Bilbo || Hobbit cambrioleur

 ::  :: Les Archives :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Mar - 14:07

         
Bilbo Baggins

       
× La Compagnie×
       

       
ft. Martin Freeman
Oye ! Oye ! Je me nomme Bilbo Baggins, fils de Bungo Baggins et Belladonna Touc.  Je suis né le 22 septembre 2890 ▬ 3A. J'ai donc 51 ans ! Je suis né dans la contrée que l'on nomme La Comté et actuellement je vis à Esgaroth. Dans la vie, je suis un hobbit rentier et un cambrioleur à mes heures perdues sur les routes ! Si tu ne l'avais pas remarqué je suis une spécialiste en cambriolage, écriture, belles paroles et manient minime de l'épée.. Je suis actuellement Célibataire.

       Je suis un PV  de Tolkien.

       
A savoir

« Monsieur Baggins ? Ce qu'il faut savoir de lui c'est qu'avant son aventure c'était quelqu'un de très réaliste. Peut-être un peu trop imaginatif pour certains, mais ça venait surement de la famille de sa mère. »
Une voisine

Bilbo est un obit comme le furent son père et sa mère. Certes, il est né avec une cuillère d'argent dans la bouche et il n'a jamais manqué de rien ayant une mère qui savait subvenir à ses attentes en faisant de bons petits plats qu'il aime reproduire aujourd'hui. Même s'il a vécu dans la même maison de sa naissance à aujourd'hui, il ne s'y est jamais ennuyé, car Bilbo est de ceux qui ont une imagination fertile. Elle serait pourtant la bienvenue si ce n'était pas un peureux à ses heures perdues. Oui c'est vrai, il lui arrive d'imaginer la pire des situations à cause d'une buche qui tourne dans l'âtre de son trou de Hobbit. Pourtant, ce n'est rien de plus qu'une buche qui se retourne pour mieux bruler.

Réaliste est aussi un mot qu'on pourrait utiliser pour le qualifier avant son départ. Il aime que les choses soient carrés et rangée. À croire qu'il était presque manique, mais dans le fond, ce n'est qu'une apparence qu'il se donne pour cacher le fait qu'il n’aimait pas spécialement voir du monde. Certes comme tous les Hobbits, Bilbo se plait à recevoir et à servir de bonnes choses, mais l'imprévu ce n'est pas sa tasse de thé si l'on peut le dire ainsi.

Aujourd'hui peut-on vraiment dire que Bilbo a changé du tout au tout ou bien qu'il a découvert d'autres défauts ? Non, on peut dire que l'anneau là transformé un peu. Il est devenu comme les autres un peu méfiant et égoïste quand on parle de son bien. Mais est-ce un mal de vouloir garder à tout prix ce que l'on chérit ? Peut-être pas. Pourtant, il est aussi devenu habile menteur, ce qui ne peut que s"ajouter à son don naturel pour les belles paroles et les beaux livres. Bilbo est un littéraire dans l'âme cela ne fait aucun doute. Pourtant, soyez surpris, il tente tout désormais et ne veulent pas décevoir ceux avec qui il voyage. Autant dire qu'ils sont devenus comme une sorte de seconde famille. Le Hobbit est aussi quelqu'un de bon gout, culinairement parlant, mais désormais il sait faire des sacrifices en ce qui concerne son confort, quoi de mieux pour les aventures.

Et sorti de son trou, Bilbo est désormais passionné par le monde qui l'entoure malgré les difficultés qu'il peut éprouver.
       

       

       (c) crédit

       
       
derrière l'écran


       

       
 
Dezaia

       → age ; 20 ans , éternellement jeune je suis.
       → comment es-tu venu ici ?; A vrai dire, je sais plus trop, faut dire que j'ai la mémoire courte et puis voilà, mais je me suis bien plus avec une elfe et du coup bah je reste avec un hobbit, on est en sous nombre en même temps
       → code du règlement ;The Last Goodbye
       → quelque chose à dire ; Et les licornes, on en parle ou bien ?
   
Rang

   

   → Rang en 2-3 mots : Gentleman Cambrioleur
   → Couleur en HTML : Couleur du groupe
   

       



   
Aide le staff :
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Mar - 14:09

     
Mon histoire
  

Je viens de sous la colline et mon chemin menait sous la colline et par-dessus les collines.

Remontant les couloirs de pierre à toute vitesse, retournant l'anneau entre ses doigts, Bilbo avait du mal à croire ce qu'il avait vu de l'or, des tonnes d'or et un Dragon, un véritable Dragon, celui qui faisait une partie des chansons des troubadours et des poètes. Lui-même avait écrit des aventures avec des dragons pour occuper des enfants dans ses bons jours. Et pourtant, il était là à Erebor. Il remonta totalement les marches, se trouvant désormais devant sa compagnie, sa nouvelle famille tendant ce qu'il avait tant bien que mal récupéré. « Félicitations, Maître cambrioleur. Quelques belles babioles que vous ramenez là… » lança acide le Roi sous la montagne à son égard. C'est vrai ce n'était pas pourquoi il était ici et qu'elle histoire...

*****

C’était il y a cinquante et un an, pour tout vous dire, la naissance d’un bébé met en joie toute une famille et l’on sait tous très bien que celle du petit Bilbo en plus d’être riche, était peuplé d’une tonne d’oncles, e tantes et de parents éloignés qu’il ne connaitrait jamais de sa vie et pourtant, il avait reçu des cadeaux de naissance de toutes ces personnes. Enfin, ses parents avaient reçu des cadeaux pour lui, autant vous dire que c’était un peu comme un anniversaire en avance, car là on ne fêtait que la venue au monde et non pas une année de plus en ce monde. Choix évident, il avait reçu une petite peluche qu’il garda avec lui un temps avant de s’en séparer à l’adolescence. En fait, la vie de Bilbo n’était pas l’aventure qu’il a suivie aujourd’hui, c’était même tout le contraire. Alors que son père lui apprenait à être un honnête hobbit, sa mère lui apprenait l’art des mots et leurs significations, autant dire que les Baggins était la famille par excellence… Et ce trou dans lequel ils vivent été de toute beauté pour ceux du Cul-de-sac, alors comment s’imaginer que le fils unique qui y vivait serait un truand et un hobbit malhonnête. Pourtant, au vu du côté maternel de ce pauvre hobbit, on pourrait se douter qu’il aurait un gout prononcé pour l’imaginaire et les aventures.

Et il est devenu bien vite un adulte à la mort de son père lors de sa trente-sixième année. Oui, Bungon Baggins, le chef de la noble famille des Baggins a perdu la vie d’une façon toute naturelle, mais cette nouvelle plongea le Hobbit dans une mauvaise passe, si bien qu’il pensait ne plus pouvoir faire sa vie ailleurs, car sa pauvre mère était tellement désespérée qu’elle ne pouvait plus vivre seule. Décidément, Bilbo n’était que normal dans son trou de hobbit et pourtant, huit ans après la mort de son père, c’est sa mère Belledonne qui rendit l’âme le laissant là seul dans ce trou devenu trop grand pour lui. Et tout le monde se demanda s’il resterait célibataire toute sa vie, car à quarante-quatre ans, Monsieur Baggins n’était pas près d’être marié ou de rencontrer quelqu’un. Alors, il se contenta de vivre simplement devenant un hobbit cultivé, bien qu’il n’ait jamais vu à ce moment-là le monde. De fait, on lui colla l’étiquette de l’hobbit sérieux et raisonnable durant des années avant qu’un mage gris ne vienne lui faire une proposition incongrue. (Surtout dans cette partie de la Terre de Milieu si vous voulez son avis !)

Alors qu’il était dans l’année de ses cinquante et un ans, Bilbo fut rapidement contraint de discuter avec le personnage de ce monde. Gandalf le gris semblait enclin à faire affaire avec lui, mais au sujet de quels services, il n’était sûr de rien. Méfiant comme pas deux, il préféra décliner l’offre, mais le mage ne semblait pas décidé à en rester là. D’où la marque qu’il laissa sur la porte du trou avant de partir en souriant. Intrigué, Bilbo avait vérifié ce qu’avait fait le magicien quelques minutes après son départ. Bon, c’était presque l’heure d’un encas et il ne se soucia guère de ce qu’avait bien pu faire ce magicien au final. Pourtant, le soir même, treize nains sont venus frapper à tour de rôle à sa porte. En bon hôte, il les reçut prêt à vider son garde mangé et avec grand déplaisir qu’ils puissent toucher à ses affaires. Pourtant, l’arrivée du magicien ce même soir éclaira tout en assombrissant les pensées du Hobbit. Il devait être le fruit d’une mascarade. Mais malgré les risques de mort par le feu, par la noyade, par des cannibales, la pendaison ou d’autres, il accepta au petit matin de rejoindre la compagnie de Thorin, le roi sous la montagne.

Que ce soit sur leurs poneys sur les routes, à affronter des trolls désireux de faire d’eux leur repas, la compagnie est resté soudé malgré les disputes ou les points de divergence qu’il pouvait exister certains jours. Le jour important de cette aventure pour lui doit être le même jour où il a quitté la ville d’Elrond pour reprendre la direction de la Montagne solitaire. Tomber dans un camp de gobelins, il ne s’y attendait peut-être pas, mais être séparé de ses compagnons était encore pire. Autant dire que dans les cavernes de cette cité, Bilbo avait tout aussi peur qu’il était excité par ce qui se passait, ici, il ne risquait pas sur sa vie. Quoi que. Pourtant, un joyau semblât briller à ses yeux, un anneau d’or qui l’attirait sans savoir pourquoi. Il fut soulagé en le prenant entre ses doigts. L’anneau de pouvoir avait enfin trouvé celui qu’il cherchait. Et sa surprise fut énorme quand il rencontra cette créature… Devinettes et autres jeux, il réussit à sortir de cette caverne, retrouvant ses amis et le Roi sous la montagne le traitant de pleutre. Oui il l’est, mais avec eux, il se sent prêt à aller au-delà de ses limites. Alors, la compagnie continua d’enchainer les chemins pour se retrouver dans la forêt. Le chemin des elfes devait être suivi pour arriver à Esgaroth, la ville au pied de la montagne.

Pourtant, rien ne s’arrêtait là, une autre aventure, attaquée par des araignées géantes, aimant les chairs humaines, hobbites, elfiques ou naines. C’était presque perdu d’avance, mais avec Dard, son épée volée aux trolls, Bilbo put se dégager et sauver ses amis des cocons. Mais c’était sans compter l’arrivée des elfes sylvestres, méfiants et pleins de rancœur envers les nains que ces derniers furent capturés. Par le ciel, Thorin réussit à négocier la libération de sa compagnie et quelques bras de plus pour les aider le jour de Durin venu. Esgaroth après Mirkwood, c’était du simple au double, pourtant, la compagnie fut accueillie comme ceux qui allaient faire pleuvoir l’or sauf pour un homme. Bard il ce nome. Et pourtant, Bilbo faisait partie de ceux présents pour accompagner Thorin lors du jour de Durin. Et voici comment il était rentré dans la montagne qu’il avait vu le Dragon et qu’il était ressorti aussi vite qu’il était rentré avec quelques babioles. « Félicitations, Maître cambrioleur. Quelques belles babioles que vous ramenez là… » lança acide le Roi sous la montagne à son égard.

*****

« Allons-y maître cambrioleur. », Alors Thorin l'avait sorti de ses pensées concernant sa vie qui allait peut-être toucher à son terme. Passant devant lui à une certaine vitesse, ledit Maître cambrioleur suivit les nains dans les couloirs de pierre de cette cité maudite. Le dragon était encore en vie, mais eux pour combien de temps ? 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Mar - 14:32
Rebienvenu parmi nous ♥
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Mar - 16:56
*lui tapote la tête*

rebienvenue :3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 10 Mar - 18:39
Re bienv'nue parmi nous ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 11 Mar - 10:20
Oh un cambrihobbit !! Bienvenue, j'adore tout tes gif *w* Bon courage pour ta fiche
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 11 Mar - 12:27
Bienvenue maître cambrioleur! Bon courage avec ta petite fichette ;) Et si tu as la moindre question, n'hésite pas à demander, Dame Arwen ne refuse jamais de donner un coup de main, tout comme sa grand-mère!
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 12 Mar - 15:18

félicitation, tu es validé



Tout d'abord, on a trouvé ta fiche : "Re-bienvenue parmi nous demoiselle :D Très jolie fiche ! Tu connais la maison alors... N'hésite pas si tu as des questions ;) Je t'ajoute à tes groupes :D"

Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà créer ta FICHE DE PERSONNAGE ! N'oublie pas aussi d’aller RECENSER ton avatar, on ne sait jamais si un membre du staff n'a pas fait son boulot :bigrin:
Tu peux dés maintenant participer au rp et si tu ne sais pas par où commencer, un TOPIC de demande a été créer par nos soins.

Les ANNEXES sont assez longues mais n'hésites pas à aller la lire si tu as la moindre question avant de demander à un membre du staff. On sait qu'il y a tout plein de sujet explicatifs mais c'est pour mieux organiser le forum et tu verras tout est assez simple ici \o/

Le sujet ROYAUME est une sorte de répertoire des membres, Merci de bien vouloir passer par ce SUJET pour vous être ajouter ^^

Tu savais que ton personnage pouvait intégrer une organisation s'il le souhaite ? Va faire un tour ICI, les détails se trouve dans ce sujet !

Le forum Bureau regroupe les sujets relatifs à ton personnage (demandes, pnj, ect...), n'hésite pas à y faire un tour. Tu peux également créer ton SAC pour répertorier tes possessions ^^

N'oublie pas de compléter ton profil, ça nous donne un aperçu de ton personnage :hearrt:

J'ai failli oublier, pour faire plus ample connaissance, je t'invite à t'amuser avec nous FLOOD.

Et pour finir : BON RPG ♥️

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Bilbo le hobbit - le film
» Bilbo le hobbit
» le livre rouge
» L'Auberge du Dragon Vert [Lieu Public]
» Sources - Bilbo le Hobbit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Fiches-
Sauter vers: