Cyrïelle, Arrogante à souhait.

 ::  :: Les Archives :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 5 Déc - 17:16

Cyrïelle Valdóttir

× Elfe ×

ft. Sarah Gadon
Oye ! Oye ! Je me nomme Cyrïelle, fille de Val, son père et Aïdaheim, sa mère. Je suis née le 15 mai 41 • 3° âge. J'ai donc 2895 ans ! Je suis née dans la contrée que l'on nomme Rhovanion et actuellement je vis à Esgarot. Dans la vie, je suis une fille de la grande famille des elfes sylvains, envoyé un temps à Esgarot pour prendre un peu de plomb dans la cervelle. Mais, je suis musicienne. ! Si tu ne l'avais pas remarqué je suis une spécialiste en Plantes médicinales, mais je maîtrise moyennement mon don de guérison . Je suis actuellement Célibataire, à la recherche du grand amour.

Je suis un INVENTE.

Petit aperçu

Cyrïelle, c’est une bonne jeune fille, élevée dans les grandes sphères de la société sylvestre, elle a reçu une éducation relativement stricte, mais a eu quelques carences quand on parle d’amour maternel et donc des convenances féminines. Bien que les elfes soient des êtres aux sentiments bons et purs en ce qui concerne leurs enfants, Val n’a pas eu le temps de tout inculquer à sa fille et ne préférait pas la laisser entre les mains d’une nourrice ? Méfiance peut-être, la jeune blonde ne le sait pas vraiment. Pourtant, c’est ce manque d’un amour maternel qui a fait d’elle ce qu’elle est aujourd’hui. Fraîche et légère, elle sait souvent comment plaire aux autres avec de beaux mots et de belles phrases. Elle a cette façon de mettre à l’aise, cette aura que certains peuvent lui envier peut-être. Cette sérénité qu’elle dégage est exceptionnelle pour une femme de sa trempe.

Car intérieurement, on ne peut pas dire que la demoiselle est sage. Elle pense toujours à de folles aventures, à l’amour et au grand, elle a cette parcelle de rêve qui la rende presque exécrable quand elle n’a pas ce qu’elle désire. Enfant unique et gâté dans son cas, la jeune femme a bien vite fait de disparaître toute la journée au grand damné de son père qui s’en est souvent inquiété. Mais elle a ce feu ardent en elle qui est difficilement contrôlable, elle a toujours de la suite dans les idées, ce qui la rend parfois désespérante et fatigante pour certains. Difficilement supportable quand on ne la prend pas dans le bon sens du poil…

Mais à Mirkwood, certains savaient d’avance comment la calmer. En la faisant danser, une passion, des pas qui savaient endiguer son petit feu au moins un moment. Ce qui la faisait parfois passer pour une jeune femme curieuse, relativement négligente à danser ici et là pour se satisfaire elle-même. Parfois énervante, parfois intéressante, Cyrïelle est assez lunatique, ce qui en plus de ses idées est un défaut de taille, elle aime être ici et là pour soutenir ses idées diverses. Une sorte de militante, bien que sa société elfique soit plus flexible que celle des hommes.

Cependant, ce qui fait d’elle une personne que l’on aime avoir à côté de soi, c’est quand un enfant traîne dans les parages, ce manque de mère a fait naître en elle ce besoin d’aider les orphelins ou les enfants qui en ont besoin. Elle sait donc être relativement rassurante, en trouvant avec justesse les mots qu’il faut, en ajoutant par ici ou par là des sourires. Cette attirance pour les enfants fait parfois peur à certaines mères, mais elle a été assez intelligente pour savoir faire le pour et le contre, ce petit cerveau qu’elle cache à certains de peur d’être lapidée sur place si on apprenait vraiment qu’elle était ce genre d’elfe de bonne famille. L’argent fait trop souvent tourner la tête des hommes ou des nains.

Pourtant, sachez qu’elle c’est très bien se défendre avec ce brin de sarcasmes et de méchanceté dans sa voix quand cela devient nécessaire. Cyrïelle l’évite, mais quand elle n’a pas d’autres choix, elle devient méchante et vous menace de sa dague du doux surnom de Sigil.




(c) fassylover

derrière l'écran



Dezaia - Faïnal


→ age ; 20 ans
→ comment es-tu venu ici ?; PRD m'a bien aidé à vous trouver en vérité ♥
→ code du règlement ; oki by eodia
→ quelque chose à dire ; LEs oiseaux chantent toujours et cey beau tout ça ♥

Rang



Soldiers Of Laurelin

→ Rang en 2-3 mots : Laurelin's Milady
→ Couleur en HTML : #ff6666




Aide le staff :
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 5 Déc - 17:17

Mon histoire

Blanche fraîche le matin, elle est douce tendre elle est sereine




Savoir si cela était vraiment facile. Peut-être ne le saurais-tu jamais. Assise devant ton ouvrage dans cette petite maison servant de maison de couture à Esgaroth, tu repensais encore et encore à comment tu étais arrivée ici. Comment et pourquoi, surtout pourquoi. Ton père t’aimait, s‘était la seule famille qui te restait, alors que lui avait-il prit d’être si strict cette fois-ci, finalement tu n’avais rien fait de mal, tu avais juste exprimé ton désaccord avec les méthodes de votre roi, sans te soucier des hommes qui vous écoutaient, toi et ton amie. Peut-être que c’était le Roi des Elfes qui avait ordonné de te faire vivre ta vie en dehors de Mirkwood, ou alors ton père qui avait pensé que cette expérience te serait instructive. Quelle instruction voyait-il à vivre parmi les hommes comme une pauvre femme ? Celle de t’apprendre l’amabilité et le fait de savoir rester humble et polie dans toutes les situations ? Question de cela, il s’était mis le doigt dans l’œil, jusqu’au fond même. Les humains d’Esgaroth sont et seront toujours des personnes peu fréquentables, ils sont pauvres et cupide, dès qu’on leur parle d’argent c’est presque s’ils ne vous sautent pas à la gorge pour vous piquer votre bourse. Du moins, c’était le cas de ta patronne… Avare et cupide, tout ce qu’elle pouvait se retenir de te donner pour tes services, elle le faisait sans hésiter. Tu la détestais amèrement et ta langue de vipère n’était pas près de diminuer le flot de paroles muettes que tu lui assénais au court de tes longues journées.

Sur ton ouvrage pourtant, tu te surpris à repenser à ce qui t’avais mené là, ta vie finalement, tout ce qui enfin de compte n’était pas négligeable, ce pourquoi tu étais et que tu serais toujours toi. La fille des deux elfes, dont celle que tu aurais aimé connaître était partie trop tôt.

***


Tu es née de Aïdaheim, une elfe venu d'ici et là, on ne sait trop où, elle vagabondait ici et là prétendant avoir tout perdu. En soi tout était possible, entre les voleurs, les pilleurs, tout était probable. Si bien que la famille de Val, ton père décida de lui donner le gite et le couvert pour quelques jours. Quelques jours qui ont vu naître une passion sans nom que ton père t’a conté tant de fois que tu n’as plus assez de tes doigts fins pour compter. Mais c’est un regard échangé et quelques paroles qui sont venus à bout du cœur
de ton père, romantique à souhait.

Et la suite ? Tout le monde la connait visiblement, ils se mariaient et eurent beaucoup d’enfants… Enfin, une petite fille seulement. Le cœur y était véritablement, et Cyrïelle venue au monde dans de bonnes conditions, une mère ravie, un père aux anges, tout était en l’ordre, l’état des choses était tel que rien ne pouvait être plus parfait que lorsque le petit cri de l’enfant retenti. Pourtant, il y a toujours cette pente, ce déclin venu de quelques parts, on ne sait pas trop où. Mais la mère avait un mal fou à se remettre de la venue au monde de cette enfant. Constitution fragile, maladie… Qui peut bien le savoir, encore aujourd’hui personne ne le sait. Certains médisants iront vous dire que c’était grâce à une bien noire magie que la petite de Val est venue au monde, car sa femme était incapable de mettre au monde un enfant. Mais ce ne sont là que des paroles pour créer le doute et les mystères. Une vie pour une autre, le premier hiver de Cyrïelle, fut le dernière pour sa mère, un accouchement rude.

Avec l’âge, tu compris petit à petit que sa mère les avait quittés par sa faute, mais pourquoi, tu ne le sus jamais vraiment. Peut-être était-elle repartie comme elle était arrivée ? Peut-être parce qu’elle ne t’aimait pas ? Pourtant, cette absence, cette mort, tu te la mises sur le dos, car selon certains, c’était de ta faute, cette première blessure que tu surmontes mal aujourd’hui. Ce fardeau surement inutile, ce que tu ressens face à cela ? Tu tentas en vain de l’oublier en participant à toutes les fastueuses fêtes données par n’importe qui. Finalement à Mirkwood, tu étais connue pour ce don que tu avais de captiver l’attention et donc celui de te faire inviter à gauche à droite. Vêtue de tes grandes robes de tissus pastel, parfois chatoyant surmonter de perles et de tes longs cheveux blonds encadrant ton visage. Tu étais belle, divinement, que tu n’aurais eu aucun mal à prendre mari, si seulement tu avais eu comme ton père ce coup de foudre pour un elfe. Pourtant, il ne venu pas et les années passaient. Toujours vêtue de belles robes que dans ton ennui tu avais appris à coudre, comme la musique celle d’une harpe dorée que tu avais appris à maîtriser.

Tu étais devenue prétentieuse et vantarde, tu savais que tu étais belle, que tu plaisais et tu t’en amusais, devenant provocante et exécrable avec certains. Tu t’ennuyais vraiment. Peut-être trop, pour en venir à critiquer la passivité du roi des forêts. C’était il y a un hiver de cela, ta vie te semblait parfaite, mais affreusement creuse, que ton père te demandas avec compassion : « Que vais-je bien pouvoir faire de toi Cyrïelle ? » Tu n’avais eu guère que de lui adresser un petit sourire ironique, ne répondant rien, le silence ayant toujours été la meilleure de tes armes, mais pas cette fois-là. Il te prit dans ses bras, doucement, tendrement. Pour t’annoncer l’épreuve que tu allais traverser finalement : « Va, Esgaroth est une ville qui est dans le besoin, tu en reviendras grandie ma fille, je viendrais te chercher. ». Difficilement, tu le regardas sans comprendre, pourquoi te faire endurer une telle humiliation ? Le temps que tu changes, que tu deviennes quelqu’un d’autre. Tu demandas : « Qu’ai-je fait ? » Il te répondit, un sourire ironique, comme tu les faisais si bien. En ne disant rien de plus.

Tu te retrouvas dans ce village d’homme vêtu comme eux, de robes simples aux tissus chauds et rugueux pour ne pas prendre froid. Tu cachais tes petites oreilles pointues sous tes cheveux blonds, ta noblesse, tout ce que tu avais été avant. Tu avais une autre histoire que celle du noble elfe. Tu n’étais plus qu’une petite couturière, dont les parents avaient demandé de l’argent à ta patronne pour t’élever convenablement et en échange, tu devais travailler pour elle pour rembourser cette dette. Ce qui en soit était faux et cette sorcière avait été payé un prix convenablement gros pour te garder près d’elle et que tu ne t’enfuies pas pour retourner auprès des elfes tout en t’en faisant baver au niveau du travail.

Tu pensas que les hommes étaient froids et vils et sans amour, sans compassion. Sauf peut-être quand cet homme venu te trouver le soir, on t’avait recommandé à lui pour tes talents de couturière ? Des vêtements, de lui et d’enfants. Tu lui promis de faire ton possible pour remettre en état ses chiffons. Tu y passas la nuit, épuisée, mais heureuse de penser que tu avais aidé des enfants, et deux petites filles apparemment. En lui rendant son balluchon, tu avais tout de même glissé deux nouvelles robes et deux vestes que tu avais mises de côté quelques semaines avant.

***


On te frappa dans le dos un coup sec, pour te faire sortir de tes pensées. Tu avais dérivé et loupé ta couture, sous le regard de cette rapiat qui était ta patronne malgré tout. Elle te jugea de haut et retournas dans la pièce adjacente. Cette vile femme ne t’empêcherait jamais d’être toi ou de rêver à ce que tu étais. Mais tu grandirais et tu retournerais à ta vie. Car ici, c’était certain, il n’y avait pas d’amour, ni de vie pour toi. Pas d’aventure, ni rien. Tu regardas la robe que tu venais de finir, la couture du côté de la robe n’était loupée que sur un ou deux centimètres.

Tu la mis de côté, en venant te remercier peut-être que tu pourrais la redonner à cet homme pour l’une de ses filles. Pourtant, après cela, tu te penchas sur une lettre, ton père t'écrivait toutes les semaines, ça te faisais chaud au coeur vraiment et lui répondre était un vrai plaisir.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 5 Déc - 17:35
Bienv'nue à toi et bon courage pour ta fichette ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Eru Ilúvatar
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 1387
× Inscrit le : 29/12/2012
× Dime : 62079
Ven 5 Déc - 21:23
Je te souhaite la bienvenue officiellement ♥

Citation :

- une fille de la grande famille des elfes sylvains, exilée à Esgarot pour prendre un peu de plomb dans la cervelle.
-mais à mariée malgré tout.

Fais attention, si tu as décidé de faire une elfe, ce schéma ne sera pas possible. Les elfes sont très attachées à leurs enfants, une séparation leur fendrait le cœur et il faut prendre en compte que les elfes sont différents des humains. Un elfe se marie par amour, il est impensable qu'on l'oblige à se marier...

N'hésite pas à demander si tu veux de l'aide au niveau de ta fiche, je sais que l'univers e Tolkien est assez complexe ! On essaie d'être assez souple mais il y a des choses à respecter ♥



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 2:34
Bienvenue parmi nous !

Comme l'a dit Eodia, n'hésite pas si tu as des question ! ma boite à MP (et celle de mes DC) est grande ouverte :D
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 10:38
Merci >w< -j'avoue que l'encyclopédie de mon copain serait VRAIMENT utile en ce moment mais je vais faire sans -

Autant dire que j'ai bien exagérer le mot pour exiler, je vais changer ça, pour le mariage, j'étais moyennement au courant, vous avez bien fait de me corriger de suite merci >w<


Merci
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 17:18
Oh ouaiiis! De la compagnie! Bienvenue :06: :15:

Je ne vais pas te mentir, Bard se sent un peu seul à esgaroth... :confused: C'est bien beau la forêt juste à côté, mais bon... Je ne peux pas toujours l'envoyer là-bas...

On va pouvoir avoir un lien dit? :03:

Bref, bonne chance pour la suite de ta fichette ^^
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 17:44
Comment te dire non pour le lien avec le film Dracula :03:
Enfin, merci beaucoup pour le courage - j'en ai besoin soit dit en passant ! -

Si tu veux on peut en parler en MP de ce lien histoire de l'avoir déjà un peu construit comme ça fait déjà depuis un hiver qu'elle est là bas XD
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 6 Déc - 18:17
Mais de rien :13:

Effectivement, on discute en mp pour bien construire ce lien :03:
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Eru Ilúvatar
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 1387
× Inscrit le : 29/12/2012
× Dime : 62079
Mer 10 Déc - 20:06
Avant de te valider, j'ai besoin d’explication pour deux choses :

Citation :
Quelques jours qui ont vu naître une passion sans nom que ton père t’a conté tant de fois que tu n’as plus assez de tes doigts fins pour compter. Mais c’est un regard échangé et quelques paroles qui sont venus à bout du cœur pourtant bien endurci de ton père. Ce grand romantique avait cessé de croire à l’amour dès lors qu’il s’était entiché d’une humaine partie relativement vite à ses yeux.

Tes parents étaient tous deux des elfes, alors pourquoi ton père se serait-il entiché d'une humaine ? Si c'était avant de rencontrer te mère, cela est impossible car un elfe ne tombe amoureux et ne se marie qu'une seule fois (il y a eu un seul cas où un remariage a été accepté mais c'est à Valinor et les Valar ont du en discuter entre eux) ;)


Citation :
Un elfe ne mourrait pas ainsi, il était immortel et ne mourrait que si on le blessait réellement.

Un elfe peut mourir de "douleur" suite à un accouchement, cela a été le cas de la mère de Feanor.

:13:

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 11 Déc - 0:17
Ah ah pas besoin d'explication pour tout ça, c'est juste que je suis un caca et que je n'étais pas au courant pour tout ces menus détails.
Bien que je ne pensais pas que la douleur puisse tuer une elfe. Donc Mea culpa XD

De fait, j'ai changé les passages demandés ♥
Merci de t'occuper du boulet que je suis !
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Eru Ilúvatar
vous salue
avatar
vous salue
× Messages : 1387
× Inscrit le : 29/12/2012
× Dime : 62079
Jeu 11 Déc - 17:57

félicitation, tu es validé(e)



Tout d'abord, on a trouvé ta fiche : "Hâte de voir ton personnage en action ♥️"

Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà créer ta FICHE DE PERSONNAGE ! N'oublie pas aussi d’aller RECENSER ton avatar, on ne sait jamais si un membre du staff n'a pas fait son boulot :bigrin:
Tu peux dés maintenant participer au rp et si tu ne sais pas par où commencer, un TOPIC de demande a été créer par nos soins.

Les ANNEXES sont assez longues mais n'hésites pas à aller la lire si tu as la moindre question avant de demander à un membre du staff. On sait qu'il y a tout plein de sujet explicatifs mais c'est pour mieux organiser le forum et tu verras tout est assez simple ici \o/

Le sujet ROYAUME est une sorte de répertoire des membres, Merci de bien vouloir passer par ce SUJET pour vous être ajouter ^^

Tu savais que ton personnage pouvait intégrer une organisation s'il le souhaite ? Va faire un tour ICI, les détails se trouve dans ce sujet !

Le forum Bureau regroupe les sujets relatifs à ton personnage (demandes, pnj, ect...), n'hésite pas à y faire un tour. Tu peux également créer ton SAC pour répertorier tes possessions ^^

N'oublie pas de compléter ton profil, ça nous donne un aperçu de ton personnage :hearrt:

J'ai failli oublier, pour faire plus ample connaissance, je t'invite à t'amuser avec nous FLOOD.

Et pour finir : BON RPG ♥️

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Cyrïelle, Arrogante à souhait.
» L'amitié n'a pas de prix...(Cyrïelle Valdóttir )
» Cyrïelle || On a le coeur et les souvenirs.
» La douleur s'écoule au fil de l'eau [Bard & Cyrïelle]
» Veut voir Abdel mais tomber sur Nirina (Pv elle)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Fiches-
Sauter vers: