Il y a des choses qui ne s'expliquent pas - £ Varda

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 24 Jan - 22:37




Elithra' & Varda ❥

La foret du Lothlorien, aucun mot humains ne pourrait décrire ce paysage à la fois beau et merveilleux. Les chants des elfes permettaient à la foret de garder sa splendeur d'antan, il y faisait toujours bon vivre, les arbres fleurissant chaque jour, les arbres ne perdaient jamais leurs feuilles aux éclats d'Émeraudes. Le sol était toujours aussi fertile qu'au premier jour sur cette terre. Les elfes possédant une longue vie avait toujours appris à vivre en communion avec la nature et les êtres les entourant, après tout, l'immortalité pouvait paraître bien longue s'ils devaient la passer dans l'obscurité d'un monde sans vie. Levée depuis l'Aurore, Elithrarith n'était pas une personne qui pouvait rester assise toute une journée, elle avait le besoin de bouger, de se sentir utile. Alors à peine les premiers rayons du soleil apparent, elle était partie patrouillerautours des frontières Est du Lothlorien, vérifiant au passage les équipes d'Archer protégeant les environs, les enjambés des elfes pouvaient être très rapides et personne ne tenait la route face à cette race, le chemin ne fut pas long. La jeune elfe avait depuis son changement de grade, mit toute son énergie à sa tache, enfin accepté auprès du peuple du Lothlorien, elle avait fait et devait encore faire ses preuves. Son pays d'adoption lui avait offert de grandes possibilités, son avenir ici avait été prometteur. Bien que libre dans sa tête, Elithrarith ne s'était jamais demandé si un jour elle trouverait un endroit ou elle pourrait finir ses jours ou du moins avoir un port d'attache, des liens, une famille même, ses espoirs de trouver telles choses avaient été oubliées avant que la flamme ne se réveille de nouveau en découvrant ses terres inconnues, elle avait vagabondé durant tant d'année avant qu'avoir un propre chez soi lui avait fait le plus grand bien.
Arrivé au poste Est, elle fit un rapide entretiens avec les archers protégeant cette partie. Aucun humain, ni aucune race, il n'était pas rare d'avoir de telles nouvelles. Les terres du milieu n'étaient alors pas en guerre, des jours cours, sans la moindre aventures arrivaient tous les jours, les elfes s'étaient fait a ça et la vie n'en était que meilleur. Personne ne priait pour que les conflits reviennent, Elithrarith en avait déjà connu dans sa vie et les souvenirs qu'elle en gardait n'était pas des plus doux, les souvenirs du récit raconté par ses parents sur la prise de son Royaume le Nargothrond la faisait frissonner encore aujourd'hui, les morts, le sang, la peine, la rage et la destruction, ainsi était le cycle de ses guerres. Ainsi après une légère discutions avec ses Archers, elle continua sa ronde seule, comme elle aimait le faire, pouvant ainsi penser à sa guise sans que personne ne puisse troubler ses songes. Les yeux perdus dans les contemplations du vide, les heures passèrent, ses pas la menèrent par hasard ou plutôt habitude aux Écuries du Lothlorien. La jeune elfe aimait bien les chevaux, bien que qu'elle n'était pas une experte en la monte et le dressage de ceci, elle trouvait ses animaux incroyablement élégant, fidèle et majestueux. Marchant près des écuries, elle pouvait entendre de las quelques chevaux hennirent, peut-être y avait-il quelqu'un à l'intérieur, ce qui ne ferait que confirmer les doutes d'Elithrarith. Son amie Varda, aussi commandante de la chevalerie du Lothlorien passait beaucoup de temps avec ses bêtes, ce qui était normal. Du moins quand on la cherchait, on savait ou la trouver, du côté des écurie et du parc a leur disposition. La jeune elfe possédait elle aussi un cheval couleur de nuit et au crin épais, Ellandhir tel était son nom, ayant peu de temps à lui consacrer, elle essayait de venir le plus possible faire un tour avec lui, pour resserrer leur lien, un cheval fidèle n'abandonne pas son maître. Sachant que Varda n'était pas loin, Elithrarith entra dans l'écurie, regardant de gauche à droite en espérant voir une tête connue. Des cheveux la saluèrent d'un hennissement, elle passa une main sur leurs museaux avant d'appeler d'une voix forte. « Varda ou diable te caches tu encore ? »
Codage fait par .Jenaa



HRP:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 26 Jan - 15:15

Varda fit volter la pouliche d'un geste négligent des rênes, une main posée sur la cuisse. Trop docile, trop molle. L'elfe la gratifia d'un léger coup de talon et n'obtint aucune réaction, elle talonna plus vigoureusement et gratifia sa monture d'une bonne claque du plat de la main sur la croupe. Cela ne réussi qu'à faire faire quelques foulées d'un petit galop mou à la pouliche avant qu'elle ne repasse au pas.
Varda tira sur les rênes pour l'arrêter, ce que l'animal fit pour une fois sans trop de réticences. Passant un pied au dessus de la tête de sa monture, l'elfe se laissa glisser à terre.
Traînant la pouliche par les rênes, elle la mena à son éleveur qui attendait dans un coin de la carrière.

"Je dois vous avouer que j'ai pris sa bêtise pour du courage l'espace d'un instant. Elle est trop molle pour faire un bon cheval de guerre, même si elle doit être trop stupide pour s'enfuir devant le danger. Je tiens à mes hommes, aucun ne montera une bête poussive et peu combative comme celle-là. Peut-être peut elle servir à balader, voyons...de jeunes hobbits? Allez voir à la Comté, ça peut les intéresser. "

L'éleveur jeta un regard mi-scandalisé, mi-haineux. Varda était connue pour sa sévérité dans le choix des chevaux de sa cavalerie, ça relevait de la provocation pure de lui proposer une carne pareille. L'elfe faisait claquer le léger talon de ses bottes de cuir noir sur le chemin pavé qui menait à l'écurie. Elle était fortement irritée. La cavalerie manquait de chevaux, le système d'élevage était peu performant et on venait encore lui présenter de ridicules créatures. Dans la matinée, elle avait vu un étalon si nerveux que même le meilleur dresseur du Rohan n'aurait rien pu faire pour le dompter, un autre si ridiculement haut sur ses jambes fines qu'on se demandait comment il pouvait bouger, une vieille jument de trait, bref, tout ceux qui avaient un cheval dont ils voulaient se débarrasser venaient les proposer à la cavalerie, c'était n'importe quoi.

Varda poussa la porte de l'écurie. Son cheval, Fier-coeur, hennit pour la saluer, elle lui effleura les naseaux du bout des doigts. Tout à l'heure, elle l’emmènerait en promenade. Dans le box d'à coté, Fend-la-roche ronfla, réclamant sa part de caresses. C'était son deuxième cheval, celui qui allait remplacer Fier-coeur lorsqu'il sera trop vieux. Il fallait qu'elle l’entraîne. Varda avait du mal à s'occuper de ses chevaux et de son devoir, mais il était hors de question de déléguer les soins de ses précieuses montures à un tiers.
Une voix raisonna subitement dans l'écurie.
L'elfe eu un sourire en coin et s'approcha de son amie qui lui tournait le dos.

"On ne crie pas dans une écurie Elitrarith! Comment vas-tu?"
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 28 Jan - 22:29




Elithra' & Varda ❥

La peau du cheval au niveau de son museau était particulièrement douce, il est vrai qu'Elithrarith avait un petit faible pour ses montures. Ils n’étaient pas les plus rapides certes, mais maintenaient un fier équilibre entre le beau et l'utile. Ils avaient aussi un grand cœur, le sens du devoir et un courage sans failles, ses chevaux la, ceux dressés par Varda étaient sûrement les plus braves et loyaux, le travail qu’exerçait son amie sur eux n’était que bénéfique. A vrai dire elle excellait dans son métier, c'est peut être a cause de cela que les gens la jugeait trop hâtivement comme froide et peu être un peu cruel sur les bords en choisissant les cheveux qui formerait la cavalerie. Les gens qui ne la connaissaient pas, ne pouvaient comprendre ni même imaginer son talent dont Elithrarith avait comprit au fils des siècles. Il fallait voir la passion et le cœur qu'elle mettait a la tache, des lors on comprenait parfaitement que cette elfe était une passionnée des bêtes. Tout en continuant de caresser l’étalon, une voix fit écho a son appel, et c'est sans grand étonnement que l'elfe aux yeux d’émeraudes se retourna, faisant face a sa vieille amie, sa première dans les rangs du Lothlorien, rang qu'elle n'oubliait pas. Elithrarith se rapprocha en inclinant légèrement la tête, ce qui lui fit glisser quelques mèches de ses cheveux sur le devant de sa tête, en signe de salut. «  Oh pardonne moi, tu sais que mes attentions n’étaient pas mauvaises ! Si seulement tu étais plus facile a retrouver dans cette écurie je n'aurais pas eu le besoins d’élever la voix ! » Elle souri et laissa échapper un rire cristallin de sa gorge qui se répercuta dans l'écurie avant qu'elle ne puisse reprendre la parole pour continuer sa réponse. « Je vais parfaitement bien, bien que l’entraînement des nouveaux archers puisse prendre du temps je trouve du temps pour me balader et … venir ici. » C'est vrai que ses derniers temps, Elithrarith n'avais plus eu une minute a elle, et elle pouvait passer de moins en moins de temps avec les gens qu'elle appréciaient ce qui dans un sens était fort regrettable.
Mais ses pas et ses pensées en avait décidé autrement aujourd'hui ce qui n’était pas plus mal. Un sourire amusé apparut sur ses lèvres, en ces temps il était assez rare de la voir sourire, cependant elle se sentait assez bien en la présence de Varda que cette petite gêne disparut bien vite. Alors que sa main droite du coté des box caressait le bois sans défaut elle plongea ses yeux dans les siens en élevant la voix un tantinet plus doucement cette fois ci. « Tu te souviens la toute première fois que l'on s'est vu tu m'avais dit la même chose … A croire que le passé se mêle forcement au présent ». Elle regarda un bref instant les cheveux qui les entourait avant de proposer a sa compagne de travail : « Et si nous allions discuter dehors ? »
Codage fait par .Jenaa
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 1 Fév - 14:53

"Tu as de la chance, il y dix minutes encore j'étais à la carrière."

Varda rit avec son amie. Ah, depuis le temps qu'elles se connaissaient. Certes, leurs quelques siècles d'amitié n'étaient pas grand chose par rapport à celles de leurs aînés qui duraient depuis des millénaires sans se lasser ni se disputer. L'elfe posa une main en travers des épaules d'Elitharith et une autre sur le chanfrein du cheval le plus proche, qui tendait le nez dans l'espoir de reçevoir une friandise. Varda plongea la main dans sa poche pour en sortir un des petits morceaux de pomme qu'elle y gardait comme récompense à ces protégés.

"Ah tu as beaucoup de nouvelles recrues! je suis heureuse que tu ai trouvé du temps pour venir voir les chevaux. Et pour venir me voir aussi!

Varda se souvenait très bien de la première fois qu'elles s'étaient vues.

Le soir tombait, elle rentrait d'un long entrainement particulièrement éprouvant. Son armure se faisait lourde sur son dos, son casque gênait sa vision déjà restreinte par la fatigue. Son plastron d'acier gravé gommait ses formes et heaume cachait une grande partie de son visage: on la prenait facilement pour un homme à cause de sa haute taille et de ses larges épaules. Fier-coeur ou Arada-orë en quenya, la suivait . Il était aussi épuisé qu'elle et crotté jusqu'au ventre. Une file de guerriers et de chevaux épuisé passaient encore derrière elle. Assaut répété contre des fétus de paille, arcs, sabre, et galop à n'en plus finir à travers la forêt avait eu raison même du plus solide d'entre eux.
Varda perçu un piallemment près d'elle.

"On ne crie pas dans une écurie, dame." fit-t-elle d'une voix rendue rauque par un début de grippe.[/color]


L'elfe fut sortie de ses pensée par son amie.

"Hum...Je ne peux pas me permettre d'être inactive. Attend moi une minute."

Elle alla chercher Arada-orë dans son box, puis ils sortirent tout les trois. Varda allait en profiter pour passer un bon coup de brosse à son cheval tout en discutant.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» [Archive 2006] Le Samain, ma vision des choses
» 11 Choses à faire pour passer le temps chez WalMart !!
» Excuses ou conflit ? Un temps pour chaque choses. [Asté...]
» Connaissez-vous le prix des choses...
» La nature fait bien les choses 〘PV Dentô Shinji 〙

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: