Quête part II : La désolation de Smaug

 ::  :: Les Archives :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Dim 25 Jan - 18:19

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 



Les nains quittent la ville des hommes pour reprendre leur royaume. La Compagnie se trouve devant la porte qui est censé s'ouvrir au dernier jour de Durin...


ATTENTION, la première partie concerne uniquement la compagnie, en fonction des évènements à venir, vous serez sollicité à participer à cette quête (le staff vous enverra un mp).

Tour :  Thorin Oakenshield - Kili

Un maximum de 500 mots est demandé, pensez au PNJ derrière ;)
Vous avez 5 jours pour répondre, ensuite c'est au prochain ou PNJ de prendre le relais ♥
☀ Les résultats de la quête seront annoncé à la prochaine intrigue.
☀ Un PNJ régulera la quête après les réponses du groupe.
☀ Le PNJ jouera uniquement les rôles clés manquant si cela est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 31 Jan - 18:11

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 


Voilà un mois difficile qui vient de se passer pour le plus jeune des nains de la compagnie. Après plusieurs missions où il a réussi à perdre la vue à cause de la neige qui a envahi les Terres du Milieu, il a fini par réussir à retrouver la vue grâce aux elfes qui lui ont offert un traitement à base de plantes. Et, si le nain a hésité avant de l’utiliser, autant dire qu’il se trouve aujourd’hui bienheureux de pouvoir voir à nouveau. Comme le monde a pu être compliqué lorsqu’il était aveugle, et ce encore plus alors qu’il vivait, même si tout ceci était temporaire, dans une ville sur pilotis. Vraiment, la vie est compliquée pour lui et le monde semble être sur le point de changer du tout au tout. Car, le jour de Durin approche, et avec ses frères nains, le voilà prêt à partir. Oui, il est prêt, son sac sur son dos, et ses affaires avec lui, prêt à monter sur un poney pour se diriger vers la montagne.

Oh, personne ne peut comprendre à quel point son cœur est emplit d’une sorte de fierté mêlée d’angoisse en ce jour. Oui, il est fier du chemin parcouru, il est fier et il n’a qu’une envie : que son oncle se retrouve à nouveau roi sous la montagne, et que les siens reprennent leur du. Mais, Smaug le puissant… Smaug le féroce lui fait peur, au fond, car il sait qu’il est là, quelque part, en train de ronfler sur les tas d’or des nains, en train de se gausser de leur avoir pris la montage. Et, à cette idée, le nain sent la colère emplir son cœur.

Alors, il talonne son poney pour le faire avancer, il le talonne et il avance, son dos particulièrement droit, incapable de regarder dans son dos ceux qui sont venus assister à ce départ. Non, pour lui comme pour les nains, la toute première étape c’est Dale, l’ancienne cité des hommes, cette ville autrefois prospère qui n’est plus désormais que des ruines que le nain imagine encore fumantes.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Thorin Oakenshield
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 627
× Inscrit le : 27/03/2013
× Dime : 16099
× Localisation : Les Ered Luin
Mar 3 Fév - 9:46
La désolation de Smaug
Thorin Oakenshield

Quête commune


 

 



 

 

And if we should die tonight Then we should all die together Raise a glass of wine for the last time Calling out father Prepare as we will Watch the flames burn auburn on The mountain side Desolation comes upon the sky Now I see fire Inside the mountain I see fire Burning the trees And I see fire Hollowing souls I see fire Blood in the breeze And I hope that you remember me

Les jours s’étaient un peu trop étendu au goût du nain sombre. Le temps n’avait jamais joué en leur faveur depuis le début de l’aventure. La seule chose positive venait au final de ce marchandage avec le roi des elfes et l’obtention de l’aide de six archers du royaume sylvestre. Ils avaient bien entendu amenés avec eux leur lot de problème, il n’était pas aisé de faire cohabiter elfes et nains aussi longtemps et encore moins dans le cadre d’une mission visant à reprendre la Montagne où ronflait un dragon. Cependant, ils s’étaient mis d’accord, les elfes partiraient dès qu’ils auraient atteint le pied de la Montagne, ne souhaitant pas se rendre au sein même de la roche si chère aux nains. Thorin ne leur en voulait pas, il comprenait et mieux encore, il cautionnait. Il serait peu de dire de plus qu’il n’appréciait pas l’idée que des oreilles pointues pénètrent avec eux dans sa natale cité. Ses yeux azure se posèrent sur le ciel qui se teintait lentement des couleurs de l’aube, il y avait encore beaucoup de chemin à parcourir et peut-être ne serait-il pas sans embûche. « Puisse Mahal être avec nous » Priait silencieusement l’Écu-de-Chêne. Le chemin avec les poneys s’acheva sans aucun doute trop vite pour tout le monde, mais on ne peut traverser un lac de cette dimension avec les équidés et ils perdraient un temps trop précieux à contourner cette immense étendue d’eau. Ainsi laissèrent-ils les poneys à l’abri d’une bicoque miteuse avec eau et nourriture, espérant pouvoir revenir les chercher une fois leur mission menée à bien.

Leur nombre augmenter par les elfes, deux barques furent nécessaire pour les charger tous. Barques que Thorin avaient acquises à force de marchandage et payage d’acompte durant leur court séjour dans la ville des hommes. Il prit le partit d’accompagner les elfes avec les moins belliqueux de ses pairs dans la première des deux embarcations et donna les ordres nécessaire à Dwalin pour qu’il mène la seconde. À tour de rôles, les rameurs firent leur office et en quelques heures, ils avaient atteints la rive tant convoitée au pied de la montagne. Désormais, le reste du chemin se ferait à pied et il ne comptait pas mollir la bonne cadence qu’ils avaient prise sur les flots. Le magicien les attendrait au promontoire face au versant sud d’Erebor à ses dires. S’il n’était pas au rendez-vous, alors la compagnie continuerait seule, il n’était pas question qu’ils laissent passer leur seule chance de trouver cette porte. Le soleil continuait sa course infernale dans le ciel et il était presque midi lorsqu’ils atteignirent le point de rendez-vous. Pas traces de magicien. Seule, la vue sinistre de l’ancienne ville de Dale ravagé par le dragon il y a désormais plus d’un siècle. Les nains profitèrent de l’occasion pour prendre une bouchée d’un maigre repas et une gorgée d’une boisson rafraichissante. « Le soleil est presque à son zénith, remettons –nous en route. Il faut trouver cette porte avant que la lumière ne disparaisse. » Il n’y avait pas à discuter ce qu’il disait, même le hobbit qui rappela qu’il fallait attendre Gandalf se vit gratifié d’une remarque indiquant que ce dernier avait visiblement autre chose à faire, puisqu’il n’était pas en ces lieux. Un magicien étant toujours à l’heure, jamais en retard, ni en avance, c’est là, la conclusion qu’en tirait le souverain en exil.

Le silence de la désolation de Smaug se fit plus pesant à mesure qu’ils progressaient, sans doute parce que personne ne parlait énormément, beaucoup chuchotaient ou murmuraient. Probablement une peur intestine que leurs voix rauques et puissantes ne réveille avant l’heure la bête et la fasse sortir de son antre.  Les yeux sur la carte, Thorin tâchait au mieux de se repéré, mais la petitesse des dessins ne rendaient pas la tâche aisée et le rendu trop approximatif. Chacun des nains et même des elfes cherchaient un indices, jusqu’à ce que l’un d’eux –le hobbit en l’occurrence- fasse remarquer au reste du groupe qu’un escalier grimpait le long de l’une des colossales statues de nain taillées à même la pierre. L’heure était venue pour les elfes de leur dire adieu et de retourner auprès de leur roi. Thorin les assura de ses bons sentiments et leur rappela que leur roi pourrait venir chercher son dû dès qu’il serait à nouveau maître d’Erebor. Ce qui pouvait arriver d’ici peu comme dans plusieurs semaines dépendant du succès de Bilbon dans sa tentative de cambriolage. Commença alors l’ascension jusqu’à l’espace dégagé faisant face à la roche grise. Tout semblait indiqué que c’était le lieu tant attendu pour lequel ils avaient tant bataillé durant ces semaines de voyage. Le retour dans le sein maternel de la montagne n’avait jamais été si proche, Thorin s’en sentait presque fébrile. Il avait l’impression de redevenir un jeune nain aussi insouciant que son plus jeune neveu. Cette envie dévorante de revoir les murs de la cité, de parcourir à nouveau le dédale de couloirs, retrouver les immenses forges et y travailler à nouveau. Et les collines d’or étincelantes… L’Arkenstone, joyaux parmi les joyaux, trésor incomparable du peuple de Dùrin.

Hélas, tout à un prix et celui qui devait être payé ce jour fut l’once de désespoir qui passa dans le groupe lorsque le soleil disparu à l’horizon. Ils venaient de perdre la lumière, perdre leur unique chance d’ouvrir la porte et de regagner leur royaume. C’était à n’y rien comprendre, ils avaient pourtant fait ce qu’il fallait. Un à un, les nains reprirent le chemin des escaliers et à fortiori du retour vers les Ered Luin. Thorin lui resta avec Bilbon durant un instant, se creusant les méninges en silence pendant que le semi-homme marmonnait inlassablement la même rengaine. Finalement, alors que la lune se levait et qu’il se résignait à reprendre le chemin inverse. Un bruit l’attira à côté de la paroi. Une vieille grive grise tapait avec acharnement ce qui devait être un escargot contre la pierre.  « Tenez-vous près de la pierre grise lorsque la grive frappera… » Une lueur d’espoir couru dans les prunelles claires du nain. La lumière de la lune fit alors apparaître la serrure tant convoitée, magnifiquement dissimulé dans un pli de la roche. Alors que Bilbon hurlait à plein poumon que les nains devaient remonter, le nain sombre resta coït de surprise. La lumière de la lune, comment n’avaient-ils aucun penser à ce plus tôt. Les nains réunis de nouveau assistèrent alors à l’ouverture de la porte. Le légitime roi sous la Montagne glissa la clé dans la serrure et avec l’aide du brillant hobbit, poussa la porte qui s’ouvrit dans un craquement sonore, dévoilant les premiers couloirs de la cité d’Erebor. Une grande émotion s’empara de lui, même s’il n’en montra qu’une toute petite partie lorsqu’il pénétra le premier dans les entrailles de la montagne en laissant courir ses doigts épais sur la roche. « Enfin, je reviens chez moi. »
© Gasmask




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Fév - 18:21

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 



Lorsque la lune frappe la montagne, seul Bilbo voit l'entrée de la porte secrète, mais ses cris rappellent bien vite les nains qui ouvrent l'entrée. Après quelques palabres, Bilbo est mit sur la voie de la salle au trésor, et on peut sentir l'appréhension dans chacun des pas qui l'éloignent des nains.

Ce qu'il se passe dans la pièce, alors que le hobbit est face au dragon, les sentiments qu'il a ressentis resteront un mystère pour tout le monde. Le fait est, cependant, qu'il réussit à prendre deux coupes en or et revient en courant auprès des nains, pour leur montrer son butin. Et, pendant ce temps, sur son tas d'or, Smaug continue de ronfler... Mais, pour combien de temps ?


ATTENTION, la première partie concerne uniquement la compagnie, en fonction des évènements à venir, vous serez sollicité à participer à cette quête (le staff vous enverra un mp).

Tour :  Thorin Oakenshield - Kili

Un maximum de 500 mots est demandé, pensez au PNJ derrière ;)
Vous avez 5 jours pour répondre, ensuite c'est au prochain ou PNJ de prendre le relais ♥
☀ Les résultats de la quête seront annoncé à la prochaine intrigue.
☀ Un PNJ régulera la quête après les réponses du groupe.
☀ Le PNJ jouera uniquement les rôles clés manquant si cela est nécessaire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Thorin Oakenshield
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 627
× Inscrit le : 27/03/2013
× Dime : 16099
× Localisation : Les Ered Luin
Dim 15 Fév - 7:26
La désolation de Smaug
Thorin Oakenshield

Quête commune


 

 



 

 

And if we should die tonight Then we should all die together Raise a glass of wine for the last time Calling out father Prepare as we will Watch the flames burn auburn on The mountain side Desolation comes upon the sky Now I see fire Inside the mountain I see fire Burning the trees And I see fire Hollowing souls I see fire Blood in the breeze And I hope that you remember me

Thorin regarda le hobbit s’éloigné d’eux, non sans une certaine appréhension naissante au creux du ventre. Oh, il se souvenait avoir dit à Gandalf qu’il ne pouvait assurer de le protéger et qu’il ne pouvait être tenu responsable de son sort, mais la réalité après autant de semaines passés à voyager ensemble était désormais toute autre. Et si, il ne revenait pas ? Le nain préféra ne plus y penser et se rembruni d’avantage pendant les longues minutes qui suivirent. S’écartant du reste du groupe comme il en avait l’habitude, il se mit à observer le paysage qui s’étendait sous ses yeux, baigné par la lumière laiteuse de la dernière lune d’automne. Une pointe de fébrilité vient naître au cœur de son être, ce besoin viscérale de revoir les grandes salles d’or d’Erebor et les couloirs de son enfance. L’interrogation… À quoi cela pouvait-il bien ressembler là en bas maintenant ? Rien qu’à scruter les ruines de Dale en contre bas, il se doutait bien qu’il ne retrouverait pas grand-chose de la cité sous la Montagne de son enfance. Un regard du coin de l’œil, il observa ses deux neveux en silence. Ils seraient probablement déçus… Il leur avait conté monts et merveilles, mais ce qui se cachait sous leur pied ne serait plus que l’ombre de cela. Remonta la vieille rengaine du début de l’aventure : Avait-il bien fait de les emmener avec lui ? Non pas qu’il doute de leur courage ou de leur utilité, mais c’était prendre le risque de les voir périr et de s’attiré les foudres de sa sœur, bien qu’elle-même comprenait la nécessité de la chose et appuyait sa décision. De là à la voir privée de ses fils… Des enfants qui étaient un peu les siens aussi, mais Thorin n’avait jamais eu la faculté de montrer ses sentiments aussi clairement que Dís. Le poids des responsabilités ? Non, simplement une question de caractère. Il remercia silencieusement le dieu des nains qu’ils soient tous les deux en vies. Combien de temps était-il resté à se plonger dans la dichotomie de ce qui était bien ou mal de faire ? Suffisamment pour que le hobbit se représente parmi eux avec deux coupes en or dans les mains. Il n’avait jamais réellement cru aux qualités de cambrioleur de Mr. Sacquet, mais il devait admettre qu’il commençait son travail avec assez bien de brio. « Félicitations, Maître cambrioleur. Quelques belles babioles que vous ramenez là…» L’héritier du trône s’approcha du semi-homme et l’interrogea. « Vous l’avez vu ? » une lueur brillante dans les yeux, difficile de ne pas comprendre qu’il parlait de la bête lézardeuse ronflante depuis trop longtemps là en dessous. « Est-il en vie ? » C’était à peu près tout ce qui lui importait actuellement. Si le dragon vivait encore, ils étaient tous en danger à commencer par ses deux neveux qu’il avait juré de protéger et le reste du groupe qui comptait sur sa protection en tant que chef. Position inconfortable. Si la bête vivait encore, ils allaient devoir mettre en place, un plan sans faille pour éviter de passer à la rôtissoire.
© Gasmask




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 21 Fév - 0:45

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 

Ah, la montagne. Voilà le but du chemin. Voilà ce que le nain attendait depuis si longtemps, lui qui était né ailleurs, dans une autre contrée, si lointaine qu’il ne savait pas réellement si un jour il verrait celle-ci. Mais, le voilà désormais au bout de ce long chemin. Le voilà désormais face à la montagne, et le temps est venu de chercher le trou de la serrure. Sauf que les heures passent, les heures s’écoulent, et il n’y a pas un millimètre de trou de visible. Alors, un par un, nos chers nains finissent pas s’en aller, les uns après les autres, afin de faire le pas en arrière dont ont besoin ceux qui abandonnent, car il est difficile, pour eux, d’accepter qu’après avoir vécu tant d’aventures, après avoir réalisé tant d’exploits pour monter une compagnie qui valait le coup, tout cela avait été en vain. Kili est l’un des tout derniers à partir, non sans un regard derrière lui, par-dessus son épaule, pour observer avec une certaine tristesse son oncle, droit comme un « i », dont la silhouette se découpe dans la pénombre grandissante de cette soirée lugubre.

Mais, au bout de quelques pas à peine, voilà qu’un papillon passe devant le nez du nain, le faisant s’immobiliser pour le suivre du regard, en arrière, une nouvelle fois, pour le suivre des yeux jusqu’à la silhouette de son oncle, qui semblait désormais près à les rejoindre, lui et son frère. Mais, à cet instant-là, un cri retentit dans l’air sombre de la montagne, désormais plongée dans une nuit qui, un instant, parut totalement glaciale à Kili. Il ne réagit pas tout de suite. Enfin, son esprit ne réagit pas tout de suite. Son corps, lui, se mit à courir vers le hobbit, resté en arrière, et c’est avec une stupeur mêlée d’une sorte de compréhension ralentie des évènements que le nain réalise ce qu’il est en train de se passer. La montagne, le trou, la serrure, la Lune… Tout ça lui semble s’embrouiller dans son esprit, et pendant quelques secondes, il préfère s’occuper du papillon qui semble s’être attaché à lui, comme il virevolte une nouvelle fois sous son nez. Après que les autres soient revenus, et que les théories du complot aient volé autour du nain étrangement silencieux, voilà notre compagnie qui entre dans la montagne par la porte dérobée, et le voilà qui se retrouve à suivre les autres, avec l’étrange impression qu’on le laisse un peu de côté, peut-être parce qu’il est le plus jeune de la compagnie ?

Quoi qu’il en soit, voilà venu le moment d’attendre, encore et encore. Attendre que le hobbit fasse son travail, tout en découvrant, pour Kili du moins, les entrailles de la montagne. Alors, pendant que son oncle fait les cent pas, pendant que les autres membres de la compagnie sont là pour le soutenir, notre Kili s’éloigne un peu, dans un couloir, puis un autre, afin d’arriver peut être dans un endroit oublié. Du moment, après tout, qu’il ne réveille pas le dragon, n’est ce pas ?

Mais, au bout de quelques centaines de pas, sa curiosité est soudainement mise en berne par un pressentiment. Et si… Et si Bilbo ne revenait pas ? Alors, après avoir pesé les pours et les contres, Kili décide de revenir vers ses compagnons de voyage, s’installant sur une caisse pour vérifier son arc.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Lun 2 Mar - 21:40

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 



Le dragon est bien en vie, cela est confirmé par Bilbo. D'ailleurs, Samug a remarqué qu'il manque deux coupes en or et fait sentir par un "tremblement de terre" qu'il est bien là. Il cherche le voleur et il est déterminé à se venger.

La compagnie est bien consciente du danger que représente cette bête mais nombreux d’entre vous connaisse cette montagne. Allez-vous faire face à ce dragon ou rester cacher là où vous êtes ?


ATTENTION, la première partie concerne uniquement la compagnie, en fonction des évènements à venir, vous serez sollicité à participer à cette quête (le staff vous enverra un mp).

Tour :  Thorin Oakenshield - Kili

Un maximum de 500 mots est demandé, pensez au PNJ derrière ;)
Vous avez 5 jours pour répondre, ensuite c'est au prochain ou PNJ de prendre le relais ♥
☀ Les résultats de la quête seront annoncé à la prochaine intrigue.
☀ Un PNJ régulera la quête après les réponses du groupe.
☀ Le PNJ jouera uniquement les rôles clés manquant si cela est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Thorin Oakenshield
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 627
× Inscrit le : 27/03/2013
× Dime : 16099
× Localisation : Les Ered Luin
Dim 8 Mar - 5:49
La désolation de Smaug
Thorin Oakenshield

Quête commune


 

 



 

 

And if we should die tonight Then we should all die together Raise a glass of wine for the last time Calling out father Prepare as we will Watch the flames burn auburn on The mountain side Desolation comes upon the sky Now I see fire Inside the mountain I see fire Burning the trees And I see fire Hollowing souls I see fire Blood in the breeze And I hope that you remember me

Un dragon en vie… voilà qui est fort fâcheux, mais pas tellement surprenant. Les dragons sont après tout du genre résistant, surtout lorsqu’ils ne font finalement que dormir comme de gros lézards en couvant l’or volé aux nains. Rester inactif, ce n’était pas dans les plans de Thorin, pas plus que de laisser une fois de plus le semi-homme descendre là-dessous seul maintenant que la Montagne venait de trembler sans aucun doute sous les assauts de la bête écailleuse. Il lui fallait l’Arkenstone pour réunir les armées des nains et il connaissait parfaitement l’étendue du trésor de son grand-père. Il faudrait probablement des jours, voir des semaines au seul hobbit pour trouver la fameuse pierre. Un regard vers les autres nains, surtout ceux qui avait vécu dans cette cité et il comprit qu’ils pensaient pareil. « Nous irons tous. » déclara-t-il sur un ton qui ne souffrait ni discussion, ni doute sur ce à quoi il pensait. Une armées est prévisible, treize nains et un hobbit le sont moins. « Tentons de tuer cette bête, de toute façon que ce soit ici ou en bas, s’il décide de nous donner la chasse, cela sera pareil. Sauf qu’en bas, nous avons encore une chance de nous en sortir et éventuellement de parvenir à nos fins.» Ici, si le dragon venait à sortir de terre, ils étaient vulnérables et exposé avec nulle retraite. En bas, il y avait nombre de tunnels et d’endroit où pouvoir se cacher. Lorsque les groupes furent créer entre ceux qui ferait la chasse au lézard et ceux qui chercherait dans les monceaux d’or du trésor, ils se mirent en marche. La lourde porte de pierre se referma sur eux et commença la descente vers les enfers et l’incertitude. La sortir du sous-terrain était proche lorsque l’héritier du trône s’arrêta et se tourna vers ses coéquipiers. « Nous allons dans les forges, j’ai ma petite idée sur la question. On se sépare deux par deux. Monsieur Baggins viendra avec Balin et moi. Prenez chacun des itinéraires différents. Tâchons de rester tous en vie, mais si certains venaient à périr… » Il les regarda tous dans les yeux un par un. « Sachez que ce fût un honneur de vous avoir pour compagnon et que vos noms ne seront pas oublié. » Piètre consolation, mais il était désormais trop tard pour reculer. Avant de partir, Thorin saisi les bras de ses neveux. « Vous deux surtout, soyez prudent. » Puis, il les lâcha et empoigna l’épaule du hobbit. « Allons-y maître cambrioleur. » Et il s’élança le premier dans le dédale des couloirs et escaliers d’Erebor.
© Gasmask




Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Ven 13 Mar - 20:28

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 



Erebor ! La cité naine imprenable est sur le point de vivre un moment clé de son histoire. Smaug, le Doré a passé beaucoup trop de temps sous la Montagne ! La compagnie se divise donc en plusieurs groupes pour exécuter le plan de leur roi, Thorin. Un plan qui pourrait voir le règne du dragon prendre fin si les nains réussissent à s'accorder sur ce qu'ils doivent faire.

Deux par deux, ils amènent le dragon aux forges, espérant que celle-ci fonctionne après tant d'année. Le dragon tombe dans le panneau et son feu puissant rallume les anciennes forges d'Erebor. Croyant avoir vaincu les nains, le dragon est prêt à retourner près de son or mais Ecu-de-Chêne l'interpelle pour l'emmener dans la galerie des rois. Dans sa course, l'Arkenstone et l'anneau détenu par Bilbon tombe de sa poche pour se perdre dans l’immensité d'or. Le Hobbit n'a pas eu le temps de s'en apercevoir car le dragon le poursuit lui et ses compagnons.

Dans la salle des rois, le dragon et le roi sous la Montagne se retrouve face à face, un moment tant attendu pour le nain qui n'attend que sa vengeance. Celle-ci est sur le point de s'accomplir lorsque Thorin fait pression sur une chaine pour libérer l'Or liquide. Smaug est ébloui par tout cet or, se laissant avoir par ce fluide qui recouvre tout son corps. A ce moment, le chef de de la compagnie fait signe à ses compagnons pour activer la deuxième phase du plan. Ouvrir les vannes des anciens égouts pour faire venir l'eau dans la salle des rois, refroidir la bête et se débarrasser enfin de cet usurpateur. Le dragon tente de se débattre mais il est trop tard, la fin de son règne est proche.

A Lacville, la peur envahit les habitants lorsqu'un tremblement de terre se fit entendre. Le dragon s'est-il réveillé ? Heureusement pour eux, le dragon n'est plus une menace, le monstre ailé est devenu une statue d'Or, il restera le signe de la victoire des nains...

Alors que tous les regards sont sur la montage, personne ne fait attention à l'arrivée des Gobelins et des Orcs dans la ville, ils attaquent avec discrétion, avez-vous remarqué leur présence ?


Tour :  Thorin Oakenshield -  Elladan - Cyrïelle Valdóttir - Bard l'archer - Valaina N. Saralondë -  Elrohir

Un maximum de 500 mots est demandé, pensez au PNJ derrière ;)
Vous avez 5 jours pour répondre, ensuite c'est au prochain ou PNJ de prendre le relais ♥
☀ Les résultats de la quête seront annoncé à la prochaine intrigue.
☀ Un PNJ régulera la quête après les réponses du groupe.
☀ Le PNJ jouera uniquement les rôles clés manquant si cela est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Thorin Oakenshield
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 627
× Inscrit le : 27/03/2013
× Dime : 16099
× Localisation : Les Ered Luin
Dim 15 Mar - 11:44
La désolation de Smaug
Thorin Oakenshield

Quête commune


 

 



 

 

And if we should die tonight Then we should all die together Raise a glass of wine for the last time Calling out father Prepare as we will Watch the flames burn auburn on The mountain side Desolation comes upon the sky Now I see fire Inside the mountain I see fire Burning the trees And I see fire Hollowing souls I see fire Blood in the breeze And I hope that you remember me

Son regard bleu comme un ciel d’été fixait l’immense bête figée dans l’or pour les millénaires à venir. Le rougeoiement qui émanait encore de lui quelques secondes plus tôt s’éteignit lentement et le souffle du dragon s’évapora dans la froideur de l’air nocturne qui venait d’envahir la cité sous la montagne. Pendu dans le vide par cette chaine massive, Thorin soupira de soulagement avant de sentir monter en lui la joie. Un sentiment qu’il n’avait plus guère éprouvé depuis bien des lunes. Un croassement familier arriva à ses oreilles et il entendit Gloín s’extasier sur le retour des corbeaux d’Erebor. Tout était accompli, Erebor appartenait à nouveau aux nains et personne n’avait péri pour cela. Il se laissa lentement glissé le long de son perchoir pour regagner le sol en évitant l’or qui par endroit n’était pas encore totalement solide. Longeant le sol doré, il prit le temps d’admirer Smaug dans son sarcophage. Son amour de l’or l’avait anéanti, qu’en serait-il pour lui ? Car de l’or, il y en avait à perte de vue, là en bas. Cet or, il avait l’impression de l’entendre murmurer sensuellement à son oreille de venir le rejoindre. Un mouvement sec de la tête et il rejoignit ses compagnons qui s’amassait au bord de l’or coulé au sol. Pour la première fois depuis des années, il serra ses deux neveux contre son cœur avec force et tendresse. Son héritier d’un côté, son indomptable frère de l’autre. Il félicita de même monsieur Baggins pour son courage d’une amicale accolade. Cependant, le bourdonnement incessant dans sa tête ne le quittait pas et il s’approcha de Balin. « Fermez la porte, il se peut que nous ne soyons pas totalement sortit de notre peine. Envoie un corbeau à Lasgalen, que le roi vienne chercher son dû. » Il se murmura à lui-même en s’éloignant du vieux nains. « Tant que j’ai encore tous mes esprits. » Il prit alors à part Fili et lui sera l’épaule dans sa grosse main. « Tu veilleras à ce que Thranduil ai son dû, même si tu dois t’opposer à moi. Tu m’as compris ? » Un frison d’impatience lui parcouru l’échine avant qu’il ne repose son regard sur le dragon.
© Gasmask




Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 19 Mar - 22:40

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 


Le regard perdu dans le vide, je me trouve appuyé sur la rambarde d'un pont en bois, observant le reflet argenté d'un poisson nageant dans mon ombre. La dague dans ma main doit en être à son deux-centième aller retour entre l'air et ma main, pour le moment toujours rattrapée par le manche ce qui est un exploit en soi étant donné que je ne la regarde plus depuis longtemps, mais j'ai l'esprit occupé ailleurs, vers Imladris, d'où m'est arrivée la dernière missive de Elinà. Si j'avais pu penser un jour que même aussi loin d'elle et aussi près de l'action quelle qu'elle soit mon esprit aurait pu être tant absorbé par elle... Elinà, si je me plante, c'est ta faute, voilà, c'est tout!
La terre se met soudain à trembler, et le pont sur lequel je suis debout avec, si bien que ma dague tout juste lancée finit non pas dans ma main mais dans l'eau du lac. Maudit tremblement de terre, je commençais tout juste à m'y faire à cette dague... elle était parfaitement équilibrée pour être lancée et rattrapée deux-cent fois dans la même heure...
En attendant, mon regard se porte rapidement vers la montagne avant de faire un tour rapide de mes environs pour remarquer que tous font de même. Pourquoi un sixième sens développé depuis trop longtemps me met en garde contre cette adoration soudaine des gens pour cette maudite montagne? Ma main rejoint mon arc que je dépend de mon épaule alors que je traverse le pont, soudain plus actif que l'ensemble de la cité alors que je viens de passer plus d'une heure sans davantage de mouvement que celui de ma main lançant et rattrapant ma dague, et après avoir traversé une partie de la cité flottante, je rejoins mon frère, avec qui je décide de partager mon ressenti. Nul doute que lui et ses pressentiments sauront me dire si je me fait des idées ou pas.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 22 Mar - 20:00

 
Quête Commune - Esgaroth
       
Qui ne défend pas ses droits mérite de les perdre.
 
Elle avait prié avec quelques femmes réunies ce soir-là. Il faut dire que le jour de Durin était arrivé et que finalement, certaines personnes avaient eu des appréhensions sur les dires des nains et sur le bien que cela allait apporter à Esgaroth. Mais contrairement à elles, Cyrïelle ne priait pas pour le salut de son âme, mais pour donner du courage à ces nains qui étaient partis combattre dans cette montagne qu'elle connaissait depuis longtemps. Elle priait pour Thorin, qu'elle n'avait pas eu la chance de croiser à Esgaroth. Son ami lui manquait, alors qu'il avait été si prêt, elle n'avait pas eu le courage de le trouver. Elle priait pour Kili, son neveu, une perle rare comme son oncle. Il était aussi gentil et attentionné que lui, quoiqu'un peu plus jovial, moins coincé dans les jougs d'une couronne. C'était comme cela et pourtant, elle avait envie d'être avec les nains là bas pour savoir, telle une petite souris curieuse. Mais elle était restée là pour que dans un cas comme dans l'autre, elle reste avec Erika. La future mère avait frôlé la mort et Cyrïelle n'avait pas envie de la perdre à cause d'une attaque de dragon. Isolée avec les autres dans une maison plus prêt que les autres de la rive, Cyrïelle regardait par la fenêtre en déplaçant le rideau.

La terre tremblait faisant tomber quelques poteries fragiles sur le sol. Prêt de la porte, elle l'ouvrit en sortant avec ha^te. Le Dragon. Certaines des femmes dans la maison sanglotaient bruyamment. Ce n'était pas forcément le moment de pleurer, il fallait regrouper es vivres pour survivre avant que le dragon ne se décide à venir ici. C'était certain, alors qu'elle allait rentrer, les ombres d'autres personnes provenaient du ponton qui rejoignait la terre, aussi curieuse qu'inquiéte, elle referma derrière elle, s'appuyant contre la porte. Amis ou ennemis, elle regarda les autres femmes en train de pleurer et une amie médusée. Rapidement, Cyrïelle  rejoint en lui murmurant, serrant son bras pour attirer son attention, « Erika, on sort d'ici, maintenant ! » Quand cette dernière se leva, les orcs et les gobelins rentraient déjà par la porte sous le cri des femmes avec elles.

Rapide, elle jeta une chaise devant Erika et elle avant de sortir de l'autre côté. Les pilotis semblaient tellement fragiles qu'elle ne savait pas où aller. Avant de tomber nez à nez avec d'autres personnes. Dans la nuit, elle ne reconnut pas Elladan et Elrohir avec qui elle avait passé ses 500 et 600 ans à Imladris en compagnie d'Arwen. C'est presque trop autoritaire, paniquées qu'elle les évita en hurlant à leur adresse, Erika toujours pendue à son bras : « Des Orcs ! » Puis elle continua sa route, sur la place de cette ville sur pilotis. Elle avait peur.

(c) fiche:WILD BIRD, flowers texture: mirandah


 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 27 Mar - 15:10

Quête partie II : la désolation de Smaug

Quête commune

"Fire and Death"

Assis confortablement chez moi, je passe du bon temps avec mes trois enfants. La journée a été longue et j'avais bien mérité un peu de repos. La nuit était calme, trop calme en fait. Je ne sais pas pourquoi, mais un mauvais pressentiment m'assaillit. Je me lève et me dirige dehors pour observer la montagne. Si je me souviens bien, aujourd'hui était le jour de Durin non? Ce qui veut dire que les nains étaient sans doute dans la montagne. Mais dans la montagne, il y avait Smaug. Et si Smaug se réveillait...

Au même moment, une sorte de tremblement de terre se fit sentir. Mon sang se glaça un instant. Non, ce ne pouvait tout de même pas être... Je fixe la montagne de plus belle. Que ce passait-il donc là-bas? Que faisaient les nains? Le doute est trop fort, je m'empresse de retourner à l'intérieur rejoindre ma petite famille. Je peux voir la peur dans leurs yeux, Eux aussi ne savent pas ce qui se passent et s'imaginent le pire. Et si le dragon était bien réveillé? Il faut vite agir. La vie de nombreux habitants est en jeu. La flèche noire est là, quelque part, attendant d'être utilisée. Je m'en saisis rapidement, faisant signe à mes enfants de ne pas poser de questions, puis leur demande de bien rester tous ensembles. Je sors une nouvelle fois et retourne à mon observation de la montagne. Mais rien d'alarmant ne semble ce passer là-bas. Au lieu de cela, un cri se fit entendre. Des orcs? Que faisaient-ils ici?

fiche codée par shirosaki
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 27 Mar - 21:24

End of a beautiful city?
Valaina s'était rendue chez l'un de ses patients. La veille, elle était tombée, par le plus grand des hasards, sur Elrohir. Tellement surprise de le voir en ce ces lieux alors qu'elle ne s'attendait clairement à le voir débarquer. Mais il était là. Il était venu pour elle. Tellement inquiet qu'il puisse lui arriver quelque chose. Et d'une certaine manière, la blonde appréciait qu'il soit venu. Qu'il ait fait tout ce chemin jusqu'à elle. Toute la matinée, en y repensant, elle avait été toute chose. Et elle se demandait bien pourquoi d'ailleurs. Peut-être le fait de savoir qu'il avait fait un tel déplacement pour elle. Le fait de savoir qu'il tenait à elle. Rhoo, elle ne savait pas bien pourquoi elle était comme ça. Mais qu'importe. Ca finirait par passer. Ou pas à dire vrai.

Quoi qu'il en soit, elle était en train d'administrer des herbes et un remède à l'un de ses malades quand elle sentit le tremblement. Elle redressa la tête presque sur le champ et s'éloigna quelque peu du pauvre malade. "Buvez cela." lui avait-elle dit néanmoins après avoir terminé de préparer la boisson qui allait lui permettre d'aller un peu mieux. "Je reviendrais vous voir un peu plus tard." Mais ce tremblement de terre l'inquiétait. Terriblement. Elle n'était pas certaine de ce que cela voulait dire. Mais elle en avait une petite idée à dire vrai. Et c'était terrible. Au delà de tout ce qu'elle aurait pu imaginer. Les Nains avaient rejoint la Montagne. Et ils avaient réveillé la bête. Cela ne pouvait signifier que cela.

Évacuer la ville. Faire quelque chose. Mais quoi ? Elle ne le savait pas encore. Rejoindre Elladan et Elrohir. Voir avec Bard ce qu'il pouvait être fait. Le maître de la ville devait se foutre de ce qui devait se passer et ne ferait sûrement rien, si ce n'était sauver son nombril. "C'est la poisse." La méga poisse. Et tandis qu'elle tentait de rejoindre son but, voilà qu'elle entendait crier, non loin d'elle. Des Orcs ... Ca, c'était pas drôle. Pas drôle du tout. Un dragon. Des Orcs. Et puis quoi encore ?

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 29 Mar - 15:02

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 


Installé sur un tonneau au bord du pont, je suis pensif. Je n’arrive pas réellement à penser à quoi que ce soit d’autre que ma dernière conversation avec Valaina, lorsque, sur un coup de tête, je lui ai proposé de m’épouser. C’était une blague, une vraie blague, et je n’avais rien d’autre à faire qu’attendre son refus et le coup de coussin qu’elle aurait du m’envoyer à la figure. Mais, au-delà de ça… Une part de mon cœur est tellement heureuse qu’elle n’ait pas dit non que je n’arrive plus à penser clairement. Je ferme les yeux une seconde, tout en mâchonnant un morceau de viande séchée, avant de sauter sur mes pieds. Je dois me passer la tête dans l’eau, là maintenant, si je veux réussir à penser clairement. Je ne peux pas me prendre la tête avec autant d’entrain que ça juste pour quelques mots sortis de ma bouche.

Une fois dans un bateau, ma main attrape le bois et je me penche en avant pour mettre la tête dans l’eau glacée. Voilà. C’est fait. C’est mieux. Je me relève au moment où la montagne se met à gronder. Sourcils froncés, je porte la main à Aranrüth, ma fidèle épée, et je laisse mon regard se porter autour de moi. Je retourne sur les pilotis au moment où mon frère me rejoint.

- ça sent pas bon… Il faut trouver Valaina et mettre les voiles.

Voilà ce que me dit mon sixième sens, voilà ce qu’il nous faut faire. Cependant, je tire l’épée et en laisse la lame à nu, prêt à croiser le fer s’il le faut. Mes doigts sont crispés sur la garde à un point tel que cela me fait mal. Moi qui était venu pour faire du surf sur Smaug, me voilà désormais bien loin de cette préoccupation, et bien plus proche de prendre mes jambes à mon cou. Cet endroit… Cet endroit va devenir un véritable tombeau…

Sans attendre la réponse de mon frère je me mets à avancer dans les rues, droit vers la petite maison où Valaina m’a dit qu’il y avait sa famille qui vivait là, cet endroit plein de souvenirs dans laquelle j’ai bu une tasse de thé. Et, si elle n’est pas là … Alors nous sommes mal.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Mar 31 Mar - 19:41

   
Quête part I : La désolation de Smaug
 



Le dragon mort, les nains obtiennent un repos bien mérité mais l'un des vôtres observe les alentours. Des créatures semblent vous observer de loin, des éclaireurs ? Des hommes de LacVille ? A vous de voir si vous souhaitez aller à leur rencontre...

A Lacville, on se rend compte que les Orcs attaquent la ville, ils se défendent comme ils peuvent mais les pertes sont nombreuses. Heureusement qu'il y a des personnes qui n'hésitent pas à tirer leur épée de leur fourreau pour protéger la ville...

Lancé de dé obligatoire (LacVille) : Vous devez lancer le dé "combat" à la suite de ce sujet, ensuite votre rp !  Deux lancés maximums (au cas si le premier dé ne vous plait pas  :19: ).


Tour :  Thorin Oakenshield -  Elladan - Cyrïelle Valdóttir - Bard l'archer - Valaina N. Saralondë -  Elrohir

☀️ Un maximum de 500 mots est demandé, pensez au PNJ derrière ;)
☀️ Vous avez 5 jours pour répondre, ensuite c'est au prochain ou PNJ de prendre le relais ♥️
☀️ Les résultats de la quête seront annoncé à la prochaine intrigue.
☀️ Un PNJ régulera la quête après les réponses du groupe.
☀️ Le PNJ jouera uniquement les rôles clés manquant si cela est nécessaire.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Mar - 19:58
Pour Cyr lancé 1
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Mar 31 Mar - 19:58
Le membre 'Cyrïelle Valdóttir' a effectué l'action suivante : Quête

'quête.combat' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Mar - 20:00
Cyr lancé 2 pour le coup !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Mar 31 Mar - 20:00
Le membre 'Cyrïelle Valdóttir' a effectué l'action suivante : Quête

'quête.combat' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Mar - 20:03
Pour Val lancé #1
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Mar 31 Mar - 20:03
Le membre 'Valaina N. Sáralondë' a effectué l'action suivante : Quête

'quête.combat' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Mar - 20:03
Lancé #2, parce que Elrohir va me tuer si Val est blessée XD

Edit : bon, bah, j'ai pas de chance aujourd'hui :bleh:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Arda
compte fondateur
avatar
compte fondateur
× Messages : 1931
× Inscrit le : 16/12/2012
× Dime : 37799
Mar 31 Mar - 20:03
Le membre 'Valaina N. Sáralondë' a effectué l'action suivante : Quête

'quête.combat' :
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 1 Avr - 0:10
dé pour elrohir

T'en fait pas Valaina, je vais venir te sauver :hearrt:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Quête part I : La désolation de Smaug [INSCRIPTION CLOSE]
» Enfin: le trailer de la désolation de Smaug
» Blu-Ray/Dvd "Le Hobbit - La Désolation de Smaug"
» Le hobbit, la désolation de Smaug
» Vos hypothèses pour "Le Hobbit : la Désolation de Smaug"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Archives Rp-
Sauter vers: