Galadriel ~ Lady of light

 ::  :: Les Archives :: Fiches Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Juin - 0:19

Galadriel

× Elfes ×

ft. Kate Blanchett
Oye ! Oye ! Je me nomme Galadriel, fils/fille de Finarfin. Je suis née le 1362 A.A.. J'ai donc 00 ans ! Je suis né(e) dans la contrée que l'on nomme Valinor et actuellement je vis à Caras Galadhon. Dans la vie, je suis Dame de la Lothlorien ! Si tu ne l'avais pas remarqué je suis une spécialiste en dagues courtes. Je suis actuellement mariée à Celeborn.

Je suis un PV.

A savoir

× sage
× patiente.
× parfois têtue
× aime s'amuser



(c) crédit

derrière l'écran



louha


→ age ; vieille
→ comment es-tu venu ici ?; OO"
→ code du règlement ; j'm'autovalide
→ quelque chose à dire ; Superbe version **

Rang



(PREMIER MESSAGE !!!! choix entre 6 ~)

→ Rang en 2-3 mots : Sorcière de la Forêt d’Or
→ Couleur en HTML : #622181




Aide le staff :
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Juin - 0:19

Mon histoire

citation au choix


Si Galadriel n’a pas eu la chance de s’éveiller à l’ombre dorée des Arbres et de faire partie des premiers elfes, de ces Originels qui ont eu la grâce d’Arda, la cité de Tirion, où son père, Prince des Noldors, régnait en maître absolu et incontesté n’a rien à envier aux merveilles d’ailleurs. Ses palais s’étendent jusqu’à l’infini, merveilles d’architectures, et la finesse des statues et des gravures sont réputées jusqu’au bout de l’île de Valinor. C’est là que Finarfin, son père, s’était établi, avec Eärwen, sa mère, princesse Teleri. Elle est le dernier enfant de ce couple majestueux, et la seule fille. C’est là que l’enfant a fait ses premiers pas, sous son nom de naissance : Artanis « Noble Dame » : c’est le nom donné par son père à sa naissance. Ses pas enfantins ont raisonné durant quelques années dans les couloirs, alors que la jeune princesse grandissait lentement. Si elle faisait quelques bêtises de temps à autre, comme tous les enfants, il faut bien dire qu’elle était aimée de tous. Ses longs cheveux d’un blond pur faisaient resplendir son ascendance Vanyar, comme chaque jour qui passait la faisait un peu plus ressembler à sa grand-mère paternelle, Indis. Au fil des années, des teintes argentées s’y mêlèrent, héritage cette fois de sa mère.

C’est à l’âge de vingt ans, alors qu’elle n’avait encore que l’apparence d’une enfant humaine de cinq ou six ans que son nom fut changé par sa mère : Nerwen « jeune fille homme ». C’est ce nom qu’elle garda des années durant, bien après son arrivée à maturité. Cependant, elle restait, même adulte, une jeune femme avide de connaissance, à l’esprit acéré, et à la taquinerie facile. Car, pour elle, vivre était un travail de chaque instant, et en tant que petite dernière, avec quatre grands frères, elle savait se faire dorloter et se faire pardonner. De cajoleries en excuses, elle savait faire oublier ses farces et ses manipulations. D’autant que sa beauté et la candeur de ses grands yeux bleus sont deux armes imparables.

Sa vie aurait pu être éternelle, en Valinor, avec cette famille aimante et heureuse. Mais, alors que Galadriel venait d’avoir 105 ans, une guerre sépara le monde en deux : les Silmarils volés par Morgoth créent une scission entre les elfes. Après la première bataille du Beleriand, où Morgoth est tenu en échec, une seconde bataille force la famille de Galadriel à lever des troupes. Dagor-nuin-Giliath, la « Bataille sous les étoiles » dura dix longs jours durant lesquels elle resta installée à sa fenêtre, serrant dans ses mains l’emblème de sa famille. Finwë tué, Morgoth en fuite, la famille de Galadriel écoute Feänor et suit celui-ci en exil, dans les Terres du Milieu. Là où Feänor voulait récupérer les Silmarils, Galadriel pensait à autre chose. Dernier enfant de la famille, elle n’avait aucune chance de monter un jour sur le trône, et si jusqu’alors elle avait su être taquine et ne pas y penser, l’opportunité de se voir régner, alors que le reste de sa famille était au combat avait taillé dans son cœur une place étrange, et qu’elle tenta de rejeter au départ. Mais, cette idée était là, faisant petit à petit son chemin : elle désirait régner. Elle désirait avoir son propre royaume et se tailler une place dans ce monde. Elle voulait laisser sa marque. Alors, elle suivit sa famille en exil, et elle laissa son cousin la guider jusqu’aux Terres du Milieu par le meurtre et la trahison. Si Feänor choisit de combattre les Teleri, peuple de sa mère, pour voler leurs navires, Galadriel s’oppose là à lui pour la première fois, se dressant contre lui, incapable d’accepter que les siens s’entretuent. C’est là, pour la toute première fois, qu’elle prend conscience de la triple nature de son existence : Vanyar, Noldor et Teleri. Elle ne veut pas qu’on détruise sa famille. Et, c’est là qu’elle se trouve confrontée au premier vrai choix de sa vie : alors que les Noldors sont maudits par Mandos, elle hésite à revenir en arrière, et à aller demander le pardon des Valars avec Finarfin et ceux qui décident d’abandonner là le chemin des Terres du Milieu.

Mais, après de longues heures de réflexion, elle décide de suivre Feänor, et se place désormais en conseillère de celui-ci. Elle est l’une des trois guides de l’équipée, et son caractère de guerrière se forge petit à petit. Si elle ne prend que rarement les armes, elle a été entrainée par ses frères dès son plus jeune âge. Deux de ces frères l’ont déjà abandonnée sur le long chemin qui la mène jusqu’aux Terres du milieu, et Feänor préfère faire voile dans une autre direction, laissant Galadriel et ses deux frères restants dans le détroit glacé de l’Helcaraxë, où elle est celle qui encourage chaque marin, chaque elfe à ne pas abandonner. Parce qu’elle se doit d’arriver de l’autre côté. Elle est épuisée, mais sa volonté est de fer, et elle se refuse à laisser ceux qui lui font désormais confiance abandonner là. L’épreuve est difficile à surmonter, mais les elfes finissent enfin par toucher terre dans le royaume de Thingol et Melian. Là, ils sont accueillis et peuvent enfin se reposer quelques temps.

Galadriel se lie d’amitié avec la reine. Son cœur appelle le retour en Valinor, mais elle fait taire ce besoin, préférant apprendre de la souveraine les arts de la cours, les us et usages des Terres du Milieu. La Maïar et l’elfe restèrent de grandes amies, et c’est le cœur brisé que Galadriel laissa la jeune femme repartir loin des Terres du Milieu après la mort de son époux, en 507. Cependant, le cœur de l’elfe comprend ce besoin d’isolement, comme le sien a été frappé par l’amour, lors de sa rencontre avec Celeborn. Cependant, elle n’est pas décidée à se marier, et Celeborn devra la courtiser durant de nombreuses années avant qu’enfin elle n’accepte de l’épouser, enfin. De nombreuses années de cadeaux et de paroles ont été nécessaires pour convaincre Galadriel de l’accepter dans sa vie, alors qu’autour d’eux, le monde change petit à petit : le fils de Thingol, Dior, revient l’année qui suit la mort de son père et décide de relever Doriath. Possesseur de l’un des Silmaril, il attire avec son retour les fils de Feänor, qui mettent le royaume à sac pour récupérer l’objet. Dior est tué, mais sa fille prend la fuite avec le Silmaril.

Cependant, mue par un instinct étrange, Galadriel demande à sa famille de fuir, et elle évite ainsi de peu la mort en franchissant l’Ered Luin « les montagnes bleues », pour s’installer au bord du lac Nenuial. C’est à cette époque qu’elle prend son nouveau nom, « jeune fille couronnée d'une couronne radieuse », traduit en sindarin par Galadriel. Mais, elle ne restera pas en place très longtemps : Ses rêves la poussent à partir pour éviter un mal qui ronge ces terres. C’est là qu’elle s’installe dans Eregion, dont Ost-in-Edhil, sa capitale, resplendit rapidement. Elle passa là mille ans à régner aux cotés de Celeborn. Mais, Galadriel n’en a cure : de reine, elle est devenue mère et ses rires se sont souvent joints à ceux de sa fille, Celebrian, qui grandissait dans les rues de la magnifique cité elfique. Celebrian est son rayon de soleil, et il n’est pas rare de voir la reine, pieds nus, parcourir les rues de la cité, à la poursuite de l’enfant qui grandit petit à petit. Son bonheur semblait ne jamais devoir s’arrêter, mais toute chose en ce monde semble avoir une fin. Reine et mère, elle était comblée, jusqu’à ce qu’un certain Annatar arrive et propose au peuple d’Eregion de l’introduire dans l’art de forger des anneaux de pouvoir, chose que Galadriel refuse en 1200, de manière ferme et catégorique. Annatar se met alors à opérer dans le dos des souverains pour mener une révolte et les chasser loin du pays qu’ils ont créé, et c’est Celebrimdor qui prend la place des souverains en fuite sur le trône d’Ost-in-Edhil. C’est là qu’Annatar apprit au nouveau souverain l’art de forger les anneaux de Pouvoir.

Après une longue fuite pour sa vie, la jeune femme décide de retenter l'expérience à Lorinland. C’est là qu’elle plante quelques graines de noix mallorn données par Gil-Galad. Noix qui prennent, et donnent naissance à des arbres magnifiques, qu’elle soigne chaque jour avec amour. En 1697 2A, elle Celebrimdor lui fait parvenir l’anneau de pouvoir qu’il a su forger pour elle : Nenya, l’anneau de l’eau. Anéantie par la destruction de l’Eregion, qu’elle a construit et aimé, elle part vivre quelques années en Imladris, avant de rejoindre, accompagnée de Celeborn, le Lindon une nouvelle fois, où elle peut constater par elle-même la destruction de cette ville qu’elle a tant aimée, où elle peut marcher dans les rues dévastées, et voir à quel point le monde a changé autour d’elle, sans que jamais elle ne s’en rende compte. Parce qu’elle est une elfe, et qu’elle ne sait jamais remarquer le poids des années sur ses épaules. Ses serviteurs humains, elle les ignore. Ils ne sont là que pour débarrasser les tables et ranger derrière elle. Non, vraiment, elle ne se rend pas compte du temps qui a passé. Son cœur a depuis longtemps pardonné à Celebrimdor d’avoir pris sa place et son trône. Parce que, pour elle, chaque évènement passé devient une part de ce qui la construit, et elle ne se laisse jamais aller à être nostalgique de ce qu’elle a perdu. Car, c’est vers l’avenir qu’elle se tourne, encore et encore.

Le Balrog de la Moria finit par de réveiller 1980 du Troisième Âge, et les orcs menacent le Lorinland. Amroth, roi des lieux, décide de prendre le navire qui le mènera sur le trajet du retour, à Valinor, et il laisse le Lorinland entre les mains de Galadriel, qui s’y installe définitivement. Elle y crée la magnifique cité de Caras Galadhon, construite en hauteur sur les branches des gigantesques mellyrn, ces arbres nés des noix plantées quelques siècles plus tôt par Galadriel. Grâce à la magie de l’anneau de Galadriel, le pays, renommé désormais Lothlorien, devient une terre prospère et fertile. La magie de l’anneau préserve ses habitants de la mort, et très rapidement, les lieux se posent comme étant une source bénéfique, capable de se dresser contre le mal.

Cependant, même si Galadriel et son époux dirigent les lieux, ils ont l’un comme l’autre décidé de ne pas porter les titres de roi et reine. Galadriel, heureuse d’avoir enfin son chez elle, un endroit où elle vit respectée de ses sujets, comprend enfin ce qu’est la sagesse, et son amour de l’endroit la pousse à demander qu’on l’appelle simplement Dame Galadriel. C’est là qu’elle donnera naissance à Celebrian, sa fille unique qui plus tard épousera Elrond. Mais, les rires de la princesse font oublier à Galadriel chaque soucis, et c’est là qu’elle se rend compte que son côté maternel est bel et bien présent. Petit à petit, elle en vient à considérer chaque habitant des lieux comme ses enfants. Aujourd’hui, elle ne supporte plus qu’on la vouvoie ou qu’on s’incline devant elle, se contentant à chaque fois de hausser un sourcil. Parce qu’elle n’aime pas ça.

Oubliés les désirs de grandeur de la Dame. Sa simplicité lui fait, souvent, retrouver son âme d’enfant, avec ses deux petits fils : Elladan et Elrohir, qui possèdent, comme elle, un caractère taquin. C’est ainsi qu’elle les acceuille souvent par chez elle, en Caràs Galadhon… Cette ville est hors du temps, ressemblant au cœur de sa Dame : les choses y semblent immuables, et pourtant tout évolue. La magie de l’anneau protège les frontières de la forêt aux arbres d’or, et Galadriel use son miroir pour protéger les lieux. C’est ainsi qu’elle fonda, avec Gandalf et Elrond, en 2463 du Troisième Âge, le Conseil Blanc, peu de temps après le départ de Celebrian pour les Terres Immortelles. C’est avec le cœur plein de regrets et de peine qu’elle a décidé de protéger les Terres du Milieu, pour que d’autres n’aient pas à souffrir de la même manière que sa fille a souffert, laissant une famille éplorée derrière elle. Elle a pourtant accueilli Arwen, sa petite fille, en Lorien, pour lui apporter la douceur et l’éducation d’une Dame, et surtout la soustraire à la peine qui régnait désormais en Imladris.

Le Conseil Blanc tente depuis d’œuvrer pour le bien, même si il semble parfois difficile pour quelques personnes de changer le cours des choses. Galadriel en est consciente, mais son cœur a réellement changé depuis l’époque où elle a quitté les terres d’Aman. Dès lors, elle veut œuvrer pour la protection de la Lorien. Mais aussi pour celle du monde.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Juin - 22:42

félicitation, tu es validé(e)





Maintenant que tu es validé(e), tu peux d'ores et déjà créer ta FICHE DE PERSONNAGE ! N'oublie pas aussi d’aller RECENSER ton avatar, on ne sait jamais si un membre du staff n'a pas fait son boulot :bigrin:
Tu peux dés maintenant participer au rp et si tu ne sais pas par où commencer, un TOPIC de demande a été créer par nos soins.

Les ANNEXES sont assez longues mais n'hésites pas à aller la lire si tu as la moindre question avant de demander à un membre du staff. On sait qu'il y a tout plein de sujet explicatifs mais c'est pour mieux organiser le forum et tu verras tout est assez simple ici \o/

Le sujet ROYAUME est une sorte de répertoire des membres, Merci de bien vouloir passer par ce SUJET pour vous être ajouter ^^

Tu savais que ton personnage pouvait intégrer une organisation s'il le souhaite ? Va faire un tour ICI, les détails se trouve dans ce sujet !

Le forum Bureau regroupe les sujets relatifs à ton personnage (demandes, pnj, ect...), n'hésite pas à y faire un tour. Tu peux également créer ton SAC pour répertorier tes possessions ^^

N'oublie pas de compléter ton profil, ça nous donne un aperçu de ton personnage :hearrt:

J'ai failli oublier, pour faire plus ample connaissance, je t'invite à t'amuser avec nous FLOOD.

Et pour finir : BON RPG ♥️

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Editeur light libre
» Single Lady - Timberlake Parody
» the light of aerendil
» Galadriel et Gimli
» The Lady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Fiches-
Sauter vers: