Etranges retrouvailles (PV Linaewen)

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 8 Déc - 22:02

    Le messager sursauta lorsque mon poing frappa la table de mon bureau. Baissant la tête, il se demandait surement s’il devait répondre à la question ou se retirer. Non, ce n’était pas après lui que j’en avais, c’était après un homme qui était chargé de veiller à la sécurité d'un village. Un village qui a été la proie de pillages récemment. Son rôle était d’analyser la situation, de me faire un compte-rendu et d’agir immédiatement si nécessaire, avant mon accord. Cependant, cet imbécile n’était bon à rien et les alentours de ce village commençaient à être dangereux pour la population. L’hiver n’en finissait pas et certains profitaient de lieux tels que celui-ci pour s’attaquer à la population, et piller. Proche d’une rivière et d’une route commerçante, des réserves ont été stockées, s’agissant d’un endroit fréquenté et bien peuplé. Il fallait donc tout faire soi-même. D’après les informations transmises, il ne s’agissait uniquement d’un petit groupe, originaire d’ailleurs d’après leur physique. J’allais donc me charger de cette affaire et ces voleurs ne seraient pas les seuls à être pendus.

    D’un geste de la main, je fis comprendre au messager de se retirer. Ces terres ont souvent été victimes de conflits, de guerres, mais cet hiver surnaturel qui perdurait nous affaiblissait. Il affaiblissait tous les royaumes de la Terre du Milieu. Mon départ fut rapide, laissant la gérance des lieux et des affaires urgentes à ma fille, Zimraphel, conseillée par ma tendre mère. Je partis accompagné de six loyaux serviteurs. Notre chemin nous mena vers le Nord de l’Umbar. Nous aurions dû faire un trajet direct mais du mouvement nous fit faire un détour, un détour qui fut le bienvenu. Au loin, des cris et le bruit des armes se firent entendre. Des voyageurs ou des villageois étaient en danger. Mes hommes et moi-même ne pouvions pas rester sans rien faire. Mon devoir était de protéger mon peuple et non de passer mon chemin. Sans attendre plus longtemps, nous lançâmes nos montures avant de dégainer les épées.

    De l’autre côté d’une colline, un fragile petit village se tenait là. Il était attaqué par des brigands cherchant sans aucun doute des vivres. Les hommes luttèrent tandis que les femmes tentaient de protéger les enfants cloitrés dans une grange. Epée en l’air, je fis signe de lancer l’assaut afin d’aider ces villageois. L’ordre était de tuer ces voleurs et assassins, mais d’en garder en vie pour interrogatoire, le leader si possible. Il fallait savoir si ces hommes étaient en lien avec ceux du village où je suis censé me rendre. Et s’il s’agissait d’hommes isolés, les prisonniers seraient exécutés sans procès.

    -Protégez les enfants et la réserve.

    Je ne supportais pas que l'on puisse faire du mal à une femme, et encore moins aux enfants. Les enfants étaient l'avenir, et ils étaient si fragiles et innocents. Je combattis à cheval, mais je mis pieds à terre quand je vis une jeune femme contre plusieurs hommes. Sans réfléchir, je l’aidais, les repoussant avant de m’assurer qu’elle allait bien. Cependant, en voyant son visage, tout se stoppa autour de moi. Je m’étais attendu à tout, sauf à cela.

    -Vous ? Que faites-vous ici ? Votre…baissez-vous, fis-je en tuant l'homme venant s'attaquer à nous.

    Cette femme, je la connaissais et que faisait-elle ici, aussi loin de chez elle ? Bien que son nom m’échappait, je savais qu’elle était Princesse d’Icedale et j’avais des échanges commerciaux avec son royaume. J’avais, à deux ou trois reprises, rencontré son père et eu l’occasion de la croiser. Aujourd’hui, je la retrouvais ici, changée. Oui, elle semblait changée comparée à la dernière où je l’ai vu. Mais en attendant, il fallait s’occuper des brigands. Les questions attendraient.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Déc - 20:33




Have we ever meet?



Traverser la Terre du Milieu d'est en ouest était loin d'être une chose facile. A dire vrai même, c'était d'un compliqué. La belle brune n'aurait jamais imaginé cela. Mais rester sur place, elle savait que c'était dangereux. Surtout ... Et bien, surtout lorsqu'elle était seule. Elle aurait été accompagnée, elle voyagerait en compagnie d'autres personnes, ça n'aurait pas posé de problème de séjourner plusieurs semaines, voire plus, au même endroit. Mais elle ne pouvait pas se le permettre. Ou plutôt, elle ne le voulait pas. Pourquoi ? Parce que ... Et bien, parce qu'elle avait sans cesse peur. Peur de se retrouver attaquée. Peur de ne pas pouvoir se défendre. Filigan lui avait appris l'art de combattre. Et de se défendre. Seulement, c'était loin d'être évident pour elle. Elle se montrait un peu ... gauche ... Elle n'y arrivait pas toujours. Et parfois, elle tombait même. Tout ça pour dire qu'elle préférait bouger. Ca lui éviterait des ennuis. Ou pas.

Quelques jours qu'elle était aux alentours d'Umbar. Ce n'était pas le plus accueillant des villages. Loin de là. Non pas qu'elle avait eu à faire à des personnes malhonnêtes ou bien malpolies. Mais disons qu'elle ne s'y sentait pas bien. Habituellement, la jeune femme restait une semaine, voire deux. Mais slà, son instinct lui tiraillait les tripes et l'encourageait vivement à partir. Ce qu'elle allait faire. Linaewen rangeait ses affaires. Et elle partit sans plus attendre. Seulement, il y eut comme un hic. Des bandits étaient présents. Et ils ne comptaient pas vraiment s'en aller sans avoir volé, pillé, saccagé et éventuellement violé. Linaewen avait poussé un soupir et tenta de s'extraire du champ de bataille. Mais un type l'avait remarquée. Et il s'était approché d'elle. "Alors ma jolie ... Où tu comptes aller ainsi ?" Linaewen préféra feindre l'ignorance. Mais il la rattrapa par le bras et la plaqua violemment contre le mur. "Tu as perdu ta langue ? Attends voir ... Je sais comment la délier." Linaewen récupéra sa petite dague et sans plus attendre, elle lui planta vivement dans le cou. Une première fois et l'homme, poussant un cri, la lâcha. Une seconde fois et il commença à tituber alors qu'il se vidait de son sang. Il ne lui fallut guère de temps pour s'écrouler, raide mort. "Il est temps de filer ..." Surtout que la bataille semblait s'intensifier. Linaewen entendait le bruit des épées qui s'entrechoquaient vivement depuis quelques minutes. Mais elle n'eut pas le temps de s'éclipser. Car voilà que plusieurs bandits s'approchaient d'elle. L'air menaçant, mais aussi avec un sourire narquois. Elle dégaina son épée qu'elle tenait à deux mains et se tournait vers la droite, vers la gauche, rapidement, afin de les repousser. "Arrière !"

Mais à chaque fois qu'elle brassait l'air avec son épée, ils se moquaient d'elle. Il était vrai qu'elle était risible et qu'elle inspirait plutôt de la moquerie que du respect. Ils riaient un peu moins quand elle en touchait un par mégarde. "Allez vous en ! Reculez !" Mais au contraire, ils se rapprochaient. Un peu trop à son goût d'ailleurs. Elle n'avait pas envie de passer à la casserole. Elle n'avait pas envie que ces sales types posent leurs mains crasseuses sur sa personne. Mais elle devait se l'avouer. Elle était fichue. Mais il faut croire qu'elle avait un ange gardien. Car voilà qu'un homme débarqua de nul part. Il dégageait une telle prestance, un tel charisme, qu'elle doutait qu'il soit un simple homme. Sans doute devait-il occuper une haute fonction. Tout ça pour dire qu'il lui était venu en aide. Seulement, le visage du grand brun se figea lorsqu'il la vit de plus près. Elle fronça quelque peu les sourcils. Se pouvait-il qu'il la connaisse ? Se serait juste ... merveilleux ! Bien évidemment, elle ne prendrait pas pour argent comptant ce qu'il pourrait lui dire. Dans le sens où Filigan lui avait appris de se méfier de tout le monde. Sauf des Elfes car ces derniers étaient emplis de sagesse et que mentir n'était pas vraiment dans leurs gênes. "Vous ... me ..." La surprise était de mise. Si bien qu'elle en perdit sa totale concentration et qu'elle ne faisait plus vraiment attention à ce qui l'entourait. D'ailleurs, heureusement qu'il lui avait dit de se baisser. Sans cela, elle se serait prise un coup. Un petit électrochoc lui permit de se remettre dans la bataille et de retrouver ses esprits. Avec la venue du grand brun et de ses hommes, les bandits songeaient sérieusement à s'en aller. Mieux valait-il qu'ils le fassent avant ... Et bien, avant de perdre la vie. Linaewen en blessa un ou deux au passage. Mais elle ne tua point. Elle avait déjà ôté la vie d'une personne. Et elle ne voulait pas le refaire. Un mort par jour. Par mois. Ou par an. Ca lui suffisait bien.  
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Des retrouvailles tragiques...
» Retrouvailles percutantes...[London]
» Fin du rp: Retrouvailles {OK}
» [TERMINE] Retrouvailles inattendues [Chase]
» Retrouvailles opportunes... [PV Eimerek/ Privé] [POST CLOS]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: