Elinà - le temps de choisir ma voie est venu

 ::  :: Les Archives :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Juin - 0:48

Elinà Stormwind

× Elfes ×

ft. Tamsin Egerton
Oye ! Oye ! Je me nomme Elinà, fils/fille de Gwail et nàriel. Je suis née le 130 3° âge. . J'ai donc 2811 ans ! Je suis né(e) dans la contrée que l'on nomme Lorien et actuellement je vis à Imladris. Dans la vie, je suis de noble naissance, guérisseuse ! Si tu ne l'avais pas remarqué je suis une spécialiste en combat avec des katars. Je suis actuellement célibataire mais c'est compliqué.

Je suis un INVENTE.

A savoir

× Descend de Celebrimdor, qui a autrefois forgé les trois anneaux des elfes avant d'être assassiné par Sauron
× A choisi l'elfe qui partagera sa vie pour le reste de l'éternité
× Douce
× Souriante
× Naturelle
× têtue



(c) crédit

derrière l'écran



louha


→ age ; vieille
→ comment es-tu venu ici ?; y'avait un elfe qui me plaisait alors...
→ code du règlement ; OK by moi
→ quelque chose à dire ; écrire ici

Rang



(PREMIER MESSAGE !!!! choix entre 6 ~)

→ Rang en 2-3 mots : Edro gûr lín
→ Couleur en HTML : #C33241




Aide le staff :
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Juin - 0:49

Mon histoire

citation au choix


Quoi que tu en pense, tu es de mon sang, Elinà. Ces mots, je les ai entendus des milliers de fois, de la bouche d'une femme à qui j'ai eu du mal à m'ouvrir. Longtemps j'ai cru que les liens du sang n'étaient rien, que les liens du sang n'avaient rien à voir avec moi. Je suis la descendante de Celebrimdor, un elfe dont le nom est connu de tous les elfes pour être celui qui a forgé les trois anneaux de pouvoir des elfes. Loin, très loin dans mon arbre généalogique se trouve cet être que je n'ai jamais connu ni rencontré. Je ne sais que peu de choses sur lui, car je n'ai jamais réellement posé de questions. Mon ascendance est une question douloureuse, une question que je n'aime pas aborder. C'est difficile, voyez-vous, d'avoir grandis dans ce monde où les elfes considèrent les enfants, leurs enfants, comme de véritables petits trésors, alors que moi, je n'avais pas de parents. Longtemps j'ai cru être une gêne pour celui qui m'a recueillie, et pour cette tante qui n'avait jamais demandé à être ma tutrice. Mais, je m'égare. Et si je vous emmenais dans mon passé par le commencement de ma vie ? Par mes tous premiers souvenirs ?

Je n'avais que dix ans lorsque ma famille a été décimée. Aujourd'hui encore, je ne sais pas comment j'ai pu en réchapper, pourquoi est-ce que l'enfant que j'étais n'est pas morte elle aussi. Ma mère, une elfe noldor, et mon père, un elfe noldor, lui aussi, diplomate de Lorien avaient décidé de s'établir en Imladris, en temps qu’ambassadeurs de Galadriel, bien que les relations entre le havre d’Elrond et la cité de la forêt d’or n’aient jamais réellement été tendues. Cependant, lors d'une escale à une journée de cheval de leur but, ils ont été attaqués par des orcs... Du moins c'est que qu'on a supposé, au vu des cadavres qui restaient autour d'eux, vu que je suis aujourd’hui encore incapable de réellement me souvenir en détail d’autre chose que du ballet des lames et des cris d’agonie. Lorsque les secours sont arrivés, mus par une intuition du Seigneur Elrond, il était déjà trop tard, et ils n'ont trouvé que les cadavres de ma famille ensanglantés, et moi, pleurant silencieusement dans les fourrés. Aujourd'hui encore, je me demande bien quel a pu être l'esprit bienveillant qui m'a permis d'en réchapper, et qui a fait de moi l'unique héritière de mon père et de ma mère. C'est à cause de ce jour que je porte ce patronyme étrange pour une elfe 'stormborn' : née de la tempête. Cette tempête d'épée et de sang qui a fait rage autour de nous m'a taillée dans le roc et fait de moi celle que je suis aujourd'hui. Mais, encore une fois : je m'égare. Reprenons.

J'ai ensuite passé quelques mois en Imladris, où l'enfant que j'étais s'est muée dans un silence sans fin, m'accrochant aux basques d'un des gardes de la ville, celui qui m'avait emmenée sur son cheval après m'avoir découverte. Pourquoi lui ? Aujourd'hui encore je ne sais pas. Peut-être que sa stature, ou quelque chose dans son attitude m'ont rassurée ? J'étais toujours à proximité de lui, serrant une peluche dans mes frêles petits bras, me cachant derrière une colonne quand il se tournait pour m'observer, un air, dont je réalise aujourd'hui qu'il était préoccupé, sur le visage. C'est lui qui m'a fait sortir de mon mutisme, inquiétant pour une demoiselle de mon âge, et qui m'a fait, à force de cajoleries et de patience, raconter ce dont je me souvenais. Ensuite, des décisions ont été prises pour moi, sans que j'y aie mon mot à dire : il m'a emmenée chez moi, en Lothlorien. Il m'a prise sous son aile dans cette patrie qui n’était pas la sienne, me confiant à ma tante, à qui je n'ai pas décroché un mot pendant des mois, n'acceptant de parler qu'à lui, et aux autres elfes qui m'approchaient. Ma tante, je ne pouvais pas... je ne pouvais même pas la regarder en face, j'avais cette impression encore et encore de revoir le visage de ma défunte mère. J'ai mis des années à l'accepter, et je me suis attachée à l'unique homme en qui j'avais confiance : ce garde. C'est à lui que je m'ouvrais des soucis que j'avais, c'est lui qui recueillait chacun de mes secrets, et cette peine que j'avais à être dans la même pièce que ma tante. Les repas m'étaient une torture, car je devais être là, silencieuse et renfermée sur moi même.

Je lui ai demandé de rester, je l'ai supplié des semaines durant, lui disant que je ne pourrais pas survivre s'il n'était pas là. Je ne voulais pas accepter ma tante dans mon coeur, alors qu'aujourd'hui, avec le recul, je réalise qu'elle ne demandait que ça. Il est resté. Il est resté et il est devenu ce que je peux appeler un père. Et, cette tante à qui j'en voulais, car son visage était si semblable à celui de ma mère, j'ai finis par apprendre à l'aimer, elle aussi, et à l'appeler 'mère', en grande partie grâce à mon père, grâce à cette façon qu'il a de me faire réaliser les choses qui sont devant mon nez lorsque je suis trop butée pour les voir. J'avais un père, j'avais une mère, mais rien ne les liait, du moins à l'époque je le croyais. À force de se côtoyer pour mon bien, ils ont fini par s'aimer, et par se marier, avant de me donner un petit frère, après près de mille ans à se tourner autour.

Mais, revenons à la Lothlorien. C'est là que j'ai grandis, apprenant tout ce que je pouvais apprendre, avec une avidité sans nom. Je ne parlais pas à ma tante, jamais. Le seul qui entendait le son de ma voix était ce garde qui m'avait sauvé, que j'ai supplié des semaines et des mois avant qu'il accepte de s'installer définitivement à proximité de moi. J'ai vieillis, et j'ai finis par me choisir une voie qui aurait pu paraitre étrange pour certaines personnes, qui connaissaient mon passé : je suis devenue guérisseuse itinérante. Les voyages, ce besoin de découvrir le reste du monde et peut être de trouver une réponse à ce vide qui emplit mon esprit à la pensée de ce jour qui a changé toute ma vie. Pour ce faire, j'ai choisi d'aller étudier auprès du seigneur Elrond, en Imladris. Ses talents ne sont plus à démontrer, et c'est avec une attention décuplée que j'ai appris l'art de la guérison avec lui, avant de prendre les routes et de dispenser mon art comme je le pouvais, là où je le pouvais durant de nombreux siècles, ne m'attardant que rarement dans un endroit plus de quelques mois.

Il peut être difficile à comprendre pour ceux qui ne me connaissent pas ce besoin de voyager, et ce malgré que mes talents de combat ne soient que très limités : je sais me battre qu'avec de longues dagues effilées, et des katars ces armes qui paraissent étranges, venus d'une contrée qui nous parait étrange car nous ne la connaissons presque pas : l’Umbar. Mais, ce sont les miennes, mes armes, et il est pour moi impossible d'apprendre à tirer avec un arc, contrairement à celui qui m'a souvent accompagnée durant mes périples. Elladan a souvent été là pour me sortir de mauvais pas, et bien qu'il me considère comme étant une enfant incapable d'avancer par elle-même, l'amitié qui nous unit depuis si longtemps qu'il m'est pas possible de savoir réellement comment ça a commencé, est une base très solide de ma vie, même si les sentiments que j'ai pour lui n'ont pas grand-chose d'amicaux, et tout à voir avec un amour profond, que j'ai peur de ne jamais voir qu'à sens unique, et ce depuis le jour où je l’ai croisé pour la toute première fois.

Mais, ces voyages ont fini par cesser. La peur au ventre, l’impression que les orcs vont me détruire à chaque fois que je sors de la cité… Je ne pouvais plus le supporter. Alors, j’ai décidé d’arrêter de voyager. J’ai décidé de me poser quelque part, espérant au fond de mon cœur qu’il soit possible de voir la paix arriver enfin sur ces Terres. Aujourd'hui, je suis rentrée dans cet endroit que je peux appeler ma patrie. Non, pas La Lotholorien, même si j'y ai passé de nombreuses années heureuses. Cet endroit est celui qui me rappelle à chaque instant la perte de ces parents dont je ne me souviens pas, et je préfère l’éviter. Aujourd'hui, mon chez moi se trouve être Imladris, la cité d'Elrond, où j'aime à passer du temps dans l'immense bibliothèque, lieu de savoir infini, où je sais que ma place est toute trouvée. Lire. Apprendre. Partager mon savoir. Rendre visite à ma famille en Lothlorien. Voilà ce dont est faite ma vie désormais.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Juin - 22:42

félicitation, tu es validé(e)


Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà créer ta FICHE DE PERSONNAGE ! N'oublie pas aussi d’aller RECENSER ton avatar, on ne sait jamais si un membre du staff n'a pas fait son boulot :bigrin:
Tu peux dés maintenant participer au rp et si tu ne sais pas par où commencer, un TOPIC de demande a été créer par nos soins.

Les ANNEXES sont assez longues mais n'hésites pas à aller la lire si tu as la moindre question avant de demander à un membre du staff. On sait qu'il y a tout plein de sujet explicatifs mais c'est pour mieux organiser le forum et tu verras tout est assez simple ici \o/

Le sujet ROYAUME est une sorte de répertoire des membres, Merci de bien vouloir passer par ce SUJET pour vous être ajouter ^^

Tu savais que ton personnage pouvait intégrer une organisation s'il le souhaite ? Va faire un tour ICI, les détails se trouve dans ce sujet !

Le forum Bureau regroupe les sujets relatifs à ton personnage (demandes, pnj, ect...), n'hésite pas à y faire un tour. Tu peux également créer ton SAC pour répertorier tes possessions ^^

N'oublie pas de compléter ton profil, ça nous donne un aperçu de ton personnage :hearrt:

J'ai failli oublier, pour faire plus ample connaissance, je t'invite à t'amuser avec nous FLOOD.

Et pour finir : BON RPG ♥️

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il faut choisir dans la vie entre gagner de l'argent et le dépenser : on n'a pas le temps de faire les deux.
» Un Temps pour chaque chose:Le Choix Judicieux
» Voie de la Navigation
» "Ô temps ! suspends ton vol, et vous, heures propices ! ..."{Frédérick & Milena}
» Prix du petrole a travers le temps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Fiches-
Sauter vers: