[libre] Promenade en forêt

 ::  :: Les Archives :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 24 Déc - 14:23

Promenade en forêt
Libre à tous ceux qui le souhaitent


L'obscurité allait bientôt tomber certes mais la lune arriver à éclairer les chemins des elfes en dépit des arbres qui avaient grandit en taille et qui avait envahit la forêt. Le soir, la forêt noire paraissait encore plus sombre que d'habitude en plein jour. Bientôt les animaux gagneraient la forêt, les araignées sortiraient pour rechercher leurs proies tandis que les autres créatures de la nuit prendraient possession des sous-bois. Peu d'elfe sortait la nuit, quittant la sécurité de la cité dirigée par Thranduis pour aller au dehors, là où les monstres régnaient, là où peu de personnes réussirait à survivre l'espace d'une nuit face aux araignées plus gigantesques que jamais et plus féroces que milles créatures. Mais je n'avais pas peur,si j'avais souhaité sortir en cet instant, ce n'était pas pour mourir subitement mais pour profiter de la clarté de la lune pour réfléchir. L'obscurité était un temps parfait pour méditer et j'aimai entendre le crépuscule tomber sur le sol.


J'avais quitter la cité il y a peu de temps, mon carquois accroché sur mon dos, mon arc à la main tandis que mes deux courtes lames étaient glissées dans ses fourreaux. J'étais une elfe, une femme mais j'étais aussi une soldat de la garde et ce n'était pas la première fois que je quittai la cité pour suivre les sentiers des elfes avant de revenir avant de me faire surprendre par les araignées. D'après moi, tout était question de timing. Sans faire de bruit, marchant silencieusement telle une souris, je repérai une branche basse, me hissant à force de mes bras je virevoltai et atterris sur la branche avec souplesse. Je m'arrêtai un instant, pensive. L'espace d'un instant, le visage de Lúinwë apparut dans mon esprit et je me mis à demander où est-ce qu'il pouvait être en ce moment mais je chassai très vite son visage de mon esprit en entendant un bruit. J'arquai mon arc et déclarai d'une voix calme, sachant très bien que si c'était les araignées, le simple bruit de ma voix suffirait à les attirer dans ma direction :

Qui va là ?
crackle bones
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 25 Déc - 14:58
Une humaine qui n'était pas à l'aise en compagnie des siens ? Cela pouvait certainement vous sembler bizarre lorsqu'on ne la connaissait pas. Elle s'appelait Neesha, et depuis quelques jours, elle s'était arrêtée à Esgaroth, donc, parmi les humains qu'elle n'avait plus trop l'habitude de fréquenter au cours de ses quatre dernières années, depuis qu'elle avait été exilée du Gondor, se refusant de rester trop longtemps parmi les siens. De plus, elle n'était jamais allée chez les nains, et préférait se rendre chez les elfes ainsi que chez les semi-hommes qu'on nommait "Hobbit". C'était donc à cause de son malaise qu'il la menait à s'échappée un peu d'Esgaroth accompagnée de sa monture, Knox, et armée de son épée, galopant en direction de la forêt noire même si elle en était devenue dangereuse.

Pénétrant donc dans la forêt, la jeune exilée ralentissait les pas de sa monture histoire d'être attentif aux moindres bruits, aux moindres mouvements. On ne savait pas quand est-ce qu'elle serait en danger, ou en sécurité. Mais elle avançait lentement. Et puis, s'il y aurait le moindre danger, son cheval, Knox, était là pour la prévenir. Et lorsqu'elle entendit à un certain moment une voix féminine qui demandait qui était là. Neesha n'eut pas d'autres choix que de descendre de sa monture, et de se monter en sortant son épée en cas d'attaque. Elle tombait nez à nez avec une elfe qui tendait son arc. Soulagée, la rouquine rangeait son épée pour lui montrer qu'elle ne lui ferait rien.

- Vous pouvez baissez votre arme, ce n'est pas la première fois que je viens.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 26 Déc - 10:36

Promenade en forêt
Libre à tous ceux qui le souhaitent


Une de mes flèches était pointée sur la jeune fille. Une humaine qui était venue jusqu'ici, seule. Pourquoi ? Qu'était-elle venue faire ici ? Peu d'humains osait affronté la forêt noire et braver les araignées pour venir dans le royaume de Thranduil. Je doutai qu'elle vienne demander assistance au roi ou à la garde et la phrase qu'elle déclara par la suite ne fit que confirmer l'idée qu'elle n'était pas venue ici pour demander de l'aide. Je la regardai ranger son épée dans son fourreau, n'abaissant pas mon arc pour autant. Je la scrutai du regard puis déclarai calmement :

- Qui es-tu ? Et que viens-tu faire ici dans la forêt noire, humaine ?

J'avais accentué l'intonation sur le dernier mot non pas par arrogance mais pour insister sur sa condition de simple voyageuse qui n'avait pas grand-chose à faire ici. Mon peuple n'était pas un peuple hostile, mais de là à accepter que de simples humains s'approchent de nos terres pour une raison qui ne leur était connue que d'eux, je doutais qu'on les accepte aussi facilement. Le fait que la rouquine soit arrivée aussi loin sur nos terres en suivant les sentiers des elfes qui étaient pourtant bien cachés ne faisaient que mettre en évidence que le mal continuerait à gagner du territoire, à croire que les patrouilles de soldats de la garde de Thranduil ne faisait pas bien leur travail pour que des inconnus aient pu autant s'avancer au coeur de la forêt noire. Et indirectement, je me sentie coupable comme si mon devoir de soldat n'avait pas été totalement accomplie. Songeuse, je restai accroupie sur la branche basse, regardant la rouquine, attendant qu'elle réponde à mes questions. Je repris :

- D'où viens-tu ?

J'étais curieuse et je voulais avant tout me renseigner sur elle avant de lui permettre d'accéder plus profondément au monde des elfes.
crackle bones
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 8 Jan - 22:11
L'elfe posait trop de question, en même temps, Neesha la comprenait un peu, ils n'avaient pas l'habitude de voir souvent des humains débarquer dans la forêt noire. Elle avait déjà eut affaire à ce genre d'accueil lors de sa première année d'exile, depuis, elle allait souvent chez les elfes, plus particulièrement à Imladris ou bien dans la Lothlorien. Ses yeux bleus étaient en train d'observer la créature sur la branche comme s'il s'agissait d'une personne normal. Si il y aurait eut un autre humain, il aurait été fasciné par eux du au fait qu'il n'aurait pas forcément l'habitude. Elle venait de retirer la capuche de sa jolie cape noire qui avait appartenu à sa défunte mère, conçu à Mirkwood pour une elfe brodeuse. On voyait déjà par la façon d'avoir été fabriqué qu'elle n'avait pas été faite par une humain. Elle avait donc dévoiler ses cheveux roux, son visage fin qui restait méfiante en louchant sur la flèche et l'arc que tendait la blonde.

Elle n'avait pas vraiment fait attention à quel point elle s'était bien enfoncée dans cette fameuse forêt au point de tomber sur une elfe, elle aurait du être plus attentive, observer la route au lieu d'être bloquée dans ses pensées. Bon, elle pouvait très bien rester quelques jours à Mirkwood en demandant l'accord du roi Thranduil quitte à lui rendre service par la suite.

- Je m'excuse d'être arrivée si soudainement... A vrai dire, ça fait quatre ans que je viens de nulle part. J'ai voulu protégé mon père par un mensonge en disant que j'étais coupable, mais il avait bien trop de témoin, j'ai été exilée...
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 10 Jan - 16:01

Promenade en forêt
Libre à tous ceux qui le souhaitent


Elle paraissait confuse et n'était sans doute pas une guerrière, néanmoins me méfiant d'une ruse, je gardai une flèche pointée sur elle au cas où. Néanmoins elle n'avait pas encore répondu à ma question, ce qui accentuait mon impression de devoir me méfier d'elle. Il serait dommage que je sous-estime ses talents alors qu'elle était peut-être ici dans des intentions plus ténébreuses que positives. Je répétai ma question en détachant bien chaque mot pour qu'elle comprenne :

- Qui es-tu ? Comment t’appelles-tu ?

Elle n'avait pas répondu à ma première question et pour ce fait, elle avait toujours une flèche pointée sur son coeur prête à être encochée et à la tuer. Sans me dire son nom, elle se mit alors à parler confusément comme si elle avait subit un choc auparavant. Elle commença à débiter une histoire de mensonge, d'exil que je ne comprenais que trop peu n'ayant pas été mis au parfum. Le fait qu'elle s'excusa pour être arrivée si soudainement ne me fit pas baisser la garde et les bribes de son passé qu'elle débita rapidement ne m'apportèrent aucune compassion à son égard. Je ne la connaissais pas et pour moi, elle n'était qu'une humaine qui n'avait rien à faire ici à moins d'avoir une bonne raison pour avoir suivi les sentiers des elfes au crépuscule.

Je sautai de le branche basse agilement et atterrissais avec souplesse sur le sol, mon arme encore pointée dans sa direction. Je fis quelques pas vers elle, m'approchant d'elle encore plus, un masque glacial sur mon visage. Sèchement, je déclarai :

- Je vais te répéter ma question et cette fois-ci tu vas me répondre : qui es-tu et que fais-tu ici ?!

Je voulais une réponse maintenant et même si je n'étais pas du genre à torturer les autres créatures dont je n'avais aucune animosité à leur égard, je souhaitai une réponse et je l'aurai quelque soit le moyen utilisé. Je repris la parole toujours aussi glacialement :

- Quel est ton histoire humaine ?

Et comme pour accentuer la pression qui pesait sur ses épaules, je déclarai :

- Je te conseille de parler et vite.
crackle bones
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [libre]Promenade au bord de la Rivière...
» [libre] Une immense forêt.
» Promenade en forêt
» [Mission] Une promenade en forêt ~ [Kagura] V2
» Une promenade en forêt (Kocoum)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Archives Rp-
Sauter vers: