'était-il moqué d'elle ? Ou au contraire, était-ce réellement mûrement réfléchi ? Valaina n'aurait su réellement dire. Elle avait envie de savoir pourtant. Elle avait envie de savoir ce que Elrohir avait réellement derrière la têe. Mais ce n'était pas vraiment le moment. Ni le bon endroit. Trop de choses à faire. Trop de personnes dont elle devait s'occuper. Outre le fait qu'elle devait également garder un oeil sur Elrohir afin d'éviter qu'il ne fasse trop d'efforts. Elle ne voulait pas qu'il rouvre ses plaies. Elle voulait qu'il reste tranquille. Enfin, elle le voyait. Elle le voyait qui tournait en rond. Sans doute qu'il devait en avoir marre et qu'il devait tourner en rond. Sans doute avait-il envie de reprendre son cheval et de s'envoler bien loin. Etait-ce là néanmoins une bonne idée ? Elle n'aurait su dire. Mais elle-même ne se sentait plus réellement en sécurité. Et dire qu'elle avait toujours adoré cette ville. Et dire qu'elle y avait tellement de bons souvenirs. Elle avait l'impression que ce n'était plus le cas à présent. Comme si on lui avait enlevé une partie d'elle. Enfin, dans la mesure du possible, Valaina essayait de ne pas trop y penser. Mais c'était difficile. Très difficile. Après un rapide passage par la case marché afin de récupérer deux ou trois petites choses, Valaina s'en était retournée chez elle. Pas de Elrohir dans les parages. Elle se doutait où elle allait pouvoir le trouver. Quand il ne se reposait pas, il était aux écuries, avec son cheval. Alors, elle s'y était rendue. Elle l'avait trouvé là-bas, en rain de brosser sa chère monture. Il lui avait posé une question. Il voulait voyager. Il voulait s'en rendre jusqu'à Mirkwood afin de se remettre d'aplomb totalement. Elle le connaissait. C'était déjà un miracle qu'il ait tenu autant de temps sans demander à partir plus tôt. Elle n'avait rien répondu. Elle n'avait rien dit. Elle s'était contentée de le regarder tandis qu'il lui faisait part de son envie de s'éloigner. "Ce ne sont que des cauchemars. Si je devais m'inquiéter à chaque fois que je fais des cauchemars, moi-même, je ne dormirais plus." Elle y pensait encore beaucoup. Mais cela ne signifiait pas pour autant qu'elle n'en dormait plus les nuits. Ca l'inquiétait. C'était tout. Jusqu'à quand ? Elle n'aurait su réellement dire. Peut-être que ça finirait par lui passer. Ou peut-être que ça continuerait tant que ... Et bien, tant qu'ils seraient là. Mais ça lui faisait mal d'avouer qu'elle n'était pas vraiment à l'aise. Valaina pouvait se montrer têtue et elle n'avait pas envie de lui donner raison. Même si c'était le cas. Il voulait partir. Mais il ne voulait pas partir sans elle. Il souhaitait qu'elle vienne. Ses yeux plongés dans les siens. Il lui tenait les mains. A sa manière, il tentait de la convaincre. "C'est pas que je ne m'entends pas avec lui ... C'est juste une grosse divergence d'opinion." Silyë avait tenté d'arrondir les angles la dernière fois. Mais Valaina n'était pas restée assez longtemps pour qu'elle puisse avoir une conversation avec Thranduil. Si elle s'en retournait avec Elrohir sur Mirkwood, aurait-elle le temps, cette fois-ci, de discuter avec le roi des Elfes ? Ou pas ? Elle n'en savait rien. Ses doigts libérés après ce contact avec Elrohir, Valaina en était venue à passer son autre main dans ses cheveux. "De toute manière, je présume que je n'ai pas vraiment le choix." avait-elle dit en penchant la tête sur le côté. Si elle ne venait pas de son propre chef, il allait tenter de la convaincre. Et il n'allait pas arrêter de lui en parler jusqu'à ce qu'elle finisse, finalement, par accepter. Donc, autant s'épargner tout cela. "Bien ... Oui. Je viens avec toi." Parce qu'elle n'avait pas envie de se battre avec lui. Parce que c'était plus rapide de lui dire que c'était bon maintenant plutôt que se disputer avec lui.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 30 Aoû - 15:27
La réponse de Valaina sur ses propres cauchemars me tire un sourire légèrement attristé. Je le sais bien, que ce ne sont que des rêves. Cependant, j’ai appris à fuir le sommeil durant de longues périodes, lorsque certains rêves se montrent à moi. Certains rêves sur Mère, certains cauchemars qui m’étreignent au plus profond de mon être. Je ne veux pas que Valaina soit une source de cauchemars pour moi. Je ne le veux pas. Je veux qu’elle soit en sécurité, et ici il ne peut y avoir de sécurité. Non. Cet endroit est compromis, désormais. Alors même si Valaina ne s’entend pas avec mon oncle d’adoption, j’ai bien l’intention de l’emmener là-bas. Même si je dois l’attacher sur son cheval. Enfin, si elle pouvait accepter d’elle-même, ça me plairait d’autant plus. C’est ce qu’on appelle ne pas s’entendre avec quelqu’un, ma chère. Je me retourne vers elle, narquois, avant de soupirer. De me faire plus sérieux. Parce que je veux qu’elle vienne avec moi. Je ne peux pas la laisser en arrière. Si elle choisissait de rester là, je crois bien que j’en ferais autant, même s’il m’en coute de faire ce choix ! Je préfère les cauchemars à la savoir en danger. Je préfère les cauchemars à une vie sans elle, à une vie où je me serais demandé encore et encore si j’aurais pu la sauver. Mais, elle accepte. Je soupire, et je lui souris. J’ai envie… Oui, j’ai envie de la prendre dans mes bras. De lui sauter au cou. De l’embrasser. Heu … Non, on n’en est pas encore là. Si on y vient un jour. Mon regard se plonge dans celui de Valaina, un peu suspicieux cependant. Elle a cédé bien vite, je trouve. Si jamais ça ne te va vraiment pas, on poussera jusqu’en Lorien pour aller chez ma grand-mère. Si jamais Thranduil et toi vous disputez encore. Je demanderais une escorte et on partira. Doucement, pour pas rouvrir mes plaies. Promis, on ne fera pas le chemin en deux jours comme je le fais d’habitude avec Elladan. Un sourire sur mes lèvres, je tends la main pour caresser la courbe de son menton. Et puis, je laisse retomber ma main le long de mon corps, tout en me demandant ce qu’il peut bien me passer par la tête. Tu sais, ça a changé pas mal de chose…Tout ça. Je me demande si elle comprend ce que je veux dire par là. Non ? Peut-être pas. Alors, j’explicite : J’ai cru que je t’avais perdue. Que je ne te reverrais plus jamais et… Je crois que je ne l’aurais pas supporté. Une vie sans toi… Je secoue lentement la tête de gauche à droite, mon regard fixé dans le vide en face de moi. Je ne pourrais pas le supporter, je crois. Vraiment pas.

Pourquoi est-ce donc si difficile à dire, hein ? Pourquoi est-ce que je n’arrive pas à lui dire ce que j’ai sur le cœur ? Je me contente de tourner autour du pot, sans réellement pouvoir prononcer ces mots qui résonnent dans mon crâne, tellement fort qu’ils m’en donnent le tournis. Est-ce une forme de lâcheté que je ne connaissais pas ? Et moi qui ai toujours cru que j’étais courageux. Que j’étais capable de tout affronter. Voilà qu’il suffit de quelques mots pour que j’en perde ma langue. Peut être que c’est simplement que ce n’est pas le moment. Alors, non, tu n’as pas vraiment le choix, ma chère. Tu dois m’accompagner. Je tente de masquer mon trouble. De lui montrer mon air joyeux et naturel. Mais ça sonne faux, même pour moi. Valaina me connait par cœur. Elle sait quand j’essaie de lui cacher quelque chose. Elle va le voir. Quand veux-tu partir ? Aujourd’hui ? Il n’y a que quelques heures de chevauchée, après tout. Nous pourrions préparer les bagages, déjeuner puis partir. En plus, j’ai entendu dire qu’on va fêter les étoiles dans quelques jours… Il faudra que tu me réserve une danse autour du feu !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 6 Sep - 9:40

Don't think leaving is a good idea
Elle n'avait pas envie de se disputer avec lui. Elle n'avait pas envie d'argumenter durant des heures et des heures avec lui afin de lui expliquer pourquoi elle n'avait pas forcément envie de rejoindre Mirkwood. Mais elle ne voulait pas non plus lutter contre lui. Elle n'avait pas envie de trouver des arguments. Elle n'irait pas jusqu'à dire qu'elle était lasse. Mais ces derniers jours avaient été difficiles pour elle. Enlevée par les Orcs, blessée. Outre Elrohir, elle avait dû soigner tout un tas de monde. Toutes les personnes qui s'étaient retrouvées blessées et qu'elle avait pu soigner. Elle était très fatiguée. Et elle n'avait pas le courage de se prendre le bec avec Elrohir. Donc oui, elle capitulait assez facilement au final. Est-ce que c'était une erreur ? Elle n'en savait rien. Elle craignait ses retrouvailles avec Thranduil à dire vrai. Ou du moins, si elle en venait à le croiser. Avec Silyë et Legolas, ça s'était plutôt bien passé. Mais avec le roi, elle avait fait exprès de prendre la poudre d'escampette pour ne pas avoir à le croiser. Après, c'était stupide, elle le savait. Elle savait très bien qu'il faudrait qu'elle mette les choses au plat un jour avec lui. Elle savait très bien qu'elle ne pouvait pas rester indéfiniment fâchée. Mais bon. Elle avait du mal à passer outre tout cela. Si cela ne lui convenait pas, si elle ne voulait pas rester à Mirkwood, Elrohir pensait à elle et lui expliqua qu'ils pouvaient très bien aller en Lorien, au pire. C'était gentil qu'il pense à elle mais elle ne pensait pas que ça soit nécessaire. "On verra. Déjà, on verra surtout comment se porte ta blessure. Parce que j'ai peur que notre départ précipité n'en vienne à rouvrir tes plaies. Même si pour celle de l'épaule, je suis plutôt sereine." C'était l'autre coup qu'il avait eu à l'abdomen qui l'inquiétait. Elle n'avait pas envie que la blessure se rouvre et qu'il se vide de son sang. "C'est donc moi qui jugerais si tu es apte à partir pour la Lorien, pour un si long voyage. Ou pas." Oui, en quelque sorte, elle avait son destin entre ses mains. Enfin, si elle était en état de penser. Parce qu'elle était quand même pas mal fatiguée. Ca lui rappelait sa jeunesse, lorsqu'il y avait des guerres et qu'elle allait de village en village pour soigner les blessures. C'était difficile. Et elle avait revécu cela avec l'attaque d'Esgaroth. Qu'elle se repose un moment entre Mirkwood ou bien la Lorien, ça lui conviendrait. Enfin, plus en Lorien si on la laissait choisir. Mais c'était trop loin, pour le moment, pour Elrohir. Et elle ne voulait pas risquer sa vie. Non. Pour rien au monde. Si elle le sentait pas bien, ils resteraient. Et ce même si elle se prenait le bec avec le roi. Pour en revenir au sujet, Elrohir lui avoua que ça avait changé les choses cette histoire. Elle avait redressé la tête, le regardant. Il précisa sa pensée, lui disant qu'il avait eu peur de la perdre, qu'il n'aurait pas supporté cette perte. "J'suis là. En chair et en os. Fatiguée. Blessée. Mais j'suis là." Perdue également. Perdue par rapport à ce que les Orcs avaient pu lui dire. Perdue par ce que Elrohir lui avait dit quand elle l'avait soigné. Cette histoire de mariage. Est-ce qu'il était sérieux ? Est-ce qu'elle devait prendre sa proposition au sérieux ? Elle y réfléchissait en tout cas. Pour pas qu'elle soit prise au dépourvu le jour où il referait sa demande. Enfin, ça, c'était seulement s'il était sérieux. "Rassure-toi. Tu ne me perdras pas. Il fut un temps où oui, tu aurais pu me perdre. Quand je n'avais qu'une idée en tête, retrouver le bijou que j'avais perdu. J'étais inconsciente. Insouciante. Mais c'est plus moi ça." Elle n'allait pas au devant du danger. Elle les évitait. Donc, ça devrait plutôt bien aller pour elle. Enfin, elle espérait. En tout cas, Elrohir semblait être impatient de partir. Il voulait partir au plus vite. Pour être là-bas, à temps d'ailleurs, pour fêter les étoiles. "Elrohir ..." Elle fronça des sourcils. "Danser dans ton état, c'est pas une bonne idée." Encore une fois, c'est elle qui décidera. "Pour en revenir à ta question, il faudra aussi qu'on trouve ton frère. Pour lui dire que nous nous en allons." Elle savait pas trop où il était passé. Sans doute ici ou là. Va savoir. "Je vais commencer à empaqueter tout ce dont je pourrais avoir besoin." Après, manger un bout de lembas, histoire que ça leur tienne bien au corps. Ouais, ça serait bien.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» SUPPRESSIONS ► rest in peace
» Je serais toujours près de toi... [Mort de Saveur d'Amande: pv Dauphine, et ceux qui veulent lui rendre hommage]
» —This is the dawning of the rest of our lives on holiday ♪
» [UPTOBOX] Voyage au centre de la Terre 2 [DVDRiP]
» IUKHA ⊱ leave out all the rest.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Archives Rp-
Sauter vers: