Artenis Tinúviel

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Divers Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 13:38

Artenis Tinúviel

× elfe ×

ft. Diane Kruger
Oye ! Oye ! Je me nomme Artenis Tinúviel, fille de Esmk et Alesiá. Je suis née le 2865 février du troisième âge. J'ai donc 816 ans ! Je suis née dans la contrée que l'on nomme Rhovanion et actuellement je vis à la forêt noire . Dans la vie, je suis un soldat de la garde. ! Si tu ne l'avais pas remarqué je suis une spécialiste en maniement de deux courtes lames et j'utilise à la perfection mon arc et mes flèches. Je suis actuellement célibataire bien que mon coeur batte à l'unisson avec celui de Lúinwë.

Je suis un INVENTE.

A savoir

× Je suis tombée amoureuse d'un elfe, un soldat qui avait déserté sa troupe pour devenir mercenaire.
× Je préférerai milles fois mourir debout plutôt que de vivre à genoux.
× Je suis particulièrement discrète et me mouve dans la nature sans faire de bruits.
× En bon soldat, j'obéis à mes supérieurs et accomplis avec une pointe de perfectionnisme les tâches qu'on me confie.
× J'ai un grand respect pour Tauriel, la commandante des gardes.
× Mon passe-temps favori est de tirer à l'arc.



(c) crédit

derrière l'écran



Glacy


→ age ; 16 ans
→ comment es-tu venu ici ?; google
→ code du règlement ; "you have my word one king to another"
→ quelque chose à dire ; écrire ici

Rang



(PREMIER MESSAGE !!!! choix entre 6 ~)

→ Rang en 2-3 mots : soldat de la garde de Thranduil
→ Couleur en HTML : #XXXXXX




Aide le staff :
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 13:39

Mon histoire

Mieux vaut mourir debout plutôt que de vivre à genoux


Je m'appelle Artenis Tinúviel et je suis une elfe, oui, vous avez bien entendu, je suis une elfe. C'est à dire que j'existe vraiment et que je ne suis pas un simple personnage sorti des légendes, non, je vis et je respire. Mes parents se nomment Esmk et Alesiá mais il ne me servira à rien de m'attarder sur leurs histoires car ils sont morts. Morts en lâches, du moins pour mon père, ma mère même si elle n'était qu'une simple guérisseuse avait tenté de défendre sa peau. Et moi, j'étais juste là tapie dans l'ombre des racines noueuses d'un vieux chêne à les voir se faire tuer. A vrai dire, ils ne savaient pas que j'étais là, je les avais juste suivies discrètement. Je n'ai pas bougé, je n'ai pas hurlé, je suis restée immobile à attendre que les araignées s'éloignent avec leur butins, avec ma seule famille. J'ai regardé l'énorme araignée velue rattrapait mon père qui tentait de s'enfuir pour sauver sa misérable vie, l'attrapant dans ses fines pattes et l'emportant avec lui, dans les profondeurs de la forêt noire. Quand elles furent parties et seulement à ce moment là, je pus sentir les battement de mon coeur qui s'était accéléré, tentant de calmer ma respiration, tentant de ne pas pleurer alors que je me retrouvais seule dans le noir, sans mes parents alors que je n'avais que 22 ans. 22 ans ce n'est rien, ce n'est qu'un âge, où on se croit courageux ou on croit que les monstres ne nous tueront pas mais c'est faux, on peut se faire tuer à chaque moment de notre vie. Je suis longtemps restée là dans le noir, à écouter les bruits de la forêt, fredonnant une chanson à voix basse, je savais que je devais partir car bientôt les monstres reviendraient mais j'avais encore un peu de temps alors je continuai à fredonner doucement, calmant les battements de mon coeur et puis finalement je me levai. J'arrivai à l'aube à la forteresse après avoir suivi longuement le sentier des elfes que je connaissais pour l'avoir de nombreuses fois parcourues en secret, accompagnant parfois ma mère chercher des plantes à l'extérieur. Lorsque les soldats me virent apparaître, ils semblèrent surpris et sans doute inquiet, après tout qui aurait eu l'idée de laisser un petit elfe dehors. Ils me ramenèrent dans la chaleur et la sécurité, me demandant ce qui s'était passé mais je ne dis rien, trop honteuse, je ne dis rien, gardant avec moi mon secret. Ce que j'avais vu cette nuit là m'avait marqué profondément, on s'attend tous à voir son père comme un héros, le mien était un soldat de la garde, il avait ses armes, il aurait pu se battre, défendre la vie de ma mère mais il avait préféré fuir comme un lâche.



Je grandis et je gagnai en beauté tandis qu'attiré par les armes, je décidai à rejoindre les soldats de la garde. J'appris à me battre, optant pour un arc et deux courtes lames. L'arc restait mon arme de prédilection mais j'appris à manier ces lames avec dextérité sous l'oeil attentif de mes professeurs. Quand je fus promus en tant que soldat, je fus heureuse et fière de mon parcours, j'étais discrète mais mes supérieurs étaient contents de mes performances et cela me convenait. Je dus bientôt partir en patrouille dans la forêt alors je me mis en route accompagnée de quelques soldats. Discrète, à l’affût des ombres, je marchai en silence, mes bottes ne faisant aucun bruit, ne laissant aucune trace sur leur feuillage qui recouvrait le sol. Soudain, un cri retentit. Aussitôt je me mis à courir, grimpant dans un arbre aux branches basses, sautant de branche en branche, mon arc déjà à la main. Je repérai rapidement l'homme qui avait crié : un elfe aux cheveux bruns qui se battait contre des araignées à l'aide de son épée. J'arquai ma flèche et tirai. Elle fusa et se figea dans le corps de l'araignée, son corps velu retombant sur le sol en un bruit sourd. Je continuai à tirer pendant que mes compagnons d'arme qui étaient au nombre de dix se chargeaient d'achever d'autres araignées qui venaient de plus en plus nombreuses. Je sautai de l'arbre et atterrit en souplesse sur le sol, mes deux lames dans chaque main. Je me mis à tournoyer, me plaçant au dos de l'elfe pour être plus efficace. Déjà ma courte lame se figeait dans le corps d'une autre araignée. Attrapant les épaules de l'elfe, je me projetai au-dessus de lui et enfonçai ma lame dans une autre araignée. Une arriva par derrière et elle n'eut aucune chance, se prenant mon autre lame. Mon compagnon d'arme lança quelques mots en elfique et je compris que le combat était terminé. J'essuyai mes deux lames contre mon pantalon et partit ramasser mon arc sans un mot, puis je me tournai vers l'homme et déclarai en langue elfique :

- Man eneth lín?
- Im Lúinwë.


Je le regardai un instant, le détaillant du regard. Puis il reprit en elfique avant de déclarer normalement :

- Suilaid. Ne pensez-vous pas qu'il serait plus simple d'oublier les coutumes un instant.
- Vous me paraissez bien arrogant pour un elfe qui a faillit mourir.
- Mais je ne suis pas mort.
- Evidemment que non, vu que nous étions là.
- Soit je vous en remercie .. quel est votre prénom ?


J'ignorai sa question et répondit :

- Que faites-vous ici ?
- Je souhaite rencontrer le roi : Thranduil.


Je réfléchis un instant puis fit signe aux gardes et à l'elfe de me suivre, ce dernier me rattrapa et se mit à marcher à mes côtés tandis que je continuai à avancer, le regard fixé droit devant moi. La marche dura une quinzaine de minutes environ, ce qui n'est rien dans la vie d'un elfe et j'arrivai enfin devant les portes. Des gardes étaient de fraction et je m'approchai d'eux en déclarant :

- Voici un homme que nous avons sauver dans les bois, un mercenaire selon moi qui souhaite parler à sa majesté.

Les soldats encadrèrent alors Lúinwë et l'emportèrent avec lui tandis que je les regardai s'éloigner.


Je ne revis pas l'elfe avant plusieurs jours. Je me trouvai alors de nouveau à l'extérieur des murs et je m'entraînai seule au maniement de mes courtes lames. Il faillit me surprendre car je ne l'avais pas vu arriver, à vrai dire, il faillit plutôt se prendre un coup.

- Que veux-tu ?
- Je ne sais pas, tu cherche peut-être un partenaire de combat ?


Je réfléchis un instant puis j'opinai de la tête, il sortit sa lame elfique et se mit en position de combat. Sans un mot, j'entamai le combat, parant sa première lame. Il était rapide et j'eus un peu de mal à comprendre comment il n'avait pas pu s'en sortir l'autre jour. Nous ressemblions soudainement à deux figurines de ballet qui enchaînait les mouvements dans une même chorégraphie. Il m'accula contre un chêne et posa son épée contre ma gorge, faisant perler une goutte de sang le long de ma peau.

- Comment t’appelles-tu ?

Je souris et l'instant d'après, je lui envoyai un coup de pied dans le ventre, tordant son poignet, je fis tomber son épée au sol et inversai les rôles.

- Artenis.

Il sourit à son tour et je me reculai de quelques pas. Il ramassa son épée puis s'avança vers moi avant de déclarer subitement :

- Comment avais-tu deviné que j'étais un mercenaire ?
- Ton allure, tu étais sans doute un ancien soldat mais si tu l'étais encore, tu n'aurai jamais osé te promener seule parmi les ombres de la forêt noire.
- Bien joué, quant à toi, cela ne fait aucun doute que tu es une soldat de la garde.
- Très perspicace dis donc.
- Cela fait longtemps ?
- Pourquoi cette question ?
- Sans doute pas car sinon tu serais sans doute déjà partie.
- Pourquoi voudrais-tu que je déserte ?
- Parce que les rois ne sont que des fous et que seuls les inconnus peuvent prétendre à vouloir mener des guerres.


Je me tus un instant, méditant sur ses paroles tandis qu'il commençait à s'éloigner. Il se retourna un instant et je vis alors comment il était beau, il déclara :

- No in elenath hîlar nan hâd gîn.
- Tu t'en vas ?
- Oui. Souhaiterais-tu venir avec moi ?
- Nous ne nous connaissions même pas et mon devoir est ici.
- Nous pourrions apprendre à faire connaissance en route.
- Non.
- Je comprends.


Un peu surprise par la tournure de la conversation, je ne vis que trop tard qu'il s'avançai vers moi et l'instant d'après ses lèvres étaient posées sur les miennes. Trop étonnée, je ne réagis pas et de toute manière, il s'écartait déjà. Il s'éloigna alors sans se retourner, tandis que je restai là sans bouger tandis qu'il déclarai juste en un chuchotement qui porté par le vent, j'entendis :

- Hantale.



Les années passèrent et le souvenir de Lúinwë ne firent bientôt plus qu'un doux souvenir dans ma mémoire. Je continuai à servir la garde et de nouveau je me mis en quête de parcourir le territoire avec les soldats de la compagnie. Souhaitant m'éloigner un peu de la forêt noire, je demandai à faire une mission de reconnaissance seule dans les contrées qui s'étendaient autour. Etant donné que j'avais toujours effectué mon devoir impeccablement, on m'accorda cette permission et je quittai bientôt la forêt noire à dos de cheval. Mon désir n'était pas tant que d'explorer les autres contrées pour une mission de reconnaissance, je souhaitai juste me sentir un peu libre l'espace d'un moment. Mes pas me conduisirent le long de la rivière Rhimdath où je m'arrêtai pour souffler un moment, m'arrêtant pour me reposer. La nuit allait bientôt tombée. Je me mis en tâche de faire un feu pour tenir l'obscurité à l'écart. Je fermai les yeux un instant, respirant la fraîcheur du soir. Il me faudrait bientôt revenir dans la forêt noire mais en attendant j'appréciai ces moments de solitudes qui m'avait permit de constater qu'en dehors de la forêt noire, les orques commençaient à gagner du terrain. J'entendis soudain un craquement de brindille, et, tout à coup, un homme me bondit dessus. Nous roulâmes ensemble sur le sol terreux, je ne voyais pas le visage de mon adversaire mais j'avais réussi à dégager une de mes courtes lames que j'avais toujours sous la main et déjà je commençai à l'enfoncer dans la chair de mon adversaire. Il poussa un grognement, et alors il murmura mon prénom. Je m'arrêtai net, reconnaissant alors le visage de l'individu qui se tenait à quelques centimètres au-dessus de mon propre visage. Trop surprise pour parle, je me contentai de tirer sur la lame qui se retira de sa chair, je la laissai tomber au sol et le repoussai doucement. Il m'attrapa le bras et je déclarai d'un ton sec :

- Gwanno ereb nin !

Il me relâcha et je me remis debout, maugréant, je me dirigeai vers ma sacoche et attrapai quelques herbes médicinales que je me mis à mélanger avant de retourner près de lui. J'appliquai les herbes sur sa blessure et entourai son bras d'un bandage, me vengeant un peu sur lui en serrant plus fortement.

- Im gelir ceni ad lín.
- Que fais-tu là Lúinwë ? Je ne pensai pas te revoir de sitôt.
- Cela serait plutôt à moi de te poser la question belle dame.
- Je suis en mission de reconnaissance.
- Toute seule ?
- Oui.
- Tiens donc ?! Tu sais que je t'ai pris par une mercenaire.
- Arrête, je suis sûre que tu m'avais reconnu et que tu savais très bien ce que tu faisais.
- Pas faux mais je ne m'attendais certainement pas à tant agressivité de ta part.
- A quoi t'attendais-tu ? A cela peut-être ?!


J'étais furieuse de m'être laissé surprendre et je sentais mon coeur qui battait à toute vitesse, ce qui ne faisait rien pour arranger mon histoire d'autant que je ne savais pas si je devais le haïr ou être heureuse qu'il soit là. Alors comme pour un petit défi personnel, je l'embrassai. Il me rendit mon baiser évidemment. Comment y aurait-il pu en être autrement. Et je sentis à ce moment que tout allait bien. Je finis par m'arracher à son étreinte à ce baiser que j'avais commencé. J'étais légèrement perturbée. Lúinwë parut comprendre mon désarroi car il ne déclara rien et s'occupa plutôt à terminer de monter le camp. Je le laissai faire et quand je compris qu'au final, je n'arriverai jamais à trouver toutes les réponses à mes questions, je me décidai à le rejoindre pour manger. Histoire de changer de sujet, je déclarai :

- Alors qu'es-tu devenu depuis ton départ ?
- Disons que j'ai voyagé, louant mes services au plus offrant et que je compte désormais me diriger vers Fangorn. Et toi ?
- Je vais sans doute retourner à la forêt noire servir mon roi.
- Quand comptes-tu repartir ?
- Demain.
- Je ferai un bout de chemin avec toi alors.
- Entendu.


La conversation se termina sur ces quelques mots et je ne passai qu'une brève nuit, le sommeil torturé à cause des sentiments que j'avais pour le mercenaire car cela ne faisait aucun doute que j'en avais. Il serait trop tard pour le mentir, ce baiser n'avait fait que confirmé ma première impression à propos du guerrier. Quand l'aube fut venue, j'étais déjà prête à partir depuis une heure et j'attendis donc que Lúinwë se réveille. Nous partîmes peu après, nous dirigeant vers la forêt profonde. Le voyage fut dénué de gros combats et nous permit encore de nous rapprocher un peu plus. Arrivé en vue de la forêt noire, je compris qu'il était temps que chacun vaque vers sa destinée. Je sautai de cheval et l'elfe m'imita. Je lui tendis les rênes de mon cheval et déclarai :

- Tu n'as qu'à le prendre, je n'en n'aurai pas besoin là où je vais.
- En es-tu sûre ?
- Oui.


Lúinwë scruta mes traits pendant un instant puis s'approchant de moi, il attrapa mon visage entre ses mains et m'embrassa fougueusement. Je lui rendis son baiser. Ce fut lui qui se recula et qui remontant sur son étalon, il déclara :

- Prends soin de toi Artenis et cela ne fait aucun doute que nos chemins se recroiseront.
- Ná Elbereth veria le, ná elenath dín síla erin rád o chuil lín.


Il répéta les mêmes adieux puis s'éloigna sans un mot, sans un regard, je le regardai un instant. Je savais que nous nous reverrions et qu'en attendant, mon devoir serait de tuer les orques. J'avais compris alors que mon coeur lui appartenait depuis le premier jour. Je me saisis de mon arc et repartis alors vers la forêt.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 13:46
Bienvenue petite elfe des bois ♥
En espérant que tu te plaise parmi nous :DD
*grande famille forever de la night *

Bon courage pour ta fichette *^*
- Je te vole un lien dès ta validation ton vava est trop choupinou Saroise est top !-
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 14:25
Bienvenue parmi nous !

Si tu as des questions, ma boite à MP est grande ouverte !

Avant que tu ailles plus loin avec ton elfette, il y a deux petits truc qui me chiffonnent :

Citation :
× Lorsque j'étais plus jeune, je suis tombée amoureuse d'un elfe, un soldat qui avait déserté sa troupe pour devenir mercenaire et je l'ai tué.

Les elfes n'ont qu'un seul et unique amour. Tu ne pourras donc pas être tombée amoureuse de lui ET l'avoir tué. C'est totalement incompatible. Un elfe qui perd l'être qu'il aime se laisse mourir, ou décide de prendre le bateau pour retourner sur les terres de ses ancêtres.


Ensuite, : ton âge. Un elfe atteint sa mâturité vers 70-100 ans, et avant cela il est surprotégé par sa famille, car les enfants sont rares. Il me semble donc compliqué que ton elfe, en seize ans à peine soit déjà dans la garde de Mirkwood et manie les armes avec brio. Il faudrait rajouter quelques années à la demoiselle si tu veux que ce soit possible ;)

Dans tous les cas, bon courage pour ta fiche !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 14:45
Coucou, merci pour votre accueil dans un premier temps. :13:
Pour l'âge, j'ai eu un petit problème pour me situer par rapport aux temps donc je vais modifier ce détail en ajoutant des années. Par rapport à l'histoire de l'unique amour, j'en prend note et modifie cela d'emblée vu que d'ailleurs justement en train d'écrire cette partie de l'histoire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 15:05
pour la chronologie, nous sommes en octobre 2941 du 3° âge en ce moment. tu as cette annexe qui pourra t'aider ^^

bon courage <3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 15:10
Bienvenue ^^

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Eru Ilúvatar
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 1387
× Inscrit le : 29/12/2012
× Dime : 62079
Mar 23 Déc - 15:14
Je te souhaite la bienvenue parmi nous ♥️

Bonne chance pour ta fiche, le staff est là si tu as le moindre soucis :06:
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 15:24
Merci de votre accueil. Je viens de finir ma fiche et modifié les détails qui ne convenaient pas, j'espère qu'il n'y aura plus de problèmes maintenant mais si besoin, je peux toujours modifier. :01:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 16:27
Bienvenue!
Ton avatar est vraiment magnifique :embarrassed:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 16:40
Merci pour ton accueil, par contre, après réflexion j'ai changé de célébrité, ce n'est plus Saoirse Ronan mais Diane Kruger.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 17:43
Bienv'nue à toi ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 18:10
Alors alors ^^ Voilà quelques petits points à changer demoiselle :)

Citation :
sans mes parents alors que je n'avais que 10 ans. 10 ans ce n'est rien, ce n'est qu'un âge, où on se croit courageux ou on croit que les monstres ne nous tueront pas mais c'est faux, on peut se faire tuer à chaque moment de notre vie. Je suis longtemps restée là dans le noir, à écouter les bruits de la forêt, fredonnant une chanson à voix basse, je savais que je devais partir car bientôt les monstres reviendraient mais j'avais encore un peu de temps alors je continuai à fredonner doucement, calmant les battements de mon coeur et puis finalement je me levai. J'arrivai à l'aube à la forteresse après avoir suivi longuement le sentier des elfes que je connaissais pour l'avoir de nombreuses fois parcourues en secret, accompagnant parfois ma mère chercher des plantes à l'extérieur.

Je trouve ton personnage un tout petit peu jeune pour s'en sortir aussi bien. Comme je te l'ai dis avec Thodir, les elfes grandissent de manière différente, un peu plus lente que celle des humains. A 10 ans, je ne suis pas tout à fait certaine que tu ai su marcher depuis assez longtemps pour connaître les sentiers des elfes par coeur. De plus, je trouve - mais c'est un avis personnel là - ton personnage un peu jeune pour juger aussi durement tes parents. Je te conseillerai de lui donner 20-30 ans pour cette scène, ce qui serait plus crédible ;)

Citation :
un elfe aux cheveux bruns qui se battait contre des araignées à l'aide de son épée. J'arquai ma flèche et tirai. Elle fusa et se figea dans le corps de l'araignée, son corps velu retombant sur le sol en un bruit sourd. Je continuai à tirer pendant que mes compagnons d'arme qui étaient au nombre de deux, oui, nous étions une petite patrouille de reconnaissance, se chargeaient d'achever d'autres araignées qui venaient de plus en plus nombreuses.

Alors, sur le forum nous considérons les araignées comme bien plus dangereuses que ce qu'elles sont montrées dans le film de Peter Jackson. Ici, une petite troupe de quatre elfes ne peut pas tuer ce qui me semble là une armée d'araignées. Vous pourriez en avoir deux, trois maximum, mais pas vraiment plus. Nous nous basons plus sur ce qui est dit dans les livres sur ces créatures que sur ce qu'on voit dans le film. Ici, ce sont vraiment des créatures complexes à tuer, un seul coup ne suffira pas.

Citation :
× Mon passe-temps favori est de tuer les orques non pas pour la gloire mais pour leur faire regretter d'être né.

Il y a aussi cette phrase qui me fait un peu tiquer : les elfes sont des êtres emplis d'amour, et qui sont tournés vers la protection d'autrui. Aimer tuer n'est pas vraiment dans leur nature, donc ... Dire que c'est un passe temps n'ira pas vraiment. C'est plus dans son travail de garde qu'elle doit les tuer qu'autre chose. D'autant plus que les orcs sont rares à l'intérieur de la forêt noire, et que les elfes qui vivent là - surtout les gardes - sortent rarement de la forêt.

Si tu me modifie ça, ce sera tout bon pour moi. C'est une belle histoire d'amour que tu nous offre là pour tout dire <3
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 18:30
Je me demandais aussi si c'était pas trop jeune mais du coup je préférai attendre les avis pour savoir si je devais modifier ou pas, c'est toujours bon d'avoir l'avis d'un expert. :13:

Du coup, j'ai mis qu'ils étaient 10 et si ce n'est pas suffisant, j'augmenterai le nombre de nouveau, on va dire que c'était un petit groupe d'araignées et que leurs copines n'avaient pas eu le temps d'arriver. :01:

J'ai modifié pour le détail de son identité et c'est vrai que j'étais inspirée par la romance mais du coup j'espère que le futur scénario pour Lúinwë trouvera preneur, j'ai espoir.

En tout cas merci pour la future validation, j'avais hâte de vous rejoindre.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 18:38

félicitation, tu es validé(e)



Tout d'abord, on a trouvé ta fiche : "Et bien dans ce cas, je te valide avec grand plaisir ! Ton personnage sera super intéressant à jouer, et j'ai hâte. Réserve un lien à ma Nàriel, la nièce de ta reine, et aussi au reste de ma clique d'elfes ils sont trop nombreux dans ce placard, c'est moi qui vous le dis
Et, soit indulgente avec ton père. Ton oeil t'as peut être trompée... Tu étais si jeune ...
"

Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà créer ta FICHE DE PERSONNAGE ! N'oublie pas aussi d’aller RECENSER ton avatar, on ne sait jamais si un membre du staff n'a pas fait son boulot :bigrin:
Tu peux dés maintenant participer au rp et si tu ne sais pas par où commencer, un TOPIC de demande a été créer par nos soins.

Les ANNEXES sont assez longues mais n'hésites pas à aller la lire si tu as la moindre question avant de demander à un membre du staff. On sait qu'il y a tout plein de sujet explicatifs mais c'est pour mieux organiser le forum et tu verras tout est assez simple ici \o/

Le sujet ROYAUME est une sorte de répertoire des membres, Merci de bien vouloir passer par ce SUJET pour vous être ajouter ^^

Tu savais que ton personnage pouvait intégrer une organisation s'il le souhaite ? Va faire un tour ICI, les détails se trouve dans ce sujet !

Le forum Bureau regroupe les sujets relatifs à ton personnage (demandes, pnj, ect...), n'hésite pas à y faire un tour. Tu peux également créer ton SAC pour répertorier tes possessions ^^

N'oublie pas de compléter ton profil, ça nous donne un aperçu de ton personnage :hearrt:

J'ai failli oublier, pour faire plus ample connaissance, je t'invite à t'amuser avec nous FLOOD.

Et pour finir : BON RPG ♥️

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 23 Déc - 18:44
Merci beaucoup ! :lovecookie:
Et c'est avec joie que je vais réserver des liens avec tes elfes.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Votre nom en...
» Nessa Tinùviel [Validée]
» Aiko Tinuviel [EN CONSTRUCTION]
» • Tàri Tinúviel • [Paladin]
» Amras Tinúviel - elfe noble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Divers-
Sauter vers: