Far over the misty mountains cold • Nadezda

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 28 Fév - 13:13
Far over

the misty mountains cold
Friends can help each other. A true friend is someone who lets you have total freedom to be yourself - and especially to feel. Or, not feel. Whatever you happen to be feeling at the moment is fine with them. That's what real love amounts to - letting a person be what he really is. • Jim Morrison



_____Déjà quatre jours. Quatre journées que son oncle les avait appelés, et qu’il leur avait parlé pendant plusieurs heures, exposant les moindres détails de son plan.

_____Ils partaient. Ils allaient traverser d’Ouest en Est la Terre du Milieu, jusqu’aux confins du Rhovanion. Erebor. Ce simplement nom résonnait dans son esprit depuis quatre jours, porteurs de tous les rêves et tous les espoirs que sa famille avait instillée en son frère et lui depuis leur plus tendre enfance. Toutes ces légendes de dragons, d’Elfes, de contrées lointaines et de terre natale perdue, combien de fois les avaient-ils écoutées, de la bouche de leur oncle ou de ses amis, le soir au coin du feu ?

_____Ils partaient. Ils quittaient enfin ces Montagnes où Fili se sentait à la fois heureux et triste, libre et étouffé. Il avait grandi dans l’ombre du Pic Solitaire. Il avait été élevé pour devenir roi, un jour, peut-être. Depuis qu’il était bambin, sa mère avait projeté sur lui ces espoirs amers de reprendre un jour la Montagne, leur Montagne. Et si le jeune Nain se sentait empli d’un excitation et d’une fierté incroyable –son oncle les emmenait ! Lui qui était toujours le premier à leur ordonner de rester là, à l’abri, pour leur sécurité, il avait décidé de les emmener à travers les terres dangereuses et inconnues de la Terre du Milieu – à l’idée de ce voyage, il ne pouvait ôter de son cœur un inexplicable sentiment de regret.

_____Il releva les yeux, contemplant sans les voir ces Nains qui le croisaient, peuplant d’une foule joyeuse et bigarrée les allées des Montagnes Bleues. Il avait grandi ici. Il aimait ces montagnes, et il ne pouvait s’enlever de la tête qu’au fond, cette quête était complètement folle. N’étaient-ils pas bien, ici, parmi les autres Nains, qui les avaient adoptés ? Nombre des Nains d’Erebor avaient renoncé définitivement au Pic Solitaire. Il y avait eu là-bas trop de malheur. Les vies s’étaient refaites, les histoires s’étaient reconstruites, les souvenirs s’étaient effacés. Et eux, partaient, nostalgiques de ce Mont qu’ils ne parvenaient à oublier. Il voyait encore, parfois, briller dans le regard de son oncle cette lueur étrange quand il parlait de la Montagne.

_____Ses épées jumelles posées sur l'épaule, il entra, perdu dans ses pensées, dans une des salles d’entraînement. Il avait besoin de se dérouiller, de passer un peu ses nerfs, pour pouvoir ensuite réfléchir calmement à la situation. Et puis il fallait qu’il le dise. Il la connaissait bien, et n’avait aucun doute sur la réaction qu’elle aurait. Ce qui expliquait pourquoi, en quatre jours, il n’avait toujours pas trouvé le courage d’aller lui annoncer. Ah, il était beau, le grand guerrier. Bravo le courage, Fili.

_____Lorsqu’il entra dans la salle où nombre de Nains venaient habituellement s’entraîner, il la trouva vide. Tant mieux. Il aurait sans doute préféré s’entraîner avec un combattant réel, mais tant pis. Il déchaînerait ses nerfs contre des mannequins de bois, et ensuite il irait faire affûter ses épées. Le départ était pour bientôt. Et peut-être que d’ici là, il aurait trouvé en lui le courage d’aller lui en parler… Peut-être qu’une bière ou deux ne seraient pas inutiles, d’ailleurs….




made by pandora.



Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 2 Mar - 22:16

Far over the misty mountains cold • Fili & Nadezda
Let the people know you got what you need .
These fragile times should never slip us by .
A time you never can or shall erase .
As friends together watch their childhood fly





L
a nuit avait été longue, et postée sur le rempart, elle attendait impatiemment que les premières lueurs du jour viennent enfin lever la brume. Jamais elle ne se laissait de ce paysage. Elle connaissait par cœur les piques et les courbes qui dessinaient la Chaine de l’Ered Luin comme la foret qui s’étendait au pied du mont Dolmed…Les matins de brouillards étaient ses préférés, quand la brume s’étire en fin lambeau a travers les arbres et la roche , donnant au paysage un air mystérieux et magique. Appuyée sur le mur encore humide de bruine, elle regardait les rayons du soleil s'avancer sur les plaines du Lindon, loin a l’horizon, tels des chevaux aux galops. La relève n’allait pas tarder à arriver. Juste lui laisser le temps de descendre de la Cité à quelques heures de marche de ce poste de surveillance. Ainsi prendrait fin sa quinzaine de garde, elle pourrait retourner à ses occupations habituelles…Et surtout elle ne le verrait plus lui. Croiser son chemin chaque jour dans les dédales de couloirs de la Garnison, supporter son regard sur elle sans rien laissé paraitre…L’air de rien, cela lui semblait plus difficile que de passer une journée ou une nuit entière dans le froid et la pluie. Mais elle aimait ca. C’était une manière de lui faire comprendre qu’il ne se débarrasserait pas d’elle. Comme une mini vengeance…

U
n bruit derrière elle la tira de ses pensées alors que le trio de nains venant prendre la suite grimpaient les marches taillées à même la roche. Quelques échanges de politesses, une mise au courant des éventuels événements de la nuit puis elle et ses compagnons prirent le chemin du retour. Son programme de la journée était déjà planifié, et même si l’idée d’aller faire un petit somme bien au chaud chez elle s’était installée dans son esprit, elle devait la repousser autant que possible. Le temps lui manquait, trop de choses attendaient pour qu’elle aille sans scrupule trouver le réconfort d’un bon lit. Des livraisons d’articles, des restaurations, la maintenance de ses armes à elle…Et surtout : le voir. La ville n’était pas bien grande et d’ordinaire ils se croisaient une ou deux fois, s’échangeant une boutade ou prenant le temps de discuter autour d’une bière ou autre…Mais pas ces derniers jours. Ce n’était pas le manque de temps –même si cela jouait sans doute un peu- c’était autre chose. Peut être se faisait elle des idées, peut être que la fatigue faussait son jugement mais elle avait l’impression que quelque chose avait changé. Certains nains semblaient trépigner en préparant leur départ, une ambiance étrange régnait aussi à la Taverne. Elle n’était pas comme d’habitude lorsqu’elle servait ses bières. Le sourire était là. Pas les sentiments. Lui aussi semblait différent. Est-ce qu’il l’évitait ? Non, voyons …Pourquoi ferait il ca ? Il n’y avait aucune raison valable. Certes elle était souvent au poste de garde mais ce n’avait jamais arrêté le nain qui venait parfois y faire un tour. Non c’était autre chose. Et la boule qu’elle avait au ventre ne l’inspirait pas du tout.

L
es couloirs de la garnison étaient bien vide, les armureries semblaient avoir été désertés …Peu de nains étaient restés dans les murs, tous avaient trouvés une chose à faire, de quoi s’occuper. L’Ered Luin jouissait d’une certaine tranquillité, loin des tumultes des Hommes et rares étaient les créatures qui s’aventuraient dans ces montagnes. L’événement le plus étrange avait été cet hiver surnaturel. Trop long. Trop froid. Mais il était parti, comme il était venu : soudainement. Mais ici personne ne se triturait l’esprit en cherchant le pourquoi du comment. Et c’était mieux ainsi. Machinalement ses pas la guidèrent la où se trouvait le coffre qui renfermait ses affaires, sans qu’elle ne prête attention a ce qu’elle entourait. Ce ne fut que lorsqu’elle voulu ouvrir la lourde porte en pin qu’elle s’aperçut qu’elle était entrebâiller. La poussant le plus silencieusement possible, elle jeta un œil dans la salle d’entrainement. Il était là.

S
a technique de combat était reconnaissable entre tous, comme sa chevelure blonde. Se glissant dans la pièce sans bruit, elle descendit sur la pointe de pied les marches qui menait aux râteliers où différents types armes y étaient accrochés. Rangeant ses sacs, prenant soin de ne pas éveiller son attention, elle se posa en tailleur sur le sol froid et le regarda avec un sourire en coin, amusée. « C’est bien Fee, tu as compris que c’était le bout pointu qui faisait mal » lâcha t’elle d’une voix claire après quelques minutes .D’eux deux, il n’y avait aucun doute sur le fait qu’il était bien meilleur qu’elle à l’épée. Mais elle n’avait pu s’empêcher. L’occasion était trop belle. Les moqueries entre eux n’étaient pas bien méchantes et servaient en règle générale de salutations, et ce matin là elle avait comme l’impression qu’il valait mieux sembler de bonne humeur plutôt que de suite lui demander des comptes sur les jours précédents. Non ce n’aurait pas été une bonne chose. Elle le connaissait trop bien. Et sa manière de martyriser ces mannequins de bois en disait long sur son humeur. Se relevant, elle attacha ses cheveux en une tresse rapide avant de détacher ses gantelets de soldat pour remettre ceux de cuir qu’elle utilisait d’ordinaire. Prenant une des Hallebarde simple sur le râtelier de bois, elle s’avança jusqu'à lui. La fatigue semblait avoir disparue, et telle une enfant, l’idée de l’embêter un peu avait été plus forte. « Continu comme ça et peut être un jour je te laisserais venir avec moi ! » ajouta elle alors qu’elle se plaçait a quelques pas de lui, lui lançant un regard a la fois amusé, le mettant silencieusement au défis. Elle avait remarqué son air étrange. Il n’était pas comme d’habitude. Quelque chose semblait le perturber. Elle allait devoir lui changer les idées…
« On dance ? » dit elle en se mettant en position.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Theobald Murat ~ Far over the misty mountain cold
» LMDC Tag Team Championships: Floyd Mayweather & Randy Orton Vs Stone Cold Steve Austin & John Cena
» DT Misty Canyon
» Cody Rhodes Vs Mark Henry Vs Stone Cold Steve Austin
» Misty Law || Validé ♪

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: