Après-midi entre filles (Avec Valaina)

 ::  :: Les Archives :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 1 Avr - 20:26


   
   Valaina et Arwen
   Après-midi entre filles

E
xcitée comme une puce. Cela ne sied guère à une dame de mon rang, mais je n'en ai que faire. Je suis une petite boule d'énergie aujourd'hui. Pour la simple et bonne raison que je vais passer l'après-midi en compagnie de Valaina. Cela fait un bon bout de temps que ne nous sommes pas vues. Mais elle est une de mes plus précieuses amies. Nous étions bien souvent ensemble quand j'étais enfant. Nous avons fait les 400 coups ensemble... Elle était une des rares qui brisait ma solitude ou qui m'éloignait un peu de mes frères et cela était  vraiment très rafraîchissant.

Nous sommes aujourd'hui deux adultes mais cela ne change pas le fait que je sois très énergique en ce jour et aussi peu distinguée qu'il puisse m'être permis de l'être.

Je me suis rendue dans les cuisines que j'ai transformé bien malgré moi en un chantier sans nom alors que j'essayais de transformer de la farine et des œufs en gâteau. Un aussi beau champ de bataille que celui que je pouvais créer quand j'étais petite. Cependant, de ce bazar naquit un gâteau plus que présentable et au parfum on ne peut plus appétissant. Je dois avoir des gènes de hobbit que ça ne m'étonnerait pas... Vu la manière dont la patisserie me met l'eau à la bouche.

Mais cela n'est rien à côté de l'idée de bientôt revoir Valaina. Je me suis promise de bien me tenir, de conserver une convenance toute convenable... Mais cette promesse risque d'être bien compliquée à tenir si nous nous mettons à parler de nos souvenirs, des blagues que nous avons faites et autres bêtises d'enfance. Mais je ferai de mon mieux, je me le jure solennellement sur le pendentif que je porte autour du cou!

Lorsque l'heure arrive enfin... Le temps m'a rarement paru si lent à s'écouler, un quelconque mage l'aurait-il ensorcelé? Je me rend au lieu dont nous avons convenu avec mon amie. Un endroit très simple car il s'agit d'une pièce qui jouxte mes appartements. Le gâteau posé sur une table, je trépigne d'impatience... En dedans!

Et lorsque Valaina arrive enfin - pas besoin de frapper, la porte est grande ouverte... Et je l'avais entendue s'approcher - je me lève et vient la saluer avec distinction en m'inclinant respectueusement. Cela est la seule et dernière manifestation de notre condition en ce qui me concerne. Notre amitié passe bien au-dessus des conventions n'est-ce pas?

"Valaina! C'est un tel plaisir de te revoir! Viens, entre, installe-toi!"
WILDBIRD
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 6 Avr - 18:51

just between girls
Quelques mois avant son retour à Imladris.

Très précisément, quelques semaines avant son départ de la Lothlorien pour la belle cité de Fondcombe. Valaina avait passé quelques années en Lothlorien. Parce qu'elle avait parcouru le monde. Elle avait fait quelques villes du sud, quelques villages. Et elle avait décidé de s'attarder un peu plus longuement sur la Lothlorien. Pour passer un peu de temps avec des personnes qu'elle n'avait pas vu depuis longtemps. Dame Galadriel. Mais Arwen également. Et dire qu'ils avaient passé des siècles et des siècles ensemble. A subir les assauts infernaux de ses frères. Pas facile. Pas évident. Compliqué d'ailleurs. Solidarité féminine. Elles s'étaient aidées. Elles avaient tenté de retourner certaines blagues de ses frangins contre eux-même. Loin d'être évident. C'est qu'ils étaient tenaces les bougres mine de rien. Valaina les adorait. Mais ils étaient pénibles parfois. Très pénibles.

Quoi qu'il en soit, aujourd'hui, elle avait décidé de passer un peu de temps avec Arwen. Certes, elle était souvent en vadrouille. Certes, elle était souvent à l'extérieur. Mais là, elle avait souhaité se poser et passer un peu de temps avec celle qu'elle pouvait considérer comme étant sa soeur de coeur. Elle n'avait pas de famille de sang. Peut-être certains cousins ou cousines qu'elle avait à Mirkwood mais qu'elle ne voyait que rarement. Mais Valaina était plus proche, bien plus proche des enfants d'Imladris. Peut-être parce qu'elle avait grandi avec eux. Parce qu'ils étaient comme ses frères et sa soeur. Elle n'avait jamais réellement réfléchi à tout cela. Aurait-elle eu la même relation s'ils n'avaient pas grandi ensemble ? Elle n'en savait rien. Et à dire vrai, cela n'avait aucune importance. Parce que cette proximité, cette relation qu'elle avait avec eux, jamais, oh combien jamais elle ne la laisserait filer. Valaina ferait tout ce qui était possible pour entretenir cette relation spéciale qu'elle avait avec eux.

Voilà pourquoi elle trouvait du temps pour Arwen. Et elle était ravie de le faire. Elle s'était pointée chez Arwen. Celle-ci l'avait accueillie de manière conventionnelle. Trop conventionnelle selon Valaina. "Arwen." La blonde s'était rapprochée d'elle. Pour un câlin. Bah ouais. Parce qu'elle était comme ça Valaina. "On est entre nous. Faisons fi des convenances." dit-elle dans un hochement de la tête. "Plaisir partagé en tout cas." Ca faisait du bien de la voir. "Alors, comment vas-tu ?" lui demanda-t-elle en penchant la tête sur le côté. "Te portes-tu bien ? On doit avoir plein de choses à raconter depuis le temps."

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 7 Avr - 20:11


   
   Valaina et Arwen
   Après-midi entre filles

O
h c'est une telle joie de retrouver Valaina. Tant de temps s'est écoulé depuis que nous ne nous sommes vues. Elle m'a beaucoup manqué. J'ai passé mon enfance à ses côtés, ma petite sœur comme je l'appelais, comme quoi les liens du sang ne font pas tout, même si je suis bien placée pour ressentir leur importance.

Et me voilà dans les bras de mon amie. Cette réaction naturelle que je n'ai pas eu depuis longtemps. Trop de conventions, trop de protocole, j'en ai parfois assez d'être la dame parfaite! Et dites-moi, mais où est le mal que de serrer quelqu'un dans ses bras? Surtout lorsqu'il s'agit d'une personne aussi proche et aussi importante à mes yeux que ma petite Valaina. Je suis heureuse de voir que cela n'a pas changé entre nous! Il y a des choses qui traversent le temps sans problèmes!

Faire fi des convenances? Avec plaisir! Si j'avais un polochon, elle l'aurait déjà prit dans le dos avant même d'entrer, mais bon, on ne peut pas non plus accueillir une amie qu'on n'a pas vu depuis une éternité de cette manière. Ce n'est pas non plus vraiment acceptable... Pour le reste de la journée, par contre.. Peut-être... Nous avons plein de choses à passer en revue, je m'en réjouis d'avance!

"Tu m'as terriblement manquée Valaina! Tout est tellement... Guindé ici! J'ai prit le pas, bien sur, je suis ici pour... Mais on a besoin de souffler parfois, tu ne crois pas? Enfin, sinon, je vais très bien, ma chère amie!"

Je la regarde à bout de bras!

"Je me porte on ne peut mieux! Je me sens parfois un peu étouffée par la bienséance qu'on cherche à m'enseigner, mais c'est loin d'être une prison ici, vraiment très loin... Et oui, j'ai plein de choses à te raconter, j'imagine que toi aussi, ma belle!"

Je m'éloigne un peu de mon amie en lui montrant le canapé :

"Installe toi, j'arrive tout de suite... Je nous ai préparé un gâteau... Le même que nous avions fait - enfin, avions tenté de faire - il y a des millénaires de ça... Tu te rappelles? Je suis presque persuadée avoir du sang hobbit, vraiment... Ce n'est pas possible autrement, aucun elfe n'est gourmand autour de moi... Ou alors ils le cachent bien!"

Je m'éloigne une seconde et revient à ses côtés avec le gâteau...

"Il est un peu plus convenable que l'autre... Nous en avions mangé au moins? Je ne crois pas... Tu t'en rappelles toi?"

Je m'installe à côté de mon amie et en souriant, cherchant toutefois ce que nous avions bien pu faire de ce gâteau informe que nous avions conçu il y a bien longtemps...

"Tu souhaites boire quelque chose?..."

C'est au moment même où elle me répond que je la pointe du doigt d'une manière terriblement familière et peu convenable (c'est agaçant de penser ainsi!) :

"Nous l'avions offert aux jumeaux... Chacun la moitié! Dans leurs lits! Tu te rappelles?"

Et j'éclate de rire à la mention de ce souvenir...
WILDBIRD
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 12 Avr - 17:52

just between girls
Pas de protocole entre elles. Il était vrai qu'à la base, Arwen avait un rang plus élevé que le sien. Après tout, elle était l'un des enfants du Seigneur Elrond. La petite fille adorée. Pourtant, elles étaient proches. Et elles le seraient toujours. Elles avaient traversé les âges ensemble, et ce n'était pas terminé. Il était vrai qu'elles ne se voyaient pas aussi souvent que Valaina le voudrait. Mais en même temps, ce n'était pas voulu. Arwen était en Lothlorien et la blonde voyageait beaucoup. S'arrêterait-elle un jour de voyager autant ? Peut-être quand elle aurait trouvé un époux et qu'elle tenterait de fonder sa famille. Mais tant qu'elle était seule, elle doutait de se poser. C'était tout elle, ça. Entièrement, ou presque, dévouée au monde des hommes pour les soigner, les aider si besoin était. il fallait bien qu'elle mette en oeuvre ses compétences. Et ce n'était pas en restant dans une cité elfique qu'elle pourrait les utiliser.

Quoi qu'il en soit, Valaina était heureuse de passer du temps avec sa soeur de coeur. Elle en était même ravie. Elles allaient pouvoir tailler les jumeaux démoniaques. Sans doute qu'ils éternueraient ou qu'ils auraient quelques frissons dans le dos. "C'est très différent par rapport à Imladris. J'ai pu le constater lors de mes quelques voyages en ces lieux." C'était pas pareil. Différent. Très différent. Qu'on se le dise. Valaina ne dirait jamais du mal de Caras Galadhon. Mais il était vrai que c'était différent d'Imladris. L'accueil n'était pas le même. Et les gens avaient légèrement tendance à avoir un balai dans le cul. Et elle ne parlait pas de Mirkwood. Valaina adorait tout ce petit monde. Mais s'ils étaient un peu plus souriants et qu'ils s'amusaient plus, ça serait bien mieux. Et aurait moins l'impression de s'ennuyer.

Arwen se portait plutôt bien. Elle avait plein de choses à lui raconter. Et l'inverse était également vrai. "Oh que oui. La dernière fois qu'on s'est vues, ça remonte à un petit moment après tout. Et forcément, il a dû nous arriver plein de choses." De bonnes, comme de mauvaises. Valaina eut un hochement de la tête. Elles auraient été toutes les deux sur Imladris, oui, elles se seraient vues bien plus souvent mais bon. C'était comme ça. Valaina s'installa dans le canapé tandis qu'Arwen se rappelait de quelques souvenirs. Notamment sur un gâteau. "Je me souviens surtout de l'état de la cuisine après notre passage. On aurait presque dit qu'une tornade venait de passer." La blonde se mit à rire. Oh le chantier ! Elle s'en souvenait comme si c'était la veille. Arwen s'était rapprochée d'elle avec le gâteau. Bien joli. Bien réussi. Il devait être bon. "Réussi. T'as pris des cours depuis la dernière fois ?" Ou peut-être qu'elle s'était faite aider ? Ou pas. De toute manière, c'était pas important. L'important, c'était que ça soit bon. "Je veux bien un thé si tu as." Arwen venait de la pointer du doigt tandis qu'elle se rappelait, finalement, de ce qu'elle avait fait de ce gâteau. Valaina se mit à rire également. "Ils se sont accusés l'un et l'autre. Et ont fini par comprendre que quelqu'un s'est joué d'eux." Elle eut un hochement de la tête. "J'en suis venue à me demander s'ils avaient compris que ça venait de nous. Après tout, avec nos petits visages d'ange ..."  

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 13 Avr - 19:50


   
   Valaina et Arwen
   Après-midi entre filles

L
'état de la cuisine? Oh mon Dieu, oui, un vrai cataclysme. C'était incroyable... Je n'avais jamais vu un tel chantier. Mais ce que c'était bon de se laisser ainsi aller!

Au moins, notre nouveau gâteau est beaucoup plus présentable. Et celui-là, nous allons pouvoir le manger! Je l'ai d'ailleurs apporté près de mon amie. Elle me félicite d'ailleurs, enfin, je suppose...

"Je ne me rappelle pas avoir prit de cours, dis-je en riant... J'ai vieilli! J'ai apprit à maîtriser mes mouvements et je me suis concentrée... Du coup, le gâteau est réussi... Mais par contre, l'état de la cuisine, c'est une autre chose, c'est toujours un petit chantier..."

Et je ris encore plus fort. En tout cas, le gâteau tenant debout, je propose en bonne hôtesse quelque chose à boire à Valaina. Un thé? Pas de souci! Sauf que je me rappelle soudain ce que nous avions fait du précédent gâteau... Je me demande si mes petits démons préférés se rappelle de cette anecdote? Et la précision de mon amie me permet de me remémorer avec encore plus de facilité ce qui s'est passé ensuite.

"Oh oui, ils se sont accusés mutuellement c'est vrai! Et nous, nous écoutions tout par la fenêtre ouverte. J'avais bien du mal à me retenir de rire, même si je me dis qu'ils n'auraient rien entendu, tellement à se crier dessus qu'ils étaient."

Quel bon souvenir, l'après-midi promet d'être prolifique! Et je ressens à nouveau ce besoin si contraint pendant des jours, des semaines, que dis-je, des années, ce besoin d'être moi-même.

"Oui, c'est vrai... Est-ce qu'ils ont seulement pensé que c'était nous? Je ne le crois pas en fait... On n'a jamais connu de représailles directes... Je pense qu'ils ne s'en seraient pas privés... Non?"

Je pousse un vrai gloussement de jeune fille déjantée.

"De vrais petits anges, sages comme des images... Oui oui!"

Je commence à m'éloigner à reculons pour aller faire chauffer un peu d'eau, un air totalement innocent sur le visage...

"Jamais nous ne ferions une choses pareille..."

Et j'éclate de rire avant d'aller un peu plus loin. L'eau une fois sur le feu, je reviens près de Valaina, hors de question d'attendre que l'eau frémisse près de la bouilloire!

"C'est tellement rafraîchissant que de pouvoir profiter de ta présence! Et de pouvoir voyager par procuration avec toi... Tu sais que je suis presque assignée à résidence... Presque! Bon, d'accord, pas totalement, mais bon... S'il te plait, ma chérie, raconte moi ta vie de guérisseuse!"

Elle me dit quelques mots et puis un sifflement discret m'indique que l'eau est prête.

"Excuse-moi, je reviens tout de suite!"

Je m'absente quelques instants avant de revenir avec le thé que je sers avant de nous couper deux belles parts de gâteau.

"J'espère qu'il va te plaire! Je l'ai fait moi-même tu sais! Toute seule, comme une grande!"

Je m'esclaffe.

"Il m'est pas toujours facile d'accéder à la cuisine... Tu sais ce qu'on dit : “La plupart des gens disent qu’on a besoin d’amour pour vivre. En fait, on a surtout besoin d’oxygène.”... Parfois, je réplique qu'on a aussi besoin d'eau et de nourriture... Nécessitée tout aussi primordiale, ne penses-tu pas? Surtout quand la gourmandise est un de nos plus gros défauts!"

Je ris à gorge déployée. Si des elfes s'aventurent près de mes quartiers, ils vont se demander ce qui m'arrive... Mais je n'en ai cure.

Je mords dans ma tranche de gâteau en le savourant. Il est plutôt pas mal je dirais... Peut-être un  peu sec. J'aurais du faire une crème, la prochaine fois je ferai une crème!

"Alors, tu en pensches quoi?"

Oups, ne me dites pas que j'ai parlé la bouche pleine... Je mériterais un blâme!

WILDBIRD
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 16 Avr - 17:41

just between girls
Rigolade. Une vraie séance de rigolade. Rire et et s'amuser. Et ne penser à rien d'autre. C'était libérateur. C'était amusant. C'était ... Ca lui évitait de penser à son prochain voyage. A ce qu'elle allait faire par la suite. Aux patients qu'elle pourrait soigner dans pas longtemps. Oui, un moment de paix, ce n'était pas plus mal. Ca lui permettait de passer un peu de temps avec sa soeur de coeur et elle appréciait. Beaucoup. Valaina supposait que Arwen avait pris des cours pour la cuisine. Ce à quoi elle lui répondit que ce n'était pas possible. Qu'elle vieillissait et qu'elle se concentrait. Valaina se mit à rire tandis qu'elle évoquait le désastre de la cuisine. "On ne peut pas tout avoir dans la vie." Enfin, si elle était douée naturellement, oui, la cuisine ressemblerait moins à un chantier. Ca lui rappelait les quelques fois où elle avait pu faire de la cuisine avec Arwen. Ou bien avec les jumeaux. Un champ de bataille. Ca leur arrivait de jouer avec la farine et de la balancer. Si bien qu'ils en avaient dans les cheveux. Et c'était pas tip top quand ils s'envoyaient de l'eau. Là, il était vrai que ... Et bien, que la farine était bien plus difficile à enlever. "Pauvre cuisine ..." en vint à dire Valaina en secouant la tête. "Je n'ose imaginer dans quel état elle se trouve." Elle eut un petit rire amusé. "Remarque, cela ne peut pas être pire à la fois où nous avons fait la cuisine toutes les deux." Un moment assez amusant mine de rien.

Avec le coup du gâteau, elles étaient arrivées à liguer les deux frangins l'un contre l'autre. Elles les avaient entendus se disputer. Pas se battre. Ils n'étaient pas du genre à en venir aux mains. Mais il était vrai que cette histoire les avait quelque peu brouillés. Pas bien longtemps. Parce qu'ils étaient frères. Et que même s'ils se faisaient des crasses de temps à autre, ils ne restaient jamais fâchés bien longtemps. "J'ai honte quand même ... De les avoir montés l'un contre l'autre. C'était amusant, certes. Mais ça l'était un peu moins quand ils venaient se plaindre par la suite." C'était arrivé à quelques reprises. Qu'ils viennent la voir à tour de rôle afin de se plaindre que l'autre avait fait une crasse. Pfiouu ... C'était pénible et pas amusant non plus. Elle les adorait mais bon. Les écouter se plaindre à tour de rôle. "Et non, je te confirme qu'ils ne savaient pas que c'était nous." dit-elle dans un hochement de la tête. "Pour bien les connaître, peut-être pas autant que toi, je sais que nous aurions eu à faire à eux. Ils ne sont pas du genre ... à aimer qu'on leur fasse une blague sans réagir." Oh que oui. Mais il n'y avait pas eu de représailles. Rien de tel. "Cette histoire doit d'ailleurs rester entre nous. Pour toujours. Parce qu'ils seraient bien capables de se venger, même si c'est mille ans plus tard." Pour sûr. Valaina n'irait pas jusqu'à dire qu'ils avaient la rancune tenace. Mais bon. Quoi qu'il arrive, ils étaient du genre à se venger. Et ils le feraient. Autant qu'ils n'apprennent pas que le coup du gâteau, c'était elle. Sinon, elles le paieraient. Et au centuple. De cela, Valaina en était pratiquement certaine.

Arwen s'était absentée juste quelques instants afin d'aller faire chauffer l'eau du thé. Et puis, elle était revenue auprès de son amie de toujours. "Oh, tu sais, il n'y a pas grand chose à dire hélas. Certes, je voyage beaucoup. Mais c'est plus par passion. Et lié au travail également." La brune s'était absentée à nouveau durant quelques instants et elle était revenue avec le thé tout chaud. Et également, elle leur avait servi du gâteau. Valaina avait fini par manger un bout du gâteau. Afin de pouvoir satisfaire Arwen sur le fait de savoir s'il était bon ou non. Valaina eut un hochement de la tête. A quelques reprises. "Plutôt réussi. Oui." Elle en avala une autre bouchée. Et elle savoura celle-ci. Avant de hocher la tête à nouveau. "Tu t'es améliorée depuis la dernière fois. Ton frère devrait prendre exemple sur toi. Elrohir a tenté de m'offrir des cookies une fois ..." Elle secoua la tête. "Pas réussi du tout." dit-elle dans un sourire. Elle s'en souvenait comme si c'était la veille. Un jour ou l'autre, peut-être qu'elle donnerait quelques cours de cuisine à Elrohir. Enfin, s'il était assez patient pour apprendre. Ce dont elle doutait à dire vrai. "Que souhaites-tu savoir de mes voyages ?" lui demanda-t-elle en penchant la tête sur le côté.
 

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 1 Mai - 19:38


   
   Valaina et Arwen
   Après-midi entre filles

H
onteuse? Oui... Peut-être! Avec le recul, j'avoue l'être aussi un peu… Beaucoup même. La jeunesse ne nous pousse pas à réfléchir ainsi.Se divertir, un point c'est tout et rien d'autre n'a d'importance. Et embêter un peu plus ceux qu'on aime. Justement parce qu'on les aime. Ceux qu'on n'aime pas, on les ignore. Enfin, c'est ainsi que je vois les choses. Même Valaina a subit les effets de mon "amour" à plusieurs reprises. Mais la plupart du temps, nous nous y mettions à deux pour faire des blagues à mes petits démons adorés de frères. Ils avaient quant à eux la chance d'être déjà deux! Il nous fallait donc faire front en équipe!

Cependant, il est évident que jamais je ne nous dénoncerai à mes frères. Même si cela est, il faut bien l'avouer, de l'histoire ancienne. La rancune dont les jumeaux peuvent faire preuve est bien loin de m'effrayer. Peut-être est-ce là un côté adulte qui n'était la mien quand j'étais plus jeune... Ne faites pas attention à ce que je viens de dire, ça ne tient pas debout. Tout ça pour dire que je ne trahirais pas Valaina même si tout cela me semble absolument insignifiant, si ce n'est une bonne occasion de se remémorer des souvenirs hilarants.

Mes pauvres frères doivent vivre de bien pires moments depuis, des bouts de gâteaux dans leur lit... Ça doit bien être le cadet de leurs soucis. Mais jamais, non, jamais je ne trahirai la promesse faite à Valaina.

Après plusieurs allers-retours, me voilà enfin installée près de mon amie, décidée à ne plus m'éloigner d'elle une fois de plus avant un bon bout de temps! J'ai envie d'en savoir plus sur ses voyages, ses rencontres. Ici, je ne vois que les mêmes visages, j'aimerais moi aussi aller au devant de nouvelles têtes, mais cela m'est interdit pour l'instant...

Et quelques instants plus tard, Valaina me félicite pour mon gâteau :

"Merci beaucoup..." Dis-je la bouche enfin vide.

La suite de sa phrase me fait rire aux éclats et je dépose mon assiette pour éviter de mettre des morceaux de gâteau partout!

"Ne jamais manger quelque chose préparé par Elro, on pourrait croire qu'il veut t'empoisonner, même si il n'en est rien. Le pauvre, il n'est pas doué en la matière... Mais il l'est pour d'autres, et même excellent, c'est là le principal tu ne penses pas?"

Oh que ce n'est pas très gentil de dire ça! Je l'adore mon fripon de frère. Mais ses tentatives culinaires sont déplorables... Quoique rares, ce qui est un soulagement. Si il passait par ici, peut-être pourrais-je lui apporter les conseils que j'ai moi-même reçu depuis mon arrivée ici en matière de cuisine.

Nous en venons à parler des voyages de mon amie et j'avoue que j'aimerais apprendre absolument tout sur ces périples...

"Tu as vécu des choses mémorables, fait des rencontres qui t'ont marqué? Je veux tout savoir Valy, tout! Fais moi voyager par tes mots, je vois tellement peu de choses exceptionnelles par ici... Mon besoin d'aventures est loin d'être comblé!"

Avec Valaina, je sais que tous les sujets peuvent être abordés sans le moindre souci. Telles des sœurs, nous nous comprenons, sur tout et dans tous les domaines.

"Il y a des moments où je me languis de ces instants de jeunesse, de notre insouciance, des temps sombres viennent, ils sont tous proches, je peux les sentir la nuit... Mais lorsque je m'éveille, ce sont ces souvenirs d'enfance, ces instants de liberté qui me permettent d'appréhender ces cauchemars avec plus de sérénité et d'avoir foi en l'avenir..."

Pourquoi suis-je aussi sérieuse tout à coup? Je n'en sais rien...

"Laisse tomber! Dis-je en buvant une gorgée de thé... Tu as une monture de qualité? Tes voyages demandent de bien bons chevaux non? Tu te rappelles les 6 jours que nous avions passé dans la nature... Tout le monde nous croyait perdues, mes les jumeaux... En fait, nous savions très bien ce que nous faisions... Nous voulions trouver une source... Oh, quel dommage, trou de mémoire, je viens d'oublier son nom... Tu t'en rappelles peut-être? "
WILDBIRD
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 8 Mai - 10:19

just between girls
Qu'il était bon de ressasser le passé avec Arwen. Ca faisait du bien. Beaucoup de bien. Même si, à quelques reprises, cela pouvait l'emplir de tristesse. Parce que repenser à des choses qui s'étaient passées il y avait de cela très longtemps, bien évidemment, ça faisait toujours quelque chose. Mais ça irait. Pour l'une. Comme pour l'autre d'ailleurs. En tout cas, Valaina avait goûté à son gâteau et très honnêtement, il était plutôt bon. Oui, il n'y avait pas à dire. Elle aimait bien. Est-ce qu'elle s'était faite aider ? Ou bien l'avait-elle fait toute seule ? Elle n'aurait su dire. Mais qu'importe. Parce qu'à dire vrai, il était bon. Et c'était tout là le principal à dire vrai. Ni plus. Ni moins. "Il y a longtemps que je n'ai pas eu l'occasion de manger un tel gâteau. Il faut dire que lorsque je suis sur la route, je n'ai pas réellement le temps pour cela." Et c'était bien dommage à dire vrai. Parce qu'elle aimait bien manger des sucreries de temps à autre, et ce même si elle n'avait pas réellement l'occasion de le faire. Quand elle préparait à manger, c'était souvent des soupes. Avec du lembas. C'était rapide à préparer quand elle était sur la route et qu'elle devait voyager rapidement. C'était un peu compliqué, d'ailleurs, quand elle n'avait pas le temps parce que la maladie ou bien la mortalité des hommes la pressait. Mais fort heureusement pour elle, elle avait toujours du lembas sur elle. Et quand elle n'en avait plus, elle arrivait à en préparer. Ca lui rappelait des fois où elle avait tenté d'apprendre à Elrohir ... Pas facile. Il était mauvais élève. Mais passons.

Valaina eut un rire amusé tandis que sa soeur de coeur lui expliquait qu'il ne fallait rien manger de ce qui avait pu être préparé par Elrohir. Elle avait bien raison. "Oh, ça, je le sais très bien. J'ai tenté de lui enseigner. A quelques reprises." La blonde secoua la tête. "Hélas, cela n'a jamais rien donné de bon. Il essaie pourtant. Il essaie. Mais ce n'est pas facile." Elle poussa un léger soupir. "Pourtant, il connait les bases. Mais il ... dose trop fort. Il met trop d'épices. Ou bien trop de sel. Ou encore trop de sucre. Si bien que cela en dénature le plat qu'il tente de faire." Oui. Mais comment lui apprendre à bien doser ? Tout était une question de goût. "Resterait plus qu'à inventer une espèce de mixture qui pourrait supprimer le trop d'épices et autres joyeusetés de ce genre." dit-elle dans un hochement de la tête. Ouais, ça pourrait être sympa. Et avec un peu de chance, ainsi, Elrohir pourrait faire des choses un peu plus mangeables. Enfin, s'il acceptait de suivre ses conseils mais bon. Ca, c'était pas gagné d'avance à dire vrai.

Arwen était curieuse. Elle voulait savoir ce que Valaina avait pu faire. Les rencontres qu'elle avait pu faire. Elle avait envie de vivre par procuration. Elle eut un sourire. "Tout te raconter serait long. Vraiment très long. Néanmoins, oui, je veux bien te raconter quelques anecdotes. Histoire de te faire voyager un peu." dit-elle dans un hochement de la tête. Arwen était piégée dans une espèce de prison dorée. Valaina aurait été de sang noble, elle aurait été une princesse comme sa soeur de coeur, oui, elle aurait été piégée, elle également. On l'aurait, sans doute, empêchée de faire ce qu'elle voulait. Parce qu'elle était une héritière. Mais parce qu'elle était, également, une femme. Là, elle avait plus de liberté. Elle avait plus de latitude. Elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Quand elle le voulait. On pouvait lui donner des ordres, mais cela ne voulait pas dire pour autant qu'elle les respectait ou bien qu'elle les suivait. "Je ne t'envie pas tu sais. Car je ne suis pas du genre à aimer rester au même endroit très longtemps. Je finis par m'y ennuyer. Ou être désagréable." dit-elle dans un nouveau hochement de la tête. Arwen lui rappela d'une fois où elles étaient parties toutes les deux et que ça avait inquiété toute la cité d'Imladris. "Je me souviens comme si c'était hier. Je me demande s'ils auraient fait autant de remue-ménage si j'étais partie seule." Peut-être. Ou au moins, elle aurait eu les deux frangins sur le dos. Surtout d'Elrohir dont elle avait toujours été la plus proche. "C'était la source d'Halamshiral. Une eau si douce et si belle qu'on en voyait nulle part ailleurs." Valaina secoua la tête. "Tu sais que j'ai fini par la trouver, cette source ? Bah c'était des conneries qu'on nous avait racontés. Mis à part une jolie cascade, il n'y avait pas grand chose d'intéressant." Déception. Une certaine déception. Mais qu'importe, c'était pas grave.

"Pour en revenir à ma monture ... Oui, elle est solide. Mais si, je crains, qu'elle ne me fasse plus très longtemps." ajouta-t-elle dans un soupir. "Hélas pour nous. Nous sommes immortels. Mais pas nos montures." Bien dommage d'ailleurs. Parce qu'avec les voyages qu'elle faisait, il était vrai qu'elle avait besoin d'une monture solide. En qui elle pouvait avoir confiance.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 16 Mai - 22:12


   
   Valaina et Arwen
   Après-midi entre filles

L
es anecdotes de Valy sont bien plus délicieuses que le plus délicieux des gâteaux. Et sa présence est bien plus savoureuse que la plus savoureuses des friandises. Aussi douce au coeur qu'à l'âme. Mon esprit se met à vagabonder avec ses mots tandis que je mords une fois de plus dans le gâteau. Et lorsqu'elle affirme ne pas m'envier, je me prends à envier sa position à elle. Non pas que sa vie soit merveilleuse tous les jours. La mienne n'est pas non plus dénuée de plaisirs et de petits bonheurs. Mais un équilibre serait parfois bienvenu. Une certaine liberté autant en paroles qu'en actes. La possibilité d'agir et de dire ce que j'ai envie au moment on j'en ai envie. Cela m'est malheureusement impossible. Mon rang! Je le respecte au plus haut point, tout comme je respecte mes parents et me ancêtres. Mais le titre de princesse, ce titre que je laisse de côté le plus souvent possible, me bloque dans mes inspirations. En qualité de guérisseuse, moi aussi, je pourrais voyager de part le monde, aider les pauvres hommes pour qui mes soins seraient les bienvenus. Cela ne serait qu'une part minime de ma liberté.  

Je me contente cependant de lui sourire d'un air un peu triste et entendu. Nous nous comprenons sans un mot, cela a toujours fait partie de nous. Je lui parle une fois cette passade effacée, de notre virée, une fois, il y a bien longtemps... A la recherche d'une source dont j'ai oublié le nom.

"Si personne n'avait fait ce remue ménage, sache que moi, je l'aurais fait! Ou je les aurais tout du moins secoués pour qu'ils se réveillent... Ou je serais partie à ta recherche et ils auraient bien du me suivre! C'est évidence même."

Au fond de moi, je me dis que même aujourd'hui, je rêverais d'aller la trouver, cette source... Cela peut sembler bien inutile pour ne pas dire désuet, mais oh que oui, j'aimerais. Cependant, ma chère amie m'annonce que la source est loin d'être aussi miraculeuse et pure qu'on le dit. Pourtant, une part de moi désire tout de même la voir, même si le spectacle n'en vaut pas forcément le voyage. Une envie de rébellion peut-être. En tout cas, Valy se souvient du nom de la source. J'ai l'impression que j'ai du retenir tant de chose depuis quelques décennies que certaines choses se sont effacées de ma mémoire. Une jolie cascade? Oh oui! Non pas que nous n'en ayons pas quelques jolies dans les bois alentours mais...

Et elle me met à me parler de sa monture. Je ne doute pas que celle-ci se fatigue de ces durs voyages. Les chevaux ne sont pas immortels. Aelinél est ma 50ème jument. Mais elle descend toujours de la même lignée. Sa mère a été ma monture pendant 35 ans et son arrière-arrière-arrière... Je vous passe la suite -  grand-maman était la jeune pouliche qui fut mon compagnon de voyage aux côtés de Valy lors de notre semaine de folie pour trouver la source d'Halamshiral. Je me souviens de chacun d'entre elles. Toujours des femelles et toujours des montures d'une grande qualité, fidèle, avec un caractère fort qui ne permettait pas à tout le monde de les monter mais d'une fiabilité sans faille. Chacune était différente mais je les ai toutes aimé de la même manière et chacun repose dans mon coeur à jamais.

"Je connais un excellent mélange qui pourra lui redonner plein d'énergie... Aelinél ne mange presque que ça et elle se porte mieux que jamais malgré ses 20 ans. Si tu veux venir aux écuries avec moi, je t'en préparerai plusieurs portions. Et peut-être ferions nous un tour comme au bon vieux temps... Qu'en dis-tu Valy?"

Je vide ma tasse de thé et la dépose sur la table basse près de nous avant de prendre ma si précieuse amie par la ma main. Une part de gâteau encore dans l'autre, je la guide dehors avant de l'emmener vers les écuries.

"Je ne me lasse jamais de monter Aelinél... Même si ce n'est pas pour des virées assez longues... Elle est d'une douceur incroyable et sait ce que je veux avant même que je lui demande... Nous sommes fusionnelles comme rarement je l'ai été avec une jument."

Je souris à Valaina tandis que je la guide toujours dans ce qui est à présent mon lieu de vie.
WILDBIRD
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 22 Mai - 17:33

just between girls
Qu'on se le dise. Etre amie avec des héritiers, des princes, des princesses, oui, il était vrai que ça pouvait avoir ses avantages. Néanmoins, on était surveillés. On était suivis. Et Valaina n'appréciait pas vraiment qu'on regarde, qu'on zyeute ses moindres faits et gestes. Il était vrai que pour la source d'Halamshiral, elles avaient fait chou blanc lors de leur petite expédition. Mais ça leur avait permis de passer du temps ensemble. Toutes les deux. Et rien que toutes les deux. Elles étaient parties explorer. Et ça les avait bien amusé d'ailleurs. La blonde s'en rappelait comme si c'était la veille. Et nul doute qu'elle s'en rappellerait toute sa vie. Parce qu'elle s'était bien amusée avec Arwen. Parce qu'elles étaient parties à l'aventure. Et qu'elles avaient vécu une aventure sans forcément avoir quelqu'un derrière leur dos. Valaina eut un sourire tandis qu'Arwen lui révélait que si jamais personne n'aurait bougé pour retrouver Val, elle, elle l'aurait fait. "Et j'apprécie cet acharnement dont tu aurais fait preuve, le cas Et échéant." Valaina eut un léger hochement de la tête. "C'est loin tout cela, mine de rien." C'était même très loin. Pourtant, elle s'en souvenait encore bien. Valaina avait la mémoire pour certaines choses. Pour d'autres, beaucoup moins. Oui, en quelque sorte, elle filtrait les souvenirs qu'elle souhaitait conserver. Et la plupart des souvenirs qu'elle souhaitait garder en tête, c'était les moments qu'elle avait pu passer avec ses frères ou bien sa soeur de coeur. Au fond, elle appréciait ces moments et elle n'avait aucune envie de les balayer de sa mémoire. Certes, parfois elle se retrouvait au milieu d'une farce orchestrée par les jumeaux diaboliques. C'était pas drôle. Certes. Pourtant, elle s'en rappelait. Parce qu'ils étaient avec elle. Parce qu'elle passait du temps avec eux. Et parce qu'elle adorait ça, au fond. Et si vous lui posiez la question aujourd'hui ? Elle répondrait la même chose. Que ces moments là, elle les chérissait tout au long de sa longue vie. Pour sûr.

Sujet qui pouvait être quelque peu fâcheux, c'était la monture de Valaina. Depuis qu'elle parcourait la Terre du Milieu, elle ne comptait plus le nombre de montures qu'elle avait pu avoir. Parfois des mâles. Parfois des femelles. Mais au final, elle les voyait toutes disparaître les unes après les autres. Et honnêtement, ça lui déchirait le coeur à chaque fois. Parce qu'elle passait beaucoup de temps avec ces merveilleuses créatures. Parce que parfois, quand elle n'avait aucun abri, hormis le sol caverneux d'une grotte et qu'il faisait froid, Valaina se serrait tout contre son cheval, une couverture sur sa monture, les tenant ainsi tous les deux au chaud. Nombre de fois qu'elle avait été obligée de faire cela pour éviter de mourir de froid. Elle, ou bien son cheval d'ailleurs. Le miruvor réchauffait, certes, mais ce n'était pas suffisant dans certains cas. Valaina était intriguée. Arwen avait peut-être quelque chose qui pourrait aider la monture de sa soeur de coeur. "Tu m'intéresses là." Il était vrai qu'elle aurait pu, elle-même, inventer quelques choses à travers toutes les herbes qu'elle pouvait récolter. Néanmoins, elle n'expérimentait pas sur les animaux. "Je veux bien que tu me montres ta nourriture magique." dit-elle dans un hochement de la tête. "Même si je sais qu'il n'y a rien de magique là dedans. Mais oui, ça m'intéresse. Et qui sait ? Peut-être que ça me permettra de garder ma monture actuelle un peu plus longtemps que prévu." Va savoir. Peut-être que ça fonctionnerait. Ne jamais dire jamais comme on le dit si souvent. Pour sûr. "Quant au tour, pourquoi pas ? Mais seulement si nous sommes toutes les deux. Je n'ai pas envie d'avoir une horde de gardes du corps derrière moi." Elle en avait même une sainte horreur. Ca lui rappelait une des fois où elle devait aller chercher des plantes. Elle avait demandé à Elrohir s'il voulait bien l'accompagner. Il avait refusé, prétextant avoir à faire des choses plus intéressantes. A la place, il lui avait assigné quelques gardes ... Et bien, elle aurait mieux fait de se tirer une flèche dans le pied !

"J'ai l'impression d'avoir ce genre de lien avec mes montures également. Enfin, certains liens sont bien plus forts que d'autres. Et je suis toujours emplie d'une certaine tristesse quand je les vois partir." C'était douloureux. Très douloureux. Mais Valaina s'en sortait. Toujours. Elle était triste pendant quelques temps. Et puis, elle finissait par se trouver un nouveau cheval. Parce que ça lui était nécessaire. Parce qu'elle en avait besoin pour voyager aux quatre coins de la Terre du Milieu. Parce qu'elle n'était pas quelqu'un qui restait en place.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Après-midi entre filles [PV Lizzy]
» Après-midi entre frère et soeur
» Après-midi shopping, comment passer un bon moment entre amies • Sarah
» Une soirée entre filles {Alexis}
» Après-midi tranquille.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Archives Rp-
Sauter vers: