Trésors Perdus [Quête]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 26 Jan - 20:20

Trésors Perdus


RP Quête




Olric examinait avec une anxiété à peine voilée la ville d'Esgaroth, qui se dressait devant lui. Il connaissait bien la ville, pour s'y être rendu à plus d'une reprise pour vendre le fruit de ses chasses. Mais cette fois-ci, la raison de sa venue était tout autre. Certes, il allait essayer de vendre les deux lièvres qu'il avait réussi à attraper dans ses collets, mais il avait une tout autre tâche à accomplir. Même si il commençait peu à peu à regretter d'avoir accepté. Seule cette bourse pleine d'or avait réussi à le faire changer d'avis. Il devait aller jusqu'à Esgaroth, et récupérer un paquet auprès d'un "ami" de cet homme mystérieux qui lui avait confié cette quête. Paquet qui contenait un collier de pierres précieuses, vestige du trésor des nains qui dormait sous la montagne. Olric avait bien essayé d'en apprendre plus, mais l'homme n'en avait pas dit d'avantage. Il avait juste précisé une fois de plus qu'il devait être d'une grande discrétion, et que personne ne devrait être au courant de cette "transaction". C'était donc perché sur son cheval, deux lièvres attachés à sa selle, qu'il était parti en direction d'Esgaroth, en ruminant quelques pensées désobligeantes à propos de l'inconnu. Le voyage avait été rapide, vu que le jeune homme était parti chasser dans un bois proches du Long Lac. Et le fait qu'on y avait signalé la présence d'Orcs avait en grande partie influencé son choix. Mais au final, il n'avait trouvé que sa maigre prise et l'inconnu.
Sorti de sa rêverie par son cheval, Olric le fit avancer au pas, et une fois dans la ville, il le laissa entre les mains d'un palefrenier, l'agencement des lieux n'étant en aucune façon prévue pour un cheval. Calant ses prises sur son épaule, il s'enfonça dans la ville, prenant garde à ne pas tomber à l'eau. Il n'avait aucune envie de finir trempée, et gelé de la tête aux pieds. D'un pas vif, il se dirigeait vers une petite échoppe qu'il connaissait bien, et ou il avait l'habitude de vendre sa chasse. Mais alors qu'il traversait un énième pont, il vit sur l'autre berge un homme, en apparence banale et qui n'avait visiblement rien à se reprocher, mais qui pour une étrange raison, le fixait. L'homme n'avait apparemment pas remarqué qu'il était découvert, vu qu'Olric avait aussitôt regardé dans une autre direction. Retenant un soupir, Olric maudit intérieurement l'homme qui lui avait confié cette quête. Des hommes en avaient après lui, et ça n'était sûrement pas pour ses lièvres. Machinalement, il porta une main à la dague qui pendait à sa ceinture. Ici, sa maitrise de l'arc ne lui serait d'aucun secours. Mais des années de chasse lui avaient appris à faire preuve de discrétion, de patience et de ruse. Si cet homme voulait mettre la main sur l'objet qu'il venait chercher, alors il aurait droit à une visite d'Esgaroth en prime...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 21:15

Trésors Perdus


RP Quête




Continuant d'avancer d'un pas vif, faisant semblant d'être venu à Esgaroth pour les même raisons que d'habitude. Comme il l'avait pressenti, l'homme en avait bien après lui. Depuis qu'il l'avait repéré, il avait réussi à l’apercevoir à deux autres reprises, de manière tout aussi rapides que la première fois, afin d’éveiller le moins de soupçons chez l'autre. Tant qu'il continuait à croire qu'il n'avait pas été repéré, Olric pouvait continuer à le surveiller du coin de l’œil. Alors que si son poursuivant se savait repéré, il pouvait très bien disparaitre, pour l'égorger dans une ruelle quelques centaines de mètres plus loin. Olric n'avait franchement pas envie de finir au fond du lac. Vérifiant une fois de plus que son poignard sortait aisément de son fourreau, il se força à paraitre le plus détendu possible. Lui qui avait pour habitude d'être le traqueur, se rendait compte de ce que ressentait les proies. Et franchement, il détestait ça. Cette impression constante d'être en danger à chaque coin de rue, il n'en pouvait déjà plus. Si sa quête ne lui demandait pas de faire preuve de discrétion, il se serait déjà arrangé pour que celui qui le suivait ne soit plus en état de le faire. Retenant un nouveau soupir, il repéra enfin l'échoppe ou il vendait ses prises, et s'en approcha d'un pas vif. Lorsque le vendeur le vit arriver, il lui fit de grand signes, avant de s'exclamer "Ah, le grand chasseur revient enfin parmi les vivants! Alors, que m'as-tu ramené?" Pour toute réponse, Olric se contenta de poser les deux lièvres sur le comptoir. "C'était pas ton jour fout croire. Le même prix que d'habitude?" "Tout à fait." Le vendeur posa donc quelques pièces sur le comptoir, qu'Olric rangea rapidement dans sa bourse. "Que la fortune soit avec toi!" Lança le commerçant. Olric répondit par la même formule, avant de pivoter pour s'éloigner de l'échoppe. Ce qui lui permettait ainsi d'observer de tout son saoul l'homme qui le suivait. Homme qui visiblement, n'était pas tout seul. Appuyé sur une poutre, il avait l'air d'être en grande conversation avec un autre homme, bien plus massif et bien plus dangereux que l'autre, mais continuait d'observer Olric. Le jeune chasseur fit alors semblant de vérifier si il avait bien la somme promise pour ses prises, alors qu'en fait, il continuait d'observer ses deux ennemis.
Et soudain, une occasion se présenta à lui, qu'il saisit aussitôt. Alors que Fluet tournait la tête vers son compagnon, abandonnant ainsi Olric quelques instants, le chasseur en profita pour se perdre dans la foule, prit la direction par laquelle il était venu, mais tourna dans la première ruelle qui se présentait. Sans s'arrêter, il la remonta, grimpa un escalier, traversa un pont, avant d'emprunter une nouvelle ruelle. D'un geste vif, il attrapa un lourd manteau en laine dont il se drapa, et déboucha sur une autre ruelle, qui s'achevait à moins d'un mètre. Continuant dans cette direction, il sauta sur une barque toute proche, avant de remonter sur le ponton. Il venait à présent de mettre une bonne distance entre lui et ses poursuivants, qui ne sauraient plus ou chercher à présent. Olric espérait bien qu'ils mettraient plus de quelques minutes à le retrouver. Reprenant la direction de l'endroit ou il devait se rendre, il garda néanmoins la main sur sa dague, préférant rester prudent. Il savait que deux personnes étaient à ses trousses, mais peut-être qu'il y en avait bien plus. Et elles pouvaient se cacher n'importe ou dans la ville...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 23:36

Trésors Perdus


RP Quête




Olric continuait de se diriger d'un pas tranquille vers sa destination, se mêlant à la foule et adoptant le même pas qu'eux. Ses deux poursuivants devaient encore être loin, mais il y en avait peut-être d'autres bien plus proches. Se forçant à garder son air calme, il traversa un pont, avant de se mêler à la foule qui s'amassait sur le petit marché d'Esgaroth. Par chance, il était arrivé par jour de marché, ce qui faisait que la ville était bien plus bondée d'en temps normal, ou il n'y avait que quelques rares passants qui allaient et venaient. Le jeune homme traversa le marché, en feignant de s'intéresser à ce que pouvaient présenter les étals. Il avait déjà tout ce dont il pouvait avoir besoin, et à moins d'être vraiment prit de malchance, il ne risquait pas de mourir de faim. Le chasseur disposait de vivres pour plusieurs semaines, principalement de la viande séchée, mais rien ne l'empêchait de chasser, et si jamais ses chasses se révélaient encore moins fructueuses que celle dont il revenait, alors il penserait à s'acheter des vivres. Il avait commencé à arpenter la Terre du Milieu avec une bourse bien remplie, et cette dernière restait toujours bien fournie malgré le laps de temps qui s'était écoulé depuis lors. Pour ça, il devait remercier ses talents pour la chasse, ainsi que les nombreux Orcs qu'il avait tué, et dont les cadavres pouvaient révéler plus d'une surprise.
Une fois le marché traversé, le jeune homme se glissa dans une ruelle, avant de passer sous un balcon. Si il croyait les indications de son employeur, il serait bientôt en vue de la maison de "l'ami". Après, il n'aurait plus qu'à récupérer le colis, et à filer le plus loin possible de cette ville. Et une fois son or en poche, il partirait très certainement vers le nord, ou retournerais au Rohan. De toute façon, avec Mirkwood juste à côté, il n'avait pas mit longtemps avant de constater qu'il y avait peu d'Orcs dans la région. Se tirant de ses pensées avec un profond soupir, Olric continua d'avancer, mais alors que la ruelle prenait deux directions, il entama un virage à droite, mais ne put avancer plus loin, une clôture en bois lui interdisant le passage. Et elle était bien trop haute pour pouvoir être escaladée dans un quelconque moyen de s'aider. Faisant demi-tour, il constata bien vite que ce côté-ci aussi était impraticable, car complètement encombré par un tas de caisses, de vieilles planches et plusieurs autres objets qui rendaient une traversée impossible. Laissant échapper un juron, Olric regarda la ruelle d’où il venait, avant de l'emprunter en sens inverse. Il allait devoir faire un détour, et par conséquent, laisser à ses poursuivants une chance de le rattraper. Il tourna dès qu'il put, mais se retrouva de nouveau bloqué. Forcé de retourner encore plus sur ses pas, le chasseur tourna à gauche, mais alors qu'il allait déboucher sur une petite rue peu fréquentée, il s'arrêta, avant de plonger derrière un tonneau vide. Sortant un peu la tête de son abri de fortune, il vit de nouveau ce qui l'avait forcé à se cacher: Fluet et Massif se tenaient juste devant l'entrée de la ruelle, à moins de deux mètres de lui. C'était un miracle qu'il n'ait pas été vu par l'un des deux. Par chance, ils continuèrent dans la rue, laissant le champ libre à Olric. Mais le jeune homme préféra ne pas tenter le diable, et il préféra retourner jusqu'au marché, et après s'être assuré qu'il n'était pas suivi, il continua sa progression à travers la ville...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 28 Jan - 9:28

Trésors Perdus


RP Quête




Après avoir traversé à nouveau le marché, avant de s'en éloigner. À présent qu'il savait que ses ennemis étaient dans la parages, il devait à nouveau faire preuve d'une grande prudence. Surtout qu'il était quasiment arrivé à destination, alors ça serait vraiment idiot que les deux autres lui tombent dessus maintenant. En cas de problèmes, il pourrait toujours se défendre, mais il avait peut-être affaire à plus fort que lui dans cette histoire. Sans oublier qu'il ne connaissait pas leur nombre exact. Il en avait vu deux, mais ils étaient peut-être bien plus. Et cette inconnue avait tendance à le rendre encore plus prudent que d'habitude. Lui qui savait par expérience qu'un loup ne chassait pas tout seul, un groupe plus important pouvait se tenir à l'écart, pour n'intervenir qu'en cas de besoin. Mais cette fois-ci, il ne pouvait pas se tapir dans un coin, et attendre que ses poursuivants lui lâchent les basques. Sauf si les deux hommes avaient juste envie de le transformer en ragout. Repoussant cette pensée farfelue, Olric enjamba quelques caisses posées en travers du chemin, avant de grimper un petit escalier. Sans s'arrêter, il sauta de nouveau sur une barque, et rejoignit un autre ponton. Traversant une ruelle, le jeune homme grimpa un autre escalier, avant de se glisser d'un geste fluide au bas de la coursive. Examinant les maisons, il cherchait celle ou il devait se rendre, qui était apparemment reconnaissable à cause du fait qu'elle se trouvait juste à côté d'un petit canal, qui ne desservait que cette fameuse maison.
Toutefois, alors qu'il venait de repérer l'endroit en question, il vit sur sa droite l'un des hommes à ses trousses. Et si Fluet était là, alors son collègue ne devait pas être très loin. Et il eut à peine le temps de faire demi-tour que l'autre le remarquait. Il n'entendit qu'un cri, et aussitôt, Olric détala, s'éloignant de la maison. Son poursuivant juste derrière, il tourna dès qu'il put, grimpa sur quelques caisses, et bondit vers une poutre, dont il se servit pour sauter encore plus loin. Se réceptionnant en souplesse, Olric se retourna, et dans un geste d'une vivacité qui trahissait une longue expérience, il attrapa son arc, ainsi qu'une flèche. Il l'avait à peine encochée que la tête de l'homme apparaissait derrière les caisses, et quand il entendit Fluet les escalader, le chasseur se cacha derrière une pile de caisse qui le cachait complètement. Il entendit un bruit de chute, quelques grognements, et aussitôt, il sortit de sa cachette, banda son arc et tira. La flèche s'enfonça profondément dans l'épaule de Fluet, mais avant qu'Olric ait pût en saisir une seconde, il l'arracha et la brisa. Se jetant sur le chasseur, il reçut un coup d'arc en pleine pommette, avant qu'un coup de pied ne l'envoie s'écraser contre le mur. Loin de se laisser faire, l'agresseur dégaina un poignard,afficha un sourire carnassier, affichant les chicots qui ornaient ses gencives. Et là, Fluet commit l'erreur fatale. Il se contenta de jeter son bras en avant, et Olric n'eut qu'à bondir en arrière pour l'esquiver. Emporter par son élan, l'homme trébucha, et Olric saisit une autre de ses flèches, qu'il planta avec force dans la gorge de l'autre. Qui mourut avant même de toucher le sol. Après avoir récupéré sa flèche, Olric traina son cadavre jusq'au bout de la ruelle, qui se jetait dans le lac. Balançant Fluet dans le lac après l'avoir alourdi avec une grosse pierre , il s'essuya les mains, avant de retourner vers la maison. Il grimpa les quelques marches qui y menait, et toqua quelques coups brefs. Il n'eut pas à attendre une minute avant qu'un homme d'un âge certain ne lui ouvre. Jetant quelques coups d’œil à droite et à gauche, il lança d'une voix rauque "Vous avez été suivi?" Au moins, il ne s'embêtait pas avec des formules de politesse. "Vous aurez qu'à demander au type qui dort au fond du lac." Face à lui, l'inconnu afficha un sourire, avant de retourner dans sa maison. Il réapparut quelques instants plus tard, un petit paquet à la main "Et maintenant, filez! Qu'on ne me voit pas avec vous!" Et il lui claqua la porte au nez, laissant Olric complètement abasourdi. Soupirant, le jeune homme s'éloigna, et une fois qu'il estima être assez loin de la maison, il ouvrit le paquet, afin d'en vérifier son contenu. Oui, c'était bien le collier qu'il venait chercher. Olric en sortit l'objet, qu'il glissa dans une poche de son manteau. Comme ça, en cas de problèmes, il ne perdrait qu'une boite vide et un morceau de cuir...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 28 Jan - 18:26

Trésors Perdus


RP Quête




Le jeune chasseur retournait d'un pas vif vers le marché, ou il se saurait relativement à l'abri du second homme qui en avait après lui. Si il savait ou Fluet se trouvait, il ne savait pas du tout il était Massif. Il pouvait très bien lui tomber dessus à la première occasion, et le jeune chasseur serait obligé de se battre à nouveau. Passant un pont, il s'arrêta sous un porche, retira le manteau qu'il avait emprunté plus tôt, avant de l'abandonner là. Relevant sa capuche, il reprit sa route, rejoignant les retardataires qui se dirigeaient vers le marché. Jetant un bref coup d’œil dans le ciel, il constata que le soleil était à présent à son zénith. Ce qui voulait dire que ça faisait plus de deux heures qu'il était ici. Et malgré le fait que la journée était bien entamée, il y avait toujours autant de monde au marché. Mais alors qu'il le traversait pour la troisième fois, il était un peu plus serein que les fois précédentes. Il sentait le poids du collier dans sa poche, il avait réduit la menace qui pesait sur lui, et dans peu de temps, il pourrait enfin mettre une bonne distance entre Esgaroth et lui. S'approchant d'un étal qui proposait diverses variétés de fruits, et sortant quelques pièces de sa bourse, il acheta une pomme, dans laquelle il mordit avec appétit. Toute cette histoire lui avait donné faim, et il savait que la faim le rendrait faible et imprudent. Et ce genre de mélange pouvait très souvent se révéler fatal en cas de combat. Et si jamais il devait affronter Massif, il tenait à le faire au mieux de sa forme. Car si son acolyte avait été facile à vaincre, l'autre avait l'air d'avoir bien plus d'expérience dans le domaine, et il était aussi bien mieux armé. Olric avait pu remarquer qu'il portait au moins une épée à la ceinture, mais il devait très certainement avoir d'autres armes dissimulées, ou au moins se servir de ses poings.
Olric recula de quelques pas, mais il fut soudain bousculé par derrière, ce qui le manqua de faire trébucher. Réagissant à l'instinct, il réussit à s'empêcher de tomber, et se retourna vivement, croyant avoir affaire à son poursuivant. Et quelle ne fut pas sa surprise en voyant qu'il avait en réalité percuté une femme d'un âge certain, occupé à ramasser ses provisions qui étaient tombées suite au choc. S'excusant, le jeune homme l'aida à rassembler ses affaires, et la vieille dame le remercia poliment, avant de lui conseiller de faire plus attention. Alors qu'il regardait la femme s'éloigner, son pied buta contre quelque-chose. Et un examen rapide de l'objet lui indiqua qu'il tenait dans les mains une fiole de potion de vérité, et la plus puissante qui soit qui plus est. Un tel objet était rarissime, surtout sur un marché tel que celui d'Esgaroth. Quiconque buvait ça serait forcé de dire la vérité pendant une période bien plus longue qu'avec une fiole de potion moins puissante. Mais alors qu'Olric allait courir après la vieille dame pour lui rendre l'objet, il vit dans la foule la tête de Massif, qui dépassait celle des autres habitants. Soit il avait été repéré, soit la brute avait décidé de l'attendre à l'entrée de la ville. Costaud, et futé, la pire combinaison qui soit. Oubliant complètement l'idée de rendre la fiole, il se contenta de la glisser dans sa poche, de tourner les talons, et de partir. Et une fois qu'il quitta la place, il détala à toutes jambes, en direction des écuries...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 28 Jan - 22:39

Trésors Perdus


RP Quête




Maintenant qu'il ne devait plus se cacher de ses poursuivants, Olric se cachait à peine, et le plus souvent, il courait pour atteindre le plus rapidement possible les portes de la ville, afin de récupérer son cheval, et de mettre une bonne distance entre la ville et lui. Sautant sur une barque, il se récéptionna souplement, avant de bondit aussitôt pour atteindre l'autre ponton. Il traversa une ruelle, puis une autre, enjamba quelques tonnelets, avant de se frayer un chemin parmi quelques badauds. Olric fut soulagé de voir l'entrée de la ville apparaitre devant lui. D'ici une dizaine de minutes grand maximum, il aurait enfin quitté Esgaroth. Traversant la petite place d'un pas vif, il s'approcha des écuries, et il rabattit enfin la capuche qui lui cachait le visage. Sortant quelques pièces de sa bourse, il récupéra son cheval, qu'il enfourcha une fois ce dernier sortit des écuries. S'assurant une fois de plus que le collier était toujours en sa possession, il regarda une dernière fois vers la ville, afficha une petit sourire, avant de talonner son cheval, qui partit au trot. Olric suivit le pont qui reliait Esgaroth à la rive, et un fois qu'il fut sur la terre ferme, il fit partir son cheval au grand galop. Se dirigeant vers le sud, il laissa son cheval galoper, savourant l'air pur des lieux, et le vent qui secouait ses cheveux. Dans un endroit pareil, loin de toute civilisation, il se sentait à l'aise. Et il se sentait encore plus à l'aise lorsqu'il se trouvait entre les arbres, qu'il soit occupé à chasser ou non. Mais pour l'instant, il avait autre-chose à faire. Il pourrait toujours aller chasser une fois qu'il aurait terminé ce qu'il avait à faire. Maintenant qu'il avait le collier, qu'il avait mit Esgaroth loin derrière-lui, et qu'il n'avait plus personne à ses trousses, il pouvait enfin aller livrer ce fameux collier, et récupérer sa récompense. Une belle somme d'argent, qui lui permettrait de se refaire un stock de flèches décent, et de récupérer un peu de matériel pour ses pièges. Il avait usé presque tout ce dont il disposait pour faire ses collets, et même en réutilisant ce qu'il avait récupéré sur les pièges vides, il était sur ses réserves.
Dans son champ de vision apparut le bois près duquel il avait rencontré l'inconnu. Mettant son cheval au trot, il attrapa son arc, ainsi qu'une flèche. Il ne s'attendait pas à une attaque du vieil homme, mais il restait prudent malgré tout. Il y avait peut-être d'autres ennemis dans les parages, qui savaient ou était caché l'homme. Ou il pouvait très bien y avoir d'autres créatures moins humaines, mais tout aussi dangereuses. Toutefois, lorsqu'il arriva à l'orée du bois, il ne trouva personne, ce qui ne le surprit pas plus que ça. Si il avait été assez prudent pour envoyer un autre homme chercher le collier, il n'allait sûrement pas sortir avant d'être certain qu'il s'agissait bien d'Olric, et qu'il avait bien le collier en sa possession. Descendant de cheval, il s'en éloigna, avant de sortir le collier de sa poche. Le tendant à bout de bras, il attendit, espérant que l'homme finirait par se montrer...

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Event ! A la recherche des trésors perdus !
» Les chasseurs de trésors reviennent
» Règle du RP: Les symboles perdus
» Les lieux lugubres renferment de lumineux trésors. [PV Kyrune et Yasmeen]
» Les trésors de youtube

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: