La caverne au trésor [Quête]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 25 Jan - 21:19



La caverne au trésor
Quête
Sans hâte ni empressement, Nellas se préparait. La veille, elle avait converser avec le Seigneur Elrond des rumeurs qui circulaient actuellement en Terre du Milieu. Elle savait que le Seigneur elfe en avait également parlé à son autre conseiller, Glorfindel, mais n'avait pas trouvé l'occasion de parler également avec lui. Il faut dire qu'elle n'avait pas chercher à le faire, par ailleurs. Non qu'elle n'apprécia pas le Noldor, elle l'estimait même souvent. Mais elle ne cherchait pas non plus sa compagnie. Suite à la conversation qu'il avait eut avec Glorfindel, Elrond avait cherché des informations et il avait finalement convenu, avec la Laiquendë, qu'elle devait se rendre à une dizaine de lieues d'Imladris, dans ce que l'on appelait la Caverne au trésor. Les deux héritiers d'Imladris s'y étaient rendus, peu de temps avant, et avaient trouvés des informations utiles sur l'avenir de la Terre du Milieu. Si son Seigneur pensait qu'il pouvait encore se trouver quelques parchemins contenant des renseignements importants sur la marche à suivre quant à cette prophétie et ce mystérieux mage noir, Nellas irait là-bas. C'est pour cette raison qu'elle avait passé la soirée en compagnie de son ami et qu'elle ne l'avait quitter qu'après l'apparition des étoiles dans le ciel de la nuit. Elle avait flâner dans les bois de la vallée cachée avant de finalement arriver chez elle. Là, à l'écart des autres, elle pu se reposer pour la mission qu'elle allait commencer.

C'est ainsi qu'elle se trouve désormais avec sa lame et sa dague elfique prêtes à l'emploi, sa longue robe blanche enfilée et une sacoche assez légère de provision pour l'expédition. En quittant son logi, elle prit directement la direction de sa cible, ne repassant pas par la cité. Elle n'avait nul besoin de prévenir de son départ, Elrond sachant pertinemment qu'elle partirait quand elle l'estimerait nécessaire ce jour-ci. Et elle avait décidé de partir une fois le soleil levé. En toutes logiques, elle ne risquait rien tant qu'elle n'avait pas quitté les terres de la vallée, mais avec les orques qui se propageaient et s'approchaient de plus en plus d'Imladris, l'on ne pouvait jurer de rien. Et quand on n'est sûr de rien, l'on reste sur ses gardes. C'est ce que fis l'elfe verte. Lorsqu'elle progressait à travers la nature – elle n'avait jamais aimé parcourir la Terre du Milieu par les sentiers et routes habituels car l'on pouvait y croiser d'autres personnes, elle courait plus qu'elle ne marchait, avançant d'une allure vive mais régulière. Bientôt, elle aurait quitté les bois magnifiques de la vallée et alors elle devrait peut-être ralentir sa course, non pas pour s'économiser mais pour pouvoir être plus attentive aux bruits alentours.
© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 14:38



La caverne au trésor
Quête
À peine avait-elle mis les pieds en dehors de la vallée cachée que ses craintes se révélèrent fondées. Elle décela bien vite le passage de plusieurs orques dans les parages. L'un d'entre eux était blessé si l'on en croyait le sang qui se trouvait ça et là autour de leurs trace. Il ne s'agissait pas d'un prisonnier, aucune des traces n'étaient plus creusé, supposant qu'ils avaient tous le même poids sur les épaules et aucune trace ne se distinguait des autres … Ils étaient donc tous semblables. Ce n'était pas la première fois, et malheureusement ça ne serait sans doute pas la dernière fois, que des orques s'approchaient si près d'Imladris, l'on pouvait même en venir à se demander s'ils n'effectuaient pas des rondes ou des repérages, ce qui était d'autant plus inquiétant. Mais la nature bien trop méfiante de Nellas était peut-être à l’œuvre quant à ces idées précises et il n'en était peut-être rien.

Elle continua sa route, arrêtant de courir afin d'être plus alerte. En théorie, ils allaient dans la même direction d'elle, pour le moment tout du moins car elle doutait qu'ils aillent également à la caverne aux trésors. Ils avaient de l'avance sur elle, mais si elle continuait à courir comme elle le faisait avant, elle aurait tôt fait de les rattraper, ce qu'elle ne désirait pas. Elle continua donc en marchant le plus près possible des arbres, y grimpant même de temps à autre afin de brouiller ses pistes. C'était une habitude qu'elle avait toujours eut et les laiquendi avaient développé une étonnante capacité à évoluer avec autant de facilité au sol que dans les branches des arbres. Agile, elle évoluait sans mal. Mais sa route finit par croiser celle des orques qu'elle suivait, ceux-ci ayant ralenti sans qu'elle ne puisse le prévoir.

Un premier orque se retournant, la fixant. Son visage était immonde. Ils étaient trois au total et, les sachant bien moins malin qu'elle ne l'était et bien moins agile, elle ne les craignait pas, ce qui ne voulait pas dire qu'elle ne devait pas y faire attention. Celui qui l'avait regardé en premier semblait être comme le chef, dans ce petit trio. Le second était blessé, le troisième malingre, pour un orque, en tous cas. Nellas et le chef se regardaient en chien de faïence. Ils se lancèrent l'un contre l'autre et donnèrent alors l'impression de se haïr à mort. Nellas brandit sa lame elfique, se préparant à attaquer, sa dague dans l'autre main ; l'orque cria un ordre au deuxième valide, avant de brandir son épée de facture grossière. Chacun semblait déterminé à ce que l'autre disparaisse de la surface de la terre. Ils se donnèrent des coups terribles, de sorte que l’écu de l'orque soit percé. Mais, alors qu'elle prenait largement l'avantage, le second orque entra dans le combat. Il avait mis son camarade à mort … Nellas réalisa alors que ce dernier avait dû fauté et que nul autre que ses deux compagnons l'avaient blessé et comptaient le ramener à leur campement pour qu'il y soit exécuté. Mais la situation faisait qu'il n'avait été plus qu'un poids pour eux, alors autant s'en débarrassé. Les trois combattants restant s'attaquèrent à l'épée. Au choc des épées, Nellas trancha le poitrail du second orque. Elle ne pu pas l'achever de suite, le chef la chargeant de toutes ses forces. Son coup ne tomba pas sur sa cible, cette dernière ayant sauté en arrière avant de vriller avec agilité pour asséner le coup fatale à l'orque qui se trouvait déjà à terre. Il ne restait plus que le chef. Ils se mirent mortellement à l'épreuve et ne quittèrent leur position de combat pas pls que s'ils avaient été deux rocs. Nellas fit alors mine de s'enfuir, l'orque à sa poursuite. Elle grimpa à un arbre et y escalada plusieurs branches afin que les feuilles ne la dissimule. Si bien que l'orque, croyant pouvoir lui porter siège en dessous de cet arbre où elle était grimpée, ne se rendit pas compte qu'elle avait sauté dans un second, puis un autre et qu'elle s'était retrouvé dans un arbre d'où elle avait une vue parfaite sur sa jugulaire. Elle se saisit de son arc, y banda une flèche et se prépara à tirer. Maintenant qu'elle n'était plus dans le feu de l'action et qu'elle se concentrait pour viser correctement, elle ressentit une douleur aiguë dans son bras droit, celui qui tenait fermement la corde et s’apprêtait à la lâcher. Elle regarda et pu voir qu'une entaille, d'une profondeur moyenne, y était apparue. Pendant ce temps là, l'orque la raillait, lui disant qu'elle devrait bien descendre un jour ou l'autre. Elle n'attendit pas plus longtemps pour lui décocher une flèche qui sectionna avec précision la jugulaire qu'elle visait.

Elle sauta au sol, allant vérifier que l'orque était bien mort. Une fois la vérification effectuée, elle se mit à la fouiller puis retourna au premier lieu de combat afin de fouiller les deux autres cadavres. Elle ne trouve rien de bien intéressant sur eux, si bien qu'elle laissa où ils étaient leur corps qui pourraient servir d'engrais à la végétation ou seraient dévorés par les animaux affamés. Avant de reprendre sa route, elle sortit de sa petite sacoche une bande de lin qu'elle appliqua sur sa blessure, non sans l'avoir nettoyée avec l'eau qui se trouvait dans sa gourde et de la mousse qu'elle avait trouvé sur un arbre. Elle se remit à marcher, faisant bien attention à ce que son bras ne rencontre pas d'obstacle, il n'était pas nécessaire d'aggraver une blessure qui était pour l'heure supportable.
© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 14:58



La caverne au trésor
Quête
Un peu fatiguée par son précédent combat, Nellas continua à marcher à allure régulière, mais plus posée. Courir ne serait pas une bonne idée, le sang n'ayant pas encore coagulé sur sa blessure au bras droit. Elle avançait donc sans empressement. Sur le qui-vive, elle étudiait chaque bruit de la forêt. Elle n'avait jamais aimé le combat et n'y trouvait aucun contentement, même lorsqu'il s'agissait de viles créatures comme celles qu'elle venait de tuer. Elle n'allait pas jusqu'à regretter la mort de telles immondices, mais si elle avait pu éviter le combat, elle l'aurais fait. Mais ces orques l'avaient repéré et fuir n'aurait pas été le plus malin des agissements. Chaque combat, même justifiés et même lorsqu'elle ne faisait que tuer des êtres qui n'avaient rien à faire sur cette terre, lui rappelait les batailles d'autrefois. Celles qu'elle voulait oublier. Celles où elle n'était aller que par dévotion pour Elrond. Ou alors les êtres qu'elle avait tué déloyalement, arrivant dans leur dos. Toute mort était dommageable, toute mort était à éviter.

Alors qu'elle se perdait dans ses pensées pour le moins sombres, elle continuait à évoluer. Elle passait par plusieurs belles prairies et son humeur se fit plus légère. La vue de la nature lui apportait un apaisement qu'elle ne saurait décrire. C'était pour cette raison qu'elle ne vivait pas dans la cité. Pour cette raison et parce que la compagnie d'autrui, le contact avec trop de monde, la mettait malaise. Jamais, même avec Elrond, elle n'avait éprouvé une parfaite harmonie en société. Même lorsqu'elle vivait en Ossiriand, au début de sa vie, avec les siens, elle ne se mêlait pas tant que ça avec ne serait-ce que les autres elfes verts. Il y avait bien eut Melian et Túrin, mais même avec son protéger, elle n'avait jamais été apaisée. Elle l'appréciait pourtant, tout comme elle appréciait Eluna, d'Imladris, celle qu'elle avait pris sous son aile à Imladris. Elle évoluait toujours, avançant peu à peu vers son but.
© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 15:31



La caverne au trésor
Quête
Elle s'approchait de la caverne, elle le savait. Ce n'était pas le première fois qu'elle se rendait en ce lieu. Bien que sa dernière visite remonte à plusieurs décennies, peut-être un siècle, elle se souvenait parfaitement du chemin. Nellas appréciait les missions de ce genre car, mis à part quelques orques par ci par là, on ne risquait pas forcément de rencontrer trop de monde. La caverne au trésor était devenu un mythe pour les hommes, les hobbits et les nains, peu savaient qu'elle existait réellement et c'était bien une chance. Nellas ne comprenait pas trop bien pourquoi on laissait ici de tels objets, précieux dans bien des sens, et pourquoi on ne les avait pas ramené à Imladris afin de les protéger des pilleurs. Mais Elrond et Glorfindel devaient bien avoir leurs raisons et Nella n'y portait pas un intérêt tel qu'elle irait les voir pour les leur demander. C'était juste une réflexion qu'elle se faisait, sachant que son Seigneur avait déjà trouvé en ses lieux, par l'intermédiaire de ses fils, des informations utiles pour la compréhension de l'avenir de la Terre du Milieu. Elle trouvait donc fort surprenant qu'il n'ait pas mandaté une petite équipée afin d'aller récupérer ce qui restait à la caverne.

Soudain, trois hommes, dans la force de l'âge, apparurent, armes en main. Le premier était blond, un nez camus. La nature lui avait fiché une tête sur la poitrine de telle sorte qu'il avait la face si fort en dessous des épaules et les épaules si fort au dessus de la face qu'il était pareil à un moine bedonnant portant sa tête entre ses mains. Il n'en semblait pas moins terrible pour autant, des yeux verts à la rétine jaunâtre, un sourire mesquin plaqué sur sa grosse figure. Sur le côté droit, le deuxième homme semblait plus hautain. Son air narquois était accentué par son nez aquilin et ses dents qui semblaient presque être pointues. Il tenait une épée courte de sa main gauche et un fouet de l'autre, à moins que ça ne soit un lasso. Enfin, au milieu de ces deux énergumènes se tenait celui qui semblait être le meneur. Un jeune homme, la trentaine à peine passé, des boucles noires tombant sur un visage ayant gardé son côté enfantin. C'était pourtant le plus effrayant des trois car il n'était pas grotesque. Son côté enfantin accentuait même l'horreur du sang séché qui lui avait éclaboussé le visage et qu'il n'avait pas pris la peine d'essuyer.

Aucun des protagonistes n'avaient encore effectué le moindre mouvement, Nellas comprit vite qu'elle était devenue leur proie. Une flèche siffla aux oreilles de l'elfe et tout s'enchaîna. Les chasseurs qui lui faisaient face n'étaient a priori pas uniquement chasseur de gibier, ou du moins ils devaient chasser tous les gibiers qui s'offraient à eux, quelque soit leur race. Nellas avait déjà son épée en main. Elle n'eut pas le temps de souffler que le gros homme fonçait à présent sur elle, pendant que son acolyte hautain bandait son arc. La fière lame de l'espionne rencontra la lourde épée du grossier personnage, s'en suivit le combat. Dans le même temps, le personnage narquois à l'arc n'eut pas le temps décocha une flèche, qui siffla de nouveau aux oreilles de l'elfe qui se mouvait avec rapidité. Alors que le combat semblait engagé, celui qui semblait être leu chef restait à observer, comme si le plaisir de la chasse n'était pour lui que celui de la traque et qu'il attendait le moment où elle fuirait. L'elfe finit cependant par faire face au meneur, tout en évitant et rendant les coups des deux autres agresseurs. Elle réussit par ailleurs à frapper au milieu de la poitrine du narquois qui avait finit par lâcher son arc pour venir l'attaquer au corps à corps. Aussitôt, elle s'élança à son encontre, échappant par le même coup au tout premier assaut du troisième compagnon. Elle donna un tel coup à celui qu'elle avait déjà affaiblit, qu'elle transperça la peau, le sang jaillissant alors du corps, elle finit par planter sa dague dans l'estomac de son assaillant tout en se baissant, laissant son deuxième agresseur planter son épée dans son allié. Elle se retourna avec rapidité, courant au loin, distançant le chef qui ne semblait pas désireux de courir encore. L'homme bedonnant, fatigué par la course, reçut une flèche dans l'oeil, puis une autre dans le cœur. Nellas avait pris un peu d'avance pour pouvoir se retourner et lui décocher une flèche, avec toute la rapidité des elfes. Deux hommes étaient mort, restait le troisième, celui dont Nellas se méfait. Le combat était inévitable.
© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 18:45



La caverne au trésor
Quête
Il avait un sourire satisfait plaqué sur ses fines lèvres et s'avançait doucement vers l'elfe, sa proie. Nellas recula de quelques pas pour se retrouver entre deux arbres. L'homme avait disparu. Elle regardait autour d'elle, cherchant le moindre signe qui lui indiquerait sa présence. Plus rien. Un craquement, non loin. Nellas s'enfonça dans la forêt. Elle se savait traqué mais n'avait pas peur pour autant, l'idéal pour mettre son ennemi en confiance était de lui faire croire à sa propre faiblesse. Une empreinte. Un animal. Quelques minutes passèrent. Soudain, un bruit, un mouvement rapide. L'homme venait de sauter derrière elle et d'atterrir en plein sur son dos. Elle sentit ses os craquer, mais ils ne cédèrent pas. Elle tomba au sol. Elle se releva mais l'homme lui attrapa aussitôt la cheville, la faisant lourdement chuter. Il n'eut cependant pas le temps de lui attraper les hanches qu'elle lui assénait un violent coup de dague en dessous de la mâchoire. Coup qui fut suivit d'un autre dans la trachée. Elle réussit ainsi à se relever rapidement pour lui enfoncer violemment son pied dans les côtes, à deux reprises. Un filet de sang coula des lèvres de l'homme. Il n'était pas mort, mais son erreur avait été de suivre ses pulsions de prédateur, de ne pas réfléchir. Elle l'acheva en lui enfonçant l'épée dans l'abdomen. Elle sentit le déchirement de chaque muscle, chaque organe qu'elle transperçait. C'est avec cette impression qu'elle reprit conscience de ce qu'elle faisait, et elle n'aimait pas ça. Retirant son épée, elle se releva, et guetta le moindre bruit atypique.

Elle fit comme elle l'avait fait pour sa rencontre avec les orques, elle les fouilla. Il se révéla qu'ils avaient une carte leur indiquant l'emplacement de la caverne au trésor … Ainsi n'étaient-ils pas là par hasard. Elle reprit sa route. D'ici une ou deux heures, elle pourrait finir sa mission et s'en retourner à Imladris.
© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 27 Jan - 19:07



La caverne au trésor
Quête
Elle arriva finalement en vue de son objectif. Fatiguée par les deux combats qu'elle avait dû mené, seule contre plusieurs, précédemment, elle marchait moins vite que ce qu'elle aurait voulu. Elle n'avait décidément pas eut de chance, ce jour-ci, car en une dizaine de lieues parcourues, elle avait rencontré trois orques, bien que le troisième n'eut pas vraiment compté et trois hommes des plus douteux. Lorsqu'elle avait combattu ces derniers, la douleur à son bras droit ne s'était pas fait ressentir, prise dans l'adrénaline du moment et le besoin imminent d'oublier ce qui était futile. Mais maintenant qu'elle ne faisait plus que marcher, elle sentait sa blessure la lancer de temps à autres. Elle fit halte afin de changer sa bande de lin tout en nettoyant à nouveau son entaille. Il serait dommage et inutile qu'elle s'infecte, bien qu'elle serait rapidement soignée une fois de retour à Imladris. D'ici là, elle n'avait pas envie de faire le retour vers la vallée cachée avec une blessure infectée. D'autant qu'elle ne comptait pas passer directement à la cité mais elle désirait plutôt profiter d'une soirée chez elle. Bien que si les informations qu'elles trouvaient été capitale, elle ferait un détour pour en informer le Seigneur Elrond.

Elle eut la caverne en vue assez rapidement. Sa vigilance due baisser, par fatigue ou manque de méfiance, car elle entendit d'un coup une respiration assez proche d'elle. Elle fit volt-face pour se retrouve nez à nez avec un homme d'air médiocre, faisant à peine plus d'un mètre soixante à vu d’œil. Il avait les cheveux noirs, salis par les heures passés en extérieur, un visage plutôt rond avec des arcades sourcilières bien trop en avant pour avoir des traits harmonieux. Il n'était pourtant pas totalement laid. Vu qu'il avait sorti une dague, sans doute dans le but de la poignarder dans le dos sans qu'elle ne s'en aperçoive comme elle le faisait parfois avec ses cibles, Nellas n'hésita pas quant à connaître ses intentions. Aucun d'eux ne se perdit en explication ni en belles paroles, car l'homme sortit alors son épée, la brandissant face à sa nouvelle ennemie. Nellas fit donc de même et le combat fut engagée … Cependant, il fut presque aussi vite engagé que terminé car l'elfe, plus forte que l'homme, il n'y avait pas à douter de cela, était également fort agacée par cette nouvelle intrusion et ne voulait plus perdre de temps en combats inutiles. Une fois qu'il fut clair qu'elle avait l'avantage et que l'homme s'en fut bien endommagé, elle lui laissa la possibilité de s'en aller, n'ayant pas envie de causer, encore une fois, la mort de quelqu'un. Ce passage, désagréable terminé et son adversaire parti, elle pu enfin entrer dans la caverne au trésor, espérant y trouver les réponses tant attendues.
© Belzébuth
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» La Caverne aux Milles et un Plaisirs
» La caverne... Un mythe ?
» La caverne d'Ali Baba
» quelques photos de la caverne bleue chez les nains.
» La caverne du hibou

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: