Mystérieuse voyageuse

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 30 Déc - 6:51



Sveinn se réveilla, il avait un de ces maux de crâne, mais, ce n'était pas le plus grave problème. Il n'était pas dans sa chambre. Il était allongé sur une table, il mâchouilla doucement pour enlever ce goût pâteux dans sa bouche, il posa une main sur son front avant de se lever. Le bon remède pour lui était simple, il passa dans l'arrière-boutique comme si c'était chez lui et il plongea sa tête dans la bassine d'eau froide. Il la ressortit en hurlant. Un mal pour un bien. Il avait encore mal au crâne, mais, moins. Il s'avança derrière le comptoir, observant le bordel monstre que c'était.

Les hommes de Sveinn n'y étaient pas allés de main morte, sa sœur allait le tuer. Il se gratta les cheveux comme pour chercher une solution lorsque la tenancière arriva en soupirant. Elle passa le comptoir et entra dans la cuisine. Elle le connaissait depuis longtemps, c'est elle qui l'avait élevé enfin qui avait continué de l'élever à la mort de sa mère et de son père pendant le grand Hiver. Elle occupait une place de choix dans son cœur et son estime. Il parla d'une voix calme.

« On va tout remettre en ordre cette après-midi. » Enfin, il exagérait peut-être la chose, le pire pour le moment, c'était qu'il était torse nus dans la taverne et que n'importe qui pouvait débarquer après la tenancière qui venait de rouvrir la taverne. Il s'avança jusqu'à sa tunique et l'enlevant des bras d'un homme, il la remit, ajustant au passage son gilet de cuire qu'il venait de retrouver. Il toussota légèrement et saisissant son manteau de fourrure, il le remit sur ses épaules et finit par l'enfiler totalement.

Il se retourna vers le bar et il plaça ses doigts afin de créer le meilleur des sifflements pour réveiller ses hommes qui dormaient. Il siffla de toutes ses forces. Les hommes se réveillèrent dans des râles et des boucans assourdissants. Sveinn monta sur le bar pour qu'ils l'entendent.

« Vous allez tout nettoyer, maintenant.... Et que ça saute.... Ou vous êtes interdis de consommation pendant un mois. »

Rien qu'a la seule évocation d'être privée de la seule '' attraction de la ville '' , ses hommes se dépêchèrent de tout ranger. Les uns s'attaquaient aux débris de bouteille et d'autre détritus à grands coups de balai tandis que d'autre lustrais les tables, ils auraient pu les lécher pour ne pas en être privée, d'autres encore ramenaient les chopes et les assiettes en cuisine. Mine de rien à ce train-là, la taverne se rangeait plutôt vite. Le seul qui foutait rien, c'était Sveinn, il était attablé au comptoir, observant ses hommes faire.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 31 Déc - 17:49




A city so cute


Quelques mois plus tôt.

Linaewen venait de poser un pied à Esgaroth. Elle était arrivée par l'est, par ce grand ponton qui traversait une partie du lac afin de rejoindre la ville quelque peu en ruines. La jeune femme avait traversé de nombreux villages. Mais aucun qui lui semblait aussi délabré. Qu'est-ce qui avait pu se passer ? Elle n'aurait su le dire. Il lui semblait avoir remarqué des vestiges d'un passé plus glorieux. Une attaque ? La guerre ? Ou que sais-je encore ? Linaewen n'aurait su dire. C'était dommage. Bien dommage. M'enfin, Linaewen n'allait pas s'attarder sur le comment du pourquoi. Ce n'était pas sa ville. Ca n'avait aucun rapport avec son passé. Certes, c'était toujours intéressant de connaître le passé de telle ou telle chose. Mais elle ne pensait pas rester assez longtemps pour apprendre toute l'histoire de cette ville. Du tout.

Combien de temps comptait-elle rester ? La jeune femme n'en savait trop rien. Quelques jours à peine. Le temps de se ressourcer. De se reposer un peu. Et elle reprendrait la route comme si de rien n'était. Le soleil était haut dans le cieil. Et Linaewen regardait les gens qui s'affairaient. Qui courraient à droite et à gauche. Une petite fourmilière, en quelque sorte. Quand bien même Esgaroth croulait sous la misère, ce n'était pas pour autant que les gens se plaignaient. Enfin, Linaewen ne les entendait pas se plaindre. Mais elle ne tendait pas spécialement l'oreille. Quand bien même la ville n'était pas resplendissante, ce n'était pas pour autant que Linaewen n'avait pas été bien accueillie. Bien au contraire même. Les gens étaient charmants. Qu'il faisait bon d'être dans un endroit où elle se sentait en sécurité ! Où elle ne craignait pas d'être attaquée par des bandits. Comme quoi ... les cités les plus délabrées ne sont pas les plus dangereuses. Pour sûr. Mais passons.

La jeune femme tourna la tête et pénétra dans le bâtiment le plus proche, qui s'avérait être la taverne de la ville. Pourquoi ? C'était histoire de prendre une petite collation. Elle avait ... un petit creux, oui. Il y avait du monde. Mais étrangement, ils ne semblaient pas être là pour manger. Mais plutôt, pour ranger. Y avait-il eu une bagarre ? Du grabuge ? Ou que sais-je encore ? Linaewen n'irait pas demander ce qui avait pu se passer. Elle ne voulait pas s'attirer des ennuis et se mêler de choses qui ne la regardaient absolument pas. S'installant à une table, elle attendit bien patiemment qu'on en vienne à prendre sa demande. CEt ce fut une autre femme qui lui demanda ce qu'elle voulait. Elle répondit le plus simplement qu'un quignon de pain et qu'une tasse de thé feraient l'affaire. Comme il faisait doux et chaud, Linaewen en vint à enlever son manteau usé par le temps. Il en avait connu des kilomètres. Elle l'avait depuis sa rencontre avec Filigan. Il le lui avait offert. Linaewen se laissa embarquer dans ses pensées. Elle ne faisait plus attention à ce qui l'entourait. Elle était comme transportée dans un autre monde. Filigan lui manquait. Ces dernières années auraient été bien plus simples s'il avait été à ses côtés. Non pas qu'elle ne pouvait pas se protéger ou bien se débrouiller toute seule. Mais il avait été là pour elle. Pour l'aider. Pour lui apprendre des choses. A survivre. Tout simplement. Linaewen fut tirée de ses pensées et sursauta par la même occasion. On venait de déposer la petite collation qu'elle avait demandé. Elle gratifia d'un sourire la tenancière qui s'éloigna sans plus attendre.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 2 Jan - 7:13
Sveinn Aslakeson et A. Linaewen Ponwar
Lorsque la bière et les couleurs se mélangent »

Une voyageuse venait d'entrée dans l'auberge, apparemment elle avait un petit creux parce qu'elle avait commandée à manger. Sveinn observait sa coupe et tournait doucement la tête vers elle puis vers ses hommes qui rangeaient la taverne. Si ca sœur voyait ca avant qu'ils aient rangés... Ils étaient mort. Ils n'auraient plus le droit de venir. Il prit sa coupe et s'approchant au fur et à mesure de ses hommes il remarqua que les sceaux avec lesquelles ils nettoyaient les tables, avaient prit une teinte assez nouvelle avec le vomis et les bière et le reste des détritus, cela formait des liquides Turquoises, Magenta, Absinthe.

Sveinn se boucha doucement le nez, s'approchant d'un de ses hommes à la tenue opale. Il lui demanda s'il avait passée une bonne nuit, il répondit que oui mais, qu'il s'était réveillé dans les bras d'une drôle de fille et retournant la question à son supérieur, il répondit avec humour : Il y a trois mois je me suis réveillé marié à côté d'un ananas... hyper moche en plus. Ils ricanèrent doucement avant que Sveinn se tourne vers un autre de ses soldats qui lui adressa un bonjour, joyeux. Il lui adressa un bonjour et lui envoya une bourrade dans son épaule.

Il observa un instant la femme aux cheveux Broux de Noix parlant doucement il dit à son amis « Elle a quoi cette fille, les nichons parfumés à la bière ? » Son hommes lui répondit pourquoi ? Il répondit simplement qu'il la trouvait pas mal. Sveinn s'en alla vers l'arrière boutique ou se jouxtaient les poutre de couleur sépia et noisette, cela rendait la pièce très vive, il regarda le plafond pendant quelque minute avant de reposer ses yeux sur l'aubergiste qui étaient en compagnie du marchand d'étoffe, dans ses habituel atout de marchand, couleur pistache indigo.

Sveinn avait toujours trouvée ce genre de costume ridicule, il essayait de vendre une étoffe rare de couleur Magenta à la tavernière, qui ne faisait que parler avec son vieille amis, Sveinn revint en salle pour ne pas les ennuyer avant d'approcher doucement de son derniers gars qui nettoyait le comptoir. Il lui demanda quand-est-ce qu'ils allaient repartir en chasse. Sveinn répondit bientôt et il lui demanda comment s'était terminée la dernière il dit alors « J’voulais dire « Bande de chacals, vous allez crever comme des chacals ». Mais ça faisait deux fois « chacals »... Quoi, on dit des « chacaux » ?

Son hommes sourit doucement, Sveinn était quelqu'un de marrant des fois mais, tout le monde ne suivait pas son humour comme maintenant lorsque son soldat lui demanda ce qu'était des chacaux, il répondit qu'il n'en avait simplement aucune idée mais, que ca serait un nom sympathique pour un cousin du loup. Il hocha doucement la tête et baissa la tête vers le comptoir lorsque son capitaine repartis. Sveinn allait tenter une approche avec la voyageuse, une bonne blague pour démarrer une conversation, rien de tels. Il s'approcha à quelque mettre d'elle et glissa sa petite blague: " Une mère dit à son garçon :
- N'oublie pas que nous sommes sur terre pour travailler.
- Bon, alors moi, plus tard je serai marin ! "

Il sourit, visiblement tendus, est-ce qu'elle allait rire ou pas ?

© Chieuze

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 3 Jan - 18:33




A city so cute


Une drôle d'ambiance qu'il y avait dans la taverne. Non pas qu'elle irait dire que c'était étrange. Mais elle trouvait cela sympa. Elle était passée par des tavernes bien plus glauques dans lesquelles mieux valait-il ne pas trop traîner, et ce afin d'éviter des problèmes. Mais là ... Non, elle trouvait cela sympathique, y'avait pas à dire. Ce qui ne voulait pas dire, pour autant, qu'elle allait s'attarder dans la taverne. Une fois qu'elle aurait fini de manger, elle paierait son dû. Et elle s'en irait. Ni plus. Ni moins. Elle devait encore réfléchir à ce qu'elle allait faire à présent. Rester à Esgaroth ? S'en aller ? Ce n'était pas ici qu'elle trouverait les réponses à ses questions. Ou du moins, elle ne pensait pas que ça pouvait être le cas. Oui. Sans doute ... qu'elle ne devrait pas s'attarder dans les environs et partir en direction de sa prochaine destination. Où allait-elle se rendre ? Elle ne savait pas encore. Elle verrait bien. On lui avait conseillé de traverser la Forêt Noire, en empruntant le chemin elfique et de s'y cantonner. Seulement, on l'avait aussi mise en garde concernant cette forêt. Elle était dangereuse. Et la jeune humaine devrait rester sur ses gardes. Et faire très attention. A bien y réfléchir, la Forêt Noire ne semblait pas être une si bonne idée que cela. Mais avait-elle le choix ?

Elle fut tirée de ses pensées lorsqu'on s'était rapproché d'elle et qu'on lui avait parlé. Une blague. Sur le fait de travailler et que le petit garçon préférait voguer sur la mer pour éviter, justement, de travailler. Elle eut un léger sourire. Elle n'était pas certaine d'avoir tout compris. En fait, elle avait peur ... d'en avoir loupé un bout, comme elle était un peu perdue dans ses pensées. "Je ... suis désolée, je n'écoutais pas vraiment ce que vous étiez en train de me dire." Au moins, c'était honnête. Elle n'allait pas rire à sa blague ou faire semblant de comprendre, non ? Ca serait pas bien vis à vis de lui. "Mais peut-être que si vous me répétiez ce que vous étiez en train de me dire et si j'étais un peu plus attentive cette fois-ci, je comprendrais sans doute." reprit-elle dans un sourire. Linaewen ne coupait pas court à la conversation et elle était prête à discuter un peu avec lui. Du moins, s'il lui voulait bien. Et s'il lui pardonnait aussi le fait qu'elle ne l'avait clairement pas écouté la première fois.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 12 Jan - 4:18
Sveinn Aslakeson et A. Linaewen Ponwar
Lorsque la bière et les couleurs se mélangent »


L'ambiance dans l'auberge de Dale était différente selon l'époque de la journée, le matin elle était assé calme, les hommes qui se remettait de leurs cuites de la veille venaient de se réveiller dans leurs lits ou sur les tables de l'auberge. Soit ils devaient quelque explications à leurs femmes pour ce qui s'était passé la veille soit, il se devait des explications à eu même sur les raisons qui les avaient poussé a abandonnée leurs tunique ou a finir sous la table, voir même avec une fille dans les bras.

C'était déjà arrivé à Sveinn, de se réveiller avec une fille dans les bras. Une superbe brune mais, beaucoup de questions s'étaient bousculé dans sa tête : Qu'est-ce qu'il faisait sans sa tunique ? Ah oui.. Il l'avait lancé sur le lustre, effectivement, elle s'y trouvait encore. Il avait du jouer les équilibriste avec une chaise sur la table pour la récupérer. Ensuite pourquoi, une fille ? Euh non... Pourquoi une brune ? Non... Mais qu'est-ce qu'elle faisait ici ?! Il avait caressé son crâne pour chercher la réponse, ah oui... Il l'avait dragué après avoir prit une chope de trop... Ce n'était pas la première... On peut dire que Sveinn était habitué à ce genre de situation bien embarrassante. Il fallait vraiment y faire pour que Sveinn découvre une situation qu'il n'avait pas déjà vécu une fois dans cette taverne.

Il concentration son attention sur la femme qui se tenait à table. "Je ... suis désolée, je n'écoutais pas vraiment ce que vous étiez en train de me dire." Arf, il venait de se prendre une crampe... Bon ce n'est pas grave, il fallait contre-attaquer rapidement avant de passer pour un imbécile devant ses hommes."Mais peut-être que si vous me répétiez ce que vous étiez en train de me dire et si j'étais un peu plus attentive cette fois-ci, je comprendrais sans doute."

«Non laisser tombée » Il s'installa à sa table. «  Je suis Sveinn Aslakeson, capitaine des forestiers de Dale »  Il posa ses mains sur la table, posant chope à sa droite «  Et vous c'est comment ? Si ce n'est pas indiscret, bien sur »  Après tout c'était son travail, surveiller les étranger, surtout ceux qui se baladait en solitaire et qui n'inspirait pas la confiance.



© Chieuze

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 14 Jan - 17:36




A city so cute


Linaewen devait faire plus attention. Elle le savait. Elle devait se concentrer sur certaines choses. Parce qu'elle n'était jamais toute seule. Et qu'elle devait faire gaffe à ses miches, pour ainsi dire. Elle devait faire attention pour sa propre protection. Et éviter de s'attirer des ennuis. Elle le savait. Néanmoins, il y avait des fois où elle laissait, bien volontiers, son esprit divaguer. Elle était comme transportée sur une espèce de vague, si on pouvait dire ça comme ça, et elle laissait son esprit prendre le dessus. C'était comme ça. Elle n'y pouvait pas grand chose. Mais revenons-en à nos moutons et à ce qui nous intéresse.

Plus particulièrement, cet homme qui s'était approché de Linaewen et qui venait de lui parler. Seulement, elle se devait d'être franche avec lui. Et elle n'avait clairement pas écouté ce qu'il lui avait dit. Ou du moins, elle n'avait entendu que quelques brides. Ca pouvait paraître impoli. Mais elle n'avait pas voulu faire preuve d'impolitesse. Toujours s'annoncer quand on essaie de parler à quelqu'un. Ca évite les moments gênants, comme maintenant. Et disons qu'avoir ignoré ou plutôt, ne pas avoir entendu tout ce qu'il avait pu lui dire, c'était quelque peu gênant pour Linaewen. Il paraissait déçu. Elle pouvait comprendre. Il avait fait le premier pas pour venir lui causer et elle, elle venait de lui dévoiler qu'elle ne l'avait pas entendu. C'était pas tip top, n'est-ce pas ? Mais elle l'enjoignit à lui répéter ce qu'il venait de lui dire, du moins, s'il le voulait bien. Il s'était installé à la table. Non, il n'allait pas reprendre. Il préférait enchaîner sur autre chose. Linaewen n'avait pas n'importe qui en face d'elle. Un capitaine des forestiers ... Elle se demandait bien ce que c'était ... Du moins, ce qu'ils pouvaient faire. Etaient-ils en charge de la forêt, comme son grade le suggérait ? Elle n'en savait trop rien. Et elle pencha la tête sur le côté, tout en l'observant. Un échange de bon procédé. Il se présentait. A son tour. "Enchantée." dit-elle en posant sa tasse de thé. "Non, non, il n'y a rien d'indiscret. Linaewen Ponwar." avait-elle dit avec la meilleure assurance possible. Quand elle se présentait à quelqu'un, il y avait toujours un léger malaise. Parce qu'elle n'était jamais certaine de son identité. Parce qu'elle ne savait pas si ce qu'elle disait était la vérité ou pas. Filigan l'avait trouvée. Et c'était lui qui avait dit qu'elle s'appelait ainsi. Mais était-ce vrai ?

Linaewen récupéra sa tasse de thé et elle en but un petit peu avant de la reposer. "Que fait ... très exactement un garde des forestiers ?" demanda-t-elle en penchant la tête de l'autre côté. "Vous gardez la forêt ? Ou bien ses alentours ? Vous êtes en charge de la protection de la ville ?" Ou peut-être quelque chose dans le genre ? Linaewen ne savait pas trop. Et c'était pour cela, d'ailleurs, qu'elle lui posait ces questions. Elle voulait savoir. Ni plus, ni moins.


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mew,ile mystérieuse
» Mystérieuse atmosphère
» Les Mystérieuses Cités d'Or, le film !!!!
» Arya Ombrelune
» Jade McGrégor, une héritière mystérieuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: