Il était une fois un vase... [CLOS]

 ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Sam 27 Juil - 18:01
mille ans avant les faits du forum...

head
Le vase de belle maman

Elladan&Galadriel

Dehors, les cris et les rires des enfants s'élevaient dans l'air frais de la Lorien. J'étais adossée à la cheminée, et mon regard était fixé sur la nouvelle horreur que Celeborn avait sortit de ses malles pour poser sur la table du salon. Le Vase, rose avec des feuilles vertes mal stylisées, totalement horrible, était disposé sur un petit napperon blanc, bien au milieu de la table, semblait me narguer, pendant que mon mari était assit sur une des chaises, un épais livre entre les mains. Il n'avait visiblement pas compris que mon silence n'était pas du tout une acceptation de cette horreur. Les lèvres pincées, je finis par ouvrir la bouche, pour demander tout simplement :
- Et, tu n'as pas l'impression que ça ne va pas vraiment avec le reste de la décoration ?
- C'est un des rares souvenirs qu'il me reste de ma mère, répondit l'amour de ma vie sans daigner relever la tête de son livre.

En cet instant, je compris que, quoi que je puisse dire ou faire, ce vase resterait là, à jurer avec tout le reste de la décoration. Poussant un soupir de lassitude, je sortis de la pièce et me dirigeais vers le jardin. En voyant mes petits enfants en train de grimper dans l'arbre, une idée me traversa l'esprit.

Quelques jours auparavant, Gandalf était venu nous voir, armé comme toujours d'un grand nombre de pétards explosifs. Elladan avait trouvé le moyen de lui en piquer une partie, que j'avais du confisquer et ranger dans un coin.

- Elladan, tu pourrais me rendre un service ?

La tête brune de mon petit fils se tourna vers moi et je lui fis signe de venir me voir...



Fiche par Narja pour Never-Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 28 Juil - 1:37


Oh! Le joli vase!
feat Mamie Galadriel

Cela faisait déjà quelques semaines que nous étions arrivés en Lorien, terres de nos grands-parents, le Seigneur Celeborn et Dame Galadriel. Quand je dis nous, je parle bien sur de mon frère jumeau Elrohir, et notre soeur cadette, Arwen Undomiel, l'Etoile du Soir. Quand à moi, je suis le chef de cette petite bande de terreurs, et il n'est plus nécessaire de me présenter. Pour preuve le résultat de la visite de Mithrandir il y a quelques jours. Que dire que ce mage tente le diable de nous mettre ainsi sous le nez ses superbes fusées de feux d'artifices. Et bien évidemment, je n'y ai pas résisté longtemps, malgré que certains s'accordent à dire qu'à 1800ans passés, je devrais - nous devrions - sérieusement songer à calmer cette douce folie nous caractérisant. Et bien évidemment, je me suis fait pincer. Quoique par Galadriel, cela aurait pu être bien pire. Une remontrance, la - malheureuse - confiscation de toutes, mais absolument toutes - ma grand mère a sacrément du flair pour repérer toute trace de cachoterie, mensonge et autre tentative de dissimulation de ma part - les fusées que j'avais réussi à emprunter sur du long terme à Gandalf, cela fut ma seule correction. Je m'en remettrais...Je les repiquerais...et si j'y arrive pas, j'en repiquerai à Mithrandir!

Elrohir et moi étions en train de harceler notre pauvre soeur et deux jolies elfes blondes bien de cette forêt en prévision de leur faire gouter la température de l'Anduin. Cependant, avant toute chose, il fallait les attraper, ce qui promettait de ne pas être chose aisée comme Arwen se dépêchait de grimper dans l'un des arbres du jardin de Galadriel, Elrohir sur les talons. Alors que je commençais à mon tour à grimper à l'arbre, atteignant à peine la première fourche de l'arbre, la voix de ma grand mère me fait tourner la tête vers elle, oubliant mon objectif, attiré par le mot "service" qui pouvait très bien se révéler fort intéressant. Sautant de l'arbre, je ne mis pas trois secondes à me présenter devant elle, le regard curieux, l'air impatient. Les "services" rendus à mamie me rapportaient en règle générale quelque amusement, même si je savais que le jour où l'une de leurs victimes me tomberaient dessus, cela ne serait guère bon pour moi. Mais que voulez vous, à mon age, il est parfaitement normal de vouloir faire plaisir à sa grand-mère, ou à sa mère, parce que maman aussi sait qu'elle peut compter sur nous, même si elle est souvent fâchée de nos mauvaises plaisanteries, surtout les plus grosses... Bon, avouer que je sais déjà quel prix lui demander n'est pas mensonge...en l’occurrence, certains pétards empruntés à un certain magicien et confisqués par une certaine elfe... 
code par (c) eylika. photo de we heart it.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 29 Juil - 16:05
head
Le vase de belle maman

Elladan&Galadriel

Lorsque mon petit fils arriva enfin devant moi, son regard brillait de la même lueur que le mien. Un sourire naquit sur mes lèvres et je sortis de la poche de ma longue robe une clef ouvragée que je tendis à Elladan.


- Ceci est la clef d'un endroit très spécial. A l'intérieur se trouvent... des objets que tu convoites. Je suis prête à te la donner en échange d'un service.


J'agitais légèrement la clef et désignais la fenêtre du salon, au travers de laquelle on voyait le vase fabriqué par belle-maman. Quelle horreur. Quelle affreuse petite créature. C'était n'importe quoi.


- Entamons les négociations. Je te rends tes pétards, tu me détruit le salon dans son intégralité. Surtout ce vase. Et, je ferais en sorte que son grand-père soit tellement affligé par la perte de son jouet pour qu'il 'oublie' de te punir et me laisse m'en charger. Je te propose de m'aider à refaire la décoration au lieu d'être obligé de rester 'au coin' pendant des heures.


Elladan allait certainement vouloir négocier, mais j'étais persuadée qu'au final, j'allais obtenir ce qu'il me fallait. La destruction totale et complète de ce vase. Et, s'il en restait le moindre morceau, je le piétinerais avec joie. Pas de ça pour ruiner la décoration de mon salon. Ja-mais.

Je ne donnerai pas la clef tout de suite, me contentant de l'agiter légèrement pour appâter mon petit fils.


Fiche par Narja pour Never-Utopia
[/quote]
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 29 Juil - 21:53


Qu'y va y arriver au joli vase?
feat Mamie Galadriel

De curieux, mon regard devint davantage intéressé encore qu'il ne l'était déjà lorsque mamie Galadriel fit danser cette clef devant mes yeux. J'avais suffisamment vu mes affaires - bon, le terme est peut être mal choisi, disons, mes dernières acquisitions - être condamnées derrière des portes closes par cette dite clef pour savoir l'intérêt qu'elle représentait. D'ailleurs, si je ne le savais pas, mamie me le précisait juste après, avant de me proposer un marché que toute âme décente n'aurait pas su refuser, ou marchander. Je récupère mes pétards, et j'explose le salon dans son intégralité! Et en prime, je gagne le droit de ne pas entendre parler de cette histoire, ni par elle, ni par papy Celeborn...trop beau pour être vrai! Bon, il y a juste le coté "aider à refaire la décoration" qui risque de me chagriner...Négociations ai-je dit?

"Ca me semble correct comme proposition...à deux détails près. D'abord, je veux mes pétards avant, sinon comment tu veux que j'explose le salon complet? Et ensuite, si je dois vraiment t'aider à refaire la décoration, c'est moi qui décide de comment on la fait!"

Je n'étais pas stupide, j'avais depuis longtemps appris à observer les expressions des gens. Et à voir l'air désespéré de ma grand mère, je finirai bien par obtenir ce que je voulais, et même plus, si je la jouais suffisamment fine. Seulement, la jouer fine, quand on me promet déjà la libération de mes pétards et une explosion de salon, le tout sans conséquences ou presque, je me demande si j'en suis capable...La carotte qu'on me pend sous le nez est déjà bien assez belle pour que je m'y laisse tenter. Bon, tant qu'on y est, si j'en profitais pour demander...

"Et je veux l'autorisation complète et sans retour possible de la part de quiconque d'aller patrouiller aux frontières avec Haldir, Orophin et Rúmil. Thranduil dit que je suis de plus en plus doué avec mon arc, j'ai abattu une araignée le mois dernier! Du premier coup!"

Je me donnais de l'importance? Non, je justifiais le fait qu'il était totalement raisonnable de me laisser croiser des orcs en compagnie des trois meilleurs guerriers de Lorien, papy mis à part. Bah oui, papy, c'est le meilleur ici, comme papa c'est le meilleur en Imladris! Et si ça peut me permettre de gonfler mon ego par des félicitations de mamie, autant en profiter, pas vrai? Cependant, dans le même temps, mes yeux allaient de ceux de Galadriel à cette clef qu'elle tenait dans sa main, et il me fallait de la volonté pour ne pas la prendre à la volée. Un fils de seigneur elfe de 1800ans, ça peut faire peur par son immaturité, parfois...
code par (c) eylika. photo de we heart it.



Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 30 Juil - 18:08
head
Le vase de belle maman

Elladan&Galadriel

Les négociations s'annonçaient rudes. Je laissais mon petit fils parler, encore et encore, dissertant sur le fait qu'il voulait choisir la décoration, et partir en patrouilles. Sur le premier point, je souris légèrement. Les gouts d'Elladan en matière de décoration, je ne les connaissais pas. Mais, je devais avouer que s'il avait hérité de son grand père sur ce sujet, je m'inquiétais beaucoup de ce que ça allait donner. Il ne fallait pas oublier que, dans ce salon, je recevais beaucoup de monde, dont des dirigeants de ce monde qui passaient par la Lorien.
- J'accepte, à condition que je puisse donner mon véto sur les meubles et les couleurs que tu choisiras. Ce salon est la pièce principale de la maison, et je n'ai pas l'intention de vivre dans des murs rose bonbon, avec un couvrelit jaune canari.
J'exagérais légèrement, je devais bien l'avouer, mais néanmoins, c'était un peu mon ressentit face à ce vase affreux qui ornait désormais ma table.
- Quand aux patrouilles... Je n'accepte pas, pas avant que tu m’aie prouvé que tu as réellement fait des progrès. Je veux aussi t'accompagner, pour la première patrouille, par simple sécurité.
Et aussi pour me rassurer. Elladan pouvait être le plus doué du monde, tant que je ne l'aurais pas vu de mes propres yeux, je n'y croirais pas. Mon petit fils était, à mes yeux, encore un enfant qu'il fallait protéger. Mille, deux mille ou même dix mille ans, ça aurait été pareil : je ne le voyais pas grandir.
Je m'attendais, de la part de mon petit fils, à des critiques sur mes exigences. Mais, il voulait la clef, alors... Peut être que j'allais obtenir ce que je souhaitais.


Fiche par Narja pour Never-Utopia

Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 1 Aoû - 1:28


Un accident est si vite arrivé...
feat Mamie Galadriel

Mamie a joliment évité de parler du sujet qui fâche, à savoir la libération de mes pétards, et donc en prime l'obtention pour moi de cette clef, cependant, l'entendre m'accorder le choix de la décoration est un point positif pour moi. Ai-je oublié d'entendre la partie mentionnant son véto à ce sujet? Certainement. La surdité sélective peut prendre jeune, et marcher des deux cotés dans une conversation. C'est simple, mamie oublie mes pétard, j'oublie son véto. Quand à sa suggestion sur la couleur de ses murs, elle n'y était pas du tout! Moi je dis rose à pois bleus! C'est totalement différent!
"Bah, si j'ai bien compris, tu veux surtout voir disparaitre le vase de papy...faut avouer qu'il est, euh...spécial. Tout ça pour dire que tu crois vraiment que je suis capable de faire pire? Faut juste que j'y mette du mien et ça peut donner quelque chose de correct..."

Le ton de ma voix est sans équivoque. Dire que je n'ai aucune idée derrière la tête en parlant de ma motivation à bien faire serait mentir. Si mamie y met le prix, je peux faire de gros efforts pour qu'elle n'ai rien à redire à mes gouts...si...
Cela remet au gout de la négociation la libération de mes pétards Et les patrouilles. Car sincèrement, même si je n'avais jamais eu un arc entre les mains, qu'est-ce que je craindrais en la présence du trio de frères que sont Haldir, Orophin et Rúmil?
"Mais euh!!! Mamie!!! J'ai déjà vaincu des orcs! Tu crois que je fais quoi quand on en croise sur la route entre Imladris et la Foret Noire, ou même ici? Que je regarde pendant que d'autres les combattent!?"

Effectivement, nous avons droit à une escorte gratuite dès que nous faisons un pas en dehors de la cité d'Elrond. Cependant, nos parents et grands parents, et Thranduil lui-même, savent que cela ne nous empêche absolument pas de participer au combat lorsque combat se trouve sur notre route. Et il y a bien longtemps qu'un garde tenta de nous garder hors de la zone de combat, sachant pertinemment que cela est peine perdue, et même dangereux pour le-dit garde.
"Je ne te demande pas de patrouiller tout seul, ou même avec Elrohir! Je sais bien que même à 10000ans tu voudras pas! C'est quoi le danger d'aller avec Orophin et ses frères? *soupir* S'il te plait Mamie!"

Moi, insistant? Convaincu de la bonne foi de ma demande serait un terme plus exact. Cependant, mamie est bien moins convaincue que moi, cela se voit parfaitement...Tirer ma dernière carte? Nan, attendons un peu de voir comment se tourne la négociation avant de sortir l'as du jeu...

code par (c) eylika. photo de we heart it.



Spoiler:
 
silye:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 2 Aoû - 0:19
head
Le vase de belle maman

Elladan&Galadriel

Rien que la réaction plus qu'enfantine de mon petit fils me montrait à quel point il n'était pas prêt pour partir, même accompagné des meilleurs des meilleurs. Et puis, il semblait oublier qu'avant d'être une grand mère, une femme, la dame de Lorien, et tout le tralala des titres qu'on pouvait me donner depuis longtemps, j'étais moi aussi une guerrière. J'avais été élevée dans le sang, vécu le massacre des miens, appris à me défendre sur le tas. Je n'avais depuis cet instant jamais négligé mon entraînement à l'arc, et je pouvais en raconter à n'importe lequel des guerriers dont il avait cité le nom. Ce n'était pas parce que personne ne savait que je continuais à m'entraîner plusieurs heures par jour que ça voulait dire que j'avais perdu la main. J'étais toujours capable de toucher une perdrix en plein oeil.

- Je t'arrête tout de suite, enfant boudeur. Je n'ai pas dit 'non' de façon catégorique. J'ai dit que je voulais te voir à l'oeuvre, et te voir te mesurer à moi, avant de donner mon avis.

Je rangeais la clef autour de mon cou, puisque visiblement Elladan n'était pas prêt à m'aider, alors... Et bien tant pis pour lui. J'allais devoir me débrouiller seule. Après, s'il désirait qu'on commence par notre concours de tir à l'arc, et bien j'étais prête à sortir mon arc de son armoire et à le lui prêter pour qu'il me montre ce dont il était capable, car après tout je n'avais jamais vu Elladan en train de s'entraîner. Lorsqu'il venait en Lorien, c'était plus pour s'amuser et embêter sa soeur que pour me montrer comment il tirait à l'arc ou maniait les dagues.

- C'est dommage que nous ne puissions trouver un terrain d'entente 


Fiche par Narja pour Never-Utopia
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 9 Sep - 22:53


Un accident est si vite arrivé...
feat Mamie Galadriel

Après un profond soupir, je finis quand même par connecter deux neurones ensemble et comprendre pour ce qu'ils sont les derniers mots de ma grand-mère. Comme si j'avais la moindre chance face à une elfe de son age! Je suis pas stupide, si elle me parle de me mesurer à elle au tir à l'arc, c'est qu'elle sait s'en servir!
"Bah, j'ai aucune chance contre toi, je le sais bien. Donc, si la condition pour que je puisse aller patrouiller est de te battre, c'est même pas la peine! ... Après, si tu me laisse y aller quand même, d'acco...nan mais range pas cette clef!!!!"
Message compris, si mamie veut de l'arc, de l'arc elle va avoir...quelle chance que le mien me suive justement sur toutes mes chevauchées, et doit donc être, euh... là où on ne me l'aura pas encore confisqué de peur que je devienne assez stupide pour essayer de tirer sur Arwen... Et si vous pensez que je citerais cet endroit... lg 
Revenant aussi vite que j'étais parti, je me replante devant ma grand mère, mon arc à la main ainsi que mon carquois passé à l'épaule, avant de reprendre la parole sans lui laisser l'occasion d'en placer une - chose peut être pas très respectueuse, mais je sens venir les objections.
"Tir à l'arc, patrouilles avec Orophin, Haldir et Rùmil, et les feux d'artifice que tu m'as confisqué, en échange de l'explosion de ton salon et d'un coup de main pour le remettre à neuf ensuite, c'est bien le contrat?"
La pointe de mon arc posée au sol,  je m'appuie légèrement sur son bois, attendant sa réponse avant plus amples négociations, car il est inutile de chercher a obtenir plus si on obtient déjà pas le minimum...et, à dire vrai, il se pourrait que ces conditions ci me suffisent.
code par (c) eylika. photo de we heart it.



Spoiler:
 
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 12 Sep - 19:55

âpres négociations


Galadriel & Elladan

Je n'avais pas non plus dit à mon petit fils qu'il devait gagner à l'arc face à moi. Je désirais juste constater ses progrès par moi même. Mais comme il semblait décidément très buté - à croire que c'était une tare dans cette famille - je commençais à ranger la clef, faisant comme si je me moquais totalement de son choix. Après tout, j'étais ici la maîtresse des destinées : s'il ne voulait pas, je ferais péter ces fichus pétards moi même, et j'accuserai ensuite les jumeaux. Qui croirait-on, entre une femme millénaire qui dirige un pays et un éternel gamin, hein ?
Mais, Elladan disparut pour aller chercher son arc et se planter devant moi telle une déferlante sur la plage, pour débiter les termes de notre accord. Je hochais la tête.
- C'est bien ça.
Ni plus, ni moins. Je n'étais pas prête à en donner plus. Je souris et désignais le chemin pour se rendre au champ de tir des guerriers de la Lorien. Arrivés sur place, je pris mon propre arc, rangé bien à sa place dans les baraquements, puis je m'avançais vers les cibles, placées à plusieurs centaines de mètres de là.
- Tu commences ?
Je désignais la cible de l'autre coté du champs d'entraînement et je me mis légèrement en retrait, laissant Elladan se concentrer sur ce qu'il souhaitait faire.

(c) louha
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 7 Oct - 22:17


Un accident est si vite arrivé...
feat Mamie Galadriel

Bien, à présent que nous sommes tombés d'accord sur les termes de notre contrat, allons donc tirer à l'arc. Après tout, un salon n'attend-t-il pas mon aide pour se faire exploser? Et une explosion pour laquelle je ne risque aucune conséquence est un cadeau intéressant...C'est quand mon anniversaire déjà? Nous rejoignons donc les terrains de tir de la Lorien, qui pourraient prétendre se défendre face à ceux de Vertbois, bien qu'il y ai moins d'arbres pour gêner la trajectoire de la flèche entre le tireur et la cible. Galadriel m'intimant de tirer le premier, je prend mon arc en main, plaçant une flèche sur sa corde, avant de le lever, tendant la corde, la penne de ma flèche à peine tenue entre mes doigts, tandis que je prends le temps de viser, plus même que lorsque j'aurai intérêt à le faire. Raison simple, je ne compte pas rater le milieu exact de la cible, même s'il me faut passer deux minutes à vérifier ma visée.
Enfin, la corde se détend comme la flèche file entre les arbres, cherchant sa cible tandis que je repose la pointe de l'arc au sol, reprenant une flèche dans mon carquois. Le bruit du choc de la flèche dans le bois se fit entendre peu de temps après, et un sourire vient illuminer mon visage comme je vois avoir atteint ma cible, bien que ma flèche soit légèrement excentrée vers la gauche, ce qui me chiffonne quelque peu. Cependant, je recule d'un pas, regardant ma grand mère dans les yeux.
"C'était que l'échauffement."

code par (c) eylika. photo de we heart it.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 8 Oct - 22:39

âpres négociations


Galadriel & Elladan

- Pas mal. Mais un peu loin du centre.
Sans prendre le temps de viser, je bandais mon propre arc et lâchais la flèche qui alla se planter en plein centre de la cible. Sa petite soeur suivit, et elle fendit la première flèche sur la longueur, s'enfonçant jusqu'au coeur de la cible. Un sourire énigmatique naquit sur mes lèvres et je rabaissais mon arc avec un regard amusé pour Elladan
- Il me semble que tu as encore du travail à faire pour arriver à ce niveau, jeune elfe. Je t'attendrais donc, pour ta punition, tous les matins pendant... On va dire un mois ?
Sourire, à nouveau. La punition était là en prévention de la bêtise que nous allions faire dans quelques minutes. Je ressortis la clef de mon corsage et la lançais à Elladan.
- Ma chambre. Armoire de droite, dernière étagère. Je les ai descendus ce matin...
Je le regardais partir en courant comme une fusée tandis que j'allais me placer à l'endroit parfait pour viser le salon depuis l'extérieur. Celeborn devait être en train de lire son journal, justement dans le salon. Oh, que ça allait être drôle. Je m'assis dans l'air frais de cette fin d'après midi et fermais les yeux, profitant de la chaleur de cette fin d'été.
J'étais déjà en train d'imaginer la tête de mon immortel mari, et la dispute épique qui s'en suivrait lorsque je lui expliquerai que j'avais déjà pris toutes les dispositions pour m'occuper de la punition de notre petit fils adoré.
(c) louha
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 9 Oct - 0:39


Un accident est si vite arrivé...
feat Mamie Galadriel

"Pas mal. Mais un peu loin du centre."
J'accueille le commentaire d'une grimace, ma flèche n'a pas non plus atterri à trois lieues de la cible, juste un ou deux centimètres plus à gauche que prévu, ce qui, au vu de la distance à laquelle se trouve la cible, serait loin de laisser la vie sauve à un orc si ma flèche le visait.
Grand-mère tire successivement deux flèches au tracé tellement précis que la seconde brise la première, et j'avoue volontiers faire la moue devant cela. Je relève néanmoins le regard vers elle quand elle m'adresse de nouveau la parole, souriant de nouveau - car il en faut beaucoup pour me vexer.
"Un mois? T'auras oublié au bout de quinze jours!"
Avant qu'elle ne puisse répliquer quoi que ce soit, j'attrape la clef qu'elle m'envoie au vol et file aussi vite, ayant tout de même l'idée de remettre à mon épaule mon arc - quoique heureusement qu'il soit plus court que certains autres, autrement je me serait pris les pieds dedans en démarrant - avant de partir en courant, ne comptant pas offrir de délai de tranquillité supplémentaire avant de remettre la main sur mes feux d'artifices.
J'ai la bonne idée de m'arrêter de courir, et même marcher - trop - tranquillement, toute mauvaise idée de farce disparue de mon visage, lorsque je traverse le salon, même si je ne suis pas vraiment certain que Celeborn ai seulement levé le nez de son livre. Vaut mieux être prudent dans certains cas, même s'il n'est jamais le premier à me reprendre. Cela fait, je repart en courant jusqu'à la chambre de ma grand mère avant de déverrouiller rapidement l'armoire, récupérant quelques unes de mes précieuses fusées. Pourquoi pas toutes? Ben, pas envie de toutes les gâcher pour le salon, j'reviendrais chercher le reste plus tard. Je referme l'armoire à clef avant de mettre la clef dans ma poche - pas folle la guêpe - et, après avoir récupéré mes fusées, je sors par la fenêtre, ne tenant pas à devoir m'expliquer sur ce que je transporte en prenant le risque de repasser par le salon.
Une fois sorti, c'est en courant de nouveau que je retrouve Galadriel, posant rapidement mes fusées sur l'herbe du sol avant de regarder le point de vue qu'elle m'a offert pour mettre son plan en action.
"Faudrait peut-être dire à papy de sortir non? Ca serait dommage que le plafond lui tombe sur la tête, tu crois pas?"



code par (c) eylika. photo de we heart it.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 23 Oct - 17:59

Et ça fait boum !


Galadriel & Elladan

- Mais non ! Il a la tête dure. Et puis, il doit bien se douter de quelque chose.
Mon époux était loin d'être stupide, après tout. Un tendre sourire naquit sur mes lèvres à cette pensée. Après autant de siècles passés ensemble, nous nous aimions toujours autant, et quelques bouderies suite à un vase cassé ne feraient que mettre du piment dans notre relation. Après tout, si on ne s'amuse pas un peu de temps en temps, ça ne sert à rien de vivre, n'est ce pas ?
Quoi qu'il en soit, j'attendais avec impatience qu'Elladan lance ses fusées, et pour se faire, je sortis une petite bougie et de quoi l'allumer se ma poche. Je lui tendis la bougie, allumée, et désignais la maison.
- 200 points si tu touche le vase directement, 100 si il casse à cause du plafond.
Pimenter le jeu était une des étapes indispensables. Elladan et son frère étaient en compétition, et à la fin de chaque siècle, je remettais un petit cadeau spécial à celui qui avait obtenu le plus de points auprès de moi. Elrohir avait gagné le dernier cadeau : une magnifique épée forgée par un maitre incontesté. Il allait falloir à Elladan gagner cette manche si, s'il souhaitait obtenir son cadeau.
- A trois ?
 
(c) louha
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mer 20 Nov - 23:53


Un accident est si vite arrivé...
feat Mamie Galadriel


C'est vrai que sous son air de "j'ai rien vu", je doute fort que grand-père se laisse tomber de toit sur la tête sans sortir de la pièce avant... Enfin, normalement, si je vise bien, il en sera quitte pour du vase pilé qui lui atterrira sous le nez, c'tout.
Je prit bien le temps de préparer la lancée de ma fusée, bien plus que je n'en avais pris pour ma flèche, me permettant le temps de quelques rapides calculs de direction, vitesse, vent...mais je ne voudrais perdre personne à les expliquer, cela reste entre mon cerveau et moi. Finalement, lorsque je fus 100% sur de mon fait, je prit la bougie des mains de ma grand-mère avant de m'en servir pour allumer la fusée, me demandant si j'aurai pas été aussi efficace avec une de mes flèches, à vrai dire...enfin, si je continue comme ça, on va me traiter de radin, même si on peut pas être radin de quelque chose qui nous appartenait pas au départ et qui est entré en notre possession sans l'accord écrit de l'ancien propriétaire...enfin, j'ai tendance à dire que quand les gens laissent quelque chose sans surveillance, c'est un accord tacite à permettre à d’autres à s'en servir, non?
Le bruit d'un objet brisé suivi d'éclats de voix me monte aux oreilles, comme ma curiosité maladive me fait me rapprocher pour connaitre mon score. Le plafond est intact, c'est un bon point, et le vase, euh...il est plus sur la table toujours, mais je vais éviter de me pencher à la fenêtre pour constater les dégâts.

code par (c) eylika. photo de we heart it.

Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Jeu 21 Nov - 1:15

Et ça fait boum !


Galadriel & Elladan

Loin d'accepter de tirer à trois, Elladan entreprit de gigoter dans tous les sens pour trouver le bon angle de visée, et je restais là, ma bougie à la main, et à bouillir d'impatience, bien sûr. Comment dire ? Il était presque inconcevable que j'arrive à réfréner mon envie de voir ce vase réduit en bouillie, et ce de manière ferme et définitive. Je soupirais et finis par sentir la bougie disparaitre de mes mains. Immédiatement, mon regard se porta sur la fenêtre ...
BOUM !
De la fumée se mit à sortir de la pièce. Le plafond semblait intact, et le vase n'était plus à sa place. J'attrapais le bras de mon adorable petit fils et le tirais avec moi dans les bois.
- Viens là ! Qu'on ne se fasse pas prendre tout de suite.
Autant dire que c'est à ce moment là que je vis mon époux passer la tête par la fenêtre, couvert de poussière. Il me pointa du doigt, et je lâchais Elladan, morte de rire. Dieu, que c'était bon de retrouver sa jeunesse !
Je savais que je n'avais pas grand chose à perdre, mais bon. Et puis, Celeborn me pardonnerait ce soir au dîner lorsque je m'y présenterai vêtue d'une jolie robe, et un sourire aux lèvres. Il ne pouvait jamais résister à mon sourire.
Pour le moment, je lâchais Elladan et partis seule vers les écuries, où je scellais mon cheval pour aller faire une ballade, le temps que la pression redescende à la maison.
 
(c) louha
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Contenu sponsorisé
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Il était une fois... Carrefour!
» Il était une fois Sophie la girafe
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Il était une fois, une jeune fille nommée Katharina....
» Il était une fois... La petite souris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Hobbit : Unfinished Tales ::  :: Les Archives :: Version 1 :: Archives Rp-
Sauter vers: