La décision de trop... [PV Bilbo]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 27 Jan - 19:36

La décision de trop...


C'en était trop ! Une dispute de plus et Aludda vint à claquer la porte derrière elle. Elle entendit à peine la remarque sarcastique d'un de ses frères qui se moquaient éperdument d'elle. Ils allaient voir... Ils pensaient qu'elle reviendrait vaincu le lendemain ? Et bien qu'ils ne se fassent pas trop d'idées. Haha, ils allaient voir ! Elle arpenta les petits sentiers de la Comté sur un coucher de soleil, d'un pas rageur. Elle avait les bras croisés contre son torse et son visage était fermé, même si on pouvait voir dans son regard qu'elle n'était pas loin des larmes. De toute manière, ils ne la comprenaient pas. Personne ne la comprenait ici. Ils ne la reverraient plus. Plus jamais... Et quand Aludda avait quelque chose en tête, il était dur de lui faire entendre raison.

Sa première pensée fut pour la seule personne, jusqu'à présent, qui ne lui avait pas tourné le dos ici. La seule personne digne de confiance et avec qui elle avait grandi. Bilbo Sacquet. Elle avait besoin de le voir, de parler et elle savait qu'elle pouvait compter sur lui, qu'importe l'heure. Lui seul pouvait la comprendre. Lui seul arrivait à la raisonner quand elle allait trop loin. Il n'y avait que là qu'elle pouvait avoir un moment de repos, oubliant ses tracas et tout le reste. Quelques minutes plus tard, elle arriva devant son trou et passa la barrière. Elle monta jusqu'à sa porte et frappa plusieurs coups. Elle attendit qu'il ouvre la porte et avant même qu'il ne vienne à comprendre qui était à frapper à sa porte à une heure pareille, elle entra dans son vestibule comme une furie. Les mots venant à fuser de sa bouche... De toute manière c'était toujours comme ca... Encore une dispute avec son clan et encore des reproches et encore pleurs et encore... Enfin vous devez vous en douter...

« J'en peux plus ! C'en est trop ! Ils continuent de me prendre pour une idiote... J'ai juste parlé d'aller à Bree. Ce n'est pas loin... Et non ! Ils ne veulent pas ! Tu crois qu'ils me laissent le choix ? J'ai envie d'accompagner mon frère et voir comment ca se passe pour ses affaires... Et c'est toujours la même chose. Une Hobbite convenable de ton nom ne doit pas se promener sur les routes. Non mais tu y crois toi ? Mais si il pensait que j'avais besoin d'eux. Mais moi, j'ai pas besoin d'eux... Je suis une grande fille et je peux faire ce que je veux... »

Elle débitait ces mots qui tremblaient tellement elle était sous l'émotion et finit par se laisser tomber sur un petit banc dans l'entrée, se calmant un instant tout en respirant longuement, avant de laisser passer un petit sanglot.

« Enfin bon, c'est toujours la même chose... Et je n'arrive plus à supporter ca. Bilbo, je craque, j'en peux plus... Je vais partir, je crois que c'est la meilleure décision. »

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Jan - 15:52
◮ BILBON SACQUET ◮
▬ Baggins of Bag End ! ▬

◈ la décision de trop !

Ah qu’il faisait bon de vivre en Comté ! Avec ses prairies, ses champs, ses forêts, ses rivières, ses tavernes, auberges et, surtout, ses habitants ! Que de fascinantes créatures que ces Hobbits ! À première vue si monotones mais, si intéressants lorsque l'on prenait le temps des les connaître ! Ces petits êtres semis-hommes recelaient tant de surprises et de talents cachés que même les plus sages de ce monde s'interrogèrent sur le fruit d'un tel mode de vie ! la matiné de Bilbo Sacquet commencait donc plutôt bien..


C'était toujours d'été comme il n'y en avait nul part ailleurs qu'en Comté. Un ciel bleu parsemé de quelques nuages d'une blancheur pure et embellit d'un soleil chaud et resplendissant, encadrait parfaitement la végétation verdoyante encore humectée d'une rosée fraîche du matin. Pour Bilbon, le réveil fut doux et serein, au chant des oiseaux qui roucoulaient de bonheur face à la belle saison. Écartant ses couvertures, il se redressa de sur son lit douillet, plongea ses petits pieds velus et robustes dans des pantoufles et se leva d'un bond, s'étirant de tout son long de par la même occasion. Fait étonnant, contrairement à la majorité, notre jeune Hobbit comptait parfois le réveil parmi ses moments préférés de la journée (s'il s'avère qu'il ne subissait pas une panne d'oreiller). Le phénomène était tout simplement inexplicable : alors que tous se levaient grognons et fatigués, lui, se défaisait des bras de Morphée avec une facilité et une énergie presque irritante par moments.Sur cet excès de vigueur à une heure si matinale, notre bon hobbit sortit de sa chambre, le sourire aux lèvres devant la journée qui l'attendait. C'était ça être un Hobbit.. Dans son élan de bonne humeur, il pénétra dans son garde-manger, y pris quelques oeufs et des saucisses, ainsi qu'une petite poignée de feuilles de thé avant de se rediriger vers sa cuisine. Là, il y fit cuire les oeufs et les saucisses dans une huile provenant du Quartier Sud, avant de s'attaquer à la préparation d'un thé qui lui valut autrefois les compliments du voisinage et duquel il se vantait modestement d'exceller dans sa préparation. En moins d'une dizaine de minute, le tout était prêt et Bilbo l'apprêta sur sa table avant de s'y attaquer avec grâce, mangeant d'une façon civilisée, ses dents mâchant la viande sans aucune sauvagerie que ce soit. D'ailleurs, il ne comprenait pas les gloutons qui pillaient une table dès qu'ils en avaient l'occasion, ne laissant que détritus dans leur passage. Cuisiner était un art et selon ce bon Bilbon, manger en était un aussi. Il fallait prendre son temps afin d'apprécier l'expérience à sa juste valeur. Mâcher avec entrain, mais pas trop ! La clé était de faire en sorte de bien goûter toutes les saveurs du plat et pour cela, il fallait s'en délecter lentement. Comment donc savourer un repas sans laisser le temps aux papilles gustatives de s’imprégner de chacun des aliments qui le compose ? C'était ça aussi, être un Hobbit.


Suite à ce succulent repas, notre jeune compagnon débarrassa sa table avant marcher d'un pas assurer vers son garde-robe, fredonnant de par la même occasion une quelconque chanson à beuverie d'un air jovial. Rapidement, il se dévêtit de son peignoir de soie blanche et enfila des vêtements aux couleurs plus gaies avant de se coiffer rapidement pour ce diriger ( non pas vers une aventure extraordinaire ) mais vers son canapé pour s'appréter à quelques lectures savoureuses .. Il fesait un temps sublime dehors ! pour ne pas dire parfait puisque des jours semblables étaient monnaies courantes à la comté. Les rayons du soleils perçaient les vitre de sa maison tendis que Bilbon s'endormit presque comme à chaques fois sur ces lectures . Si Bilbon aimait le réveil : Il ne fesait pas exeception à la fatigue ( même s'il n'était pas des plus travailleur)


Le soir était arrivé à grand train ! et Bilbo fut presque surprit par les quelques bruits de tambours provenant de sa porte alors qu'il ouvrit les yeux. L'oreille attentive il se redressa finalement en se trainant d'un pas lourd jusqu'à sa porte munit de son livre . "Qui peut bien venir à une heure aussi tardive ? " se dit t-il en ruminant encore ses rêverie précédente "Qui que sa soit , cette personne n'a pas grand sens des convenances ! "se dit t-il en ouvrant les yeux à peine réveiller.


« J'en peux plus ! C'en est trop ! Ils continuent de me prendre pour une idiote... J'ai juste parlé d'aller à Bree. Ce n'est pas loin... Et non ! Ils ne veulent pas ! Tu crois qu'ils me laissent le choix ? J'ai envie d'accompagner mon frère et voir comment ca se passe pour ses affaires... Et c'est toujours la même chose. Une Hobbite convenable de ton nom ne doit pas se promener sur les routes. Non mais tu y crois toi ? Mais si il pensait que j'avais besoin d'eux. Mais moi, j'ai pas besoin d'eux... Je suis une grande fille et je peux faire ce que je veux... »


Presque bousculer par l'entrer en trombe de son amie , Bilbon se mit à employer toute l'énergie qu'il avait en réserve pour faire bonne figure .. Aludda était une petit vent de fraîcheur pour lui .Elle qui avait toujours eu beaucoup d'ennuis avec sa différence et sa volonté qui animait sa personne. Bilbon aimait beaucoup ce petit brin de folie d'ailleurs , mais hélas son coté Baggins avait du mal à le comprendre quelques fois..


« Oh Bonjour Alluda ! .. se força poliment Bilbo qui bailla un instant sans trop réaliser la détresse d'Aludda qui poursuivait »


« Enfin bon, c'est toujours la même chose... Et je n'arrive plus à supporter ca. Bilbo, je craque, j'en peux plus... Je vais partir, je crois que c'est la meilleure décision. »


La pauvre semblait accablée cette fois si .., quelques larmes roulaient sur ses joues tandis que Bilbon (encore à la masse ) tenta de retrouvé ses esprits ..


« Partir ?!! , Réalisa Bilbon soudainement en lachant son livre. Pourquoi donc partir ! allons, allons .. je t'en prie calme toi viens donc te réchauffer tu tremble comme si le diable t'avais poursuivit »

. x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x


© Kinotto de LG.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Jan - 19:51

La décision de trop...


Elle était bien trop préoccupée pour faire acte de politesse et elle passa sous le nez de son ami sans dire un bonsoir. Elle débita toutes ses paroles, sans lui laisser le temps de réfléchir à ce qu'elle disait. Elle finit par venir s'asseoir sur un banc dans le vestibule. Elle avait du mal à contenir ses émotions et ne savait plus où donner de la tête. Le véritable problème était surtout sa mère. Elle voulait absolument tout contrôler et elle détestait quand Aludda lui tenait tête. Elle n'avait plus qu'une ambition: s'en aller loin de là. A croire que sa proposition l'avait piqué, il lui demanda de se calmer auprès du feu. Aludda leva ses yeux verts pour regarder son ami et se leva.

« Si le Diable avait un visage, ca serait bien celui de ma mère... Tu sais qu'elle a une nouvelle lubie ? Elle a bien l'intention de me marier à Popo Brandebouc qui se trouve de l'autre côté de la rive... Elle a essayé d'organiser une rencontre surprise... D'ailleurs il parait que c'est le seul à vouloir me rencontrer... Qu'est ce que j'en ai à faire de toute manière... Et j'ai été choqué de voir qu'il appartenait à ces débiles qui passent leur temps, après s'être mouché, à regarder la couleur de... » Elle cligna des yeux d'un air dégoûté. « Je ne vais pas entrer dans les détails... Tu vois le genre de lumière ? Je me demande même si il sait parler, le peu que j'ai entendu fut des grognements de vache prête à rendre l'âme, ce qui va de paire avec son regard bovin. Et puis de toute manière, le mariage ca ne m'intéresse pas. »

Elle s'approcha en soupirant et ramassa le livre qu'il avait fait tomber pour lui tendre. Elle fixa un instant la couverture et dit d'une demi-voix:

« Et si on le faisait ? Ce qu'on a dit, tu te rappelles ? »

Oui, quand ils étaient enfants, ils parlaient beaucoup d'aventure en tout genre et ils aimaient gambader à travers la forêt et la rivière, s'amusant comme des fous du matin au soir. C'est bien entendu, ils avaient parlé qu'un jour quand ils seraient grands, ils partiraient vivre leur propre aventure et qu'ils viendraient à écrire leur propre histoire. Pourtant est ce que Bilbon s'en rappelait. Elle ne dit rien mais eu un petit sourire malin. Elle attrapa le poignet de son ami et l’amena jusqu'au salon. Elle chercha des yeux un livre dans la bibliothèque de son ami et en sorti un. Elle le posa sur la table et l'ouvrit sur une carte.

« Je savais que tu avais encore ce livre et cette carte. Voilà ! »

Elle plaqua le plat de sa main sur le bois de la table.

« Quelques provisions, une carte et c'est parti ! Loin d'elle ! Loin de tous ces ennuies et à nous l'aventure ! Il me tarde de voir des elfes. »

A cette idée, elle l'attrapa par le cou tout en sautillant sur place de joie en poussant des cris de joie. C'était une idée fantastique et elle se faisait déjà tout un plan dans sa tête. Elle ne se doutait pas qu'elle était toute seule à l'imaginer. Oui, vous l'aurez sans doute remarquer mais Aludda peut se montrer particulièrement lunatique et passer d'un état à un autre ou alors on peut appeler celà tout simplement: le mystère de la femme. xD

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 29 Jan - 2:08
◮ BILBON SACQUET ◮
▬ Baggins of Bag End ! ▬

◈ la décision de trop !

Un sentiment de honte et d'impuissance face à la situation semblait l'étouffer, détruisant peu à peu chaque organe vitale de son petit corps. À ce moment là, la rougeur de son visage aurait presque pu rivaliser avec celle des tomates du Père Magotte !...Hélas ,il était assez démunit face à la profonde détresse de son amie ( qui semblait s'empirer de jours en jours ) ..Prenant tout à coup conscience de son devoir d'ami, le hobbit sembla reprendre le contrôle de son système nerveux et parvint ainsi donc à effacer presque complètement toute la stupeur que l'on lisait dans son visage et à la remplacer par une expression étrange qui ressemblait vaguement à un sourire de compation



« Si le Diable avait un visage, ca serait bien celui de ma mère... Tu sais qu'elle a une nouvelle lubie ? Elle a bien l'intention de me marier à Popo Brandebouc qui se trouve de l'autre côté de la rive... Elle a essayé d'organiser une rencontre surprise... D'ailleurs il parait que c'est le seul à vouloir me rencontrer... Qu'est ce que j'en ai à faire de toute manière... Et j'ai été choqué de voir qu'il appartenait à ces débiles qui passent leur temps, après s'être mouché, à regarder la couleur de... » Elle cligna des yeux d'un air dégoûté. « Je ne vais pas entrer dans les détails... Tu vois le genre de lumière ? Je me demande même si il sait parler, le peu que j'ai entendu fut des grognements de vache prête à rendre l'âme, ce qui va de paire avec son regard bovin. Et puis de toute manière, le mariage ca ne m'intéresse pas. »



Bilbon eu une profonde envie de rire. Il connaissait Popo Brandebouc de vue , mais savait aussi combien le jugement de son amie était fondé ! M'enfin aucunes importances..Devant lui, se tenait sa plus grande confidente, et lui se tenait là, les mains vides avec pour seule offrande une expression faciale terriblement bête..Bilbo se devait dès à présent de réagir. -



Oui.., c'est devenu assez facheux cette fois.., Rumina t-il pensif en la remerciant d'avoir ramasser son livre, Moi qui pensait que Popo Brandebouc était voué à une vie d'éternel célibataire malgrés son désir de foyée . Il semblerais que t'a mère est finalement trouvée la solution ! , lanca t-il avec humour pour ensuite revenir à tons plus sérieux, Ahm.., quoiqu'il en soit j'espére qu'il ne s'agit que d'une crise, et que t'a mère abandonnera rapidement ce projet..je te conseil d'attendre un peu ; bien que je pense que ceci tourne à l'obsession pour elle ces temps-ci..


Termina t-il un peut honteux pour son humour mal dosé. A cette instant , Bilbon réalisa combien il avait eu de la chance de ne pas avoir été une femme. Le mariage n'avait jamais été une priorité pour lui , mais il redouterais bien plus un mariage forçer..car Voyez vous, ( il y a bien des choses que nous pouvons dire sur la comté , mais rare sont les choses que l'ont ne doit pas savoir.) Ce qu'il faut savoir en revanche , est que tout bon hobbits qui se respecte ne se mêlent pas des affaires des autres ! hors le mariage fesait partit de ses exeception qui confirme la règle..et dans cette matière , Bilbo n'était que peu concerné..



« Et si on le faisait ? Ce qu'on a dit, tu te rappelles ? »



Bilbon estompa son sourire , il venait soudainement de retrouvez une partie du Touque enfouie au plus profond de lui ( et qui ne demandait pas d'autre choses que de sortir de l'emprise du Baggins ). La mine confuse il suiva son amie voyant défilé en quelques seconde , les rires, les jeux , et les promesses de son enfances encore bien présente pour son coté aventureux..Hélas, Bilbon ouvra rapidement les yeux en lui condamner à retrouver se coté Baggins qui le fasconnait..


« Je savais que tu avais encore ce livre et cette carte. Voilà ! , fut t'elle en scrutant le livre ,Quelques provisions, une carte et c'est parti ! Loin d'elle ! Loin de tous ces ennuies et à nous l'aventure ! Il me tarde de voir des elfes. »



Des elfes , oui " j' avait toujours réver de voir des elfes " se dit t-il comme s'il avait s'agit d'un oublie. Aludda lui sauta au cou , sans doute plus motivée que lui pour ce genre de projet . Bilbon avait bien changer de ses idéologie d'enfance à aujoud'hui.. mais comment le faire comprendre à son amie qui elle n'avait rien perdue de son goût pour l'aventure..



Hm hm , fit t-il en fermant le livre maladroit, ne parlons pas de choses aussi énorme , lanca t-il l'air un peu amuser , mais gêner par la situation, Je ne pense pas que fuir résoudra ton problème..



Oserait t-il l'avouer ? il avait peur , oui Bilbon Sacquet avait peur de ce qu'il était et de se coté Touque qui devenait beaucoup plus envahissant et encombrant avec le temp.. Assurmer cela ? Bilbo n'en auraît pas le courage et sa seule et unique aventure devrait se limiter à cul-de-sac bien que son coeur ne lui crie sans cesse d'écouter sa moitié Touque..

. x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x


© Kinotto de LG.





Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 29 Jan - 15:17

La décision de trop...


Popo Brandebouc ! Qui n'aurait pas envie de sourire quand on parle de lui... Sauf peut être quand votre mère a la ferme intention de vous marier avec... Vie d'éternel célibataire ! Et bien il l'aura, il est hors de question qu'Aludda vienne à épouser un abruti pareil. Sa mère était bien la seule à trouver un intérêt pour ce cas là... Son père avait levé les yeux au ciel durant cette discussion, même si il se taisait souvent sous les regards inquisiteurs de sa femme. Même les autres de sa famille trouvait celà absurde ! Ce qui fascinait Aludda chez Bilbo, c'est qu'il tentait toujours de relativiser les choses... Ou du moins les tempérer. Aludda ne put s'empêcher de lui répondre:

« Ma mère ? Une passade ? Haha ! Elle est bien bonne ! Elle a toujours été obsessionnelle sur tout... Si elle pouvait me pister, elle le ferait. J'ai bien peur qu'elle finisse par me trouver une laisse... »

Puis l'idée lui vient. Elle lui avait attrapé par la main pour le conduire près des livres. Elle en sortit un avec une carte et lui mit sous le nez. Il est clair qu'elle avait un plan et elle pensait que Bilbo le suivrait, comme toujours. Elle avait exprimé son enthousiasme en sautant autour de son cou, mais elle remarqua bien trop rapidement qu'elle était toute seule à s'exclamer de la sorte. Bilbo finit par fermer le livre et à lui dire que c'était bien trop énorme. Aludda se recula un peu et le regarda avec des petits yeux, son sourire s'étant figé. Elle se doutait où il voulait en venir.

« Oui, mon cher Bilbo, mais dis moi as tu une solution à mon problème justement ? Moi, je n'appelle pas cela une fuite, j'appelle cela: aller de l'avant ! » Elle ouvrit de nouveau le livre. « Regardes... Nous pourrions voir de merveilleuses choses. A deux ! Comme on l'a toujours fait ! Fini l'imagination, passons à quelque chose de réel ! »

Elle se recula et attrapa le tisonnier près de la cheminée pour faire quelques mouvements de figure comme si elle se battait contre un quelconque adversaire invisible. « Je veux rencontrer le fer avec un pirate te lui dérober sa carte au trésor. Trouver où se cache son butin et devenir la première Hobbite pirate et tout le monde connaîtra mon nom ! » Elle baissa le tisonnier et ajouta: « Ou encore une autre aventure ! Il y a une foule de choses à faire à l'extérieur. Allez, je sais que t'en grouilles d'envie... »

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Jan - 3:30
◮ BILBON SACQUET ◮
▬ Baggins of Bag End ! ▬

◈ la décision de trop !


Tel un zombie Bilbo venait de parler sans trop savoir où cela le conduirait, mais pour être honnête : il redoutait beaucoup la réaction d'Aludda Tournant la tête d'un air pensif il se mis à regarder le sol bêtement en regardant ses larges petons poilus en ruminant .Un étrange sentiment l'envahit.., mais il n'y prêta pas vraiment attention, tant il était obnubilé par la situation qui devenait de plus en plus critique .



« Oui, mon cher Bilbo, mais dis moi as tu une solution à mon problème justement ? Moi, je n'appelle pas cela une fuite, j'appelle cela: aller de l'avant !» lui dit t-elle en réouvrant le livre « [color=darkslategrey]Regardes... Nous pourrions voir de merveilleuses choses. A deux ! Comme on l'a toujours fait ! Fini l'imagination, passons à quelque chose de réel !»



Bilbo se mit à trembler , il lui semblait voir la scène au ralenti, ne pouvant qu'assister à l'horreur qui allait survenir. Oui oui elle semblait déterminée à partir ! ses arguments étaient convaincants et c'est bien ce qui l'inquiétait à vrai dire.. La mine affaiblit, il décida d'enterrer sont coté Touque pour enfin laisser gagner le Baggins ( déjà bien placé dans la bataille..) Il se pinca les lèvres zieutant Aludda timidement qui venait de s'emparer de son tisonnier et remua les oreilles un peu inquiet ..



« Je veux rencontrer le fer avec un pirate te lui dérober sa carte au trésor. Trouver où se cache son butin et devenir la première Hobbite pirate et tout le monde connaîtra mon nom !» Elle le baissa et ajouta: « Ou encore une autre aventure ! Il y a une foule de choses à faire à l'extérieur. Allez, je sais que t'en grouilles d'envie... »




Son coté Touque cognait toujours ! et c'est bien se qu'il avait du mal gérer car le simple fait de parler d'aventure le fesait transpirer ! Hélas , Bilbon était un hobbit assez tétue , ce qu'Aludda devait savoir.. Ainsi ,vérifiant l'état de son tisonnier Bilbo s'expliqua finalement..



«Hm.. Aludda , je .. enfin , ..nous sommes adultes aujourd'hui, ce genre de choses ne me tente plus vraiment désormais .. Il faut dire que nous avons une vie ici , et il y a d'autres personnes qui compte sur moi et sur d'autres sur toi et hmm.. bon c'est vraiment peu prudent ! .. »



Bilbo avait bafouillé au moin un mot dans toutes ses phrases tant le stress semblait l'avoir retrouvé ..La mine idiote , il gratta machinalement sa tignasse bouclé fesant toujours état de son précieux tisonnier qui semblait plus l'inquiéter que le reste..



«Désire tu un thé ? »



Questionna t-il par automatisme pour changer de conversation.

. x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x


© Kinotto de LG.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 30 Jan - 10:24

La décision de trop...


C'était ce qu'elle craignait ! Aludda le connaissait et elle le sentait partir entre deux feux. Celui de son enfance et des bons moments passés ensemble et celui de l'adulte qui ne pensait qu'à rester pépère dans son trou. Après avoir fait son petit spectacle, elle s'arrêta devant lui. Il avait du mal à la regarder dans les yeux, ce qui exaspéra Aludda. A croire que le tisonnier était bien plus important que tout le reste de la maison. Quand il vint à lui sortir sa petite réplique, Aludda commença à rire jaune. D'accord, alors leurs petites aventures allaient s'arrêter comme celà ? Aludda aussi était têtue et elle espérait encore faire pencher la balance. Elle releva le tisonnier qu'elle avait en main, le passant près de la tête de Bilbo et manquant de le cogner contre le lustre.

« Ha ! En garde Bilbo Sacquet ! » Elle baissa son bras de nouveau tout en riant. « C'est moi ou tu es devenu un sacré froussard Bilbon Sacquet ? Et ne t'inquiètes pas pour ton tisonnier, il va très bien. »

Elle vint à le poser lourdement sur la table derrière lui. (ce n'est pas un endroit pour un tisonnier je dois l'avouer. « Si je reste ici, je crois déjà que je vais finir par tuer ma mère en premier lieu... En second lieu, l'idée d'épouser Popo Brandebouc est l'idée la plus ignoble qu'il soit. Quitte à faire la différence entre aller dehors et découvrir de nouvelles choses et CA ! Excuses moi mais le choix est rapidement fait. » Elle s'approcha de lui et lui prit le visage pour l'obliger à le regarder droit dans les yeux. « Déjà arrêtes de regarder le plancher de la sorte et regardes moi dans les yeux. Et toi... Continues comme ca et tu vas finir dans ton trou tout seul comme un vieux Hobbit à regretter ce que tu n'as pas pu faire durant ta jeunesse. Excuses moi mais tes journées sont loin d'être palpitantes. » Elle sourit doucement. « Allez... Dis moi. Redis moi ce que tu viens de dire en me regardant dans les yeux. Arrêtes de détourner la conversation... Montres moi que tu n'es pas un froussard. »

Soit ca passait, soit ca cassait. Elle le connaissait assez bien pour savoir qu'il fallait de temps à autre brusquer Bilbon pour qu'il prenne des décisions, mais celà pouvait bien avoir l'effet inverse en même temps.


© MISE EN PAGE PAR TAZER.


Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 1 Fév - 17:51
◮ BILBON SACQUET ◮
▬ Baggins of Bag End ! ▬

◈ la décision de trop !



Bilbo transpirait , cuisant tel un porc sans vraiment pouvoir y faire quoique ce soit ! Son oeil vif toujours fixé sur Aludda et son pauvre tisonnier, nous n'auriont pas mis très longtemps pour comprendre que son coté Baggins avait bel et bien gagné la bataille haut la main !Cependant , c'est en moquant de se faire blesser par un coup de tisonnier rassant ses boucles doré que Bilbo commenca plainement à perdre patience. Le visage un peu grognon , il passa une main dans sa tignasse et soupira un long moment.



« Ha ! En garde Bilbo Sacquet ! » Elle baissa son bras de nouveau tout en riant. « C'est moi ou tu es devenu un sacré froussard Bilbon Sacquet ? Et ne t'inquiètes pas pour ton tisonnier, il va très bien. »



Le brave hobbit avala sa salive arborant un sourire forçé. Cette fois sans était trop pour lui ! fourssard ça jamais ! Sa perception du danger était en évidence sans égale pour sa petit personne ,mais il n'appréciait pas tellement l'idée de ce faire tué au abord de son chez lui pour satisfaire une amie.Ses cheveux en bataille, Bilbo se recoiffa rapidement en allant reprendre ses esprit dans son garde manger et se servir un verre de vin .. Il déboucha rapidement une bouteille , sotit un verre , mais manqua par deux fois de tout renverser sur le planché . Il était visiblement perdu , mais il était revenu l'air sur de lui e se redressant fièrement pour avaler par une fois son brevage :



« Non ma chère j'appel cela avoir l'esprit raisonnable et éviter les ennuis, déclara t-il en posant son verre , et par filiation : de mourir dans des conditions fort déplaisantes.. »



« Si je reste ici, je crois déjà que je vais finir par tuer ma mère en premier lieu... En second lieu, l'idée d'épouser Popo Brandebouc est l'idée la plus ignoble qu'il soit. Quitte à faire la différence entre aller dehors et découvrir de nouvelles choses et CA ! Excuses moi mais le choix est rapidement fait.Fit t-elle en lui attrapant le visage ,Déjà arrêtes de regarder le plancher de la sorte et regardes moi dans les yeux. Et toi... Continues comme ca et tu vas finir dans ton trou tout seul comme un vieux Hobbit à regretter ce que tu n'as pas pu faire durant ta jeunesse. Excuses moi mais tes journées sont loin d'être palpitantes. » Elle sourit doucement. « Allez... Dis moi. Redis moi ce que tu viens de dire en me regardant dans les yeux. Arrêtes de détourner la conversation... Montres moi que tu n'es pas un froussard. »



« Hmm arf.., gémit t-il un peu nerveux, je ne veut pas d'aventure ici ! et d'ailleurs le fait d'entreprendre un tel périple te fera avoir bien plus d'ennuis que tu n'en a déjà ! »



Bouda Bilbo comme s'il avait dix ans..Aludda était sans doute une des rares personnes en qui il auraît fait n'importe quoi .. aussi la prévenir des risques en lui montrant sa bonne fois était une manière d'approfondir son amitié pour elle
. x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x


© Kinotto de LG.






Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 2 Fév - 15:55

La décision de trop...


A vrai dire, c'était une discussion de sourd. Les deux partis tenaient tête et aucun ne semblait vouloir entendre ce que l'autre avait à dire. Aludda allait peut être un peu loin dans ses propos, mais elle a souvent été ainsi. C'était dans sa nature. Elle ne pensait pas qu'il deviendrait aussi rabat joie et encore moins aussi imperméable à ses propos. Elle le vit partir un instant en continuant dans son fâcheux entêtement. -nous ne parlerons pas du sien en passant...- Elle l'aurait bien collé aux talons mais au lieu de celà elle tourna dans la pièce, tel un lion en cage. Quand il revint c'était verre de vin à la main, qu'il alla poser sur la table.

Elle attrapa son visage entre ses mains, pour qu'il évite une quelconque fuite. Elle le força à répondre. Et peut être n'était-ce pas à ca qu'elle s'attendait. Alors qu'il prit une mine boudeuse, le petit nez de la Hobbit se retroussa, alors que son front se plissa d'un air contrarié. Elle sentait la colère monter en elle. Elle n'aimait pas ce qu'il lui disait là. Il commençait à parler comme tous ces autres. Pour le coup, il l'énervait pour de bon. Elle se recula d'un coup sec.

« En fait, tu es comme tous ces autres. Tu penses que je suis simplement une source de problèmes. Comme si je les voulais ces problèmes... Et puis, je n'ai pas envie de me plier à une conformité simplement parce que certains maudits Hobbits l'ont décidé. Je ne reconnais plus le Bilbon de mon enfance. Celui qui avait une imagination débordante. Tu me déçois. »

Elle fit un tour de la pièce du regard. Il l'énervait à l'instant. Elle ne savait pas pourquoi il pouvait l'énerver tant quand il était comme ca. Beaucoup de monde pouvait l'énerver, et elle était du genre à se mettre facilement dans tous ses états, mais pas aussi rapidement que ce qu'il lui faisait subir. C'était son ami certes, mais quand il venait à lui lancer des trucs de la sorte, elle ne pouvait que se sentir peiné et pire que ca, trahie. Ils se connaissaient depuis tellement de temps... Elle ne comprenait pas sa réaction.

« Voilà ce dont est fait la vie de Bilbon Sacquet. Un trou avec un garde manger pleins, une bibliothèque pleine de bouquin aux histoires fantasques qui ne se réaliserons jamais ! Mais au final, totalement vide. »

Elle ramassa la coupe de vin qui était sur la table et d'un coup de colère, finit par balancer son contenu au visage de Bilbo.

« Voilà ce que j'en fais de tes bonnes manières de Hobbit. Soit rebelle un peu dans ta vie et sors moi ce que tu as dans ta petite tête de Sacquet. »

© MISE EN PAGE PAR TAZER.


Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 17 Fév - 23:40
◮ BILBON SACQUET ◮
▬ Baggins of Bag End ! ▬

◈ la décision de trop !



Le souffle alletant, son regard fuyant, sa tête en direction de vers l'arrière et l'avant. Il prit une bonne respiration, appuyer contre sa table ... Bilbo n'aimait pas le conflit , encore moin s'il s'agissait d'un conflit avec quelqu'un d'aussi important que son amie d'enfance..! Il passa une main dans ses cheveuxd'une manière découragée. Il ferma les yeux et reflechissa. La situation n'était pas du tout agréable, mais il fallait résisté .
Il y avait le Baggins certe, mais le Touque avait bel et bien fuit devant la résistance si peu prometteuse de Bilbo qui commencait à se mordres les lèvres comme par punition ..



« Je je.. Nous no .. sommes responsables ! »




Beugla t-il pitoyablement sans vraiment avoir d'arguments..Cela était pire à chaque fois qu'il voulait réparer ses fautes.. Par dessu d'autres fautes. Cela s'accumulait toujours au point de devenir sans fin . Seulement plus de fuite Bilbo devait en répondre et il s'avait qu'Aludda n'était pas le genre à laisser filer les gens sans explications.



« Oublie celui que j'ai été.. , soupira t-il , ces choses là sont loin derrière moi désormais , si cette proposition m'était apparue à mon jeune âge je t'aurait sans doute suivit sans la moindre question..,mais aujourd'hui je me sent bien et je veut que cela reste ainsi !.. »



Bilbo ne savait pas mentir , ( c'était d'ailleurs son plus gros défaut ..) mais en fine observatrice Aludda ne tarderais pas de s'en aperçevoir ..Bilbo Sacquet avait l'air heureux et épanoui , l'air d'aimer tout le monde.. mais au fond Bilbo Sacquet était vide.. aussi vide que sa petite vie sans histoire qui lui valu la colère d'Aludda qui jetta son verre de vin sur sa figure avant d'exposer la vérité à haute voix sur sa condition



« Je voit .. , Fit t-il en s'essuyant lamentablement le visage avec son peignoir en gardant une once de bonnes manières,mais ma chère tu à déjà tout dit ...»



Déclara t-il en retenant mal ses pulsions. Bilbo Sacquet n'aimait pas avouer un echec , mais accepté de voir la vérité était impossible pour lui,( surtout exposé d'une telle manière par son amie de toujours.) " L'Aventure " ? mais oui tu aime cela ! criait encore sa conscience .. Dans son esprit le mot " Lache " tournait comme un manège , il avait honte et le montrait ouvertement .. "Pourquoi avoir peur de partir croiser le fer avec un pirate ?! " poursuiva sa conscience . La mine triste et le regard creusé, Bilbo ce sentait démunit et profondément honteux lorsqu'il se retourna pour ranger ses livres..
. x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x ▬ x


© Kinotto de LG.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 22 Fév - 0:04

La décision de trop...


Elle ne savait plus quoi faire car il ne démentait pas ses propos. Elle le trouvait las et morne. Que lui était il arrivé ? Alors ils avaient eu raison de lui ? Qu'était il devenu ? Non... Ce n'était pas possible. Son coeur se serra face à lui. Elle se contenta de l'observer ensuite. Ses grands yeux verts le suivant du regard. La mine dépitée, les poings serrés. Elle avait envie de hurler, de l'attraper par les épaules et de le secouer jusqu'à ce qu'il se réveille enfin. Mais elle savait que c'était vain. Elle venait de lui jeter son verre de vin en pleine figure et c'était à peine si il avait répliqué.

Il lui avait tourné le dos et commença à ranger ses livres. Dans un geste désespéré, elle s'avança d'un pas vers lui et le poussa durement en arrière avant de retourner la table qu'il voulait ranger. Elle renversa quelques meubles qui était à porté de main, avant de se diriger vers lui de nouveau. Elle avait cette mauvaise lueur dans le regard, son visage était tendu par toutes sortes d'émotions qui la subjuguaient. Elle vint à abattre le plat de sa main sur sa joue d'un geste sec. Elle se mit alors à hurler, dans une voix qui trahissait le fait qu'elle était au bord d'une crise de larmes.

« J'espère que ca te réveillera un peu plus ! Tu es un idiot ! Un idiot Bilbo Sacquet ! » Sa gorge se serra, elle s'arrêta un instant alors que son visage se crispa sous la peine qu'elle ressentait. Elle ne put retenir un sanglot. « Mais tu as gagné ! Tu... Tu veux ta vie tranquille ? Et bien tu vas l'avoir ! Oui parce que tant que je traîne dans les parages, je continue à t'amener des embrouilles, n'ai-je pas raison ? Je m'en vais d'ici et jamais je ne reviendrai, tu as entendu ? JAMAIS ! C'est la dernière fois que tu me vois ! »

Elle le bouscula sur le côté pour s'en aller jusqu'à la porte. Elle pleurait maintenant à chaudes larmes. Elle ne tourna plus son regard vers lui. Elle ne voulait pas voir encore une fois ce visage qui lui donnait tant de déceptions... Il lui en avait déjà trop donné. Elle fit la sourde oreille jusqu'à ce qu'elle passa la porte du trou et la claqua derrière elle. Elle se mit alors à courir. Loin... Très loin d'ici. Loin de ce trou. Loin de son ancienne vie. Loin de tous ses regrets d'enfance.

© MISE EN PAGE PAR TAZER.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Regardez ça aller. Est-ce que je tire trop fort sur la laisse de l'animal?
» FIDJI canichou abricot 17 ans abandonné car trop vieux (76)
» Sources - Bilbo le Hobbit
» [Foret] Cette chasse est gardée et il y a un prédateur de trop ici... [PV: Len Tsukimori & Lena Carter]
» Profils des aventures de "Bilbo le Hobbit"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: